La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Histoire de la Russie : des origines à la révolution Cinquième cours : Le règne de Pierre le Grand (1689-1725) et les révolutions de palais (1725-1762)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Histoire de la Russie : des origines à la révolution Cinquième cours : Le règne de Pierre le Grand (1689-1725) et les révolutions de palais (1725-1762)"— Transcription de la présentation:

1 Histoire de la Russie : des origines à la révolution Cinquième cours : Le règne de Pierre le Grand ( ) et les révolutions de palais ( )

2 2.2 – La crise de succession, la régence et lenfance de Pierre - Le 30 mai 1672, la seconde épouse dAlexis donne naissance à Pierre. - Il vient tardivement dans lordre de succession : ses frères Fiodor et Ivan, (ainsi que ses nombreuses sœurs) le précèdent. - Cest le début du « facteur féminin » dans lhistoire russe : moderniste, Alexis voudra donner à ses filles une bonne éducation. Lune dentre-elles, Sophie, simposera.

3 La régente Sophie et son favori, Golytsine

4 - À la mort de Fiodor, le choix se porte sur Pierre, Ivan étant maladif. Il est couronné le 27 avril Mais Sophie ne lentend pas ainsi : elle parvient à imposer un compromis, un duumvirat, avec elle comme régente jusquà la majorité de ses frères. Elle dirigera le pays entre , avec son favori, le prince Golytsine. - Période intéressante : les idées des régents pavent la voie au règne de Pierre. - Pendant ce temps, éloigné des centres de pouvoir, Pierre fait son éducation en autodidacte.

5 - Il sintéresse plus aux techniques quaux sciences théoriques. - Il créé ses « régiments pour rire », embryon de sa future armée, découvre la navigation et fréquente les étrangers. - En 1689, Pierre devient majeur en se mariant. Sophie tente de sopposer et elle fomente un coup dÉtat avec laide des streltsy. - Cest un échec : Sophie est cloîtrée dans un monastère ; le règne de Pierre commence (même si il partagera théoriquement son pouvoir avec Ivan jusquà la mort de celui-ci en 1696)

6 Plan de cours 1 – Les premières années 2 – Les réformes 3 – Politique étrangère 4 – Bilan et interprétations du règne 5 – Les révolutions de palais

7 Pierre le Grand ( )

8 1 – Les premières années ( ): 1.1 – La prise dAzov - Pierre rêve dun accès à la mer. Le nord étant pour le moment fermé, il se tourne alors vers le sud, vers Azov. - Une première campagne (1695) échoue, malgré lampleur des moyens pris par le Tsar. - Azov ayant été constamment ravitaillée par mer, Pierre décide, avant de repartir en campagne, de se doter dune flotte.

9

10 - Il ordonne la construction dun chantier naval à Voronej, et donne à ce dernier un an pour construire une petite flotte. - En 1696, il repart en campagne contre Azov. Cette fois il nest pas simple soldat, mais simple matelot. - La ville se trouvant cette fois encerclée par terre ( hommes) et par mer, elle ne peut résister et se rend le 19 juillet. - La ville est prise, mais le problème de la circulation maritime dans la mer Noire nest pas réglé pour autant. Pierre se mettra donc en quête dalliés pour sa campagne anti-turque.

11 1.2 – La Grande ambassade - Cette quête dalliés est lune des deux raisons qui poussent Pierre à quitter le pays. Lautre étant sa soif de connaissance. - Pour la première fois de son histoire, la Russie voit son dirigeant suprême quitter le territoire pour une longue période (deux ans). - Jusquen 1698, le tsar voyagera en Europe de louest « incognito », où il apprendra entre autres choses la construction navale. - Il ne trouvera pas dalliés contre la Turquie mais en revanche, il joindra la coalition anti-suédoise.

12 2 – Les réformes 2.1 – Les réformes militaires - Résolu à moderniser son pays, Pierre se met à la tâche dès son retour de sa Grande Ambassade. - Premier élément à réformer, qui sera aussi en dernière instance la raison des réformes dans les autres domaines : larmée. Cela devient particulièrement évident après les premiers revers dans la Guerre du Nord.

13 - Les troupes traditionnelles (streltsy) sont alors démantelées, remplacées par des corps spécialisés, conformément à la pratique européenne (infanterie, cavalerie, etc.) - Reconstruction du corps des officiers et création dun état-major. - Établissement dun système de conscription par feux. - Création dune puissante flotte : 25 navires de ligne, 19 frégates et près de 300 autres navires. - Dès 1705, cette nouvelle armée montrera son efficacité sur le champ de bataille.

