La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Information de dernière heure La Grippe porcine “ nord –américaine” (H1N1) Le début : Potentiel pour une pandémie Version du jeudi 30 avril 2009 Rashid.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Information de dernière heure La Grippe porcine “ nord –américaine” (H1N1) Le début : Potentiel pour une pandémie Version du jeudi 30 avril 2009 Rashid."— Transcription de la présentation:

1 Information de dernière heure La Grippe porcine “ nord –américaine” (H1N1) Le début : Potentiel pour une pandémie Version du jeudi 30 avril 2009 Rashid A. Chotani, MD, MPH, DTM Adjunct Assistant Professor Uniformed Services University of the Health Sciences (USUHS) Lecture and Power Point file of this lecture on April 30, 2009 This is not the Final Version! The Lecture is updated daily for latest information and data. Please use for teaching purposes. Lecture was translated by Michèle CAZAUBON, Secrétaire Gle de la Société Française d' Angéiologie

2 Remerciements C’est véritablement une coopération à l’échelon mondial
L’auteur adresse toute sa reconnaissance pour leur effort, leur promptitude à mettre en place ce texte, à l’héberger sur leur site et pour les traductions à toute l’équipe de Supercourse,et en particulier à : Dr. Ronald E. LaPorte, University of Pittsburgh, USA Dr. Faina Linkov, University of Pittsburgh, USA Dr. Eugene Shubnikov, Institute of Internal Medicine, Russia Dr. Nicolás Padilla Raygoza, Universidad de Guanajuato, México Dr. Ali Ardalan, Tehran University of Medical Sciences, Iran Dr. Mehrdad Mohajeri, Tehran University of Medical Sciences, Iran Dr. Seyed Amir Ebrahimzadeh, Tehran University of Medical Sciences, Iran Dr. Nasrin Rahimian. Tehran University of Medical Sciences, Iran C’est véritablement une coopération à l’échelon mondial Ce texte apporte des informations sur la Grippe porcine.Il est revu quotidiennement. 2

3 PLAN Virus de la Grippe Definitions Introduction
Historique aux Etats Unis Situation actuelle aux Etats Unisi Situation actuelle au Mexique Situation actuelle globale Propagation /Transmission Cas-Definitions Conduite à tenir Cliniciens Laboratoires d’ analyse Ensemble de la Population Traitment Autres mesures de protection Summary Conclusion et Recommandations Ce texte apporte des informations de base sur la Grippe Porcine. Il est revu quotidiennement This lecture provides basic information on Swine Flu. The lecture is updated daily to include the latest information and data. 3

4 Virus ARN, enveloppe Famille du virus : Orthomyxoviridae Trois types
Taille : nm ou .08 – 0.12 μm (micron) de diamètre Trois types A, B, C Antigènes de suface H (haemaglutinin) N (neuraminidase) Credit: L. Stammard, 1995 Les antigènes internes (protéines M1 et NP ) sont les protéines spécifiques de type (antigènes spécifiques de type) utilisés pour déterminer si un virus donné est de type A, B ou C. Les protéines M1 de tous lesmembres de chaque type ont des réactivités croisées. Les protéines NP de touq les membres de chaque type ont aussi des réactivités croisées. Les antigènes externes (HA and NA) montrent plus de variation et représentent les sous-types d’antigènes et leur puissance spécifique. Ils sont utilisés pour déterminer la puissance particulière d’une grippe A responsable d’une épidémie. Les agents grippaux sont nommés en fonction de leurs types d’hémaglutinine et de neuraminidase des protéines de surface, par exemple, ils seront appelés H3N2 pour les hémaglutinines de type 3 et de neuraminidase de type 2. Si deux agents grippaux infectent la même cellule en même temps, leurs capsules protéiques et leurs enveloppes lipidiques sont éliminées, exposant leur ARN qui est alors trancrit à l’ ARMm. La cellule hôte forme alors de nouveaux virus qui combinent plusieurs antigènes: par exemple H3N2et H5N1 peuvent donner de cette manière H5N2. Comme le système immunitaire humain a du mal à reconnaître le nouvel agent viral, celui-ci peut être très dangereux.

5 Les Virus de la Grippe A sont retrouvés dans de nombreuses espèces animales, comme les canards, les poulets, les porcs, les baleines, les chevaux et les phoques . Il existe 16 sous types différents d’ hémaglutinine et 9 sous types différents de neuraminidase, tous ayant été retrouvés dans les virus de la grippe A chez les oiseaux sauvages. Les oiseaux sauvages sont le premier réservoir naturel pour tous les sous-types de virus de la grippe A et l’on pense qu’ils sont la source des virus de la Grippe A pour tous les autres animaux. La plupart des virus grippaux provoquent une infection modérée ou asymptomatique chez les oiseaux; mais cette symptomatologie varie énormément,dépendant de la puissance du virus. L’infection avec certains virus de la grippe aviaire A ( par exemple les puissants virus de H5 et H7) peut être responsable de maladie grave et de mort chez plusieurs espèces d’oiseaux et particulièrement chez les oiseaux domestiques comme les poulets et les oies. Les porcs peuvent être infectés à la fois par les virus grippaux d’origine humaine et aviaire en plus des virus de la grippe porcine. Les porcs infectés présentent des symptômes identiques à ceux des humains, comme la toux, la fièvre et le nez qui coule. Les porcs étant contaminables par les virus de la grippe aviaire, humaine et porcine, ils peuvent être infectés par des virus grippaux de différentes espèces ( par exemple,des canards et des humains) en même temps.Quand c’est le cas, il est possible pour les gènes de ces virus de se mélanger et de créer un nouveau virus.

