La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MC.NICOLLE 1 Pandémie grippale Mesures barrières FORMATION DES FORMATEURS RELAIS M.C. NICOLLE – PH P. VANHEMS – PU PH Département dHygiène, Epidémiologie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MC.NICOLLE 1 Pandémie grippale Mesures barrières FORMATION DES FORMATEURS RELAIS M.C. NICOLLE – PH P. VANHEMS – PU PH Département dHygiène, Epidémiologie."— Transcription de la présentation:

1 MC.NICOLLE 1 Pandémie grippale Mesures barrières FORMATION DES FORMATEURS RELAIS M.C. NICOLLE – PH P. VANHEMS – PU PH Département dHygiène, Epidémiologie et Prévention - Hospices Civils de Lyon

2 MC.NICOLLE 2

3 3 Plan Protection du personnel Précautions standard Patient présentant un syndrome grippal en labsence de connaissance de lagent infectieux Transmission virus influenza Patient « cas possible ou avéré » de grippe aviaire ou pandémique Rappel- Masque chirurgical - Appareil de protection respiratoire

4 MC.NICOLLE 4 Protection du personnel Précautions standard : ++ à appliquer à tout patient et lieu de soin. + Précautions complémentaires : à appliquer pour prévenir la transmission de certaines infections définies en fonction du mode de transmission de lagent infectieux.

5 MC.NICOLLE 5 MESURES BARRIÈRES POUR SE PROTÉGER ET NE PAS CONTAMINER LES AUTRES…. PIERRE ANGULAIRE DE TOUTE PRÉVENTION

6 MC.NICOLLE 6

7 7

8 8

9 9 Devant tout patient présentant un syndrome grippal en labsence de connaissance de lagent infectieux Précautions standard renforcées Hygiène des mains par friction avec une solution hydro- alcoolique ou lavage avec un savon antiseptique, avant et après tout contact avec le patient ou son environnement. Gants à usage unique non stériles pour tout soin au patient ou contact avec son environnement immédiat. Port de vêtements de protection (masque, lunette, surblouse) en cas de risque de projection ou daérosolisation, de produits dorigine humaine (aspiration, endoscopie, manipulation de matériel souillé….) Port du masque chirurgical par le patient

10 MC.NICOLLE 10 Transmission virus influenza Transmission par : « gouttelettes » ou droplet - sécrétions oro-pharyngées, produites durant la parole, la toux, léternuement, ou certaines procédures (aspiration, fibroscopie…) - particules de grande taille ( > 5 ) projetées sur de courtes distances (1 mètre ) sédimentant rapidement sur les muqueuses nasales, buccales ou conjonctivales et lenvironnement contact : à ne pas oublier transmission de proximité - mains - surfaces inertes contaminées aérosol : ne peut être exclue - dissémination de petites particules, droplet nuclei ( 5 ) - restent suspension dans l air, transportées sur de longues distances Saldago CD - Lancet Infect Dis 2002 Bridges CB - Clin Infect Dis 2003

11 MC.NICOLLE 11 Au contact de patient « cas possible ou avéré » de grippe aviaire ou pandémique Précautions standard renforcées Lavage et/ou désinfection des mains Lavage antiseptique des mains avec un savon antiseptique ou désinfection des mains avec des solutions hydroalcooliques. - avant et après tout contact avec le patient ou son environnement après le retrait des gants après le retrait de léquipement de protection individuelle Vigilance : éviter de se toucher les yeux, le nez ou la bouche avec des mains contaminées, gantées ou non.

12 MC.NICOLLE 12 Gants Port de gants à usage unique non stériles pour tout soin au patient ou contact avec son environnement immédiat Lunettes Si risque de projections de liquides biologiques (y compris les sécrétions respiratoires +) Surblouse / tablier Si contact avec sang ou liquides biologiques Au contact de patient « cas possible ou avéré » de grippe aviaire ou pandémique Précautions standard renforcées

13 MC.NICOLLE 13 Au contact de patient « cas possible ou avéré » de grippe aviaire ou pandémique Précautions standard renforcées Appareil de protection respiratoire pour le personnel : FFP2 Port du « masque » respiratoire : par toute personne entrant dans la chambre Retrait : - après être sorti de la chambre, -éliminer le masque dans un sac jaune DASRI -hygiène des mains par friction avec SHA ou lavage avec savon antiseptique.

14 MC.NICOLLE 14 Au contact de patient « cas possible ou avéré » de grippe aviaire ou pandémique Précautions standard renforcées Déchets - Eliminer tous les déchets en sac jaune (D.A.S.R.I. : Déchets dActivités de Soins à Risques Infectieux) Linge - Tri du linge dans la chambre et fermeture des sacs dans la chambre - Circuit habituel Matériel - Procédures habituelles (Usage unique > Stérilisation >Nettoyage désinfectant) Vaisselle - Circuit habituel