14 2.2 – Politique économique : - Pierre va doter son pays dun secteur industriel important, surtout orienté vers le domaine militaire, bien sûr. Des centre industriels recouvrent peu à peu lensemble du territoire. - Le capital privé peut prendre part à ce développement, mais cest lÉtat qui en est le maître dœuvre. - En 1721, une loi permet officiellement lutilisation de la main dœuvre serve dans ces industries.

15 LIndustrie sous Pierre le grand

16 - Les capacités dexportations se développent, surtout en ce qui concerne lagriculture. La Russie sinsère donc peu à peu dans les réseaux économiques européens. En 1726, la balance commerciale du pays est excédentaire de 2 millions de roubles. - En même temps, le statut douanier établi en 1724 protège les producteurs russes. - Le secteur agricole est aussi bien sûr réformé, afin daccroître sa productivité. Mais cela dépasse le strict cadre économique.

17 2.3 – Réformes politiques : - La noblesse traditionnelle est sous Pierre déclassée par la nouvelle noblesse. - Le centralisme davant les troubles renaît et on revient complètement à un système de gouverneurs plénipotentiaires nommés par le centre. - La division territoriale du pays est revue, pour donner plus de prise au centre, dabord en 1708, puis en

18 - La tête de la structure de lÉtat est aussi corrigée et adaptée à leuropéenne, avec la création dun corps de fonctionnaires professionnels. - Certaines choses ne changent pas : le tsar, puis lempereur, demeure la clé de voûte du système. Le but des réformes nest pas de démocratiser, mais bien daméliorer le fonctionnement du pouvoir. - La Douma des boyards disparaît définitivement, remplacée par un sénat dont les membres sont nommés par lempereur. - Entre 1717 et 1721, le système des prikazes est remplacé par un système de collèges, inspiré des méthodes occidentales

19 2.4 – Réformes religieuses : - Le but est ici déliminer le dernier des contre- pouvoirs potentiels, lÉglise. - À la mort du patriarche Adrien, Pierre décide de ne pas nommer de successeur. En 1721, cette institution sera remplacée par un Saint-Synode, élaboré sur le modèle des Collèges. Les affaires religieuses deviennent ainsi subordonnées à lÉtat, et Dieu à lempereur… - Parallèlement, lÉtat semploie à récupérer par diverses mesures les richesses de lÉglise.

20 2.5 – Évolution sociale : - On assiste comme dhabitude à une détérioration de la condition paysanne. - Les autorités centrales renforcent le pouvoir des nobles sur leurs serfs. - Le système sétend de plus en plus, et touche désormais les zones sibériennes les plus éloignées. - Mise en place dun système dimposition par tête, plutôt que par feu. - En plus de la capitation, les paysans sont soumis à une multitude dimpôts et de redevances. - Introduction du passeport intérieur.

21 - Pierre consolide le pouvoir des nobles sur leurs serfs, mais en revanche, il consolide aussi celui de lÉtat sur ses nobles : tous sont esclaves de lÉtat. - Déclassement définitif des vieilles familles nobles, les boyards, au profit de la nouvelle noblesse, les dvorianines. - Fusion des deux formes de propriétés, au profit de la forme patrimoniale. À partir de 1714, les domaines nobles deviennent propriétés héréditaires. - Adoption de la table des rangs en 1722, qui remplace le principe de naissance par celui de compétence. - Obligation est faite à tous les nobles de servir lÉtat.

22 2.6 – Occidentalisation - De nombreux experts étrangers arrivent et de nombreux étudiants russes se rendent étudier à létranger. - Mise sur pied dun système denseignement laïc et fondation de multiples écoles et instituts. - Adoption du calendrier occidental - Multiples décrets visant à modifier les comportements : interdiction de la barbe, du caftan traditionnel, etc., tout cela imposé par la force.

23 - Mais la manifestation la plus visible de cette volonté doccidentalisation, et de rejet de la tradition, est la fondation de Sankt-Peterburg. - En 1703, la forteresse Pierre-et-Paul est construite à lembouchure de la Neva, sur des terres prises aux Suédois. En 1713, la ville devient capitale du pays. - Sagissant dabord de consolider les gains territoriaux, la ville permettra à lempereur de saffranchir de Moscou, quil déteste. - Les nouveaux arrivants participent à la construction en y apportant des pierres. - La construction aura coûtée la vie à personnes.