6 Definitions: Généralités
Epidemie – un nombre localisé de cas Pandemie – une épidémie touchant le monde entier Modifications antigéniques Changement des protéines par sélection génétique Bases pour changer les vaccins chaque année Mutations antigéniques Transformations des protéines par modifications génétique Produit différent virus non contrôlables par les vaccins

7 Surfaces dures non poreuses: 24-48 heures
Survie du Virus de la grippe sur les surfaces et effets de l’humidité et de la température. * Surfaces dures non poreuses: heures Plastique, acier inoxydable: Reste actif > 24 heures Transmissible par les mains plus de 24 heures Vêtements, papier et tissus Reste actif : 8 à 12 heures Transmissible par les mains : 15 minutes Viable sur les mains <5 minutes seulement à haute concentration virale Transmission par contact indirect possible *Humidité 35-40%, Température 28C (82F) Effetsde l’humidité sur la survie du virus dans l’air , Loosli et al, 1943 Source: Bean B, et al. JID 1982;146:47-51

8 Grippe porcine : Introduction
La grippe porcine est une maladie respiratoire des cochons, causée par la grippe A qui provoque régulièrement des épidémies de grippe chez les porcs. Les virus de la grippe porcine n’infectent pas normalement les humains, cependant , des infections humaines de grippe porcine peuvent survenir et des cas de propagation de virus de grippe porcine d’homme à homme ont été documentés. Plus communément, des cas humains de grippe porcine surviennent chez les gens qui vivent près des porcs, mais il est possible , qu’il y ait aussi une transmission d’homme à homme.

9 Grippe porcine : Historique aux Etats Unis
Une épidémie de grippe porcine est survenue en 1976 à Fort Dix, New Jersey, responsible de plus de 200 cas dont plusieurs graves et un cas mortel. Plus de 40 millions de personnes ont été vaccinées. Cependant, le programme de vaccination fut interrompu après le rapport de 500 cas de syndrome de Guillain-Barre, avec paralysie nerveuse sévère. 30 personnes décèdérent à la suite de la vaccination. En Septembre 1988, une femme enceinte de 32 ans, jusque là en bonne santé, fut hospitalisée pour pneumpoathie daans le Wisconsion après infection par la grippe porcine, elle mourut 8 jours plus tard. De Décembre à février 2009, 12 infections humaines au toytal ont été rapportées dans 10 états US. Le syndrome de Guillain-Barré(SGB) est une maladie au cours de laquelle le corps détruit ses propres cellules neruveuses ( en dehors du cerveau et de la moelle épinière) résultant en une faiblesse musculaire et parfois en paralysies. SGB peut durer des semaines voire des mois. La plupart des patients récupèrent en totalité, ou presque totalement, mais certains peuvent avoir des lésions nerveuses définitives et entre 5 à 6% peuvent mourir . SGB touche les deux sexes et tous les âges, et a été rapporté dans toutes les races. L’hypothèse du déclenchement du SGB par une infection a été avancée. L’infection qui est le plus souvent retrouvée avant un SGB est causée par une bactérie dénommée Campylobacter jejuni. D’autres pathologies respiratooies ou digestives et d’auyres pathologies déclenchantes peuvent aussi précéder un SGB. En 1976, la vaccination contre la grippe du porc a été associée avec la survenue de SGB. Depuis cette date, plusieurs études ont été réalisées pour évaluer si d’autres vaccins contre la grippe étaient aussi associés à un SGB Une seule étude a retrouvé cette association. Elle suggère qu’1 personne sur 1 million de sujets vaccinés ont un risque de SGB post vaccination.. SOURCE: CDC

10 Grippe porcine : Situation actuelle aux Etats Unis
Depuis Mars 2009, 91 cas confirmés, avec un décès ont été rapportés chez l’homme. 1er décès concerne un enfant de 22 mois qui revenait du Mexique et mourut à l’hôpital, dans la région de Houston 5 cas d’hospitalisation (3 en Californie et 2 au Texas) . Tous ont les mêmes caractéristiques génétiques d’après les premiers tests. Le virus est décrit comme un nouveau sous-type de A/H1N1, jamais encore détecté chez les porcs ou chez les humains. Des échantillons concernant l’épidémie mexicaine sont identiques à ceux de la grippe aviaire obtenus chez les patients US. Le Département de Santé de NY étudie actuellement un groupe de patients issus de l’école préparatoire St.Francis dans le Queens, où 100 étudiants ont été absents de l’école pour une maladie ressemblant à la grippe la semaine dernière. Source: CDC

