La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les stéréotypes. Plan 1° partie : généralités 2° partie : linfluence du contexte 3° partie : les stéréotypes perçus par les candidats.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les stéréotypes. Plan 1° partie : généralités 2° partie : linfluence du contexte 3° partie : les stéréotypes perçus par les candidats."— Transcription de la présentation:

1 Les stéréotypes

2 Plan 1° partie : généralités 2° partie : linfluence du contexte 3° partie : les stéréotypes perçus par les candidats

3 1° partie : généralités

4 Les stéréotypes : un processus congnitif Visage dhomme Mot associé à la carrière Touche E Visage de femme Mot associé à la famille Touche I Visage de femme Mot associé à la carrière Touche E Visage dhomme Mot associé à la famille Touche I

5 Les stéréotypes sont fonctionnels

6

7

8

9

10 « Catégoriser, cest donner une signification aux choses, rendre connu linhabituel, relier les choses entre elles, rendre lenvironnement plus prédictible » Leyens, Yzerbyt, Schadron

11 Les stéréotypes : un cercle vicieux un individu pour qui les Anglais sont des gens « réservés »

12 Les stéréotypes : un cercle vicieux se mettra inconsciemment, lorsquil se trouve en présence dun Anglais, à se comporter avec une certaine réserve

13 Les stéréotypes : un cercle vicieux ce comportement se réfléchira dans celui de son interlocuteur

14 Les stéréotypes : un cercle vicieux le stéréotype sera confirmé

15 Les stéréotypes orientent linterprétation Par interviews téléphoniques, des candidats soit disant obèses sont considérés irascibles : Si linterviewer a pour consigne den connaître le plus possible ou Si le candidat a pour consigne dêtre sympathique

16 Linfluence du groupe social La théorie des groupes minimaux

17 Le prénom, un outil puissant de stéréotype Etude de Schoenfeld en 1942 : 120 étudiants devaient associer 8 prénoms à 8 traits de personnalités 63 personnes ont considéré Richard élégant 58 dirent que Herman était stupide 71 ont considéré Adrien comme un artiste Le prénom oriente la prédiction, il va interférer dans le processus dévaluation

18 Un effet notable sur la carrière

19 2° partie : linfluence du contexte

20 Expérience menée avec des élèves de 5°

21 Leffet de primauté Etude de Asch en 1946 : 2 personnes sont décrites : A : intelligent – travailleur – impulsif – critique – obstiné – envieux B : envieux – obstiné – critique – impulsif – travailleur – intelligent –A est jugé plus positivement que B

22 Lindividuation réduit le stéréotype Plusieurs groupes tests jouent le rôle de jury-test dans le procès dun homme accusé de meurtre (Etude de Zukier et Jennings en 1984)

23 Lindividuation réduit le stéréotype –Un dossier le présente coupable Le jury pense que lindividu est coupable

24 Lindividuation réduit le stéréotype –Un dossier le présente coupable et dit que lindividu est de poids moyen Le jury pense que lindividu est coupable

25 Lindividuation réduit le stéréotype –Un dossier le présente coupable et dit que lindividu est très grand Le jury nest pas sûr que lindividu soit coupable !

26 Le contrôle réduit les stéréotypes Un manager avec des compétences de 2 types –Pas attentif à ses subordonnées, pas efficient, assez désorganisé, peu de talent de persuasion –Courtoisie, sens du commandement, sens du commandement, intéressé au bien être des employés

27 Le contrôle réduit les stéréotypes Un évaluateur devait prédire son succès futur, dans certains cas on lui disait que son évaluation allait être évaluée Leffet de primauté était réduit de 40% !

28 La norme réduit les stéréotypes Etude de Freund en suisse en 1983 –Questionnaire passé à 2*100 étudiants –Pour une moitié dentre eux les autres étaient présentés à 80% non- xénophobe –Pour une moitié dentre eux les autres étaient présentés à 80% xénophobe

29 Lillusion renforce les stéréotypes On présente un tenancier de bar –Ecoute de musique –Pour certains, on leur dit quil y a eu un message subliminal –En ce cas, le stéréotype sactive beaucoup plus Objectiver le processus. Entretenir la culture du doute !

30 3° partie : les effet sur les candidats

31 Attention aux effets pervers Dans une salle dexamen, la présence dune personne handicapée : améliore les résultats des autres

32 Les stéréotypes sont perçus 1° temps : –Des cobayes font passer des entretiens de recrutement à des acteurs blancs ou noirs –Lentretien est filmé (films N et films B) –Face à des noirs, lentretien est plus court, le langage non verbal plus fermé

33 Les stéréotypes sont perçus 2° temps : –Des acteurs sont entrainés avec les films N ou les films B –Des candidats blancs passent lentretien (candidats N et candidats B) –Lentretien est filmé

34 Les stéréotypes sont perçus 3° temps : –On présente les films à des recruteurs professionnels –Les candidats N sont jugés plus nerveux et sensiblement moins adaptés au poste que les candidats B

35 La perte de motivation Si la discrimination est fréquente et correspond à un consensus social, une victime ne pourra plus protéger son estime de soi –Car elle na plus le sentiment de maîtriser les événements Le désengagement est la seule solution pour se protéger –Tant au niveau cognitif, quaffectif ou comportemental

36 La menace du stéréotype Le test de golf Lépreuve de maths

37 Contact Association Ethique et Recrutement Sylvain Côme Délégué général recrutement.org recrutement.org

38 Quelques exemples de stéréotypes sociaux

39 Quelques exemples de stéréotypes Au Paradis Les cuisiniers sont français

40 Quelques exemples de stéréotypes Au Paradis Les amants sont italiens

41 Quelques exemples de stéréotypes Au Paradis Les policiers sont anglais

42 Quelques exemples de stéréotypes Au Paradis Les travailleurs sont allemands

43 Quelques exemples de stéréotypes Au Paradis Le tout est organisé par les suisses

44 Quelques exemples de stéréotypes En enfer Les cuisiniers sont anglais

45 Quelques exemples de stéréotypes En enfer Les amants sont suisses

46 Quelques exemples de stéréotypes En enfer Les policiers sont allemands

47 Quelques exemples de stéréotypes En enfer Les travailleurs sont français

48 Quelques exemples de stéréotypes En enfer Le tout est organisé par les italiens


Télécharger ppt "Les stéréotypes. Plan 1° partie : généralités 2° partie : linfluence du contexte 3° partie : les stéréotypes perçus par les candidats."

Présentations similaires


Annonces Google