La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Parole Donnée N° 56 - Jeudi 10 mars 2011. Discussion par tables.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Parole Donnée N° 56 - Jeudi 10 mars 2011. Discussion par tables."— Transcription de la présentation:

1 Parole Donnée N° 56 - Jeudi 10 mars 2011

2 Discussion par tables

3 exactitude constance disponibilité endurance Sang-froid Dans quel domaine êtes-vous le plus fiable ? A quoi est-ce dû ? Table 1 loyauté engagement discrétion franchise bienveillance

4 Définition de fiabilité : confiance dans ce quon peut réussir. Tour de table : où est-on fiable? A quel degré ? Quelquun sest dite fiable dans la loyauté. Même si on le trahit, il veut donner une seconde chance, car il doit y avoir du bien dans lautre personne. Pour un autre participant, la disponibilité envers autrui. Pas forcément physique, apporter quelque chose de durable. Fidèle à ses idées dans son cœur. Une autre encore, ouverture desprit. Accepte certaines critiques, surtout de personnes proches, ou alors de personnes qui semblent qualifiées. Fiable dans lendurance, dans lengagement (activités et aussi envers les autres). On a un point fort dans un domaine au moins, et on travaille sur dautres domaines. Définition de fiabilité : confiance dans ce quon peut réussir. Tour de table : où est-on fiable? A quel degré ? Quelquun sest dite fiable dans la loyauté. Même si on le trahit, il veut donner une seconde chance, car il doit y avoir du bien dans lautre personne. Pour un autre participant, la disponibilité envers autrui. Pas forcément physique, apporter quelque chose de durable. Fidèle à ses idées dans son cœur. Une autre encore, ouverture desprit. Accepte certaines critiques, surtout de personnes proches, ou alors de personnes qui semblent qualifiées. Fiable dans lendurance, dans lengagement (activités et aussi envers les autres). On a un point fort dans un domaine au moins, et on travaille sur dautres domaines.

5 Table 2 Quels sont vos repères les plus fiables actuellement ?

6 La vie est une route. Nous avons besoin de repères pour pas nous perdre. Ces repères sont des personnes ou des principes et des valeurs. La famille, les proches. Parents toujours là pour nous aider. Dans certains domaines, les parents sont les plus fiables. Une personne a parlé de son frère, proche par lâge et la pensée. Personnes mûres, dune certaine sagesse Espoir, optimisme, foi. La passion parfois. Une activité régulière. Lexpérience vécue. Ce sont des repères quand on se sent mal. On se rappelle ce quon sait bien faire. Un réseau solide damis Un code moral quon respecte, pour éviter de mal agir. Confiance en soi pour ne pas se laisser entraîner par les courants de la société. Esprit déquipe et coach. Anticiper le résultat de nos actes.

7 TABLE 3

8 Intègre, agit selon ses convictions stable à long terme disponible au moment où on en a le plus besoin Désintéressée, à lécoute, ne juge pas Autorité naturelle Esprit déquipe Optimiste et prévoyant.

9 Exposé de M. Laurent Ladouce, directeur de « Culture et paix »

10 A quoi reconnaître la personne fiable ? Un exemple tiré de lactualité sportive la plus récente

11 George Pisi : Un joueur fiable et solide, sans véritable point faible « Joueur rapide, habile, capable dapporter du danger lors de ses prises dintervalle. Possède un gros potentiel et une grande polyvalence. Il a disputé des matches au poste darrière, dailier ou de centre.» (La Montagne - Samedi 26 février 2011) Qualités athlétiques, adresse, maîtrise technique, efficacité Intégrité, qualités mentales et morales Sintègre à un groupe Polyvalent Sintègre à un groupe Polyvalent

12 Savoir-faire Fait bien Fait à fond Fait à temps Fait ce quelle a dit. Unie à ce quelle fait Savoir-être Est ce quelle dit. Dit ce quelle est. authentique, intègre Unité en soi Savoir-vivre Telle pour autrui que en soi. A sa juste place (ni rebelle, ni conformiste) comportement approprié Sunit naturellement à autrui.

13 1. Être 2. Aimer 3. Créer satisfaction Personne fiable être fiable : accomplir Les trois grands buts de la vie

14 Exister avec une identité définie Trouver sa place dans un ensemble Agir, se comporter, évoluer en préservant son être et en respectant le groupe où lon se trouve.