11 Grippe porcine: Situation actuelle aux Etats Unis
Le CDC a déterminé que ce virus est contagieux et capable d’infection d’homme à homme. Le virus contient des segments de gènes de 4 types différents de grippe: Porcine Nord Américaine, Aviaire Nord Américaine Humaine Nord Américiane Et porcine Eurasienne. La réserve nationale de sécurité (SNS) va distribuer ¼ des: Médicaments anti-viraux Equipements de protection personnelle et Des systèmes de protection Le Président Obama a demandé ce jour au Congrès d’ajouter 1,5 milliard de $ pour combattre la grippe porcine Le 27 Avril 2009, le CDC a publié un avis qui recommande de s’abstenir de tout voyage non essentiel à destination du Mexique. Source: CDC

12 Cas humains confirmés de grippe porcine A (H1N1)
Grippe porcine : cas chez l’homme aux Etats Unis A la date du 28 avril 2009 MMWR, 28 Avril, 2009 / 58(Dispatch);1-3 47 patients rapportés par le CDC d’âge connu (sur 64 au total), âge moyen 16 ans (écart: 3-81 ans ), 38 (81%) <18 ans; 51% de sexe masculin. Parmi les 25 cas avec une date connue de début de la maladie, celle- ci va du 28 mars au 25 Avril. 5 patients hospitalisés. Sur les 14 patients avec notion de voyage: 3 ont voyagé au Mexique; 40 des 47 patients (85%) n’ont pas voyagé. Cas humains confirmés de grippe porcine A (H1N1) infection avec date connue d’installation de la maladie – Etats unis , 27,Avril 2009 Source:

13 Grippe porcine : cas humains aux Etats Unis A la date du 29 Avril 2009
Nombre Total de cas Confirmés = 91; 1 Death Source: CDC

14 Grippe porcine : Situation actuelle au Mexique
cases suspects au total, 159 décès et hospitalisations (pour pneumonie) ont été rapportés dans 31 des 32 Etats Mexicains (28 Avril 28, Ministère de la Santé) 26 confirmations par laboratoire. Premier cas à Oaxaca, 13 Avril 2009 La femme est décédée de pneumonie Mexico : Plus de 854 cas de pneumonie, 59 d’entre eux avec décès. San Luis Potosi: 24 cas avec 3 décès. Mexicali (près de la frontière US) ): 4 cas, aucun décès. L’épidémie dans la ville de Mexico a décidé le ministre de la santé méxicaine d’annuler les classes à Mexico et de conseiller aux étudiants et aux adultes d’éviter les places publiques et tout événement social réunissant de nombreuses personnes. Au Mexique, les mesures de prévention et de contrôle sont coordonnées, y compris des l’intensification des activités de surveillance. Comme mesure de précaution, la fermeture des centres de soins de jour, des écoles et des universités a été décidé dans la ville de mexico. En même temps, les activités culturelles et sociales ont été suspendues pour une période de 10 jours. Source: WHO, CDC, PAHO & ProMED

15 Grippe porcine : Situation Actuelle au Mexique
De façon inattendue, le virus Mexicain a atteint en premier des adultes jeunes en bonne santé ( ans), ce qui le distingue des virus de la grippe liée aux saisons, qui touchent préférentiellement des très jeunes ou les très âgés. La laboratoire CDC a analysé 14 prélévements de patients mexicains gravement atteints et a trouvé que 7 d’entre eux avaient le même type de virus de grippe porcine que celui qui a infecté des patients US ( rapport préliminaire).) LaLaboratoire National Canadien a confirmé la grippe porcine A/H1N1 sur les prélèvements de 18 patients Mexicains, 12 d’entre eux étant génétiquement identiques aux virus de la grippe porcine Californienne. Source: WHO, CDC & ProMED

16 Décès avec confirmation labo Décès de cause suspecte
Pays Confirmation par labo Décès avec confirmation labo Cas suspects Décès de cause suspecte Hospitalisation TOTAL nB de décès total Australia 91 Austria 1 5 6 Argentina 10 Bolivia 2 Brazil 22 Belgium 7 Canada1 13 19 32 Chile 24 Columbia 42 Costa Rica 21 France Germany 3 8 Guatemala Greece Honduras Hong Kong Israel Italy Ireland 4 Mexico 33 2498 152 1311 2531 159 New Zealand 11 57 68 Norway Peru Poland Russia Slovakia South Korea Spain 35 39 Sweden Switzerland Uruguay USA UK 20 25 Venezuela 164 2952 1318 3116 160 WHO. Americas region: Guatemala - one suspected case with history of travel to Mexico <http://insidecostarica.com/dailynews/2009/april/29/cam04.htm> Costa Rica - one "confirmed case" with history of travel to Mexico reported by media on 28 Apr 2009 but not confirmed according to WHO and PAHO data <http://www.laprensa.com.ni/archivo/2009/abril/28/noticias/ultimahora/ shtml> Colombia - 42 suspected cases, all with a history of travel to Mexico <http://www.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&task=view&id=77300&Itemid=1> Chile - 24 suspected cases Brazil - 11 suspected cases Bolivia - 2 suspected cases with history of travel to Mexico Uruguay - 2nd suspected case under investigation <http://www.andaluciainformacion.es/portada/?a=48861&i=1> Europe: Slovakia - one suspected case with history of travel to Mexico <http://www.tasr.sk/30.axd?k= TBB00544> Belgium - 7 suspected cases, all with history of travel to Mexico or the USA <http://www.easybourse.com/bourse-actualite/sanofi-aventis/belgian-doctors-investigating-7-suspected-cases-of-swine-flu-FR > France - 32 suspected cases, of which 2 are considered probable (the 2 probable had a history of travel to Mexico) <http://www.20minutes.fr/article/322865/France-Grippe-porcine-deux-cas-fortement-suspects-en-Ile-de-France.php> Poland - 3 suspected cases with history of travel to Mexico <http://news.xinhuanet.com/english/ /29/content_ htm> Oceana Australia - 91 suspected cases <http://www.reuters.com/article/healthNews/idUSTRE53S88X > CHOTANI © 2009. 5:00 AM April 30

