La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Centre TIME Grenoble Ecole de Management 15-16 décembre 2010 - Grenoble Renforcement des CApacités des PArtenaires sociaux dans les bonnes pratiques pour.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Centre TIME Grenoble Ecole de Management 15-16 décembre 2010 - Grenoble Renforcement des CApacités des PArtenaires sociaux dans les bonnes pratiques pour."— Transcription de la présentation:

1 Centre TIME Grenoble Ecole de Management décembre Grenoble Renforcement des CApacités des PArtenaires sociaux dans les bonnes pratiques pour une meilleure intelligence économique TERritoriale Formation des Formateurs

2 15 décembre - 09:30-10:30 Présentation agenda des deux jours - Objectifs/attentes - Présentation du cadre logique - 10:30-12:30 Présentation des cas (2 cas) Pour chacun des cas, on discutera comment il répond aux objectifs pédagogiques, dans quelle mesure il aborde la thématique associée et lintérêt pour les participants denseigner la thématique. On discutera aussi du concept ou cadre général choisi en introduction à chaque cas et de comment articuler cette introduction. - 12:30-14:00 déjeuner - 14:00-17:00 Présentation des cas (4 cas) 16 décembre - 09:00-12:30 Présentation des cas (continuation) (4 cas) - 12:30-14:00 déjeuner - 14:00-16:00 Déroulement de la formation pilote: - objectifs, apprentissages attendus, activités, évaluation - choix des cas/thématiques pour les formations pilote - vérification de la disponibilité des formateurs pour les formations pilote - 16:00-16:30 Conclusions Agenda décembre 2010

3 Pendant ces deux journées de formation on présentera à un public de formateurs des cas qui traitent de différentes approches pour améliorer la compétitivité des territoires et des compétences individuelles. Les objectifs Les objectifs de cette formation sont les suivants: Recevoir de la part des participants un avis sur les thématiques traitées et sur la manière dont elles sont abordées dans les cas, Définir le déroulement des formations pilote: quels objectifs et apprentissages à atteindre, quelles activités proposer, comment évaluer lacquisition des compétences Vérifier la disponibilité et lintérêt par chaque participant à former sur lune des thématiques choisies pour les formations pilote Objectifs et attentes

4 Introduction à la formation CAPATER Présentation du contexte thématique Présentation des cas Cadre logique

5 Objectifs de la formation CAPATER Développer chez les représentants des organisations syndicales une meilleure connaissance du territoire et des mécanismes danticipation de lévolution des compétences locales pour leur permettre dagir et de réagir même en dehors de leur rôle de militants et de participer activement au schéma local de développement économique. De façon complémentaire, les différents études de cas répondent aux objectifs pédagogiques suivants : SensibiliserSensibiliser à limportance de connaître lenvironnement économique et le contexte historique dun territoire ; Comprendreles enjeuxComprendre les enjeux du moment et les événements probables qui en découlent ; Elargir son champ de visionElargir son champ de vision : connaître le bassin demploi, les acteurs influents, etc. ; Savoir situerSavoir situer laction territoriale en tenant compte du contexte et/ou des dispositifs régionaux, nationaux ou européens ; ConnaîtreConnaître une manière de mise en place de dispositif dintelligence territoriale ; Savoir identifierSavoir identifier les obstacles (juridiques, sociologiques, économiques, etc.) dans la mise en place dun dispositif dintelligence territoriale.. Introduction à la formation CAPATER

6 Lintelligence territoriale Contenu Notion « dintelligence territoriale » Multiples définitions : notion de territoire, dintelligence économique (système dinformation), notion de veille, dapprentissage social… Dans le contexte CAPATER : la connaissance intime et permanente du territoire qui permet de concevoir une action par anticipation dont la finalité est la meilleure adaptation des personnels aux mutations que le territoire est appelé à connaître dans les années à venir. Les responsables syndicaux, en tant que concepteurs des actions par anticipation en question doivent donc accéder à cette connaissance. Finalité Rendre les territoires attractifs et compétitifs et maintenir les emplois, en amélioration loffre en compétences territoriales, les qualifications des individus Introduction à la formation CAPATER

