La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Histoire de la Russie : des origines à la révolution Premier cours : La Rous.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Histoire de la Russie : des origines à la révolution Premier cours : La Rous."— Transcription de la présentation:

1 Histoire de la Russie : des origines à la révolution Premier cours : La Rous

2 Plan de cours 1 – Quest-ce que la Russie ? 2 – La genèse de la Russie. 3 – Lévolution de la Rous 4 – Gouvernement et lois 5 – Société et économie 6 – Religion et culture

3 1- Quest-ce que la Russie La Russie géographique : un État continent - La principale constance géographique de la Russie est le gigantisme de son territoire. - À lépoque de la Rous, ce territoire était de 3 millions de km carrés. - Au terme de son expansion, la Russie couvrait 23 millions de km carrés, soit 15% des terres de la planète.

4

5 Pourquoi cette expansion ? - Pour certains, il sagit dune manifestation de lagressivité russe. - Pour dautres, des raisons défensives expliquent ce phénomène, la Russie ne bénéficiant pas toujours de frontières naturelles, surtout à louest du territoire, zone historiquement la plus instable.

6 1.2 - La Russie démographique : un État pluriethnique, plurilinguistique et plurireligieux - Fondée originellement par des Varègues dominant une population slave, la Russie va intégrer une multitude de peuples à partir du XVIe siècle. - De sorte quà son apogée au XIXe et XXe siècle, la Russie comptait près de 200 différentes ethnies. - En outre, presque toutes les religions y sont présentes : christianisme romain et byzantin, protestantisme, Islam sunnite et chiite, jusquau bouddhisme et de nombreuses religions animistes.

7 - Cette grande diversité occasionne de multiples problèmes : certaines ethnies se détestent et la haine de « loccupant » russe chez certaines dentre-elles entraîne en retour la xénophobie des Russes. - Malgré tout, compte tenu de cette complexité, les problèmes sont mineurs, surtout parce que lÉtat russe a généralement fait preuve dune grande tolérance à lendroit des diverses langues, cultures et religions.

8

9 1.3 – La Russie politique : un État autoritaire - Depuis son origine, mais surtout depuis la Moscovie, lÉtat russe a presque toujours été autoritaire, que ce soit à lépoque de la monarchie absolue, de la dictature soviétique ou de la « démocratie dirigée » de Poutine. - Certains attribuent cela à loccupation mongole, dautres à un trait culturel de la population.

10 1.4 – La Russie stratégique : nain économique et géant militaire Son vaste territoire et sa grande population ont prédestiné la Russie à être lune des principales puissances du monde, et ce particulièrement depuis le XVIIIe siècle. Son vaste territoire et sa grande population ont prédestiné la Russie à être lune des principales puissances du monde, et ce particulièrement depuis le XVIIIe siècle. LÉtat autoritaire trouve ici une application concrète. En fait, on a souvent limpression que lÉtat russe fut et demeure conçu pour la guerre. LÉtat autoritaire trouve ici une application concrète. En fait, on a souvent limpression que lÉtat russe fut et demeure conçu pour la guerre.

11 Le corollaire dune économie et dune structure étatique orientée vers la chose militaire est la faiblesse économique. On a souvent parlé de la Russie comme de la « puissance pauvre ». Le corollaire dune économie et dune structure étatique orientée vers la chose militaire est la faiblesse économique. On a souvent parlé de la Russie comme de la « puissance pauvre ». Écrasée sous la structure étatique, la société civile va se développer très tardivement et il en est conséquemment de même de léconomie. Écrasée sous la structure étatique, la société civile va se développer très tardivement et il en est conséquemment de même de léconomie. Cest dailleurs dans cette faiblesse économique quil faut chercher les causes des révolutions du XXe siècle, celles de 1917, et celle de Cest dailleurs dans cette faiblesse économique quil faut chercher les causes des révolutions du XXe siècle, celles de 1917, et celle de 1991.

