La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Expérience dans un bureau de R&D japonais Interprétation de certaines notions relatives à une entreprise japonaise Koyo Seiko Co. Ltd. Robert Fuchs & Stefan.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Expérience dans un bureau de R&D japonais Interprétation de certaines notions relatives à une entreprise japonaise Koyo Seiko Co. Ltd. Robert Fuchs & Stefan."— Transcription de la présentation:

1 Expérience dans un bureau de R&D japonais Interprétation de certaines notions relatives à une entreprise japonaise Koyo Seiko Co. Ltd. Robert Fuchs & Stefan Gächter Mai 2003

2 PLAN DE PRESENTATION Contexte Interprétation de certaines structures dun bureau de R&D Expérience personnelle Conclusion

3 CONTEXTE: Les Acteurs ActeurDiplômeExpériences Professionnelles pré-Japon Nbre dannées au Japon Grade dans lentreprise Robert Fuchs Microtech mois Suisse. - 1 année Australie. 35 Stefan Gächter Electricité ans dapprentissage. 27 Observateur Acteur

4 CONTEXTE: Profil de lEntreprise Entreprise (siège principal) Koyo Seiko Co. Ltd. (Osaka, Shinsaibashi) Fondée en1921 Domaines dactivité- Roulements (49%) - Systèmes de Directions (37%) - Etc. (14%) Nbre demployés6557 (2001) Capital\25893 million Succursales Usine domestique/ Vente domestique/internationnal 8 / 28 / 39 Koyo est une grande entreprise internationnale

5 CONTEXTE: Sources et Références Expériences personnelles - discussions entre stagiaires étrangers - discussions avec des employés japonais (accès à lura, dualité omote( )/ura ( )) Références - Aoki, Dore (editor), The Japanese Firm, Sources of Competitive Strength, Djeddou, Huynh, Motivations et Expériences des Ingénireurs et Scientifiques Suisses au Japon, Smith, Japan, A Reinterpretation, Azra, Vannieuwenhuyse, La conceptualisation de la culture: lexemple de la gestion du sommeil en France et au Japon, Reader, Des Pieds à la Tête, Etiquette et Religion Implicite au Japon, 1996.

6 STRUCTURE DU BUREAU DE R&D: Profil Nombre demployés en R&D 918 (14% du nombre total demployés) (ingénieurs au minimum !) Domaines dactivitéRoulement, Direction, FA systems, CVT, AMB. Budget\12305 million (4.3% des ventes nettes) Centre de rechercheJapon (1) Centre techniquesJapon (2), Europe (2), USA (1) Linterprétation dun profil de compagnie (ou de R&D) nécessite un minimum de connaissances du contexte socio-culturel dans lequel il sinscrit!

7 STRUCTURE DU BUREAU DE R&D: Les employés Ingénieur: Minimum 4 ans duniversité dans un système éducatif qui ne forme pas des ingénieurs indépendants ni flexibles. En entrant dans une entreprise suite à une formation de quelques mois il devient shakai-jin ( )(social being). Manager: Personne en âge qui a su se plier au système et qui a obtenu des résultats. Deux points le caractérisent: expérience et salaire. Tout ingénieur moyen devient manager. Spécialiste: Une personne qui a travaillé quelques années sur un sujet précis (à prendre au sens propre). Leader: Personne responsable dun sujet/projet (à ne pas confondre avec la notion générale de leadership).

8 STRUCTURE DU BUREAU DE R&D: Groupe La culture japonaise est souvent associée à une culture de groupe. La notion de groupe dans une entreprise japonaise peut très bien être associée à celle dune société occidentale. Organisation dune entreprise 1 ère limite: Le groupe est toujours mis en avant, lindividu lui compte peu. Liberté de lindividu dans la sphère publique ( / ) 2 ème limite : Le travail de groupe nexiste pas au sens occidental. Communications horizontales faibles. Communications verticales basées sur des relations hiérarchiques très rigides. Ambiguité consensus/hiérarchie

9 STRUCTURE DU BUREAU DE R&D: Hiérarchie Le Japon est souvent qualifié de très efficace pour la mise en oeuvre dun projet (soutien de lensemble des employés). Qualité des entreprises japonaises, opposé à loccident La hiérarchie rigide et le respect des règles en sont les moteurs principaux. Notions qui sont à la base de léducation japonaise. 1 ère conséquence: Dévelopement faible de lindividu qui est soumis au système. Motivation au travail/importance des hobbies ( =otaku) 2 ème conséquence : Tabou sur les conditions de travail. Opposition à loccidental qui cherche constamment à améliorer sa condition.

10 STRUCTURE DU BUREAU DE R&D: La Recherche Type: Fortement appliquée Motivations: Economique et concurentielle Vision: Court et moyen terme Qualification: Basée sur lexpérience (Trial & Error) Gestion du savoir: Faible Relation interne: Basée sur des négociations visant à séduire le supérieur hiérarchique Collaboration: Université, sous-traitance Informatique: Niveau élémentaire. Internet introduit en mai 2001 Le poid des relations humaines affecte la qualité scientifique/technique du travail de recherche

11 STRUCTURE DU BUREAU DE R&D: Organisation Les groupes changent tous les 6 mois de manière officielle. Le département du personnel place les ingénieurs avec peu de critères objectifs (faible consultation des CV). Rigidité de lembauche, seulement en avril à la sortie des universités. Difficulté voire impossibilité daccès à du personnel qualifié. Lemploi à vie et la rigidité de lembauche sont des obstacles à la modernisation et à la flexibilité nécessaire à une entreprise

12 EXPERIENCE PERSONNELLE: Carrière au Japon Motivations:- culture - intérêt professionnel - salaire - cadeau bonus (thèse, voyage daffaire, publication) Bénéfices:- réflexions culturelles fondamentales - expérience internationnale - ouverture desprit - démarcation

13 EXPERIENCE PERSONNELLE: Intégration Générale: - animée par un sentiment dinfériorité (héritage du passé). - le japonais se définit différent Professionnelle: - éducation et méthode de travail différentes - position dans la hiérarchie - liberté dexpression (discussion des problèmes) Lintégration dans la société japonaise est difficile

14 EXPERIENCE PERSONNELLE: Relations Humaines Linguistique: - difficulté de la langue japonaise - bas niveau de connaissance de langues étrangères Culturelle: - liberté de lindividu dans la sphère publique - absence dune culture de la critique - confiance - hiérarchie ( / …san/, …kun/ ) Les relations humaines sont associées aux problèmes de communications

15 CONCLUSION Vivre dans un pays étranger avec une culture aussi différente que celle du Japon relève des questions aussi fondamentales que de savoir comment définir une culture. Beaucoup de critiques ont été formulées. Sen prennent-elles à la culture ou à un système en place? Quelles sont les limites entre culture et tradition? Considération du contexte historique. Lintégration dans une entreprise japonaise comporte des problèmes importants de communications et de relation humaine


Télécharger ppt "Expérience dans un bureau de R&D japonais Interprétation de certaines notions relatives à une entreprise japonaise Koyo Seiko Co. Ltd. Robert Fuchs & Stefan."

Présentations similaires


Annonces Google