24 La forteresse Pierre-et-Paul

25 2.7 – Oppositions - Toutes ces réformes finissent par braquer une grande partie de la population contre lempereur : paysans, clergé, ancienne et nouvelle noblesse, tous ont des griefs. - Des rébellions apparaissent aux confins : Don, Astrakhan, Bachkirie. - Au sommet, cest autour dAlexis, le fils de Pierre, que se cristallise lopposition. En 1718, suite aux remontrances de son père, Alexis senfuit en Autriche. Il sera accusé de haute trahison et condamné à mort.

26 3 – Politique étrangère 3.1 – La Guerre du nord – première partie ( ) - Au cours de la Grande ambassade, Pierre se décide à rejoindre lunion anti-suédoise (Danemark et Pologne- Lituanie). Le 19 août 1700, la Russie déclare la guerre à la Suède. - Octobre 1700 : siège de Narva et défaite des Russes. Pierre se consacre alors à moderniser son armée : nouvelle campagne. Prise de la forteresse de Notebourgh. Arrivée sur les bords de la Baltique.

27 : Prise de Narva et de Dorpat. Proposition de paix de Pierre, rejetée par Charles XII. - Ce dernier se retourne alors contre les alliés de Pierre : le Danemark et la Pologne sont défaits en 1706, laissant la Russie seule face à la Suède. - En 1707, Charles sen prend au territoire russe. Il prend Minsk en 1708, suivi de Mogiliev. Puis il part en direction sud et opère sa jonction avec les forces de Mazepa, qui sest joint à lui. - Le 28 septembre 1708, le corps de réserve du bras droit de Charles XII est détruit par les troupes russes, laissant ce dernier sans ravitaillement.

28 La guerre du nord (I)

29 2.2 – La bataille de Poltava (juin 1709) - Au printemps 1709, les Suédois assiègent Poltava, dans lespoir de sassurer un point dappui sur la rive gauche du Dniepr, mais sans succès. - Le 20 juin 1709, les forces russes arrivent dans la région de Poltava. Pierre prépare son armée avec beaucoup de soins dans lattente de la bataille. - À laube du 27 juin, les forces suédoise montent à lassaut des lignes russes. Lartillerie de Pierre, dès avant lengagement, a abattu Suédois. - Entre 8 et 9 heures au matin le 27 juin, les lignes russes sont assaillies par les forces suédoises, mais elle résistent.

30 - Puis les Russes se portent à loffensive, mettant larmée de Charles XII en déroute. - Bilan : des pertes de hommes pour les Suédois, contre pour les Russes. - Le 30 juin, la cavalerie russe rejoint les troupes suédoises en fuite, capturant encore hommes. Charles et Mazepa senfuient en Turquie. - La victoire fait grand bruit en Europe, où elle étonne. La coalition anti-suédoise renaît, et Pierre annexe par la suite Riga, Vyborg et Revel. - Mais surtout, la victoire de Pierre marque la naissance de la Russie en tant que puissance européenne. Il faudra dorénavant compter avec elle.

31 2.3 – La guerre russo-turque de Poussé par Charles, lempire ottoman déclare la guerre à la Russie à lautomne Les Russes comptent sur lappui des Slaves des Balkans pour contrer la puissance turque, en vain. - Le 9 juillet 1711, les hommes de larmée russe repoussent lattaque des hommes de larmée ottomane. De difficiles négociations suivent. - Le 12 juillet 1711 est signée la paix du Prout, par laquelle Pierre sengage a rendre Azov, détruire la flotte de la mer dAzov et ne pas intervenir dans les affaires de la Pologne. Larmée russe sen sort à bon compte.

32 2.4 – La guerre du nord- deuxième partie ( ) - Vaincue sur terre, la Suède continue de dominer sur mer. Cette seconde partie de la guerre sera donc davantage maritime. - Entre 1713 et 1715, la Russie poursuit son avance et annexe la Finlande - À lété 1714, la flotte russe triomphe dune flottille suédoise. Il sagit de la première victoire navale de lhistoire russe. - En 1717, les Suédois sont rejetée de lautre côté de la Baltique. Dautres victoires navales et 3 débarquements contraignent la Suède à la paix, qui est signée à Nystad le 30 août La Russie conserve lensemble de ses gains, à lexception dune part importante de la Finlande.

33 La guerre du nord (II)

34 3 – Bilan et interprétation du règne - Cest un règne très contesté dans lhistoriographie nationale, plus encore que celui dIvan IV. - Pour les occidentalistes, il est le tsar idéal : réformateur, européaniste, il a sorti la Russie du Moyen-âge suivant un plan cohérent et réfléchi de modernisation. - Pour les slavophiles, cest un violeur qui, par des réformes chaotiques ne visant quau renforcement de la puissance militaire du pays, a tenté de détruire les spécificités nationales.