7 Démarche Les actions conduites par les partenaires du projet dans le développement de la formation : Détermination des objectifs pédagogiques de la formation Choix des thématiques à faire émerger dans les études de cas Echange avec des experts pouvant nous orienter sur des cas de bonnes pratiques dintelligence territoriale Recueil dinformation pour létude des cas Analyse des cas et de la manière dont chacun peut répondre aux objectifs de la formation Résultats Plusieurs études de cas ont été identifiées présentant des actions ou des dispositifs territoriaux danticipation et daccompagnement des mutations et de leurs conséquences sur les compétences quun territoire connaît. Ces cas ont été présentés lors dun atelier du projet en juin 2010 par des experts, puis une première sélection a été réalisée et 10 cas on été retenus. Des entretiens directs aux représentants de ces cas ont été ensuite effectués par les partenaires. Introduction à la formation CAPATER

8 Contextes de départ : des mutations économiques Restructurations/dévitalisations Création dactivités nouvelles Ces mutations entraînent des problèmes de nature Économique (destruction/transformation dactivités et demplois) Sociaux Fonciers Environnementaux Financiers Identitaires Le cercle vertueux : Anticiper et accompagner les mutations en favorisant lémergence dactivités et emplois à forte valeur ajoutée et en limitant les effets négatifs des restructurations. Le contexte thématique

9 Les cas étudiés montrent des expériences pilotes mettant en lumière ce processus vertueux Les actions possibles pour améliorer la compétitivité du territoire La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Laménagement du territoire Lurbanisme Linnovation La mobilité vers des secteurs ou entreprises en croissance La structuration de réseaux Le marketing territorial Les actions dintelligence territoriale Valeur ajoutée des activités Valeur ajoutée des emplois

10 Présentation des cas

11 La bonne gestion des emplois sur un territoire Les cas (1/2) CasThématique Dialogue Social Territorial Créer une culture du dialogue social Pole de Mobilité Régional Mettre en place la GPEC dans lentreprise Favoriser la mutualisation inter-entreprise de lassistance à la mobilité CCPGEtendre le dispositif de GPEC au territoire et coordonner les structures publiques dassistance Managers NetworkDévelopper les réseaux informels doffre demploi Vinn Favoriser les dispositifs gagnant-gagnant : personnes, entreprise, territoire

12 La bonne gestion des activités sur un territoire Les cas (2/2) CasThématique AEPIConnaître un territoire, ses compétences, ses acteurs MIELECGérer le changement Revitaliser le territoire en prenant en compte les enjeux (compétences locales, identité territoriale) SERAINGUtiliser le territoire comme outil de marketing Avoir une vision de long terme MINALOGICAnticiper les mutations par linnovation BAASMutualiser les compétences pour accroître la compétitivité du territoire

13 Un contexte : Un contexte : Fusion en 2009 de communes ayant pour mission de donner une capacité daction et de négociation au niveau dun territoire Des acteurs : Des acteurs : Lensemble des acteurs intervenant au niveau du territoire : communauté de communes, entreprises, pouvoir public, autorités locales et régionales Des actions Des actions : Mise en œuvre dune gestion territoriale des emplois et des compétences : du diagnostic initial jusquà létablissement de la liste des actions pour aider à linsertion des personnes concernées par les mutations au niveau du territoire. Des financements : Des financements : de la Région Présentation du cas : CCPG (1/3)

14 objectifs pédagogiques A travers ce cas on apprend (objectifs pédagogiques) : 1.Les objectifs, constituants et étapes dune gestion prévisionnelle des emplois et des compétences au niveau dun territoire 2.Le rôle des collectivités territoriales dans la mise en place dune GTEC 3.La contribution potentielle des organisations syndicales Présentation du cas : CCPG (2/3)

15 Les thèmes traités Les thèmes traités dans ce cas : 1.Notion de territoire 2.Acteurs en charge du développement territorial et répartition des rôles 3.Notion de GTEC 4.Etapes et constituants dune démarche visant à mettre en place une GTEC 5.Objectifs poursuivis par une communauté de communes et conformité aux objectifs dun GTEC 6.Barrières et limites à la mise en place dune GTEC 7.Gouvernance de la GTEC au niveau du territoire 8.Place des partenaires sociaux Présentation du cas : CCPG (3/3)