12 2 – La genèse de la Russie 2.1 – Le territoire de la Rous avant larrivée des Slaves de lest. 2.1 – Le territoire de la Rous avant larrivée des Slaves de lest. Le territoire qui deviendra celui de lÉtat roussène correspond environ à lUkraine et à la Biélorussie actuelle, plus une partie de la Russie occidentale. Le territoire qui deviendra celui de lÉtat roussène correspond environ à lUkraine et à la Biélorussie actuelle, plus une partie de la Russie occidentale. Le sud constitue lune des régions les plus fertiles dEurope, le nord, largement irriguée, dispose dun vaste potentiel commercial. Le sud constitue lune des régions les plus fertiles dEurope, le nord, largement irriguée, dispose dun vaste potentiel commercial.

13 Cest pourquoi ce territoire a depuis longtemps été convoité et occupé par de nombreuses populations Cest pourquoi ce territoire a depuis longtemps été convoité et occupé par de nombreuses populations Entre 1000 et 700 avant J.C., ce sont les Cimmériens qui loccupaient. Entre 1000 et 700 avant J.C., ce sont les Cimmériens qui loccupaient. Les Scythes, premier peuple indo-européen à occuper ces terres, vinrent ensuite. Les Scythes, premier peuple indo-européen à occuper ces terres, vinrent ensuite. Vers 200 avant J.C., ces derniers sont à leur tour chassés par les Sarmates venant dAsie. Cest à cette époque que la culture grecque se répand autour de la mer Noire. Vers 200 avant J.C., ces derniers sont à leur tour chassés par les Sarmates venant dAsie. Cest à cette époque que la culture grecque se répand autour de la mer Noire.

14 Les Goths viennent à bout des Sarmates au tournant du millénaire et sinstallent sur le territoire, quils occuperont jusquau IVe siècle. Les Goths viennent à bout des Sarmates au tournant du millénaire et sinstallent sur le territoire, quils occuperont jusquau IVe siècle. Les Goths sont à cette époque chassé vers louest par les Uns dAttila. À la mort de ce dernier, lÉtat fondé par lui seffondre sous la pression des Avares. Les Goths sont à cette époque chassé vers louest par les Uns dAttila. À la mort de ce dernier, lÉtat fondé par lui seffondre sous la pression des Avares. Enfin, les Khazars chassent à leur tour les Avares de la région au cours du VIIe siècle de notre ère. Enfin, les Khazars chassent à leur tour les Avares de la région au cours du VIIe siècle de notre ère.

15 Cest à lépoque de la domination des Huns, des Avares et des Khazars que remonte linstallation des Slaves sur ces terres. Ils se dispersent alors dans 3 trois directions : à louest, pour former éventuellement les Tchèques, les Polonais et les Slovaques. Au sud, pour former les Serbes, Croates, Slovènes et éventuellement les Bulgares. Et vers lest, pour former éventuellement les Russes. Cest à lépoque de la domination des Huns, des Avares et des Khazars que remonte linstallation des Slaves sur ces terres. Ils se dispersent alors dans 3 trois directions : à louest, pour former éventuellement les Tchèques, les Polonais et les Slovaques. Au sud, pour former les Serbes, Croates, Slovènes et éventuellement les Bulgares. Et vers lest, pour former éventuellement les Russes. Ces derniers sont plus diversifiés ethniquement car au fil des siècles, ils se sont fondus aux populations locales qui les avaient précédées, ainsi quà des finno-ougriens. Ces derniers sont plus diversifiés ethniquement car au fil des siècles, ils se sont fondus aux populations locales qui les avaient précédées, ainsi quà des finno-ougriens.

16

17 2.2 – Linvite aux Varègues : la théorie normane. 2.2 – Linvite aux Varègues : la théorie normane. Encore à ce jour, cette théorie, élaborée par des érudits scandinaves au XVIIIe siècle, à partir de la Chronique de Nestor, est considérée comme la plus probable des explications historiques de la fondation de lÉtat roussène. Encore à ce jour, cette théorie, élaborée par des érudits scandinaves au XVIIIe siècle, à partir de la Chronique de Nestor, est considérée comme la plus probable des explications historiques de la fondation de lÉtat roussène. En bref, des notables slaves auraient au IXe siècle invité des princes Varègues à venir régner sur le territoire. En bref, des notables slaves auraient au IXe siècle invité des princes Varègues à venir régner sur le territoire.

