La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

À la radio, lécran est plus grand ! Orson Welles, 1938.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "À la radio, lécran est plus grand ! Orson Welles, 1938."— Transcription de la présentation:

1 À la radio, lécran est plus grand ! Orson Welles, 1938

2 L'importance du son dans la communication n'est plus à démontrer. Il est l'aliment n°1 de la mémoire. Trouver la bonne mélodie, le bon climat ou la voix qui donnera vie à une bande-audio demande un savoir-faire. La radio

3 Chaque production est faite sur mesure en fonction de l'objectif. Une simple attente téléphonique institutionnelle demande autant de soins qu'un message radio plus élaboré. La radio

4 Dans un univers média en perpétuel mouvement (venue d'Internet, fragmentation de la télévision, baisse du lectorat des quotidiens, multiplication des réseaux d'affichage), la grande stabilité de la radio demeure une valeur sûre pour certains annonceurs. L'efficacité de la radio

5 La radio, tout le monde l'écoute ! Dans son ensemble, la radio permet d'atteindre la presque totalité de la population. Chaque semaine, 94 % des Québécois de 18 ans + l'écoutent en moyenne 24 heures chacun. L'efficacité de la radio

6 La radio fait partie du quotidien des Québécois Ils sont généralement fidèles à LEUR station qu'ils ont intentionnellement choisie. Les auditeurs écoutent en moyenne 2,1 stations comparativement aux téléspectateurs qui regardent en moyenne 7 chaînes de télévision. De plus, les publicités télé sont « zappées » ou même éliminées quand les émissions de télévision sont regardées en différé. L'efficacité de la radio

7 La radio offre donc à l'annonceur un marché d'auditeurs moins fragmenté, plus fidèle qui sera plus facilement et plus rapidement atteignable. Aussi, comme elle reflète un style de vie, un environnement, un « endroit » privilégié que choisit l'auditeur pour répondre à ses besoins, elle influencera alors directement ses choix, ses sorties, ses décisions d'achat, etc. (sentiment d'appartenance qui n'existe pas toujours dans les autres médias). L'efficacité de la radio

8 La radio permet d'atteindre des cibles précises L'une des plus grandes forces de la radio est qu'elle peut cibler des auditoires sélectifs dans des territoires bien précis. L'efficacité de la radio

9 La radio permet d'atteindre des cibles précises une flexibilité géographique puisque l'annonceur a le choix d'acheter les stations de radio qu'il désire selon ses besoins dans presque toutes les localités québécoises ; L'efficacité de la radio

10 La radio permet d'atteindre des cibles précises une flexibilité des auditoires puisqu'elle touche, de par ses formats variés, divers groupes d'âges et différentes personnalités d'auditeurs. L'efficacité de la radio

11 L'annonceur a donc la possibilité de jumeler ses consommateurs cibles aux auditoires de chaque station dans chaque marché. Par conséquent, l'annonceur évite une « perte », c'est-à-dire de payer inutilement pour un média dont la portée déborde du marché concerné. L'efficacité de la radio

12 La radio, le média qui nous suit partout! La radio est un média vivant, mobile, qui atteint le consommateur où qu'il soit. Contrairement à tous les autres médias, elle est omniprésente : à la maison, au travail, dans la voiture, dans les magasins. L'annonceur peut donc atteindre sa clientèle au moment et à l'endroit où celle- ci risque le plus d'être influencé. L'efficacité de la radio

13 La radio, le meilleur moyen d'atteindre le consommateur au moment même de ses décisions d'achats De tous les médias vus, lus ou écoutés, la radio est celui qui « frappe » le plus près du temps d'achat. Selon une étude de tenue en mars 2000, 50 % des Canadiens qui ont effectué des achats au cours des dernières 24 heures ont dit avoir été exposés à la radio au cours de l'heure qui a précédé leur achat principal de la journée, dépassant ainsi largement les autres médias. L'efficacité de la radio

14 La radio, le média de l'immédiat ! Par la possibilité de créer une haute fréquence de diffusion des messages dans une très courte période de temps, la radio peut facilement créer l'urgence : d'une vente, d'une promotion spéciale, d'une activité, d'une journée, etc. L'efficacité de la radio

15 La radio, le média qui n'a pas de limite! Elle permet l'utilisation de multiples formats pour répondre aux besoins des clients : 10, 15, 30 ou 60 secondes, commandites et organisation d'événements, capsules d'informations, commandites de bulletins d'information (météo, circulation, actualités, sports), « remotes », promotions, concours, jeux, etc. L'efficacité de la radio

16 La radio, c'est le théâtre de l'imaginaire! Cette particularité qu'elle a de créer des images mentales fortes auprès des auditeurs permet à l'annonceur de produire à très peu de frais et en quelques minutes des messages qui coûteraient une fortune à produire pour la télévision. L'efficacité de la radio