16 Un contexte : Un contexte : en 2009 environ managers ont été licenciés du marché de travail en Italie. Les managers italiens ne bénéficient pas des politiques publiques pour soutenir le marché du travail. Des acteurs : Des acteurs : en 2009 environ managers ont été licenciés du marché de travail en Italie. Les managers italiens ne bénéficient pas des politiques publiques pour soutenir le marché du travail. Des actions Des actions : en 2009 environ managers ont été licenciés du marché de travail en Italie. Les managers italiens ne bénéficient pas des politiques publiques pour soutenir le marché du travail. Des financements : Des financements : ressources propres de Fondirigenti Présentation du cas : Managers Network (1/3)

17 objectifs pédagogiques A travers ce cas on apprend (objectifs pédagogiques) : 1.La création et le développement dun réseau informel doffre demploi. 2.Le processus de réinsertion et ladaptation des compétences aux exigences du territoire. 3.La contribution et le rôle des partenaires sociaux. Présentation du cas : Managers Network (2/3)

18 Les thèmes traités Les thèmes traités dans ce cas : 1.Notion de réseau 2.Situation des managers en Italie qui ne bénéficient pas dune politique de soutien en cas de perte demploi 3.Formation et création dun réseau comme facteur de réinsertion et de valorisation durable des compétences sur un territoire 4.Les instruments (Formation et Networking) dans un processus de réinsertion et les possibilités de transférabilité de ce modèle. 5.Barrières et limites dans la mise en place du projet 6.Les compétences dans la gestion dun processus de réinsertion. 7.Rôle des partenaires sociaux Présentation du cas : Managers Network (3/3)

19 Un contexte: l Un contexte: lAEPI a son origine dans lécosystème dinnovation grenoblois qui appuie son modèle de développement sur un partenariat historique entre luniversité, la recherché et lindustrie. Des acteurs : Des acteurs : dans lécosystème dinnovation on retrouve des laboratoires de recherche, de grandes entreprises, des PME, des incubateurs, des pépinières, des universités et écoles. Des actions Des actions: la collecte et lanalyse dinformation économique, la prospection, laccueil et laccompagnement dentreprises à létranger, le marketing territorial, la diffusion de technologies vers les PME, le conseil sur des stratégies de développement économique. Des financements Des financements : les collectivités territoriales (Conseil Général de lIsère) Présentation du cas: AEPI (1/3)

20 objectifs pédagogiques A travers ce cas on apprend (objectifs pédagogiques) : 1.Ce quest un territoire 2.Le rôle des différents acteurs locaux sur un territoire et notamment dans un écosystème dinnovation 3.Les constituants et les étapes de la promotion économique dun territoire 4.Ce quest un observatoire des évolutions territoriales 5.La contribution potentielle des partenaires sociaux Présentation du cas: AEPI (2/3)

21 Les thèmes traités Les thèmes traités dans ce cas : 1.Notion de territoire et décosystème dinnovation 2.Rôle des acteurs dans un écosystème dinnovation 3.Les missions quune agence de promotion économique territoriale peut recouvrir 4.Notion de veille économique 5.Linformation économique territoriale comme facteur de développement local 6.La processus de diffusion de linnovation technologique dans le territoire Présentation du cas: AEPI (3/3)

22 Un contexte : Un contexte : La transformation socio-économique de 1989 induit un processus de restructuration majeur de lusine détat WSK PZL- Mielec qui dominait le secteur industriel de la région et qui était lemployeur principal de la région. Conséquences principales : augmentation du taux de chômage, des tensions sociales et des grèves. Des acteurs Des acteurs : Les employés, les représentants syndicaux, le gouvernement local, des agences de développement local, lEtat, des experts externes, la presse, les organisations de soutien aux chômeurs. Des actions Des actions : Dabord un support financier de lEtat central pour préserver les emplois dans la filière et garantir les salaires. Ensuite, la création dune zone économique spéciale orientée vers le développement économique de la région et non plus uniquement dune entreprise. Des financements : Des financements : nationaux et étrangers (fonds structurels de lUE) Présentation du cas: Mielec (1/3)

23 (objectifs pédagogiques) : A travers ce cas on apprend (objectifs pédagogiques) : 1.Les déterminants, les étapes et les acteurs dun processus de restructuration régionale 2.Les instruments possibles dans un processus de restructuration régional 3.Le rôle des organisations syndicales et des employés dans les différentes étapes de la restructuration Présentation du cas: Mielec (2/3)

