La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PATHOLOGIE DORSALE. Les pathologies que lon va rencontrer seront liées à ces particularités anatomiques, cest-à-dire : Dans les dorsales supérieures on.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PATHOLOGIE DORSALE. Les pathologies que lon va rencontrer seront liées à ces particularités anatomiques, cest-à-dire : Dans les dorsales supérieures on."— Transcription de la présentation:

1 PATHOLOGIE DORSALE

2 Les pathologies que lon va rencontrer seront liées à ces particularités anatomiques, cest-à-dire : Dans les dorsales supérieures on rencontrera plus volontiers des dysfonctions mécaniques en relation avec un surmenage de la ceinture scapulaire liées ou non à la posture Dans les dorsales inférieures la pathologie sera plutôt dorigine viscérale ou posturale Les dorsales moyennes subissent les variations posturale ou les problèmes dégénératifs

3 Les dorsalgies aigues 3 types de douleurs peuvent être définies 1/ Les douleurs locales 2/ Les douleurs projetées 3/ Les douleurs somato viscérales ou viscero somatiques

4 En médecine ostéopathique, il est indispensable davoir une approche clinique rigoureuse fondée sur un interrogatoire et un examen clinique dont la palpation est le temps essentiel, de faire le diagnostic de nombreuses affections d'expression dorsale, notamment celles qui sont en relation avec une perturbation de la mobilité articulaire. Comme toujours en ostéopathie, après le diagnostic de lésion locale, il sera indispensable d'avoir également une analyse clinique loco-régionale puis globale, pour que la symptomatologie locale puisse être mise en rapport avec des dysfonctions plus générales, que celles-ci soient d'origine traumatique, rhumatologique, ou surtout posturale.

5 1/La douleur locale 1/De survenue brutale A la suite dun effort, Le mécanisme peut être celui dune entorse. Un traumatisme direct ou indirect Un tassement par ostéopénie ou métastase La projection dun problème viscéral aigu, 2/De survenue plus lente avec des phases dexacerbation et datténuation On peut évoquer une décompensation posturale surtout si dans lanamnèse on retrouve un ou plusieurs autres épisodes douloureux Un problème infectieux ou tumoral

6 2/Les douleurs projetées De fréquents syndromes douloureux thoraciques pseudo-viscéraux sont en fait des douleurs projetées d'origine thoracique. Certains d'entre eux ont une origine vertébrale à type de blocage ostéopathique, répondant parfaitement au traitement structurel. En aucun cas, il ne faudra bien sur méconnaître une authentique douleur viscérale Le diagnostic de lésion ostéopathique reste un diagnostic "d'élimination", aucune lésion organique ne devant échapper au traitement médical classique.

7 Deux types de modifications tissulaires constituent le substratum de ces douleurs: 1/les cordons myalgiques. Mais les cellulalgies et myalgies sont cette fois-ci antérieures. 2/Les cellulalgies responsables de douleurs thoraciques sont retrouvées également par la manœuvre du pincer- rouler.

8 Elles sont en relation avec une irritation d'un rameau nerveux cutané métamérique ANTERIEUR correspondant à l'étage vertébral en lésion et sont souvent associées à une autre cellulalgie rapportée au même métamère siégeant au niveau de la branche postérieur du nerf, en zone para-vertébrale. Les cordons myalgiques ANTERIEURS responsables de douleurs pseudo- viscérales concernent essentiellement les muscles petit et grand pectoral

9 LES DORSALGIES HAUTES DORIGINE CERVICALE

10 C3 : 1/ Cellulalgie Masséter Partie haute et antérieure du cou 2/ Ténalgie Insertion basse de langulaire de lomoplate 3/ Douleur périostée Bord postéro inférieur de la branche montante du maxillaire inférieur C T P C

11 C4 : 1/ Cellulalgie Fosse sus épineuse Région sus et sous claviculaire 2/ Myalgie Angulaire de lomoplate C C M

12 C5 : 1/Cellulalgie Fosse sus épineuse face ant ext du bras face ant ext de lavant bras 2/Cordons musculaires Deltoïde moy ou ant Petit rond Grand dentelé Rhomboïde 3/ Ténalgies Sus épineux Long biceps 4/Douleurs périostées Acromio claviculaire Coracoîde C CM T P