18 Cest ce que lon nomme la version maximaliste. Invraisemblable sous cette forme, sa version minimaliste est cependant considérée comme probable : des princes Varègues auraient conquis les populations slaves du nord, pour ensuite descendre vers le sud, vers Kiev. Les noms des premiers princes roussènes vont dans ce sens : Rurik, Oleg et Olga sont tous des prénoms scandinaves. Cest ce que lon nomme la version maximaliste. Invraisemblable sous cette forme, sa version minimaliste est cependant considérée comme probable : des princes Varègues auraient conquis les populations slaves du nord, pour ensuite descendre vers le sud, vers Kiev. Les noms des premiers princes roussènes vont dans ce sens : Rurik, Oleg et Olga sont tous des prénoms scandinaves. Par la suite cette minorité conquérante sest assimilée à la majorité locale. Par la suite cette minorité conquérante sest assimilée à la majorité locale. Le mot « russe » serait aussi un terme scandinave désignant des combattants. Mais cela est contesté. Le mot « russe » serait aussi un terme scandinave désignant des combattants. Mais cela est contesté.

19 3 – Lévolution de la Rous On distingue 3 étapes de ce premier État russe : On distingue 3 étapes de ce premier État russe : 1 – Le développement ( ) 1 – Le développement ( ) 2 – Lapogée ( ) 2 – Lapogée ( ) 3 – Le déclin ( ) 3 – Le déclin ( )

20

21 3.1 – Le développement ( ) 3.1 – Le développement ( ) Cette première période, celle de lunification des terres des Slaves de lest autour de Kiev et de ladoption du christianisme byzantin, voit passer sur le trône trois souverains remarquables. Cette première période, celle de lunification des terres des Slaves de lest autour de Kiev et de ladoption du christianisme byzantin, voit passer sur le trône trois souverains remarquables. Oleg ( ) : frère de Rurik, vainqueur de Kiev en 882, cest lui qui commence à partir de 884 lunification des terres roussènes, où vivent une douzaine de tribus slaves de lest. Oleg ( ) : frère de Rurik, vainqueur de Kiev en 882, cest lui qui commence à partir de 884 lunification des terres roussènes, où vivent une douzaine de tribus slaves de lest. Olga ( ) : à la mort dIgor, fils dOleg, sa femme Olga Monte sur le trône. Première femme à régner en Russie. Elle se convertira au christianisme. Olga ( ) : à la mort dIgor, fils dOleg, sa femme Olga Monte sur le trône. Première femme à régner en Russie. Elle se convertira au christianisme.

22

23 Sviatoslav ( ), fils dIgor et dOlga, lui succède. Il met en place ce qui sera la politique étrangère de la Rous jusquà la fin : Sviatoslav ( ), fils dIgor et dOlga, lui succède. Il met en place ce qui sera la politique étrangère de la Rous jusquà la fin : 1- Unification des Slaves de lest autour de Kiev. 1- Unification des Slaves de lest autour de Kiev. 2 - Lutte contre les nomades des steppes (les Pétchénègues) 2 - Lutte contre les nomades des steppes (les Pétchénègues) 3 - Consolidation du statut de la Rous, avec au premier chef des relations solides avec Byzance. 3 - Consolidation du statut de la Rous, avec au premier chef des relations solides avec Byzance.

24 Pour la petite histoire, la personnalité de Sviatoslav est aussi intéressante : Pour la petite histoire, la personnalité de Sviatoslav est aussi intéressante : Il est le premier prince roussène à porter un nom slave. Il est le premier prince roussène à porter un nom slave. Archétype du prince guerrier, il fut rarement à Kiev, toujours en campagne. Archétype du prince guerrier, il fut rarement à Kiev, toujours en campagne. Il fournira le prototype des premiers récits épiques de lhistoire russe (Ilia de Mourom, des biélines) Il fournira le prototype des premiers récits épiques de lhistoire russe (Ilia de Mourom, des biélines) Enfin, il est le premier dune longue série de héros militaire qui de lui à Joukov et Lebed, en passant par Souvorov et Koutouzov, vont rythmer lhistoire du pays. Enfin, il est le premier dune longue série de héros militaire qui de lui à Joukov et Lebed, en passant par Souvorov et Koutouzov, vont rythmer lhistoire du pays.

