La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Du rêve à la réalité: les études doctorales et les débuts de la carrière professorale universitaire Colloque de la FQPPU, mars 2007 Devenir professeur-e.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Du rêve à la réalité: les études doctorales et les débuts de la carrière professorale universitaire Colloque de la FQPPU, mars 2007 Devenir professeur-e."— Transcription de la présentation:

1 Du rêve à la réalité: les études doctorales et les débuts de la carrière professorale universitaire Colloque de la FQPPU, mars 2007 Devenir professeur-e duniversité. Quelle-s norme-s pour quelle-s direction-s? Du rêve à la r é alit é : les é tudes doctorales et les d é buts de la carri è re professorale universitaire Colloque de la FQPPU, mars 2007 Thérèse Hamel et Annie Pilote Université Laval

2 2 Plan de la présentation Introduction La socialisation professionnelle Des trajectoires professionnelles contrastées Une identité professionnelle en devenir La socialisation comme négociation Conclusion

3 3 Introduction OBJECTIFS: 1) Saisir lévolution du métier de professeur-e duniversité à travers le regard des individus qui habitent cette institution aux contours de plus en plus normés. 2) Montrer la tension qui existe entre la règle perçue et intériorisée et lespace de liberté que lacteur social se donne durant sa trajectoire professionnelle. 3) Mettre en relation le processus de socialisation à la recherche et les mécanismes permettant de devenir professeur-es avec les transformations du métier en tant que tel.

4 4 Introduction Deux axes structurent la communication: 1)Un regard transversal relie de multiples trajectoires individuelles situées à des moments historiques et institutionnels successifs pour en dégager des points de référence et une direction dans le temps. 2)Un regard analytique qui tente de dégager les espaces de liberté que se permettent les individus.

5 5 Introduction Démarche : Analyse diachronique de 6 trajectoires contrastées de professeur-es en sciences de léducation au Québec Mises en relation avec 3 périodes ayant marqué le développement de la culture de recherche dans les universités

6 6 Socialisation professionnelle : une définition La socialisation comme lintériorisation de normes, de règles et de valeurs transmises En constante évolution tout au long de la vie Dans un processus dynamique ou lacteur social dispose dune marge de manoeuvre en se situant par rapport à son environnement personnel et professionnel

7 7 Socialisation professionnelle : une définition Définition inspirée de Claude Dubar (2001) Lindividu est un acteur de sa socialisation professionnelle Qui seffectue sur une trajectoire biographique inscrite dans une temporalité historique. À travers un processus continu dinteractions sociales Marqué par une négociation entre la reconnaissance obtenue par autrui et le sens accordé par soi

8 8 La socialisation professionnelle Trajectoire institutionnelle Trajectoire professionnelle Reconnaissance Sens Enseignement Recherche Service à la collectivité Passé Avenir Participation interne Interactions sociales

9 9 Des trajectoires professionnelles contrastées Période 1 (fin s) Pédagogue érudit Chercheur irréductible Période 2 (1980s) Intellectuelle stratégique Missionnaire résistant Période 3 (1990s) Chercheur artisan Entrepreneur de la recherche

10 10 Période 1: Lémergence dune culture de recherche (fin ) Période importante dans le domaine de léducation en raison du transfert de la formation des maîtres à luniversité Luniversité surtout centrée sur lenseignement en terme de transfert de connaissances La recherche en éducation est embryonnaire et se fait surtout à lextérieur de luniversité comme support à lénoncé de politiques En général dans le domaine des sciences humaines, la recherche est une activité qui se fait dans un contexte de relative autonomie, selon le bon vouloir des individus et les opportunités qui peuvent soffrir selon la conjoncture Les organismes subventionnaires fédéraux financent la recherche et les études graduées. Au Québec, il faudra attendre le début des années soixante-dix pour voir appara î tre le FCAR, ancêtre des organismes subventionnaires qu é b é cois dans le secteur de la recherche

11 11 Période 1 Trajectoires contrastées Pédagogue érudit Doctorat en cours de carrière = quête de savoir Enseignement est le moteur de trajectoire Recherche théorique et individuelle = «savoir pour le transmettre» et innovation pédagogique Reconnu pour son enseignement Chercheur irréductible Initiation précoce à la recherche empirique Recherche subventionnée en sus de lenseignement Contribue au développement de la culture de recherche et formation de la relève Acteur stratégique Atypique mais reconnu