17 Grippe porcine: Situation actuelle globale
L’OMS a élevé le niveau d’alerte à la Phase 5, ce qui signifie qu’il existe de nombreux cas ( par ex cas avec une durée de 2 à 4 semaines) mais la propagation d’homme à homme reste encore localisée. Le système d’alerte de l’ OMS a été révisé après la propagation de la grippe Aviaire en 2004, c’est en Avril 2007 que pour la première fois le niveau 3 a été atteint et en Avril 2009, le niveau 5 . 164 cas confirmé dans le monde entier dont 8 décès (Mexique et Etats Unis) Cas mortels~ 5% 2.952 cas suspects dans le monde entier , 160 décès (Mexique & Etats Unis) Cas mortels ~ 5% 1.318 hospitalisations. Androulla Vassiliou, de la Commission de Santé Européenne a publié un avis pour les voyageurs des 27 pays membres de l’union Européenne, recommandant que les voyages “ non essentiels” à destination des Etats Unis et du Mexique soient reportés. Inter-Pandemic Phase New Virus in Animals, NO Human Cases Low Risk of Human Cases 1 High Risk of Human Cases 2 Pandemic ALERT New Virus Causes Human Cases No or Very Limited Human-to-Human Transmission 3 Evidence of Increased Human-to-Human Transmission 4 Evidence of Significant Human-to-Human Transmission 5 PANDEMIC Efficient & Sustained Human-to-Human Transmission 6 Vue d’ensemble des Niveaux d’alerte d’une Pandémie selon l’ OMS Phase 3 : existence d’infections humaines avec un nouveau sous-types mais pas de propagation d’homme à hommme ( ou du moins, très rares cas de propagation à la suite d’un contact très étroit). A ce stade, le nouveau sous-type de virus doit être rapidement caractérisé afin d’assurer une détection rapide, la notification et une ligne de conduite si de nouveaux cas apparaissent. Phase 4 : petits groupes atteints ( par exemple <25 cas humains durant depuis <2 semaines) avec une transmission limitée interhumaine, mais avec une propagation hautement localisée ( ce qui suggère que le virus ne s’adapte pas bien chez l’homme). Pendant cette phase l’OMS décrit une variété de mesure ( comme l’utilisation ciblée de médicaments anti-viraux) de manière à contenir le virus dans une zone limitée ou de retarder la propagation afin de gagner du temps pour des mesures suppleménatires en cours de préparation, comme la mise au point de vaccins. Phase 5 : larges groupes atteints ( par exemple cas durant 2 à 4 semaines) avec une propagation interhumaine encore localisée. A ce stade, il est impératif de poursuivre les efforts pour contenir ou retarder la diffusion du virus, à la fois pour éviter une pandémie et pour augmenter les mesures de réponse à ne pandémie. Phase 6 : augmentation de la transmission à la population générale de façon continue, ce qui signifie qu’il existe une pandémie. A ce stade, tous les efforts pour minimiser l’impact de cette pandémie sont nécessaires.

18 La grippe porcine: Transmission chez les porcs
Avian Virus Human Virus Swine Virus Avian/Human Reassorted Virus Le réassoritment, ou Réassortiement de sous-unités virales, est l’échange d’ AND entre les virus à l’intérieur de la cellule-hôte. Deux ou plusieurs virus de puissance différentes ( mais généralement de même espèce) infectent une seule cellule et assemblent leur matériel génétique, créant des virus génétiquement différents. C’est un modèle de recombinaison génétique. Ce Réassortiment peut conduire à des modifications du virus dans certaines conditions.

19 Grippe porcine: Transmission à l’ Homme
Par contact avec des porcs infectés ou un environnement contaminé par des virus de la grippe porcine. Par contact avec une personne atteinte de la grippe porcine. La propagation interhumaine de la grippe porcine a été aussi documentée et on pense qu’elle survient de la même façon que la grippe saisonnière, par la toux et les écoulements nasaux des gens infectés.