25 3.2 – Lapogée ( ) 3.2 – Lapogée ( ) Il sagit de lâge dor de la Rous, période marquée par deux souverains remarquables, dont lun patronnera lun des événements les plus déterminants de lépoque, ladoption du christianisme, sous légide de Byzance. Il sagit de lâge dor de la Rous, période marquée par deux souverains remarquables, dont lun patronnera lun des événements les plus déterminants de lépoque, ladoption du christianisme, sous légide de Byzance. Mais avant dy arriver, le pays sera secoué par la première des guerres de succession qui à terme, entraîneront leffondrement du pays. Mais avant dy arriver, le pays sera secoué par la première des guerres de succession qui à terme, entraîneront leffondrement du pays.

26 Cest Volodimer ( ) qui finira par simposer après avoir éliminé ses frères et ses oncles. Cest Volodimer ( ) qui finira par simposer après avoir éliminé ses frères et ses oncles. Il consolide lemprise de Kiev sur les Slaves orientaux, en soumettant les Viatiches et en annexant la Galicie et la Volhynie. Il consolide lemprise de Kiev sur les Slaves orientaux, en soumettant les Viatiches et en annexant la Galicie et la Volhynie. Après avoir vaincu les Bulgares de la Volga et les Khazars, il semploie à consolider son État. Les guerres se poursuivront, mais cest surtout les affaires intérieures qui loccuperont. On lui doit la première division claire du pouvoir et surtout le baptême. Après avoir vaincu les Bulgares de la Volga et les Khazars, il semploie à consolider son État. Les guerres se poursuivront, mais cest surtout les affaires intérieures qui loccuperont. On lui doit la première division claire du pouvoir et surtout le baptême.

27

28 La mort de Volodimer entraîne aussi une guerre de succession. En 1026, un modus vivendi est trouvé entre deux de ses fils (les autres seront éliminés) : Iaroslav régnera sur la rive droite du Dniepr et Mstislav, sur la gauche (qui deviendra la Souzdalie). À la mort du second (1029), le premier occupera lensemble du territoire. La mort de Volodimer entraîne aussi une guerre de succession. En 1026, un modus vivendi est trouvé entre deux de ses fils (les autres seront éliminés) : Iaroslav régnera sur la rive droite du Dniepr et Mstislav, sur la gauche (qui deviendra la Souzdalie). À la mort du second (1029), le premier occupera lensemble du territoire. Iaroslav se consacre ensuite à la réunification du territoire, affecté par dix ans de guerre civile, et en 1036, il écrase définitivement les Pétchénègues. Iaroslav se consacre ensuite à la réunification du territoire, affecté par dix ans de guerre civile, et en 1036, il écrase définitivement les Pétchénègues. Ensuite, il se tourne vers les affaires intérieures : élaboration du premier code de lois russe, consolidation du christiansime, avec la construction des cathédrales Sainte-Sophie de Kiev et de Novgorod. Ensuite, il se tourne vers les affaires intérieures : élaboration du premier code de lois russe, consolidation du christiansime, avec la construction des cathédrales Sainte-Sophie de Kiev et de Novgorod.

29

30 3.3 – Le déclin ( ) 3.3 – Le déclin ( ) La mort de Iaroslav marque le début de cette période, larrivée des Mongols en marque la fin. La mort de Iaroslav marque le début de cette période, larrivée des Mongols en marque la fin. Cette époque se caractérise par la lente dislocation de lÉtat central kiévien, jusquà la proclamation dindépendance de la Souzdalie. Cette époque se caractérise par la lente dislocation de lÉtat central kiévien, jusquà la proclamation dindépendance de la Souzdalie. Un seul dirigeant digne de mention au cours de cette période : Vladimir Monomaque. Un seul dirigeant digne de mention au cours de cette période : Vladimir Monomaque. Au côté de Volodimer et de Iaroslav, son règne est lun des plus importants, malgré sa brièveté ( ), autant à lintérieur quà lextérieur. Au côté de Volodimer et de Iaroslav, son règne est lun des plus importants, malgré sa brièveté ( ), autant à lintérieur quà lextérieur.

