La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Module 6 du référentiel Études dévaluation thématique: approche qualitative de la collecte de données.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Module 6 du référentiel Études dévaluation thématique: approche qualitative de la collecte de données."— Transcription de la présentation:

1 Module 6 du référentiel Études dévaluation thématique: approche qualitative de la collecte de données

2 Table des matières 2Définition du problème et formulation de la problématique 3 Choix des méthodes de recherche 4 Techniques déchantillonnage 5 Conception de linstrument de recherche 6 Collecte des données 7 Analyse des données 8 Questions dordre éthique 9 Établissement de rapports et diffusion des résultats dune étude

3 Quest-ce quune étude dévaluation thématique? Une étude axée sur un thème précis et faisant appel à de multiples méthodes de collecte de données, utilisant essentiellement des méthodes qualitatives de recherche pour examiner, dans une population cible (par exemple les enfants des rues, les trafiquants de drogues, un groupe issu dune minorité ethnique), un comportement ou un ensemble de comportements posant problème.

4 Quest-ce quune étude dévaluation thématique? Il sagit dexplorer la signification sociale du comportement en cause et le contexte social dans lequel il sinsère, et ce du point de vue de la population cible elle-même et de ceux qui sont en contact avec cette dernière.

5 Quest-ce quune étude dévaluation thématique? Les résultats sont exploités pour identifier, planifier et améliorer les programmes dintervention et les recherches menées par la suite.

6 Quest-ce quune étude dévaluation thématique? Une étude dévaluation thématique se déroule sur une période de trois à quatre mois.

7 Quest-ce quune étude dévaluation thématique? Une étude axée sur un thème précis et faisant appel à de multiples méthodes de collecte de données, utilisant essentiellement des méthodes qualitatives de recherche pour examiner, dans une population cible (par exemple les enfants des rues, les trafiquants de drogues, un groupe issu dune minorité ethnique), un comportement ou un ensemble de comportements posant problème. Il sagit dexplorer la signification sociale du comportement en cause et le contexte social dans lequel il sinsère, et ce du point de vue de la population cible elle-même et de ceux qui sont en contact avec cette dernière. Les résultats sont exploités pour identifier, planifier et améliorer les programmes dintervention et les recherches menées par la suite. Une étude de ce genre se déroule sur une période de trois à quatre mois.

8 2 Définition du problème et formulation de la problématique

9 1 Définition du problème et formulation de la problématique Moins la problématique est formulée clairement, plus le danger est grand de voir les chercheurs se trouver, à un moment donné, devant des montagnes de données quils chercheront sans grand succès à interpréter. Uwe Flick, An introduction to qualitative research (Londres, Thousand Oaks, Californie et New Delhi, Sage Publications, 1998).

10 Définition du problème et formulation de la problématique On peut identifier un problème lié à la drogue en partant de diverses sources, par exemple: Observation informelle Informations diffusées dans les médias Résultats dautres recherches qui exigent une analyse plus approfondie Absence de recherches Perceptions des travailleurs sociaux, de la police ou des enseignants.

11 3 3 Choix des méthodes de recherche

12 2 2 Choix des méthodes de recherche Tests cliniquesrecherche quantitative Questionnaires structurés Questionnaires semi-structurés Entretiens thématiques: individuels ou groupes de discussions Observation Étude ethnographique recherche qualitative + Données secondaires

13 Pourquoi utiliser des méthodes de recherche qualitative? Lobjectif dune étude dévaluation thématique est dexplorer la signification sociale du comportement en cause et le contexte social dans lequel il sinsère, et ce du point de vue de la population cible elle-même et de ceux qui sont en contact avec cette dernière.

14 Quelle méthode de recherche choisir? Il nexiste pas de bonne ou de mauvaise méthode: limportant consiste en effet à trouver la combinaison idéale de méthodes pour atteindre les buts fixés et pour rassembler des données auprès de la population cible.

15 Questionnaires semi -structurés Une question semi-structurée (dite encore question ouverte) demande aux personnes interrogées de répondre en utilisant leurs propres mots: contrairement à une question structurée, il ne leur est pas demandé de cocher une réponse parmi dautres qui leur sont proposées afin de recueillir des données statistiques. Les questions posées sont quoi?, pourquoi? etcomment?, plutôt que à quel rythme? et combien?.