20 La grippe porcine : Définitions des cas aux Etats unis (dernière mise à jour)
Un cas confirmé d’infection virale par la grippe porcine A (H1N1) est défini par un patient présentant une maladie respiratoire aiguëe fébrile avec confirmation par le laboratoire d’une infection virale ( grippe porcine A(H1N1) en utilisant un ou plusieurs des tests suivants: : RT-PCR en temps réel culture virale Un cas probable d’infection virale par la grippe porcine A (H1N1) est défini par un patient avec une maladie respiratoire aiguëe fébrile qui est: positive pour la grippe A, mais négative pour H1 et H3 par RT-PCR, ou positive pour la grippe A par un test rapide grippal ou un test grippal par immunofluorescence associés aux critères des cas suspects. . Un cas probable d’infection virale par la grippe porcine A (H1N1) est défini par un patient avec une maladie respiratoire aiguëe fébrile qui : A été en contact étroit au cours des 7 jours précédents avec une personne qui est un cas confirmé d’infection virale par la grippe porcine A ( H1N1) ou Dans les 7 jours qui suivent un voyage à l’intérieur des Etats Unis ou dans un autre pays hors US où il existe confirmation d’un cas ou de plusieurs cas de grippe porcine A(H1N1) ou Réside dans un pays ou il y a un ou plusieurs cas confirmés de grippe porcine.. Source: CDC

21 Grippe porcine: Definitions des cas aux Etats Unis
La période d’infection pour un cas confirmé d’infection virale par la grippeporcine A(H1N1) est définie par 1 jour avant l’installation de la maladie jusqu’à 7 jours après le début. Un contact étroit est défini comme moins de 200 mètres d’un sujet confirmé ou suspect d’infection virale par la grippe porcine A( H1N1) pendant la période d’infection. Une maladie respiratoore aiguëe est définie comme l’installation récente d’au moins deux symptômes suivants: rhinorrhée ou congestion nasale, mal à la gorge, toux ( avec ou sans fièvre ou fébricule). Groupes à haut risque: les critères de haut risque de complications de l’infection virale par la grippe porcine A ( H1N1) sont les mêmes que ceux des grippes saisonnières ( voir les références). is defined as the same for seasonal influenza (see Reference) Les sujets qui sont encore souffrants plus de 7 jours après l’ installation de la maladie doivent être considérés comme potentiellement contagieux, jusqu’à la disparition des symptômes. Les enfants, spéciallement des plus jeunes, peuvent être potentiellement contagieux pendant une période plus longue. La durée de l’infection peut varier selon la puissance du virus de la grippe porcine A ( H1N1). Reference: MMWR: Prevention and Control of Influenza: Recommendations of the Advisory Committee on Immunization Practices (ACIP), 2008. Source: CDC

22 Grippe porcine : conduite à tenir pour les médecins
Les médecins doivent penser à la possibilité d’infection virale par la grippe porcine chez des patients présentant une maladie respiratoire fébrile qui Vivent dans les zones où des cas de grippe porcine A(H1N1) ont été identifiés ou Ont voyagé dans des zones où des cas humains de grippe porcine A( H1N1) ont été identifiés ou Ont été en contact avec des personnes malades provenant de ces zones dans les 7 jours qui ont précédé l’apparition de leur maladie. Si une grippe porcine est suspectée, les médecins douvent obtenir un prélèvement des voies aériennes pour les tests de grippe porcine et placer celui-ci au frigidaire ( et non au congélateur). Une fois collecté, le médecin doit contacter le département de santé local afin de faciliter le transport et d’obtenir rapidement le diagnostic par le laboratoire de santé publique. Source: CDC

23 Grippe porcine: Conduite à tenir pour les médecins
Signes et Symptômes Maladie comparable à la grippe Fièvre, toux, mal de gorge, écoulement nasal, maux de tête, douelrus musculaires. Dans certains cas, vomissements et diarrhée( cas d’installation de la maladie depuis Mars jusqu’à mi-Avril 2009). Des cas de maladie respiratoire sévère , nécessitant l’hospitalisation et avec issue fatale, ont été rapprtés au Mexique La possibilité d’aggravation d’une pathologie chronique pré-existante ou d’une infection bastérienne massive avec l’infection virale par la grippe porcine doit être prise en compte. Pour les patients non hospitalisés qui sont des cas confirmés ou suspects d’infection virale par la grippe porcine A ( H1N1) il est recommandé de rester à la maison ( isolement volontaire) pendant au moins les 7 premiers jours après le début de la maladie, sauf pour accéder aux soins médicaux. Source: CDC

