La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Histoire de la Russie : des origines à la révolution Quatrième cours : En attendant Pierre (1613-1689)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Histoire de la Russie : des origines à la révolution Quatrième cours : En attendant Pierre (1613-1689)"— Transcription de la présentation:

1 Histoire de la Russie : des origines à la révolution Quatrième cours : En attendant Pierre ( )

2 Plan de cours 1 – Le règne de Michel ( ) 2 – Évolution du système 3 – Le règne dAlexis ( ) 4 – Politique étrangère 5 – Le XVII e siècle dans lhistoire russe 6 – En attendant Pierre

3 Michel 1 er Romanov ( )

4 1 – Le règne de Michel ( ) 1.1 – Lélection au trône de Michel Romanov - Difficile de trouver un candidat acceptable : beaucoup de familles se sont discréditées pendant les troubles. - Le choix se porte sur Michel Romanov : il est jugé « faible », sa famille nest pas compromise, il est lointainement apparenté à la dynastie des Rurikides.

5 1.2 – Politique étrangère - En 1613, le pays est partiellement occupé par la Pologne et la Suède – Guerre russo-polonaise. Échec de Ladislas devant Moscou – Nouvelle guerre russo-polonaise pour reprendre Smolensk. Échec de la tentative. La paix est signée en 1635 et la Pologne renonce à ses prétentions au trône moscovite

6 - Avec la Suède, la situation est plus simple. La paix est signée en 1617, la Moscovie renonce à ses prétentions sur les rives de la Baltique, mais récupère Novgorod : conflit avec les Turcs concernant la forteresse dAzov. - Poursuite de la colonisation de la Sibérie. La Lena est atteinte dans les années 20, Iakoutsk dans les années 30 et le cours supérieur de lAmour en 1643.

7 1.3 – Politique intérieure : - Dans un premier temps, jusquau retour de Philarète, le Zemski Sobor sera transformé en assemblée permanente. - Première tâche : restaurer la sécurité sur le territoire. - Limpôt est difficile à percevoir : la population est appauvrie et ceux qui disposent de richesses refusent de sen départir. La couronne aura recours à des prêts auprès de létranger.

8 - Le retour de Philarète entraîne une période de réforme. - Création de nouveaux impôts, entraînant le mécontentement de la population et mettant le trône en danger. - Détérioration de la condition paysanne - Restauration des traditions religieuses, affectées par les Troubles. - Arrivée des premiers étrangers en Moscovie. - Établissement dun embryon de secteur industriel. Fondation de la première usine métallurgique en 1623 ; verrerie fondée en 1634.

9 2 – Évolution du système 2.1 – Système politique - Deux périodes : avant et après le retour de Philarète. - Avant : lÂge dor (le champ du cygne ?) des boyards, qui gouvernent avec le tsar. Importance aussi du Zemski Sobor - Après : Le père du tsar, très respecté, prendra éventuellement le titre de souverain. Il affaiblit la Douma des Boyards et le Zemski Sobor.

10 2.2 – Le servage - La tendance observée depuis Ivan III saccentue. - LOulojenie (1649), élaboré sous Michel, est considéré comme lacte fondateur du servage. - Extension à perpétuité de la période dappartenance dun serf fugitif à son maître. - Réaffirmation des années dinterdiction. - Dès lors, celui qui naît serf le demeurera toute sa vie.

11 Alexis 1 er le Très Paisible (

12 3 – Le règne dAlexis ( ) 3.1 – Politique intérieure – Reconstruction de lautorité centrale - Retour graduel à la centralisation - Effacement du rôle du Zemski Sobor (et de ses équivalents locaux, les zemstvos). - Perte de pouvoir des boyards - Réforme des prikazes, qui accroît les pouvoirs du centre

13 3.1.2 – Le schisme - Événement dabord religieux, les implications du schisme seront aussi politiques. - Deux problèmes soulevés : la modernisation de lÉtat et le rôle de lÉglise dans lÉtat. - Origines des réformes : le désir de « corriger » les pratiques du culte et duniformiser ce dernier, en révisant les textes liturgiques. - Cest le Patriarche Nikon qui en sera le maître dœuvre. - Le processus débute en 1553.

14 Le patriarche Nikon

15 - Se dresse contre lui le protopope Avvakoum ( ), qui soppose à cette révision, influencée à ses yeux par létranger. - Le mouvement prend rapidement de lampleur, entre autres à cause de la personnalité de Nikon, très autoritaire. - Le concile de 1656 condamne les opposants et consacre paradoxalement la chute de Nikon. - Cela nempêchera pas le développement du mouvement des vieux-croyants. - La crise est politique : elle met en opposition les partisans de la modernisation et ceux de la tradition.

16 Lexécution de la boyarina morozova (Vassili Sourikov)

17 3.2 – Agitation sociale - Époque très agitée. La population se soulève dans les villes (impôts) et dans les campagnes (conditions de vie) – Les insurrections urbaines : émeutes du sel : émeutes du cuivre

18 3.2.2 – Linsurrection paysanne de Stenka Razine ( ) - Lampleur du mouvement sexplique par le degré dexaspération de la paysannerie, augmenté de la crise liée au schisme. - Linitiateur en est Stenka Razine, un cosaque du Don. Suivant un modèle récurrent, il se prétendra héritier légitime du trône. - La révolte touchera le Don, la Volga et lOural, avec des échos jusquen Ukraine. - Larmée de Razine sera défaite à Simbirsk en 1671, Razine exécuté en juin de cette année.