17 La radio, c'est le théâtre de l'imaginaire! Exemples : troupeau d'éléphants, gigantesque tarte aux fraises, avions, fusées, etc. La radio peut donc servir de « télé » dans la tête de chaque auditeur puisque ce dernier créera ses propres images, à son propre goût. Petit test… L'efficacité de la radio

18 La radio, c'est le théâtre de l'imaginaire! La radio, cest quelque chose de très personnel. Cest là sa FORCE. Cest le seul média où lauditeur devient directeur artistique. –Parce que lauditeur créera toujours la plus belle des images quil a en tête. L'efficacité de la radio

19 La radio, c'est le théâtre de l'imaginaire! La radio nest pas un média passif : lauditeur participe au scénario. Cest pour cette raison que lon dit quil est plus facile de vendre une robe bleue à la radio quà la télé… Lauditeur simaginera toujours la plus belle des robes bleues. L'efficacité de la radio

20 Les concepteurs et rédacteurs vous diront cependant : que la radio est le média pour lequel il est le plus difficile dÉCRIRE et que cest le média le plus difficile à PRÉSENTER La création à la radio

21 La radio a des AVANTAGES et des INCONVÉNIENTS clairement identifiés. Par exemple, la radio ne requiert pas dattention. On lécoute souvent en faisant autre chose comme conduire, travailler, surfer ou manger. Parce quon ne lui accorde pas toujours 100 % de notre attention, il est important que le message publicitaire se démarque. La création à la radio

22 Vous savez que la publicité est omniprésente. Faites une petite expérience. Demain matin, tout en suivant votre routine habituelle, comptez le nombre de publicités auxquelles vous êtes exposés. La création à la radio

23 Vous écoutez la radio ou la télé est allumée pour visionner les émissions du matin Vous lisez votre journal tout en déjeunant Vous vérifiez vos courriels sur Internet Vous écoutez la radio dans lauto Vous voyez les panneaux publicitaires Alors combien de messages publicitaires? 80? 100? Et votre journée ne fait que commencer! La création à la radio

24 Plus de 1000 annonces par jour! On en remarque 6 On en retient 2 Il est si difficile de sortir du bruit publicitaire... Il est si difficile datteindre quelquun… Il est si difficile de faire irruption, comme ça, au milieu dune émission, tout en restant poli et convaincant…

25 « Unique selling proposition » Une bonne annonce na généralement quun seul et unique argument de vente. La chose est particulièrement vraie à la radio. Toutefois les annonces publicitaires à la radio ont tendance à être surchargées.

26 « Unique selling proposition » Par exemple, si on vous lance cinq pommes en même temps, il y a de fortes chances que vous nen attrapiez aucune. Mais, si on vous en lance une seule, bien gentiment, il y a de fortes chances que vous lattrapiez.

27 « Unique selling proposition » Une bonne publicité radio ne comprend quUN SEUL argument de vente. Démarquez-vous par loriginalité de votre contenu et non par la quantité dinformation. Exemple : TREMBLANT (neige à vendre)

28 « Unique selling proposition » Même dans le meilleur des mondes, il restera toujours des cas où la chose est impossible. – Quand on se retrouve devant des arguments de vente MULTIPLES, on doit répartir le travail en plusieurs annonces. – Donnez un rôle différent à chaque annonce.

29 Utilisation du dialogue Un bon dialogue sadresse à loreille et non aux yeux. Ceci signifie que le texte déplaira peut- être à votre prof de grammaire… Une radio nest pas un journal que lon allume! – Un bon dialogue comprendra des bouts de phrase. Beaucoup de an-an!, de euh… – Plein de mots qui ne figurent pas nécessairement au dictionnaire !

30 Utilisation du dialogue Un bon dialogue doit donner limpression quon est en train découter deux personnes se parler. Le texte doit couler, il doit être direct et familier, sans cérémonie. Un dialogue nest PAS un bon texte écrit.

31 Utilisation du dialogue Lorsque que vous lisez un dialogue destiné à la radio, lisez-le à voix haute, il doit couler. Cest tout à fait différent de limpression que vous aurez en le lisant dans votre tête. Un dialogue réussi est aussi une question de rythme et de naturel, comme dans la vraie vie!

32 Utilisation du dialogue Un bon dialogue nest pas une simple partie de tennis où deux joueurs séchangent une balle. Rendez cela aussi direct que dans la vraie vie, en veillant toutefois à ce que les interlocuteurs ne se coupent pas. Sinon, le consommateur à de la difficulté à comprendre le message.

33 Utilisation du dialogue UNE AUTRE CHOSE TRÈS IMPORTANTE Quand on prépare un dialogue,on doit laisser un peu de latitude aux comédiens afin quils contribuent au scénario. – Pendant lenregistrement, des choses incroyables peuvent survenir. On doit laisser place à limprovisation. – Si un scénario semble manquer de texte, cest bon : on peut ainsi consacrer cet espace à la contribution des comédiens.