31

32 À sa mort, son fils Mstislav lui succède jusquen Sa mort marque le début dune nouvelle série de guerre fratricide, dont le pays ne se relèvera pas. À sa mort, son fils Mstislav lui succède jusquen Sa mort marque le début dune nouvelle série de guerre fratricide, dont le pays ne se relèvera pas. En cette année 1132, Iouri Dolgorouki, prince de Souzdalie, proclame lindépendance de sa principauté. Dautres vont suivre : Novgorod en 1136, la Galicie- Volhynie en En cette année 1132, Iouri Dolgorouki, prince de Souzdalie, proclame lindépendance de sa principauté. Dautres vont suivre : Novgorod en 1136, la Galicie- Volhynie en Le titre de Grand Prince demeure, mais il nest plus quhonorifique. Dans les faits, la Rous kiévienne est alors chose du passé. Le titre de Grand Prince demeure, mais il nest plus quhonorifique. Dans les faits, la Rous kiévienne est alors chose du passé.

33 3.4 – Causes et étapes du processus déclatement de la Rous : 3.4 – Causes et étapes du processus déclatement de la Rous : Complexité du système successoral Complexité du système successoral Guerres de succession Guerres de succession Raids des nomades Raids des nomades Disparités des principautés et étendue du territoire Disparités des principautés et étendue du territoire Développement contradictoires des principautés Développement contradictoires des principautés

34 Cinq étapes de ce processus déclatement : Cinq étapes de ce processus déclatement : 1- Première guerre de succession ( ) 1- Première guerre de succession ( ) 2- Division territoriale suite à la guerre civile consécutive à la mort de Volodimer ( ) 2- Division territoriale suite à la guerre civile consécutive à la mort de Volodimer ( ) 3- Guerres fratricides à la mort de Iaroslav ( ) 3- Guerres fratricides à la mort de Iaroslav ( ) 4- Sous Sviatopolk II, reconnaissance du caractère héréditaire des possessions 4- Sous Sviatopolk II, reconnaissance du caractère héréditaire des possessions 5- À la mort de Mstislav, début des indépendances des diverses composantes de lÉtat kiévien. 5- À la mort de Mstislav, début des indépendances des diverses composantes de lÉtat kiévien.

35 4 – Gouvernement et lois 4.1- Système gouvernemental 4.1- Système gouvernemental Développement lent de la structure gouvernementale. Développement lent de la structure gouvernementale. Les principales institutions se mettent en place au cours de lâge dor. Par la suite, elles changeront en fonction du temps et du lieu. Les principales institutions se mettent en place au cours de lâge dor. Par la suite, elles changeront en fonction du temps et du lieu. Le schéma général est celui dune confédération lâche de différentes principautés. Le schéma général est celui dune confédération lâche de différentes principautés.

36 Trois institutions composent la structure gouvernementale, autant au niveau fédéral quà celui des principautés. Les pouvoirs de chacune de ces composantes varient selon les principautés. Trois institutions composent la structure gouvernementale, autant au niveau fédéral quà celui des principautés. Les pouvoirs de chacune de ces composantes varient selon les principautés. 1 – Le prince : chef de lÉtat et de la principauté. Mais son pouvoir nest pas absolu : il le partage avec ses proches conseillers qui forment… 1 – Le prince : chef de lÉtat et de la principauté. Mais son pouvoir nest pas absolu : il le partage avec ses proches conseillers qui forment… 2 – la Droujina. Sorte de chambre de la noblesse. Deux composantes : 2 – la Droujina. Sorte de chambre de la noblesse. Deux composantes : La « vieille », composée des principaux conseillers du prince. La « vieille », composée des principaux conseillers du prince. La « jeune », qui forme le corps des fonctionnaires. La « jeune », qui forme le corps des fonctionnaires.