15 MC.NICOLLE 15 Mesures collectives Organisationnelles Mesures collectives Organisationnelles –Chambre seule / cohorting ventilation individuelle, sinon couper la ventilation et aération fréquente –Personnel dédié, formé, protégé ? ( prophylaxie / vaccination), –Application stricte des protocoles –Cohérence des prises en charge tout au long de la chaîne des soins : –Limiter les temps de contact : planification des soins –Organiser les secteurs dhospitalisation, les circulations –Limiter les stockage des DM dans la chambre –Limiter les indications des actes générant une aérosolisation des sécrétions respiratoires –Limiter au maximum les déplacement du patient

16 MC.NICOLLE 16 Mesures devant être respectées par le patient Port dun masque de type chirurgical (antiprojection) devant un tiers, lors de la sortie de la chambre Mise à disposition de mouchoirs à usage unique Masques et mouchoirs à usage unique : à éliminer dans les DASRI Lavage ou désinfection des mains par friction ++ Education patient

17 MC.NICOLLE 17 Rappel Masque chirurgicalMasque chirurgical Appareil de protectionAppareil de protection respiratoire respiratoire

18 MC.NICOLLE 18 Masques chirurgicaux objectifs - indications 1)Protection de lenvironnement du porteur : Le masque chirurgical est destiné à éviter, lors de lexpiration de celui qui le porte, la projection de sécrétions des voies aériennes supérieures ou de salive pouvant contenir des agents infectieux 2) Protection du porteur : - en cas de projection de gouttelettes - en cas de projection de liquides biologiques (masque avec couche résistante aux projections ) Attention : pas de protection contre les agents infectieux transmissibles par voie aérosols (petites particules)

19 MC.NICOLLE 19 Masques chirurgicaux Efficacité Test Type I Type IR Type II Type IIR Efficacité de filtration bactérienne (EFB)* 95% 98% Respirabilité (mm deau/cm 2 ) < 3< 5< 3< 5 Résistance à la projection (mmHg) * * Non exigée 120 Non exigée 120 Note : les Types IR et IIR sont « résistants à la projection ». Norme NF EN : Classification du masque – 4 types * aérosol de bactéries de diamètre moyen de 3 µm * * test : méthode ASTM

20 MC.NICOLLE 20 Masques chirurgicaux Utilisation - Consulter les notices demploi fournies par les fabricants - Bien ajuster les masques : dépliage complet du masque, liens bien serrés ou élastiques bien en place, pince-nez ajusté -Procéder à une hygiène des mains après avoir mis le masque, après lavoir enlevé - Léliminer immédiatement après utilisation - Ne pas le réutiliser, ne pas le conserver autour du cou : « un masque doit être porté ou jeté » - Durée dutilisation : notice du fabricant (3H)

21 MC.NICOLLE 21 Masque de protection respiratoire FFP FFP « filtering facepiece particles » Objectif : Protéger celui qui le porte contre linhalation daérosols contaminés par des agents infectieux, transmissibles par voie aérienne

22 MC.NICOLLE 22 Appareils de protection respiratoire Utilisation - Consulter les notices demploi fournies par les fabricants - Ajuster les appareils de protection respiratoire - Mettre lAPR avant dentrer dans la chambre, - Une fois en place, ne plus le manipuler - Enlever lAPR hors de la chambre, léliminer dans la filière DASRI et se laver les mains - Durée : Consulter les notices (8H)

23 MC.NICOLLE 23 Appareils de protection respiratoire Utilisation Vérifier que le masque est bien ajusté : obturer la surface filtrante avec les mains, inspirer lentement, vérifier que le masque tend à sécraser sil est possible dinhaler, le masque fuit au niveau du joint facial

24 MC.NICOLLE 24 Appareils de protection respiratoire Appareils de protection respiratoire Les performances des pièces faciales filtrantes (FFP) prennent en compte la fuite au joint facial, lefficacité du média filtrant Pénétration maximale Fuite totaleEfficacité FFP1 20%< 22%78% FFP26%< 8%92% FFP31%< 2%98% Test : aérosol de 0.6 µm (particules de 0.O2 à 2 µm)

25 MC.NICOLLE 25 Appareils de protection respiratoire Utilisation défectueuse Cluster of SARS case among protected health-care workers Toronto MMWR : –Absence de test détanchéité –Barbe … –Absence dinformation du personnel –Contamination lors du retrait (séquence + absence sas)

26 MC.NICOLLE 26 En conclusion, En conclusion, Les mesures barrières : sappuient sur lévaluation des risques :. pathogénicité des micro-organismes. modes de transmission. durée dexposition. nature des soins Les bonnes pratiques sont subordonnées :. à la rédaction et lévaluation de procédures. à la formation des personnels

27 MC.NICOLLE 27 JANVIER FEVRIER Chambre 1, Patient 1 Chambre 2, Patient 3 Chambre 2, Patient 2 Étude des transmissions de grippe confirmée dans une unité de soin Soignant 1 Aucun de ces patients ou soignants na de source familiale documentée

28 MC.NICOLLE 28

29 MC.NICOLLE 29

30 MC.NICOLLE 30

31 MC.NICOLLE 31

32 MC.NICOLLE 32


Télécharger ppt "MC.NICOLLE 1 Pandémie grippale Mesures barrières FORMATION DES FORMATEURS RELAIS M.C. NICOLLE – PH P. VANHEMS – PU PH Département dHygiène, Epidémiologie."

Présentations similaires


Annonces Google