34 85 mots = 30 sec. 185 mots = 60 sec.

35 Le nombre de mots En prévoyant ce nombre de mots, il y a encore un peu de place pour jouer, pour utiliser les idées des autres, pour improviser. – Les meilleures phrases de scénarios sont parfois celles qui ny figurent pas. – Un bon réalisateur saura créer dans le studio une atmosphère qui permet aux comédiens de se détendre et qui encourage limprovisation.

36 Le nombre de mots De plus, les bons comédiens apporteront des idées auxquelles vous nauriez jamais pensé, des idées qui font passer lannonce dans les ligues supérieures et qui permettent à votre annonce de se distinguer de la masse.

37 HUMOUR

38 À la radio, lhumour est un merveilleux outil. Il permet de faire excuser linterruption. Il fait plaisir à lauditeur. Il réduit la résistance offerte à un message qui doit vendre. Il sintègre bien au ton de la plupart des stations de radio.

39 DIMENSION DRAMATIQUE

40 Pour un message radio qui frappe, on peut aussi recourir à la dimension dramatique. La dimension dramatique demande beaucoup de doigté et du temps. La dimension dramatique a besoin de temps parce que le rythme y contribue. Le dépouillement aussi.

41 60 sec. vs 30 sec.

42 Le 60 secondes, cest le grand luxe de la pub : - ils permettent de vendre plus en profondeur - ils laissent plus de temps pour présenter une petite histoire - ils sont généralement placés en début de pause publicitaire - ils se démarquent plus facilement des autres annonces - ils génèrent un plus grand impact

43 Un message de 30 secondes, cest comme un missile. Il ny a pas beaucoup de temps entre le début et la fin. Le message doit oser davantage pour quon le remarque.

44 MUSIQUE

45 La musique peut agir sur la vitesse de lannonce. Un rythme moyen ou lent peut atténuer la vitesse dun texte dit rapidement. Une musique très entraînante peut créer un sentiment durgence ou procurer le rythme nécessaire.

46 La musique peut aussi vous permettre de vous faire reconnaître par votre clientèle cible : la musique de discothèque peut attirer les ados, et la musique classique peut attirer immédiatement lattention des auditeurs de la classe moyenne ascendante.

47 En dautres mots, la musique peut vous éviter de devoir définir verbalement votre marché cible. Ceci dit, on prend pour acquis que lachat média a déjà bien ciblé les auditeurs.

48 EFFETS SONORES

49 Les effets sonores invitent à déclencher la création artistique imaginaire. Ils ajoutent de la couleur, donnent du corps à lannonce, lui confèrent une dimension dramatique et de lhumour.

50 Les effets sonores grugent du temps. Il leur faut de lespace. Il faut en tenir compte dans le comptage de mots. Comme dans le cas de la musique, il faut donner un rôle aux effets sonores. Ils doivent faire quelque chose de précis.

51 Présenter une campagne radio La présentation de la petite merveille que vous venez de créer est la partie la plus plaisante du processus créatif… mais aussi la plus stressante. Le client est là pour juger votre travail. Il va approuver ou vous renvoyer et vous faire sombrer dans une dépression profonde!

52 La radio est le média le plus difficile à présenter. Tant pour le client que pour le concepteur, car il ny a pas de maquette, pas de storyboards, pas danimatiques, simplement une page noircie et VOUS. Vous et votre imagination et la ou les voix que VOUS entendez en lisant le message.

53 Lorsque vient le temps de présenter une campagne radio, le client ne veut pas voir un homme daffaires ou un comptable au bout de la table, il veut voir un PERFORMEUR… Plus vous en mettrez, plus il vous appréciera… ainsi que votre message! Lobjectif ultime étant de faire vivre le message au client. VOUS devenez le médium.

54 Une bonne présentation débute par une bonne mise en situation. Assurez-vous de revoir votre briefing. Passez en revue les objectifs et les stratégies, les messages de la concurrence. Faites vivre le processus de création. Passez à travers les avenues éliminées et les raisons. Proposez un casting de voix.

55 Une maquette sonore serait encore plus efficace, mais au-delà de largent, ça demande beaucoup de temps. Une présentation de campagne doit être plaisante et rassurante. Lors de la présentation, pourquoi ne pas éteindre les lumières et lisez le message à la lampe de poche pour être en mesure découter pour mieux voir. Pourquoi ne pas faire jouer un rôle au client? Un, cest amusant et deux, ça oblige le client à se mettre dans la peau de sa clientèle cible.

56 BCRQ.COM


Télécharger ppt "À la radio, lécran est plus grand ! Orson Welles, 1938."

Présentations similaires


Annonces Google