37 Dirige conséquemment le gouvernement en appuyant le prince. Dirige conséquemment le gouvernement en appuyant le prince. Elle assure aussi le commandement des armées et remplace le prince en son absence. Elle assure aussi le commandement des armées et remplace le prince en son absence. 3 – Le Vetche : assemblée populaire, dont limportance varie dune principauté à lautre. 3 – Le Vetche : assemblée populaire, dont limportance varie dune principauté à lautre. Responsable de la gestion des affaires courantes. Responsable de la gestion des affaires courantes. Les règles qui régissent sa participation, de même que ses pouvoirs, sont très fluctuants dune principauté à lautre et dune époque à lautre. Les règles qui régissent sa participation, de même que ses pouvoirs, sont très fluctuants dune principauté à lautre et dune époque à lautre.

38 4.2 – Les lois : 4.2 – Les lois : Avant Iaroslav, cest la loi du Tallion, ou le droit du sang. Avant Iaroslav, cest la loi du Tallion, ou le droit du sang. À partir de celui-ci, le système se développe, sur la base de la Vérité russe, code auquel va participer également Vladimir monomaque. À partir de celui-ci, le système se développe, sur la base de la Vérité russe, code auquel va participer également Vladimir monomaque. Elle est composée de trois livres : Elle est composée de trois livres :

39 La Vérité courte (Iaroslav) : renferme pour lessentiel ce qui correspond à un code criminel, basé sur le principe de vengeance. La Vérité courte (Iaroslav) : renferme pour lessentiel ce qui correspond à un code criminel, basé sur le principe de vengeance. La Vérité large (Vladimir) substitue un principe monétaire à celui de vengeance. La Vérité large (Vladimir) substitue un principe monétaire à celui de vengeance. La Vérité résumée (Vladimir) sapparente pour sa part à un code civil et à une pré- constitution. On y trouve la définition des différents organes du pouvoir, ainsi que diverses dispositions concernant lorganisation sociale. La Vérité résumée (Vladimir) sapparente pour sa part à un code civil et à une pré- constitution. On y trouve la définition des différents organes du pouvoir, ainsi que diverses dispositions concernant lorganisation sociale.

40 5 – Société et économie 5.1 – Société : 5.1 – Société : Les classes possédantes : Prince, boyards et clergé. Les classes possédantes : Prince, boyards et clergé. Avant le congrès de 1097, le prince nest que propriétaire temporaire des terres sur lesquelles il règne. Avant le congrès de 1097, le prince nest que propriétaire temporaire des terres sur lesquelles il règne. Ses revenus proviennent dune redevance de ses serfs (obrok et barchtchina), de même des taxes quil perçoit sur le commerce. Ses revenus proviennent dune redevance de ses serfs (obrok et barchtchina), de même des taxes quil perçoit sur le commerce. Les boyards (les nobles) vivent à lorigine des salaires versés par les princes, mais avec le temps, ils seront payés en territoire et certains deviendront plus riches que certains princes. Ils sont soumis à limpôt Les boyards (les nobles) vivent à lorigine des salaires versés par les princes, mais avec le temps, ils seront payés en territoire et certains deviendront plus riches que certains princes. Ils sont soumis à limpôt

41 Le clergé : subsiste grâce aux terres offertes par les princes. Ces terres sont inaliénables et appartiennent à la communauté. Des serfs y travaillent aussi. Il nest pas soumis à limpôt. Le clergé : subsiste grâce aux terres offertes par les princes. Ces terres sont inaliénables et appartiennent à la communauté. Des serfs y travaillent aussi. Il nest pas soumis à limpôt. La classe possédée : La classe possédée : Deux grandes catégories de dépendance : la dépendance à la terre et la dépendance personnelle. Deux grandes catégories de dépendance : la dépendance à la terre et la dépendance personnelle. Dans le premier cas, le paysan loue au seigneur la terre et lui verse une redevance. Dans le premier cas, le paysan loue au seigneur la terre et lui verse une redevance. Sil savère incapable de sen acquitter, il tombe dans la seconde catégorie. Sil savère incapable de sen acquitter, il tombe dans la seconde catégorie.

42 Enfin, on compte une faible proportion dhabitants appartenant aux « classes libres », artisans et commerçants. Enfin, on compte une faible proportion dhabitants appartenant aux « classes libres », artisans et commerçants. Ils sont plus nombreux au nord, ou le commerce est florissant, et peu au sud, dont léconomie sappuie surtout sur lagriculture. Ils sont plus nombreux au nord, ou le commerce est florissant, et peu au sud, dont léconomie sappuie surtout sur lagriculture. Ils sont bien sûr soumis à limpôt. Ils sont bien sûr soumis à limpôt.