16 Questions semi-structurées À des consommateurs de marijuana: Quest-ce que vous aimez le plus dans la consommation de marijuana? et Quest-ce que vous aimez le moins? Aux jeunes non scolarisés: Quest-ce quon pourrait faire pour vous décider à fréquenter lécole?

17 Questions semi-structurées Aux consommateurs à problème ne suivant aucun traitement: Pourquoi nassistez-vous pas à une consultation antidrogue? Aux consommateurs achetant des drogues dans un marché ouvert (extérieur): Comment choisissez-vous le revendeur à qui vous allez acheter de la drogue?

18 Entretiens thématiques Lentretien thématique (ou entretien approfondi) est une technique moins structurée que celle des questions semi-structurées. Il est mené individuellement ou en groupe de 3 ou 4 personnes. Une liste de thèmes est compilée, chacun présentant à la personne interviewée une question sur laquelle lintervieweur recherche de nouveaux renseignements et de nouvelles perspectives.

19 Entretiens thématiques Étude de cas: Thèmes dentretien À Londres, des entretiens thématiques dindividus et de groupes ont été menés avec des prestataires de services aux personnes sans domicile fixe (S.D.F), afin de mieux comprendre ce quelles percevaient comme étant les questions essentielles autour de la prestation de services aux toxicomanes S.D.F. Les résultats obtenus donnaient une indication de ce qui était important pour les personnes travaillant directement auprès de la population des sans domicile fixe. J. Fountain et S. Howes, Rough sleeping, substance use and service provision in London, final report to Crisis (Londres, National Addiction Centre, 2001).

20 Groupes de discussion On peut mener un entretien avec plus dune personne à la fois, mais le groupe de discussion séloigne quelque peu de lentretien de groupe: il sagirait plutôt dune discussion de groupe entre 6 à 10 personnes choisies dans la mesure où elles possèdent une certaine connaissance de la problématique à létude. Le débat est stimulé grâce à une brève liste de thèmes.

21 Étude de cas: thèmes pour les groupes de discussion Une série de groupes de discussion a été organisée avec des jeunes afin de mieux comprendre leurs points de vue sur la consommation de drogues et les stratégies de prévention. Avant la tenue de ces groupes de discussion, une liste de thèmes avait été dressée pour faire en sorte que toutes les questions ayant trait aux objectifs de létude soient examinées. La discussion a donc été guidée par des thèmes établis à lavance et couvrant différents aspects de la consommation de drogues, mais la liste na été consultée que lorsque les participants eux-mêmes nabordaient pas ces thèmes spontanément. Que pensent les jeunes Barbadiens des drogues? Groupe de discussion sur les perceptions quont les jeunes Barbadiens de la consommation de drogues et des stratégies de prévention. Bureau régional des Caraïbes, Office des Nations Unies contre la drogue et le crime.

22 Avantages des groupes de discussion Une méthode extrêmement efficace de recueillir des données sur un sujet que lon connaît mal. Un moyen utile de solliciter des observations sur les résultats de certaines recherches et pour en proposer des explications.

23 Combien de groupes de discussion? Il est souhaitable de mener plusieurs groupes de discussion avec les représentants de différents groupes, et ce non seulement pour sassurer que les vues dun groupe particulier ne lui sont pas spécifiques, mais aussi pour faire en sorte que la question soit explorée de divers points de vue.

24 Observation

25 Observation Lévaluation dune séance déducation antidrogue dans un établissement scolaire pourrait faire place à lobservation des réactions des élèves au moyen des méthodes suivantes: Observation-participation (le chercheur est un participant)

26 Observation Lévaluation dune séance déducation antidrogue dans un établissement scolaire pourrait faire place à lobservation des réactions des élèves au moyen des méthodes suivantes: Observation-participation (de lintérieur) Observation (de lextérieur – cest la petite souris qui observe)

27 Observation Lévaluation dune séance déducation antidrogue dans un établissement scolaire pourrait faire place à lobservation des réactions des élèves au moyen des méthodes suivantes: Observation-participation (de lintérieur en tant que participant) Observation (de lextérieur) Quelque part entre les deux (observateur-participant)

28 Étude ethnographique Létude ethnographique est une description permettant de rendre compte du comportement dun groupe, le plus souvent restreint, caractérisée par une étude approfondie au moyen de contacts personnels sur une période de plusieurs mois au moins.