12 12 Période 2: Lenvol de la culture de recherche (1980s) Période charnière où plusieurs voies sont possibles au plan de la carrière Les Facultés poursuivent la formation des professionnels de léducation La recherche est en émergence au plan organisationnel Dans les facultés des sciences de léducation peu à peu sorganisent (vice- décanat à la recherche, subventions institutionnelles, conseiller à la recherche, croissance des études graduées) Débats au sein des organismes subventionnaires sur la place de léducation Hausse des qualifications du corps professoral et de limportance accordée au doctorat

13 13 Période 2 Trajectoires contrastées Intellectuelle stratégique Socialisation à la recherche et doctorat Trajectoire en 2 temps bien remplir les composantes de la tâche (agrégation) Recherche, productivité et rayonnement (titularisation) Reconnue mais désir + déquilibre Missionnaire résistant Embauché pour besoins en enseignement Initiation à la recherche mais pas doctorat Mission = cohérence de la formation et développement du domaine Échec au plan de la reconnaissance motive un retour sur un projet personnel

14 14 Période 3: Une culture de recherche en expansion (1990s) Recherche scientifique au centre des pratiques dans les universités au Québec et au Canada Poids des impératifs des organismes subventionnaires et de la productivité de la recherche sur les politiques universitaires Intégration par les universités des normes des organismes subventionnaires entre autres dans les critères de promotion. Infrastructure de recherche de plus en plus organisée (Équipes, centres et réseaux) Recherche devient un axe central de la conception normative de luniversité ainsi quun instrument de légitimité dune véritable carrière académique

15 15 Période 3 Trajectoires contrastées Chercheur artisan Quitte enseignement pour libre réflexion Doctorat et post-doctorat avant entrée en poste Tension saine entre recherche et enseignement Subventionné mais travaille à son rythme Stratégique sans compromettre le sens Entrepreneur de la recherche Formation en continue jusquau post-doctorat Socialisé aux normes de productivité scientifique Moins préparé à lenseignement Encadre beaucoup Entrepreneur = sollicite et gère subventions Stratégique et reconnu en début de carrière

16 16 Larrimage des trajectoires professionnelles et institutionnelles

17 17 Une identité professionnelle continuellement en devenir Lidentité professionnelle qui est la résultante du processus de socialisation nest jamais construite une fois pour toutes… elle est constamment révisée et se déroule tout au long de la vie professionnelle Caractéristiques de la socialisation selon les différents moments de la trajectoire les expériences antérieures lexercice du métier et la formation de la relève la fin de carrière et la retraite

18 18 Les expériences antérieures Moment crucial dans la trajectoire professionnelle La culture scientifique du milieu de formation influence les pratiques des futurs professeurs Linitiation précoce à la recherche et à ses impératifs semble contribuer favorablement à une carrière en recherche Les expériences pratiques dans les milieux de léducation semblent favoriser les préoccupations pour lenseignement et la pratique professionnelle

19 19 Lexercice du métier La socialisation professionnelle se poursuit tout au long de la carrière mais les professeurs en début de carrière sont de plus en plus formés et socialisés à la recherche Les relations de collaboration significatives répondent à des besoins dappartenance à un collectif animé par des projets communs Les systèmes de promotions et de subventions de la recherche, de même que leur interrelation croissante, exercent de plus en plus de pressions sur les professeurs

20 20 La formation de la relève Par la formation de la relève, les professeurs se projettent dans lavenir et révèlent leur vision de la profession La formation de la relève est aussi en continuité avec la trajectoire passée, notamment lors de la préparation au métier les individus socialisés à la recherche de manière précoce tendent à offrir le même type dencadrement à leurs étudiant-es

21 21 La fin de carrière et la retraite Vers la fin de la carrière, les individus se sentent souvent libérés des contraintes de linstitution pour lavancement de la carrière et font des choix plus subjectifs Mais, lévolution croissante des attentes institutionnelles en recherche continue dexercer une pression à la fin de la carrière Pour plusieurs, la retraite ne signifie pas la fin des activités intellectuelles mais une période où il est possible de poursuivre la réflexion autrement et en fonction des priorités personnelles

22 22 La socialisation comme négociation La socialisation professionnelle seffectue au quotidien à travers une négociation entre la reconnaissance par autrui et le sens pour soi Analysée à partir de trois thèmes les attentes véhiculées les dimensions du métier la temporalité

23 23 Les attentes véhiculées Attentes véhiculées (et interprétées) constituent des référents dans la quête de reconnaissance Attentes évoluent au cours de la trajectoire institutionnelle Priorité accordée à lenseignement (1970s) a été dépassée par la recherche (1990s) Passage dattentes implicites et discrétionnaires à des critères plus précis Négociation entre les attentes formelles et les manières dont elles sont perçues et vécues au quotidien; malgré les critères, on se compare aux autres pour orienter laction