24 Les thèmes traités Les thèmes traités dans ce cas : La gestion du changement dans un processus de restructuration Lapproche multi partie prenante Etapes et instruments dune restructuration régionale Le processus de création dune Zone Economique Spéciale et son rôle moteur pour la revitalisation dune région Bénéfices et contraintes dune Zone Économique Spéciale Le benchmarking des bonnes pratiques Place du capital humain Présentation du cas: Mielec (3/3)

25 Un contexte : Un contexte : Sur un bassin demploi vivant de lactivité sidérurgique, le principal employeur, Arcelor, annonce en 2003 la fermeture dune usine locale. Des acteurs : Des acteurs : Les syndicats négocient avec la direction dArcelor. Les pouvoirs publics (la ville appuyée par la région) lancent un projet de revitalisation du territoire. Des actions Des actions : Dabord, reclassement des employés de lusine Arcelor en interne et via des plans de mise en pré-retraite. Puis, développement dun plan urbanistique accompagné dune réflexion plus large (économique, sociale, environnementale) pour donner une nouvelle identité à la ville. Des financements : Des financements : la ville, lEtat fédéral et des investisseurs privés Présentation du cas : SERAING (1/3)

26 objectifs pédagogiques A travers ce cas on apprend (objectifs pédagogiques) : 1.La différence entre une restructuration et la dévitalisation dun territoire. 2.Le rôle des collectivités territoriales dans lanticipation dun processus de revitalisation. 3.La nécessaire collaboration entre les différentes parties prenantes pour construire un projet sur le long terme. 4.La contribution potentielle des organisations syndicales. Présentation du cas : SERAING (2/3)

27 Les thèmes traités Les thèmes traités dans ce cas : 1.Notion didentité dun territoire 2.Constituants dune démarche de revitalisation du territoire 3.Fonctionnement dun groupe de collaboration et rôle de lorganisme coordinateur 4.Savoir rendre une action légitime sur le territoire (par le soutien des structures publiques, le soutien de la population et la reconnaissance des acteurs économiques) 5.Savoir anticiper les freins et les obstacles 6.Notion dattractivité et de promotion dun territoire 7.Place des partenaires sociaux Présentation du cas : SERAING (3/3)

28 Un contexte : Un contexte : Le dispositif des pôles de compétitivité est lancé en 2004 par le gouvernement français afin de renforcer la compétitivité de léconomie française dans des domaines dexcellence et de développer la croissance et lemploi de marchés porteurs. Le Pôle Minalogic fait partie des premiers des 10 pôles à vocation mondiale. Le passé de la filière microélectronique et son évolution sont les déterminants lors de la structuration du pôle Minalogic. Des acteurs : Des acteurs : lEtat, les grandes et petites entreprises, les laboratoires de recherche, les organismes de formation Des actions : Des actions : Création et renforcement des synergies recherche- industrie-formation dans le domaine électronique et logiciel embarqué à travers laide au montage de projets en vue dobtenir une labellisation par le pôle, aide à la recherche de financement public ou alternatif, services complémentaires (gestion de la PI, actions de communication, lobbying..) Des financements : Des financements : lEtat (FUI, ANR, OSEO..) Présentation du cas: Minalogic (1/3)

29 (objectifs pédagogiques) A travers ce cas on apprend (objectifs pédagogiques) : 1.Ce quest un pôle de compétitivité 2.Les constituants et les étapes de politique française des pôles de compétitivité 3.Le rôle des compétences au sein dun pôle de compétitivité 4.La place potentielle des partenaires sociaux Présentation du cas: Minalogic (2/3)

30 Les thèmes traités Les thèmes traités dans ce cas : La politique française des pôles de compétitivité Les déterminants historiques et les acteurs dans le processus de création dun pôle de compétitivité La gouvernance dun pôle de compétitivité Les missions et activités dun pôle de compétitivité Lévaluation de limpact des pôles sur lemploi et les compétences La question des compétences dans les projets collaboratifs au sein dun pôle Présentation du cas: Minalogic (3/3)


Télécharger ppt "Centre TIME Grenoble Ecole de Management 15-16 décembre 2010 - Grenoble Renforcement des CApacités des PArtenaires sociaux dans les bonnes pratiques pour."

Présentations similaires


Annonces Google