La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 de 26. 2 de 26 L'évaluation des projets de programmes d'enseignement par Michèle Gauthier Secrétaire générale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 de 26. 2 de 26 L'évaluation des projets de programmes d'enseignement par Michèle Gauthier Secrétaire générale."— Transcription de la présentation:

1 1 de 26

2 2 de 26 L'évaluation des projets de programmes d'enseignement par Michèle Gauthier Secrétaire générale

3 3 1. Université Laval 2. Université de Montréal 3. HEC Montréal 4. École Polytechnique Montréal 5. Université de Sherbrooke 6. Université du Québec à Montréal 7. Université du Québec à Trois-Rivières 8. Université du Québec à Chicoutimi 9. Université du Québec à Rimouski 10. Université du Québec en Outaouais 11. Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue 12. Institut national de la recherche scientifique 13. École nationale dadministration publique 14. École de technologie supérieure 15. Télé-Université 16. Université Bishops 17. Université Concordia 18. Université McGill 3 de 26

4 4 Université de recherche et de formation de 2 e et 3 e cycle 4 de 26

5 5 de 26 La Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) Un forum déchange et de concertation Un service détude et de recherche pour les administrations universitaires Un porte-parole Un lieu de ressourcement et de réflexion Un coordonnateur et un gestionnaire de services

6 6 de 26 Cheminement dun nouveau programme au Québec en trois (3) étapes 1.Conception par lUniversité 2.Évaluation de la qualité par la CREPUQ 3.Évaluation de lopportunité par le ministère de lÉducation, du Loisir et du Sport (MELS)

7 7 de 26 Historique En 1988, à la suite de discussions entre les universités et le gouvernement du Québec, les modalités dévaluation des projets de programmes ont été établies en partenariat. Les universités québécoises ont confié à la CREPUQ le soin dassurer lévaluation de la qualité des nouveaux programmes conduisant à un grade de baccalauréat, de maîtrise ou de doctorat.

8 8 de 26 Commission dévaluation des projets des programmes (CEP) Composition Huit (8) membres nommés par le Comité des affaires académiques (vice-recteurs) pour un mandat renouvelable de trois (3) ans. Mandat La CEP jouit dune autonomie pleine et entière. Ses avis sadressent aux établissements concernés et ne sont soumis à lapprobation daucune instance de la CREPUQ.

9 9 de 26 Nominations Sur la base des considérations suivantes : –être professeur dune université québécoise, sans toutefois assumer des responsabilités administratives de niveau supérieur; –être détenteur dun doctorat ou avoir le rang de professeur titulaire ou léquivalent; –jouir dune expérience au sein dinstances tels Conseil de faculté, Commission des études, etc. –avoir démontré un intérêt transdisciplinaire.

10 10 de 26 Appartenance institutionnelle Université Concordia1 Université Laval1 Université McGill1 Université de Montréal (incluant HEC-Montréal et École Polytechnique)2 Université du Québec2 Université de Sherbrooke1

11 11 de 26 Appartenance disciplinaire Arts et lettres1 Sciences naturelles et génie3 Sciences humaines3 Sciences de la santé1

12 12 de 26 Fonctionnement de la CEP Les membres siègent à titre personnel, et non à titre de représentant de leur université. La présidence est assurée par un membre de la Commission choisi chaque année par les membres. Les travaux sont confidentiels; les procès-verbaux sont réservés exclusivement aux membres.

13 13 de 26 Procédure dévaluation La consultation dexperts qui, dans le cadre de leur mandat, produisent des rapports dévaluation, à la suite dune visite de luniversité. La formulation dun avis en tenant compte des opinions des experts et la transmission à lUniversité concernée. Lévaluation du projet basée sur le principe fondamental suivant : –la qualité dun programme repose sur ladéquation entre les objectifs de ce programme et les moyens retenus pour atteindre ces objectifs.