43 5.2 – Économie : 5.2 – Économie : Débats chez les historiens : économie agricole ou mixte ? Débats chez les historiens : économie agricole ou mixte ? En fait, variable selon les régions En fait, variable selon les régions Le sud essentiellement agricole Le sud essentiellement agricole Le nord surtout commerçant Le nord surtout commerçant Le nord-centre, à vocation mixte. Le nord-centre, à vocation mixte. Le commerce est peut-être à lorigine de la fondation de lÉtat, les Varègues ayant désiré établir leur contrôle sur laxe allant de la Baltique à Byzance.

44 6 – Religion et culture 6.1 – Religion 6.1 – Religion On sait peu des choses des religions animistes davant la conversion. On sait peu des choses des religions animistes davant la conversion. Si on accepte la théorie normane, on peut supposer que la panthéon des Slaves de lest avait au moins quelques points communs avec celui des Varègues. Si on accepte la théorie normane, on peut supposer que la panthéon des Slaves de lest avait au moins quelques points communs avec celui des Varègues. Péroun, dieu suprême du panthéon slave, est ainsi assimilé à Thor, chez la Varègues. Péroun, dieu suprême du panthéon slave, est ainsi assimilé à Thor, chez la Varègues.

45 En outre, il est peu probable que les pratiques religieuses aient été identiques sur lensemble du territoire. En outre, il est peu probable que les pratiques religieuses aient été identiques sur lensemble du territoire. Cest dans ce contexte de fragmentation que se pose le problème de la conversion. Cest dans ce contexte de fragmentation que se pose le problème de la conversion. Afin dunifier un territoire éclaté, Volodimer envisage en 980 ladoption dune religion dÉtat. Afin dunifier un territoire éclaté, Volodimer envisage en 980 ladoption dune religion dÉtat. Ayant été incapable dunifier les croyances des différentes régions, il opte finalement pour le christianisme byzantin. Ayant été incapable dunifier les croyances des différentes régions, il opte finalement pour le christianisme byzantin.

46 Pour différentes raisons : Pour différentes raisons : - Proximité de lempire - Proximité de lempire - Liens commerciaux entre les deux États. - Liens commerciaux entre les deux États. - Liens politiques et dynastiques. - Liens politiques et dynastiques. - Puissance de lempire byzantin à lépoque. - Puissance de lempire byzantin à lépoque. Afin que le baptême devienne une alliance et non une soumission, Volodimer sempare de la Crimée et exige en retour dépouser la sœur de lempereur, ce qui nécessite donc sa conversion. Afin que le baptême devienne une alliance et non une soumission, Volodimer sempare de la Crimée et exige en retour dépouser la sœur de lempereur, ce qui nécessite donc sa conversion.

47 Trois conséquences majeures à ce baptême : Trois conséquences majeures à ce baptême : - Unification et consolidation du pouvoir de Kiev. - Unification et consolidation du pouvoir de Kiev. - Permis lentrée des arts et de la culture sur le territoire - Permis lentrée des arts et de la culture sur le territoire - Lança la Rous dans le « concert des nations civilisés » - Lança la Rous dans le « concert des nations civilisés »

48 6.2 – Culture 6.2 – Culture Avant la christianisation, domination de la tradition orale. Avant la christianisation, domination de la tradition orale. Après le baptême, se mettent à fleurir larchitecture (suivant le modèle byzantin), de même que la peinture et la littérature, à lépoque presque exclusivement religieux. Après le baptême, se mettent à fleurir larchitecture (suivant le modèle byzantin), de même que la peinture et la littérature, à lépoque presque exclusivement religieux. Une exception, les biélines, sortes de récits épiques, issus de la tradition orale, mis en forme grâce au développement de lécriture. Une exception, les biélines, sortes de récits épiques, issus de la tradition orale, mis en forme grâce au développement de lécriture.

49

50


Télécharger ppt "Histoire de la Russie : des origines à la révolution Premier cours : La Rous."

Présentations similaires


Annonces Google