13 C6 : 1/ Cellulalgie Fosse sus épineuse face ext du bras face ant ext de lavant bras 2/ Cordons musculaires Sous épineux 3/Ténalgies Insertion distale du SCM long biceps Sus et sous épineux V deltoïdien Epicondyliens 4/ Douleurs périostées Sterno claviculaire Epicondyliens C CM T T P

14 C7 : 1/ Cellulalgie Fosse sus épineuse Partie post ext bras et avant bras 2/ Ténalgie Epicondyliens 3/ Douleur périostée Epicondyle C T P

15 Dorsalgie interscapulaire dorigine cervicale Il sagit dun point sensible spontanément et à la pression, situé latéralement à D5 - D6 fréquemment accompagné dun névralgie cervico brachiale ou dune scapulalgie Lorigine est cervicale moyenne; On retrouve une douleur à la palpation des articulaires postérieures. Quelquefois, en palpant la partie antéro latérale des articulaires cervicales on peut provoquer la dorsalgie. Une zone cellulalgique va du point en direction de lacromion, elle correspond au métamère de D2.

16 Ne pas méconnaitre les douleurs abdominales dorigine dorsale D6 D7 D8 en relation avec la région épigastrique D9 D10 la région intestinale et génito urinaire Les douleurs pariétales de labdomen pour lesquelles, les différentes investigations viscérales restent toujours négatives

17 Toute pathologie viscérale chronique, quelle soit fonctionnelle ou organique, peut donner des dysfonctions mécaniques réflexes au niveau du rachis dorsal 3/Les douleurs somato- viscérales ou viscero somatiques

18 DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL La pathologie discale est rarissime éliminer une affection viscérale pathologie cardio-vasculaire douleurs thoracique projetées Affections pleuro pulmonaire pathologie oeso-gastro-duodénale : une affection pancréatique (pancréatite chronique, cancer) pathologie mammaire et pseudo mammaire

19 a/ DOULEUR PSEUDO-CARDIAQUE: le plus fréquent tableau. Une précordialgie pseudo-angineuse peut être due à une cellulalgie de la zone péri-mammaire gauche ou péri-sternale. Les niveaux incriminés peuvent être: -C4 -D2-D3-D4-D5 Des cordons myalgiques du petit ou du grand pectoral peuvent également être en cause et il faudra bien les distinguer cliniquement des cellulalgies, puisqu'on aboutit à des niveaux différents. Les niveaux responsables ici sont C6 ou C7.

20 b/ DOULEUR PSEUDO-MAMMAIRE Certaines douleurs pouvant être rapportées au seins ont exactement la même origine: -cellulalgie C4 ou D2-D5 -cordons myalgiques C6-C7.

21 c/ DOULEUR PSEUDO-PLEURO-PULMONAIRE Une algie inter-scapulo-vertébrale par lésion de la charnière cervico-dorsale ou de la première côte peut en imposer pour une pneumopathie ou une pleurésie. Au moindre doute, un cliché du thorax s'impose. La cause est une cellulalgie C7, un point articulaire postérieur D4-D5, ou encore un cordon myalgique de l'ilio-costal. Les douleurs provoquées sur les éléments vertébraux ainsi que les tests de mobilité confirment le diagnostic et permettent de choisir la technique de correction spécifique.

22 Traitement du ligament suspenseur du dôme pleural assis La main céphalique maintient le levier supérieur en inclinaison et contre rotation jusquà D4 D5. la main thoracique fixe la région sus claviculaire. On exagère linclinaison et la contre rotation du levier cervical dans linspir en étirant le ligament suspenseur et on relâche la tension en expir

23 Traitement de la plèvre pariétale et des muscles intercostaux On crée une inclinaison latérale maximale que lon maintient pendant l inspir. On peut jouer sur la latéroflexion mais également sur les rotations


Télécharger ppt "PATHOLOGIE DORSALE. Les pathologies que lon va rencontrer seront liées à ces particularités anatomiques, cest-à-dire : Dans les dorsales supérieures on."

Présentations similaires


Annonces Google