19 Stenka Razine

20 La campagne de Razine

21 4 – Politique étrangère 4.1 – Le rattachement de lUkraine - À la suite de lUnion de Lublin, la tolérance religieuse des Lituaniens sur leurs territoires disparaît, suscitant le mécontentement des populations ukrainiennes. - Un détail qui met le feu aux poudres : Bogdan Khmelnitski rallie à lui la cosaquerie pour se venger dune offense qui lui a été faite par un seigneur polonais. Il part en campagne en 1648.

22 Bogdan Khmelnitski

23 Lettre des cosaques au Sultan (Ilya Repine)

24 Annexion de lUkraine de lest

25 - Malgré ses succès, il regagne lUkraine. Lannée suivante, la Pologne tente de récupérer ses territoires. - La paix qui sensuit fait de Khmelnitski hetman à vie, mais ne résout pas le problème des conditions de vie de la paysannerie. - La Diète rejette laccord, la Pologne repart en guerre en 1650 et remporte la victoire. Khmelnitski se tourne vers Moscou. - Après hésitations, le tsar se porte à la défense des Cosaques, impose un ultimatum à la Pologne et attend la guerre.

26 - Octobre 1653 : le Zemski Sobor approuve le rattachement de lukraine. - 8 janvier 1654 : le traité dunion est signé à Pereslav. La Petite-Russie (la rive-gauche du Dniepr) devient pour Moscou sa vassale. - Mais pas pour les Cosaques, qui y voient une union entre égaux. - La guerre russo-polonaise qui sensuit est favorable à Moscou. Mais la Suède entre alors en guerre. La paix est signée avec la Pologne en 1656.

27 - Mais la tension monte entre Moscou et les cosaques, qui se tournent vers la Pologne : le 6 septembre 1658, la Rada vote en faveur dun accord avec la Pologne. - Cela provoque une nouvelle guerre russo- polonaise, qui tourne mal pour Moscou. - La paix est signée avec la Suède en 1661, puis avec la Pologne en La Moscovie garde le contrôle de la rive est du Dniepr, mais devra attendre le siècle suivant pour contrôler la rive ouest.

28 4.2 – Expansion orientale : - Lexpansion dans lest se poursuit : le Baïkal est atteint, puis le cours inférieur de lAmour. - Cest sous Alexis que se met en place la système de colonisation de la Sibérie. - À la fin du siècle, 11 millions de personnes habiteront de lautre côté de lOural, surtout des indigènes, qui se russifieront cependant peu à peu.

29 Expansion orientale

30 5 – Le XVII e siècle dans lhistoire russe - Période charnière de mutation de la Moscovie en Russie. - Le siècle se conclut à linverse des attentes : loin de se réduire, le pouvoir central se renforce. - Apparition de la société civile dans le processus politique. - Il sagit dun siècle dincubation : se mettent discrètement en place les conditions de la transformation du pays. Pierre peut arriver.

31 6 – En attendant Pierre 2.1 – Le règne de Fiodor III ( ) - Règne calme et court, comme celui de son homonyme au siècle précédent. - Fiodor est mou et faible, ce qui provoque comme dhabitude une recrudescence des luttes intestines. - Néanmoins : guerre russo-turque ( ) ; exécution dAvvakoum, premier heurts russo- chinois, abolition « officielle » du mestnitchestvo

32 Fiodor III ( )

33 2.2 – La crise de succession, la régence et lenfance de Pierre - Le 30 mai 1672, la seconde épouse dAlexis donne naissance à Pierre. - Il vient tardivement dans lordre de succession : ses frères Fiodor et Ivan, (ainsi que ses nombreuses sœurs) le précèdent. - Cest le début du « facteur féminin » dans lhistoire russe : moderniste, Alexis voudra donner à ses filles une bonne éducation. Lune dentre-elles, Sophie, simposera.

34 La régente Sophie et son favori, Golytsine

35 - À la mort de Fiodor, le choix se porte sur Pierre, Ivan étant maladif. Il est couronné le 27 avril Mais Sophie ne lentend pas ainsi : elle parvient à imposer un compromis, un duumvirat, avec elle comme régente jusquà la majorité de ses frères. Elle dirigera le pays entre , avec son favori, le prince Golytsine. - Période intéressante : les idées des régents pavent la voie au règne de Pierre. - Pendant ce temps, éloigné des centres de pouvoir, Pierre fait son éducation en autodidacte.

36 - Il sintéresse plus aux techniques quaux sciences théoriques. - Il créé ses « régiments pour rire », embryon de sa future armée, découvre la navigation et fréquente les étrangers. - En 1689, Pierre devient majeur en se mariant. Sophie tente de sopposer et elle fomente un coup dÉtat avec laide des streltsy. - Cest un échec : Sophie est cloîtrée dans un monastère ; le règne de Pierre commence (même si il partagera théoriquement son pouvoir avec Ivan jusquà la mort de celui-ci en 1696)


Télécharger ppt "Histoire de la Russie : des origines à la révolution Quatrième cours : En attendant Pierre (1613-1689)"

Présentations similaires


Annonces Google