29 Données secondaires Données statistiques existantes Documents relatifs aux grandes orientations politiques Comptes rendus de recherche Rapports des médias

30 Triangulation Le recours à des méthodes de recherche multiples doublées dune analyse des résultats obtenus donne une vision plus globale du phénomène à létude que ne le fait le recours à une seule source de données. Le recours à une méthode unique de recherche ne donne quune perspective et une compréhension très étroites de la question à létude. Quelquefois, le recours à une seule méthode peut donner une description inexacte, voire Biaisée. Organisation mondiale de la santé, SEX-RAR guide: the rapid assessment and response guide on psychoactive substance use and sexual risk behaviour (Organisation mondiale de la santé, 2002).

31 Noubliez pas... Il nexiste pas de bonne ou de mauvaise méthode pour mener une étude dévaluation thématique: limportant consiste à trouver la combinaison idéale de méthodes pour atteindre les buts fixés et pour rassembler des données auprès de la population cible.

32 4 Techniques déchantillonnage

33 Types déchantillons Les études dévaluation thématiques ne sont pas conçues pour être menées auprès dun échantillon représentatif de la population cible. Échantillon de commodité Les personnes choisies étaient les seules disponibles ou les seules qui ont accepté dêtre interviewées ou de participer à un groupe de discussion. Échantillon choisi Les personnes ont été délibérément ciblées parce que lon pensait quelles détenaient linformation qui aiderait à atteindre les buts de létude.

34 Étude de cas: échantillons de commodité Lors dun atelier consacré aux études dévaluation thématique, lun des groupes a fait valoir que sa tentative précédente de mener des groupes de discussion avait buté sur des obstacles lorsquil avait essayé de rassembler des professionnels à un moment précis en un seul lieu, chacun invoquant des engagements professionnels. Les échantillons précédents de ce groupe se composaient donc des personnes qui étaient libres de participer au groupe de discussion le jour où celui-ci avait été fixé. Source: Atelier ONUDC/GAP sur la planification et la mise en oeuvre détudes dévaluation thématique, 2003.

35 Échantillons choisis à dessein Lorsque lon cherche à obtenir une information sur lefficacité des programmes de prévention de la drogue dans les établissements scolaires, il est sans doute plus opportun de choisir les personnes à interroger parmi les élèves ciblés par ces programmes, plutôt que parmi les enseignants ayant administré les programmes. Office des Nations Unies pour le contrôle des drogues et la prévention du crime, Principes directeurs pour lélaboration et lexécution dévaluations rapides de situation dabus de drogues et dinterventions. (Vienne, Organisation des Nations Unies, 1999).

36 Échantillons de groupes de discussion La constitution dun échantillon comprenant divers types de personnes peut faciliter un dialogue constructif. Par exemple, un groupe de discussion cherchant à élucider la manière dont les parents perçoivent une brochure dinformation sur la drogue pourrait compter à la fois les parents et ceux qui ont rédigé la brochure. En revanche, il se peut quen mélangeant les participants on inhibe le débat. Par exemple, si des parents et des jeunes participent à un groupe de discussion examinant le comportement à légard de la drogue, il se peut que les jeunes hésitent à parler ouvertement de leur propre comportement ou de celui de leurs camarades.

37 Constitution de léchantillon pour répondre aux buts fixés pour létude La constitution de léchantillon auprès duquel les données seront recueillies doit correspondre au but ou aux buts de létude dévaluation thématique afin que les chercheurs puissent avoir une vision aussi complète que possible du phénomène à létude.

38 Constitution de léchantillon pour répondre aux buts fixés pour létude: exemple n°1 But Recueillir les perceptions et les opinions des consommateurs de drogues sur les services de traitement de la toxicomanie. Échantillon Consommateurs de drogues à problème recevant un traitement Consommateurs de drogues à problème ne recevant pas de traitement Interlocuteurs privilégies pouvant aussi fournir des informations spécialisées sur la question, tels que: - médecins traitants les toxicomanes - autres personnes travaillant auprès de cette population, dont les auxiliaires de santé.