14 14 de 26 Éléments évalués Le cadre conditions dadmission, durée et régime des études, mode dévaluation des étudiants, mode de gestion du programme Les activités adéquation entre les objectifs dun programme et les activités exigées Les ressources professorales qualifications individuelles et collectives et productions des professeurs Les ressources matérielles bibliothèques, équipements informatiques, laboratoires, salles de classe, espaces de travail des étudiants, aide financière

15 15 de 26 Étapes de lévaluation 1.Étude préliminaire révision du projet consultation des experts 2.Visite de luniversité rapports des experts 3.Comité restreint projet davis de qualité

16 16 de 26 Étapes de lévaluation 4.Étude approfondie contenu de lavis 5.Adoption de lavis favorable défavorable

17 17 de 26 Évaluation dopportunité et de pertinence Le MELS a mis sur pied le Comité des programmes universitaires (CPU) afin dévaluer si un programme proposé répond aux besoins du Québec. Mandat Examiner lopportunité pour le Ministère de soutenir, en y affectant des fonds publics, le développement de nouveaux programmes de baccalauréat, maîtrise et doctorat proposés par les universités La société québécoise a-t-elle besoin de ce nouveau programme?

18 18 de 26 Comité des programmes universitaires (CPU) Composition et mandat 4Membres du secteur de lenseignement supérieur du MELS 4Membres du milieu universitaire désignés, sur proposition de la CREPUQ, à titre dexperts, pour un mandat de trois (3) ans renouvelable. Indépendance des membres

19 19 de 26 Critères dévaluation dopportunité et de pertinence Socioéconomique ou socioculturel –Réponse aux besoins exprimés par la société Systémique –En lien avec lensemble de la programmation des universités Institutionnel –En lien avec les autres programmes de luniversité concernée

20 20 de 26 Exemple : Programme de baccalauréat en imagerie et médias numériques proposé par lUniversité de Sherbrooke Projet de programme de premier cycle soumis à lévaluation au début 2003 Vise la formation de spécialistes en développement de technologies multimédias Avis rendu en octobre 2003

21 21 de 26 Résultats de lévaluation : avis favorable assorti de… Trois (3) conditions 1.Ajouter un cours en audionumérique 2.Obliger à suivre un cours optionnel 3.Embaucher un minimum de quatre (4) nouveaux professeurs Six (6) suggestions 1.Mieux définir le cours en traitement dimages 2.-3.Regrouper quatre (4) cours en deux cours 4.Revoir le nom et le contenu de quatre (4) cours 5.Examiner la possibilité de créer un cours sur lanimation par ordinateur 6.Ajouter un cours de gestion

22 22 de 26 Réponse de lUniversité de Sherbrooke LUniversité accepte les trois (3) conditions; elle modifie son programme pour tenir compte des changements demandés et sengage à procéder à lembauche des quatre (4) professeurs tel que requis par la CEP. LUniversité donne suite à court terme à quatre (4) des six (6) suggestions; dans les autres cas, elle laisse entendre quelle pourrait donner des suites plus tard.

23 23 de 26 Réaction du ministère de lÉducation, du Loisir et du Sport Compte tenu de lavis de qualité favorable et des suites que lUniversité sengage à donner aux conditions de la Commission, ainsi que dun avis dopportunité favorable du Comité des programmes universitaires, louverture du nouveau programme et son financement sont autorisés par le Ministre.

24 24 de 26 En résumé Les universités évaluent, par un mécanisme collectif, la qualité des nouveaux programmes. LÉtat évalue, par un mécanisme auquel participent des représentants universitaires, la pertinence et lopportunité des nouveaux programmes.

25 25 de 26 Clés du succès 1.Engagement ferme des universités et des chefs détablissement à en reconnaître la validité 2.Processus collectif requérant un consensus des établissements concernés 3.Respect des caractéristiques propres à chaque établissement dans la mesure du possible 4.Pluralité des points de vue exprimés 5.Objectivité la plus grande possible du processus – Indépendance et autonomie 6.Transparence des résultats lorsque possible 7.Continuité, stabilité et cohérence des pratiques grâce à un secrétariat qui assure un suivi 8.Maintien en tout temps de la crédibilité du processus face aux intervenants externes

26 26 de 26 Conclusions Le système dévaluation des programmes en vigueur au Québec permet à lÉtat et aux universités de confirmer la qualité et la pertinence des programmes offerts dans le respect mutuel de leurs compétences et de leurs cultures. Il sagit dun système léger, souple et peu coûteux. Le système correspond à la définition de lOCDE et lUNESCO.


Télécharger ppt "1 de 26. 2 de 26 L'évaluation des projets de programmes d'enseignement par Michèle Gauthier Secrétaire générale."

Présentations similaires


Annonces Google