24 24 Attentes multiples et variables Organismes subventionnaires privilégient la recherche «productive» accordent des moyens pour réaliser les projets et reconnaissance liée au prestige des concours Université attentes en enseignement et en recherche varient selon les facultés et les départements critères plus ou moins précis à partir desquels elle accorde les promotions = reconnaissance formelle Milieux de pratique Formation de professionnels compétents et retombées de la recherche quils financent parfois Reconnaissance externe, rayonnement et légitimité

25 25 Attentes multiples et variables Tiraillement de luniversité entre les impératifs de recherches de plus en plus prégnants, puissants et incontournables et la mission denseignement de cette institution. Transposition de cet écartèlement des priorités à lintérieur même des facultés déducation (et possiblement dautres facultés «professionnelles») entre: la formation des maîtres, la recherche, le service à la collectivité, les relations avec les milieux de pratique etc.

26 26 Les dimensions du métier Les professeurs doivent se situer face à linstitution elle-même tiraillée par les attentes liées aux diverses dimensions du métier Enseignement, recherche, service à la collectivité, participation interne… Ils ont une marge de manœuvre quant à la manière de définir leur charge de travail en tenant compte des attentes pour obtenir la reconnaissance et de la manière selon laquelle ils veulent mener leur carrière et le type de professeur quils veulent devenir

27 27 Une marge de manoeuvre balisée par la temporalité La manière de se positionner face aux attentes et les choix effectués varient selon la trame diachronique de la trajectoire professionnelle (par ex. promotions visées ou fin de la carrière); et la période de la vie sociale et institutionnelle marquée par des attentes variables (par ex. basculement de lenseignement vers la recherche ou valorisation du partenariat et du transfert des connaissances)

28 28 Construction temporelle de la carrière: le cas de lintellectuelle stratégique Au cours de la trajectoire, les priorités sont établies (et révisées) selon les objectifs professionnels et les impératifs du système de promotion 1.dabord centrée sur ses priorités, 2.elle devient plus stratégique en vue des promotions 3.pour finalement tenter de renouer avec le sens de ses véritables engagements vers la fin de sa carrière Dune conception large du métier de professeur duniversité, les attentes institutionnelles ont favorisé le développement des activités de recherche, puis reconnaissent davantage le partenariat et le transfert des connaissances

29 29 Conclusion Les trajectoires professionnelles et institutionnelles simbriquent dans un processus de socialisation Sétablit une perpétuelle négociation entre la reconnaissance de lidentité professionnelle par autrui et le sens que lindividu veut donner à sa carrière Cette négociation se manifeste par une tension entre les attentes véhiculées ainsi quentre les multiples dimensions du métier

30 30 Conclusion La marge de manœuvre individuelle évolue dans temps selon: le moment de la trajectoire professionnelle les attentes véhiculées au sein du contexte institutionnel et social Dans ce processus de négociation, et malgré la présence dun univers de plus en plus normé selon un modèle idéal de professeur-e, les individus réussissent à dégager un certain espace de liberté afin de conserver minimalement une quête de sens dans l é volution de leur carri è re et de leur vie personnelle.

31 31 Vers un modèle normatif unique de socialisation professionnelle? Sommes-nous devant un modèle normatif de socialisation professionnelle unique ne valorisant quun type de professeur-e plutôt centr é sur le mod è le de l entrepreneur-e de recherche et d é laissant d autres voies de r é alisations professionnelles autrefois accept é es?

32 32 Piste de discussion / réflexion Comment les professeurs contribuent- ils à façonner lavenir de la profession et de linstitution par lexercice de leur marge de manœuvre individuelle ? Comment les professeur-es nouvellement intégré-es dans luniversité survivront-ils à ces nouveaux modèles? Comment celles et ceux qui les accompagnent dans leur insertion peuvent-ils les aider?

33 33 Merci de votre attention! Pour nous rejoindre: Thérèse Hamel Professeure titulaire au Département des fondements et pratiques en éducation Université Laval Annie Pilote Professeure adjointe au Département des fondements et pratiques en éducation Université Laval


Télécharger ppt "Du rêve à la réalité: les études doctorales et les débuts de la carrière professorale universitaire Colloque de la FQPPU, mars 2007 Devenir professeur-e."

Présentations similaires


Annonces Google