39 Interlocuteurs privilégiés Il convient de sélectionner une gamme aussi vaste que possible dinterlocuteurs privilégiés, et ce afin déviter de recueillir le point de vue de quelques individus ou groupes marginaux.

40 Constitution de léchantillon pour répondre aux buts fixés pour létude: exemple n°2 Objectif Déterminer comment les consommateurs de drogues gèrent les effets secondaires de la consommation. Échantillon Interlocuteurs privilégiés: Les consommateurs de drogues constituant la population cible de létude dévaluation thématique Les prestataires de traitements de la toxicomanie et les thérapeutes Les travailleurs de proximité et autres personnes qui travaillent auprès des consommateurs dans la rue Lensemble des personnels de santé Le personnel des urgences, les équipes dambulanciers et le personnel hospitalier.

41 Établir les critères à retenir pour létude Par exemple: Les jeunes: fixer un groupe dâge. Consommateurs de drogues à problème: définir ce quest le problème. Interlocuteurs privilégiés: préciser la connaissance du phénomène dont ils devront justifier pour figurer dans léchantillon retenu.

42 Taille de léchantillon La dimension de léchantillon cible dépend des ressources tant financières quhumaines dont dispose léquipe de recherche. Des ajustements peuvent être nécessaires à mesure que létude progresse.

43 Stratégies daccès La question de laccès à la population objet de létude est une considération essentielle de tout projet de recherche, surtout lorsquil sagit de faire une étude sur des personnes ayant une activité criminelle et/ou des comportements que la société réprouve.

44 populations cachées difficiles à toucher populations cachéesdifficiles à toucher

45 Échantillonnage en boule de neige Identifier quelques personnes correspondant aux critères retenus pour létude Demander à ces personnes de proposer le nom dautres personnes correspondant à ces mêmes critères Interviewer les personnes ainsi proposées et leur demander de proposer dautres personnes encore Répéter le processus jusquà satiété, cest-à-dire jusquà ce quaucun nouveau nom ne soit donné

46 Étude de cas: Échantillonnage en boule de neige À Varsovie, on a eu recours à un échantillonnage en boule de neige pour constituer un échantillon de consommateurs de drogues ne suivant aucun traitement. Dans un premier temps, 14 personnes ont été identifiées par léquipe de recherche; léchantillon final comptait 72 personnes. Lun des contacts initiaux na pas voulu en proposer dautres, mais la chaîne la plus longue comptait sept personnes. Janusz Sieroslawski et Antoni Zierlinski, The dynamic of drug use patterns in Warsaw: a qualitative approach (2000). Programme des Nations Unies pour le contrôle international des drogues, Missing pieces: Nine studies of emerging drug problems, p. 237 à 254 (New York, PNUCID, 2001).

47 Intervieweurs et travailleurs communautaires privilégiés Intervieweurs et travailleurs communautaires privilégiés Une personne ayant un accès facile à la communauté cible et sétant acquis la confiance de celle-ci.

48 Critères: intervieweurs privilégiés Critères: intervieweurs privilégiés Avoir des contacts avec la population cible (ou pouvoir en établir rapidement) Qualités personnelles ou une expérience de la vie telles quils ne constituent en rien une menace pour la population visée Bagage social et scolaire leur permettant de procéder à une collecte de données Style de vie suffisamment stable pour que lon puisse leur faire confiance Veiller à ce que la collecte de données et la prise de contact avec la population cible ne leur soient daucune façon préjudiciables Griffiths P, Gossop M, Powis B, Strang J, Reaching hidden populations of drug users by privileged access interviewers: methodological and practical issues, Addiction 88, p à 1626 (1993).

49 Intermédiaires Les intermédiaires sont intégrés à la structure à laquelle la recherche veut avoir accès, mais ils ne recueillent pas eux-mêmes les données. Leur rôle est plutôt de présenter le chercheur à leur milieu et aux personnes qui le constituent.

50 Récompenserez-vous les sujets interrogés? Comment?


Télécharger ppt "Module 6 du référentiel Études dévaluation thématique: approche qualitative de la collecte de données."

Présentations similaires


Annonces Google