24 Grippe porcine: lignes de conduite pour les médecins
FDA : Autorisations pour l’utilisation des antiviraux en urgence (EUAs) Le 27 Avril 2009, la FDA a publié les recommandations en réponse aux demandes des Centres de Contrôle des maladies et de prévention ( CDC) dans le contexte de l’épidémie de grippe porcine. Le Département de la Santé et des Services Humanitaires ( HHS) ont déclaré qu’il s’agissait d’une urgence dans le domaine de la santé publique le 26 avril 2009. Autorisation de traiter la grippe porcine par : Tamiflu: autorisation d’utiliser le Tamiflu pour traiter et prévenir la grippe chez les enfants de <1 an et nécessiter de mettre au point des recommandations pour les enfants de plus d’un an. Le Tamiflu est couramment approuvé par la FDA pour le traitement et la prévention de la grippe chez des patients âgés d’un an et plus. Tamiflu et Relanza:autorisation pour les deux antiviraux d’être distribués dans de larges tranches de la population, sans se conformer strictement aux requêtes fédérales qui s’appliquent à la distribution de ces produits en période normale et nécessitent une information écrite pour l’utilisation de ces médicaments en uirgence.. La FDA autorise l’utilisation en urgence des médicaments contre la grippe et des tests diagnostiques en réponse à l’épidémie de grippe porcine chez les hommes. [news release]. Rockville, MD: U.S. Food and Drug Administration. April 27, Accessed April 28, 2009. La HHS déclare l’urgence sanitaire pour la grippe porcine [news release]. Washington, DC: U.S. Department of Health and Human Services. April 26, Accessed April 27, 2009.

25 Grippe porcine : Conduite à tenir pour la sécurité du personnel des laboratoires
Le diagnostic sur des prélévements de patients qui sont des cas suspects d’infection par le virus de la grippe A(H1N1) doit être réalisé dans un laboratoire spécialisé ( BSL-2) Toutes les manipulations sur les prélèvements doivent être réalisées dans un laboratoire bio-sécurisé(BSC). L’isolement du virus sur des échantillons provenant de patients qui sont des cas suspects d’infection par le virus de la grippe A ( H1N1) doit être réalisé dans un Laboratoire spécialisé BSL-2 avec la possibilité d’examens classés BSL-3 ( extension des conditions BSL-2). Les précautions additionnelles comprennent : La recommandation d’un équipement de protection personnelle ( basé sur l’appréciation du risque spécifique) Une protection respiratoire – masque classique ou plus haut niveau de protection Protection des chaussures Blouse couvrant le front Deux paires de gant Protection des yeux (lunettes protectrices ou protection de tout le visage) Déchets En accord avec les procédures habituelles Source: CDC

26 Grippe porcine : Conduite à tenir pour la sécurité du personnel des laboratoires
Désinfectants appropriés Ethanol à 70% 70 per cent ethanol Lysol à 5% Eau de Javel à 10% Toutes les personnes travaillant dans le laboratoire doivent se surveiller quant à l’apparition de fièvre ou de tout autre symptômes pouvant évoquer une infection grippale: diarrhée, maux de tête, rhinorrhée, douleurs musculaires. Toute maladie doit être immédiatement signalée au responsable hiérarchique. Pour le personnel qui a eu une exposition non protégée ou un défaut connu de son équipement de protection alors qu’il était en contact avec un cas confirmé de grippe porcine A (H1N1), une chimioprophylaxie antivirale par zanamivir ou oseltamivir pendant les 7 jours qui suivent l’exposition doit être considérée; Pour information scompélmentaires , veuillez consulter : Biosafety in Microbiological and Biomedical Laboratories (BMBL) 5th Edition Section IV Laboratory Biosafety Level Criteria (http://www.cdc.gov/OD/ohs/biosfty/bmbl5/bmbl5toc.htm) Source: CDC

27 Grippe porcine : Conduite à tenir pour la sécurité du personnel des laboratoires
FDA : Autorisation pour l’utilisation en urgence de tests diagnostiques: Le 27 avril 2009, la FDA a publié des recommandations en réponse à la demande des Centres de Contrôle Sanitaire et de Prévention dans le cadre de l’épidémie de grippe porcine. L’une des raisons de cette demande est la déclaration d’urgence de santé publique le 26 avril 2009 par l’ HHS ( Département de la Santé et des Services Humanitaires). La réponse est la suivante dans le cadre de la grippe porcine : Test diagnostiques : permission de distribuer les tests diagnostiques pour la grippe porcine ( rRT-PCR Swine Flu Panel diagnostic test) aux laboratiores qualifiés qui ont l’équipement nécessaire popur rélaiser et interprétrer les résultats. La FDA autorise l’utilisation en urgence des médicaments de la grippe et des tests diagnostiques en réponse à l’épidémie de grippe porcine chez l’homme. [news release]. Rockville, MD: U.S. Food and Drug Administration. April 27, Accessed April 28, 2009. La HHS déclare l’urgence de santé publique pour la grippe porcine. [news release]. Washington, DC: U.S. Department of Health and Human Services. April 26, Accessed April 27, 2009.