15 Êtres de nature et machines Corps humain Solide, résistant Attaché Sûr, fixé Constant, régulier, exact Être de libre-arbitre et de désir Sincère, Scrupuleux, moral Fidèle, respectueux, loyal Dévoué, disponible Liberté

16 Corps individuel de vérité. Tout être existe en soi et pour soi, il a une existence propre et une identité différentiée. Corps en relation, existant par rapport à un tout dont il est une partie. Chaque tout fait partie dun ensemble plus vaste. Tous les êtres sont tenus par des forces et des liaisons. Principe de différentiation ou dintégrité Principe dunification ou dintégration

17 Corps individuel de vérité En soi et pour soi (but individuel) Intégrité Autonomie Corps en relation Pour autrui (but de lensemble) Intégration Hétéronomie dépassement Tout être

18 MarsMars JupiterJupiter Ordre horizontal (révolution) MercureMercure VénusVénus OrdreverticalOrdrevertical Centre de la galaxie Soleil Soleil TerreTerre OrdreIndividuel(rotation)OrdreIndividuel(rotation)

19 Un âge va, un âge vient, mais la terre tient toujours. Le soleil se lève, le soleil se couche, il se hâte vers son lieu et c'est là qu'il se lève. Le vent part au midi, tourne au nord, il tourne, tourne et va, et sur son parcours retourne le vent. Tous les fleuves coulent vers la mer et la mer n'est pas remplie. Vers l'endroit où coulent les fleuves, c'est par là qu'ils continueront de couler. Ce qui fut, cela sera, ce qui s'est fait se refera, et il n'y a rien de nouveau sous le soleil! Qu'il y ait quelque chose dont on dise : " Tiens, voilà du nouveau! ", cela fut dans les siècles qui nous ont précédés. (LEcclésiaste)

20 l S S T T

21 O D U : L E T E M P S (2) Division (1) Origine Objet (3) Union Sujet Le processus complet – dans lequel, à partir de lorigine, deux entités se manifestent séparément et se réunissent à nouveau – est appelé action dorigine- division-union. Fondement des quatre positions : lespace

22 LES PRINCIPES DE LUNIFICATION ET LA FIABILITÉ HUMAINE

23 Être en soi et pour soi être pour autrui Corps individuel de vérité Corps en relation Sung Sang Hyung Sang Cohérence, intégrité Unité de lesprit et du corps Unité des pensées et des paroles Des paroles et de lêtre Cohérence, intégrité Unité de lesprit et du corps Unité des pensées et des paroles Des paroles et de lêtre Cohésion, intégration Unité avec autrui Sens dautrui Cohésion, intégration Unité avec autrui Sens dautrui

24 Conscience But individuel CorpsC.I.V.Esprit l But ensemble Corps en relation Union Corps en relation Quest-ce qui met lindividualité au service de lensemble ?

25 Lordre éthique dans la famille LordreverticalLordrevertical grands-parentsgrands-parents parentsparents frère frère sœur sœur frère frère sœursœur Les enfants Lordre horizontal LordreindividuelLordreindividuel

26 moi HautArrièreDroiteBasAvantGauche

27 Lordre social LordreverticalLordrevertical nationnation départementdépartement ville ville villeville Lordre horizontal citoyencitoyen ville ville

28 George Orwell (« 1984 ») => common decency, code de conduite du citoyen fiable, garant du bon fonctionnement des institutions démocratiques. « Décence » orwellienne : comportement social correct, intelligence sociale, sagacité critique et non conformiste. Le citoyen éclairé empêche un dérèglement possible de la machine sociale. « Phronesis = disposition (hexis), accompagnée de règle vraie (orthos logos), capable d'agir dans la sphère de ce qui est bon ou mauvais pour l'être humain » (Ethique à Nicomaque)

29 Bienséance, correction, gravité, tenue, retenue, dignité, discrétion, respect, réserve, tact La personne fiable ou décente se tient à bonne distance de ses partenaires, se retenant de franchir une certaine réserve et discrétion, car elle respecte la dignité de lautre. En corrigeant sans cesse sa trajectoire pour être à la fois proche, disponible mais non intrusive, elle conserve son crédit. « Ce sens commun qui nous avertit quil y a des choses qui ne se font pas » Orwell l

30 Les civilisations se développent par la réponse dindividus créatifs à des défis. La civilisation avance en répondant aux difficultés par des solutions créatives qui sont plus intérieures et spirituelles quextérieures et matérielles. Arnold Toynbee ( )

31

32 (2) Division (1) Dieu Objet (3) Union Sujet Phronesis decency Bon Sens Sens divin Sens commun

33 i Bien Absolu Âme Physique Âme originelle Âme Spi Idée du bien conscience


Télécharger ppt "Parole Donnée N° 56 - Jeudi 10 mars 2011. Discussion par tables."

Présentations similaires


Annonces Google