35 Pierre (le grand ?)

36 4 – Les révolutions de palais ( ) 4.1 – La valse sur le trône - La mort de Pierre, par lampleur des transformations quil a apportées, de même que labsence dhéritier, va plonger le pays dans quatre décennies dinstabilité politique. - Par un décret de 1722, cest à lempereur que revient de désigner son successeur. Mais sa mort ayant été trop brusque, il naura pas eu le temps de régler cette question.

37 - Cest donc la cour qui, en 1725, décide de mettre sur le trône Catherine première, veuve de Pierre le Grand. Elle ne régnera que jusquen 1728, et son autorité sera toujours sous le contrôle des « oisillons de Pierre » au sein dun Conseil Suprême, lequel dispose du véritable pouvoir. - À la mort de Catherine, cest son petit fils Pierre, qui ne montera jamais sur le trône, qui lui succède. Le pouvoir est alors confié à une régence et sensuit une revanche des boyards, les vieilles familles réapparaissant temporairement. La capitale retourne à Moscou.

38 - Quelques jours avant son couronnement, Pierre II meurt, et une nouvelle révolution de palais aboutit à la chute de Menchikov. La nièce de Pierre, Anna, est invitée à régner, dans la mesure où elle accepte des restrictions à son pouvoir, ce quelle fait en un premier temps. - Appuyée par la nouvelle noblesse, elle supprimera le Conseil suprême afin de régner seule. - Ou presque : cest en fait son favori, Biron, à la tête du Conseil des ministres, qui dirige. Cest une période de terreur et darbitraire.

39 - Ce nest guère reluisant en politique étrangère, la période voyant la Russie se vendre au plus offrant dans les conflits européens. Mais en sinterposant entre la Russie et la Turquie lors de la guerre , les puissances européennes entérinent le fait de la nouvelle puissance russe. - Anna meurt en Ivan VI monte sur le trône, avec Biron comme régent. Mais celui-ci est bientôt renversé par une autre révolution de palais, qui le remplace par la mère dIvan VI. Elle sera renversée à son tour lannée suivante, en même temps que son fils.

40 - Cest ainsi que le 25 novembre 1741 monte sur le trône la fille cadette de Pierre, grâce à lappui de la garde. Elle parviendra à stabiliser la situation. - Elle rétablit le Sénat dans sa plénitude de pouvoir et commence à régner en sappuyant sur la noblesse. - Son règne amorce lessor intellectuel et culturel de la noblesse, qui sera poursuivit sous Catherine II : elle supprime la peine de mort pour les nobles et réduit la durée de service. Ils pourront alors se consacrer à autre chose.

41 - À la mort dElisabeth en 1761, le pouvoir passe à son neveu, Pierre III, le mari de Sophie Frédérique Auguste de Anhalt- Zerbst. - Le comportement de Pierre III, qui préfère nettement la Prusse à la Russie, poussera la garde à fomenter sous la direction de son épouse la dernière révolution de palais du XVIIIe siècle. Sophie, convertie à lorthodoxie, monte sur le trône sous le nom de Catherine II

42 2.2 – Évolution économique et sociale - Limpulsion pétrovienne fut si puissante que, malgré le chaos à la tête de lÉtat, le pays poursuit au cours de cette période son développement suivant la ligne tracée par Pierre. - On assiste à un accroissement de la puissance industrielle, ainsi que des échanges commerciaux, qui permet une certaine diversification du commerce du pays. - Cette croissance seffectue bien sûr sur le dos des paysans, qui quittent souvent les champs pour entrer dans les mines et les usines. Mais le travail salarié date aussi de cette époque.

43 - Apparition dun protocapitalisme, alors que la fondation de nouvelles entreprises survient de plus en plus souvent à linitiative dentrepreneurs privés. - Dans les villages, avec le remplacement progressif de la corvée par le cens, commence la stratification sociale qui à terme va entraîner lapparition de paysans plus aisés. - Mais lélément le plus significatif, cest laccroissement de la puissance de la noblesse, laquelle voit son temps de service réduit (puis abolit), en même temps que son pouvoir sur les serfs saccroît.


Télécharger ppt "Histoire de la Russie : des origines à la révolution Cinquième cours : Le règne de Pierre le Grand (1689-1725) et les révolutions de palais (1725-1762)"

Présentations similaires


Annonces Google