28 Grippe porcine : Conduite à tenir pour la population en général
Se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir en cas de toux ou d’éternuements . Jeter le mpuchoir dans une poubelle après usage. Se laver les mains avec de l’eau et du savon Surtout après une toux ou un éternuement. Se nettoyer les mains avec des lingettes alcoolisées. Eviter d’approcher de trop près les malades. Eviter de se toucher les yeux, le nez ou la bouche avec des mains sales. En cas de grippe, rester à la maison ( pas de travail ni d’école) et limiter le contact avec les autres afin de ne pas contaminer les autres. Source: CDC

29 Grippe porcine : Traitement
Pas de vaccin Antiviraux pour le traiotement et/ou la prévention de l’infection: for the treatment and/or prevention of infection: Oseltamivir (Tamiflu) ou Zanamivir (Relenza) Les anti-viraux peuvent atténuer la maladie et permettre de guérir plus rapidement. Ils peuvent aussi prévenir les complications grippales sévères Lors du traitement, les antiviraux sont plus efficaces lorsqu’ils sont initiés très tôt après le début de la maladie ( 2 jours après les premiers symptomes). Attention ! Ne donnez pas d’aspirine (acide acetylsalicylique ) ou de produits contenant de l’aspirine (e.g. bismuth subsalicylate – Pepto Bismol) aux enfants ou adolescents ( plus de 18 ans) qui sont des cas confirmés ou suspects d’infection virale par la grippe porcine A ( H1N1); ceci peut provoquer un syndrome de Reye, rare mais extrêmement sévère . Pour stopper la fièvre, d’autres drogues anti-pyrétiques sont recommandées comme l’acétaminophène ou les anti-inflammatoires non stéroidiens. Pour plus d’informations sur le syndrome de Reye, visitez the National Institute of Health website at Pour information : Source: CDC

30 Grippe porcine: autres mesures de prévention
Definir la Quarantaine vs. Isolement vs. Eloignement social Isolement: ne concerne que la sequestration de patients symptomatiques,soit chez eux, soit en milieu hospitalier, de manière à ce qu’ils ne contaminent pas les autres. Quarantaine: Se définit comme la mise hors circulation dans la communauté de sujets asymptomatiques qui ont pu être exposés à l’infection. Eloignement social: A été utilisé dans le cadre de mesures différentes de la mise en quarantaine, afin de réduire le contact entre les personnes, comme la fermeture des écoles ou linterdiction de larges rassemblements publics. Source: CDC

31 Grippe porcine: autres mesures de prévention
Personnel Engagé dans des Activités concernant les voies respiratoires. Recommandations: Le personnel engagé dans des activités liés au système respiratoire ( par exemple: prélèvements dans les voies respiratoores, intubation endotrachéale, traitement par nébulisation, actes de bronchoscopie, réanimation avec intubation en urgence ou réanimation cardio-pulmonaire) chez des patients suspect de grippe porcine A ( H1N1) ou confirmés, doivent avoir un équipement de protection spéciale (fit-tested disposable N95 respirator). Dans l’attente de la clarification des modalités de tranmission de ce virus, le personnel s’occupant directement de patients suspects de grippe porcine A ( H1N1) ou confirmés, doivent avoir un équipement de protection spéciale (fit-tested disposable N95 respirator) quand ils entrent dans leurs chambres. L’utilisation d’appareils spéciaux de respiration doit s’intégrer dans le contexte d’un programme de protection respiratoire complet en accord avec les règles de l’Adminsitration de santé et de Sécurité. L’équipe doit être informée médicalement, bien contrôlée et entrainée pour le maniement des appareils de respiration comprenant: l’utilisation bien contrôlée des appareils de respiration, leur nettoyage, leur remplacement, et les contre-indications à leur utilisation. Toutes ces infiormations sont disponibles sur : Source: CDC

32 Grippe porcine: autres mesures de prévention
Contrôle de l’infection chez les patients dans un centre de soins Les patients suspects de grippe porcine A ou confirmés doivent être placés dans une chambre seule avec la prte maintenue fermée. Si possible, une chambre permettant d’éviter toute infection par les particules en suspension dans l’air avec une pression négative permettant de changer l’air 6 à 12 fois par heure peut être utilisée; L’air peut être chassé directement à l’extérieur ou être remis en circulation après filtration par un filtre à air de très haute puissance. Pour les ponctions, les bronchoscopies ou les intubations, une salle d’examen avec pression négative est nécessaire. Les malades doivent porter un masque chirurgical quand ils sont hors de leur chambre et doivent être encouragés à se laver les mains fréquemment et à suivre des cours d’hygiène respiratoire. Les verres et autres ustensiles utilisés par les malades doivent être lavés avec du savon et de l’eau avant d’être mis à la disposition d’autres personnes. Les procédures de nettoyage et de désinfection préconisés lors lors des grippes saisonnières peuvent être utilisés en cas de grippe porcine. Plus d’informations sur le site Source: CDC

33 Grippe porcine: autres mesures de prévention
Contrôle de l’infection chez les patients dans un centre de soins Toutes les précautions classiques doivent être préconisées chez tous les patients lors de leurs activités , et maintenues 7 jours après le début de la maladie ou jusqu’à la disparition des symptômes. Maintenir l’habitude de l’hygiène des mains en se lavant à l’eau et au savon ou en utilisant des lingettes immédiatement après avoir enlevé les gants ou après tout contact avec des sécrétions respiratoires. Le personnel dispensant des soins ou recueillant les prélévements de sujets suspects de grippe porcine ou confirmés doivent porter des gants non stériles, des blouses et des lunettes de protection des yeux. Source: CDC

34 Typesde masque de protection
Masques chirurgicaux Facilement disponibles et utilisés communément en chirurgie ou lors d’explorations complémentaires. Masques respiratoires de haute filtration Filtres spéciaux éliminant les particules de > 0.3 micron. Ces masques sont classifiés en : • imperméable à l’huile • résistant à l’huile • non résistant à l’huile Plus un masque est résistant à l’huile,meilleur il est. Les masques sont un numéro sur leur face postérieure qui indique leur efficacité de filtration. Par exemple un masque N95 a 95% d’efficacité pour filtrer les particules de plus de 0.3 micron dans les conditions normales de respiration. La prochaine génération de masque utilisera la Nano-technologie et pourra filtrer des particules de < micron.

35 Résumé Il existe une évidence de contamination chez les porcs et les humains. L’OMS a mis le niveau d’alerte en 5, ce qui signifie qu’il y a une large contamination ( par ex. 25(50 cas durant 2-4 semaines) mais la propagation interhumaine est encore localisée. 164 cas confirmé dans le monde (10 pays ) avec 8 décès (Mexique et Etats Unis) ; Cas-fatalité ~ 5% 2.952 cas suspects dans le monde (34 pays) avec 160 décès (Mexique et Etats Unis); Cas-fatalité ~ 5% 1.318 hospitalisés Données épidémiologiues dans une étude US: 47 patients ( sur 64), âge moyen :16 ans (écart: 3-81 years), 38 (81%) <18 years; 51% de sexe masculin Au Mexique, les adultes jeunes en bonne santé, (20-50 years)sont affectés par la maladie. Grande disparité des cas mortels entre le Mexique et les autres pays, comme les Etats Unis. Pas de vaccin disponible. Anti-viraux disponibles : Oseltamivir (Tamiflu) ou Zanamivir (Relenza) La Communauté Européenne a publié un avis pour les voyageurs des 27 pays membres de l’ Europe recommandant d’éviter les voyages “ non essentiels “ à destination des régions contaminées aux Etats unis et au Mexique. Les Etats Unis ont publié un avis pour les voyageurs recommandant d’éviter les voayges “non essentiels “ à destination du Mexique.

36 Conclusion/Recommandations
A ce jour, il existe des cas au Canada et aux Etats Unis de patients sans notion de voyage au Mexique, ainsi , il existe maintenant 3 pays rapportant une épidémie de virus interhumaine- le virus peut être appelé grippe Nord Américaine H1N1. La plupart des gens ne sont pas immunisés contre ce virus, et , s’il continue sa progression, plus de cas, plus d’hospitalisations et plus de décès sont à attendre dans les jours et les semaines à venir. Chaque localité et juridiction doit : Etre capable d’une amélioration de la surveillance virologique et clinique Développer un plan pour héberger un grand nombre de patients dans un état sévère et d’assurer les soins si nécessaire, et de prévoir des mises en quarantaine à leur domicile pour les patients non graves Les hôpitaux et les centres de soins douvent se focaliser sur la prévention rigoureuse de l’infection et son contrôle. Dans l’hémisphère Nord, la transmission du virus de la grippe cesse traditionnellement début Mai, mais dans les années de pandémie ( 1957) des épidémies sporadiques ont eu lieu pendant l’été chez des adultes jeunes. Vraisemblablement: Cette vague va s’affaiblir en Amérique du Nord dans les 3-5 semaines prochaines ( le virus de la grippe ne peut pas survivre si la température ou l’humidité sont élevées). Elle réapparaîtra en automne en Amérique du Nord, avec une seconde vague hautement pathogène. Continuera à circuler et à provoquer des maladies en Australie et en nouvelle Zélande

37 Conclusion/Recommandations
Fermeture des frontières et Restrictions des Voyages : La maladie a déjà franchi les frontières et les continents, aussi la fermeure des frontières et les restrictions des voyages ne changeront pas le cours de sa propagation Récemment, l’expérience en au cours du SARS a démontré l’ inefficacité de telles mesures. En Chine, 14 millions de personnes ont subi un dépistage pour la fièvre aux aéroports, aux gares, et sur les autoroutes, mais seulement 12 avient une probabilité de SARS. Singapour rapporte qu’après avoir fait subir un dépistage chez près de passagers, aucun cas de SARS n’a été retrouvé. Les méthodes de surveillance passive ( les sujets symptomatiques font part de leur maladie) peuvent être utiles. Fermetures des écoles : Elles peuvent seulement retarder la progression de la maladie, mais quand elles rouvrent ( car elles ne peuvent pas rester fermées indéfiniment) la propagation reprend. De plus, elles peuvent être difficiles à assumer pour les parents et peser sur l’économie. La fermeture après identification d’un large groupe contaminé peut être approprié si le pourcentage d’absentéisme parmi les étudiants et les professeurs est assez élevé pour la justifier. Une haute priorité doit être accordé pour inclure le virus de la grippe A porcine Nord Américaine (H1 N1) dans les vaccins des prochaines années.


Télécharger ppt "Information de dernière heure La Grippe porcine “ nord –américaine” (H1N1) Le début : Potentiel pour une pandémie Version du jeudi 30 avril 2009 Rashid."

Présentations similaires


Annonces Google