La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quatrième bilan global (OPS4) Rapport provisoire Afrique de lOuest et du Centre, niveau sous-régional Juillet 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quatrième bilan global (OPS4) Rapport provisoire Afrique de lOuest et du Centre, niveau sous-régional Juillet 2009."— Transcription de la présentation:

1 Quatrième bilan global (OPS4) Rapport provisoire Afrique de lOuest et du Centre, niveau sous-régional Juillet 2009

2 Rapport provisoire : présentation générale Le FEM dans un monde en pleine évolution Le rôle catalytique du FEM Progression de l'impact : de l'hypothèse aux éléments probateurs Planification des ressources : relever les défis mondiaux et transfrontaliers au niveau national Vers l'efficacité et la rentabilité Le FEM, organisation en phase d'apprentissage Le FEM : naturellement intermédiaire ? 2

3 Le FEM dans un monde en pleine évolution Les changements climatiques sont plus rapides que les estimations et risquent daggraver les autres tendances de lenvironnement Les coûts de réduction des impacts, dadaptation, daction sur les produits chimiques, de luttre contre la dégradation des terres, etc., sont très élevés ; mais le coût de linaction lest également Les coûts sont beaucoup plus élevés que ce que le secteur public peut financer La gouvernance internationale des problèmes environnementaux est fragmentée et lutte pour des ressources limitées Pourtant, la « tragédie du bien commun » a toujours lieu : lArctique, la « haute mer », lespace, lapproche intégrée des ressources en eau Le financement public international pour lenvironnement et les problèmes affiliés est en baisse depuis 1997 ; nouvelles promesses de financement mais encore rien de visible sur le terrain Le pourcentage du financement du FEM sur lAPD totale est en baisse La crise financière mondiale a entraîné un glissement de lattention vers les échanges commerciaux internationaux, lemploi et la stabilité financière 3

4 Le FEM et le financement pour lenvironnement 4 Tableau 1. Réapprovisionnements du FEM et tendances par rapport à lAPD (milliers USD) Phase piloteFEM-1FEM-2FEM-3FEM-4 APD totale (est.) FEM % de lAPD0,330,820,840,620,48 Sources : Organisation de coopération et de développement économiques ; données du FEM sur le réapprovisionnement

5 Tendance de lAPD 5 Source : CAD OCDE APD totale

6 Rapport provisoire : présentation générale Le FEM dans un monde en pleine évolution Le rôle catalytique du FEM Progression de l'impact : de l'hypothèse aux éléments probateurs Planification des ressources : relever les défis mondiaux et transfrontaliers au niveau national Vers l'efficacité et la rentabilité Le FEM, organisation en phase d'apprentissage Le FEM : naturellement intermédiaire ? 6

7 Le rôle catalytique du FEM Une approche en trois catégories : 1.Les activités « de base » et habilitantes donnent la priorité au cadre de directives et de réglementations, à la hiérarchisation nationale et à la capacité adéquate ; 2.Les projets de moyenne et de grande envergure et le Programme de microfinancements donnent la priorité à la démonstration, au développement de la capacité, à linnovation et à la suppression des limites du marché 3.Les projets de grande envergure, avec des taux de cofinancement élevés, des investissements fédérateurs ou lexécution dune nouvelle approche stratégique au niveau national Cette approche est conforme aux directives des conventions Les éléments probateurs montrent que ces catégories « simbriquent » et pourraient garantir efficacité et impact 7

8 Rapport provisoire : présentation générale Le FEM dans un monde en pleine évolution Le rôle catalytique du FEM Progression de l'impact : de l'hypothèse aux éléments probateurs Planification des ressources : relever les défis mondiaux et transfrontaliers au niveau national Vers l'efficacité et la rentabilité Le FEM, organisation en phase d'apprentissage Le FEM : naturellement intermédiaire ? 8

9 Méthode dimpact Le bureau dévaluation a commencé à développer la méthode dimpact du FEM en 2006 Essai sur le terrain de lévaluation de limpact dans les zones protégées en Afrique de lEst en 2007 Méthode dexamen des conclusions et de limpact en 2008, maintenant sur trois niveaux : –Examens sur documents de 210 projets menés à terme –Examens sur le terrain de 9 de ces projets –Evaluation de limpact des substances apauvrissant la couche dozone Travail en triangle avec études de cas, éléments probateurs dautres évaluations, stratégie de domaine d'intervention et analyse du portefeuille, recherche 9

10 Approche 10

11 Progression solide de limpact dans les trois catégories Changements climatiques : –Environ 60 % des projets examinés ont déjà des impacts à la clôture du projet : émissions de carbone réduites et supprimées Biodiversité : –10 à 15 des projets ont un impact immédiat et 60 % des projets ont un impact en progression Eaux internationales : –Réalisations solides, en particulier en termes de réduction des menaces Substances appauvrissant la couche dozone : –Production arrêtée ; lutilisation réapparaît à cause de la vente illégale ; problème de la destruction des lieux de stockage Autres domaines dintervention : pas encore dimpact ; temps et chiffres insuffisants Progression de limpact 11

12 Rapport provisoire : présentation générale Le FEM dans un monde en pleine évolution Le rôle catalytique du FEM Progression de l'impact : de l'hypothèse aux éléments probateurs Planification des ressources : relever les défis mondiaux et transfrontaliers au niveau national Vers l'efficacité et la rentabilité Le FEM, organisation en phase d'apprentissage Le FEM : naturellement intermédiaire ? 12

13 Capacité à atteindre les objectifs ? La perception est liée à la phase de préparation La décision de réduire la phase dapprobation à 22 mois nest pas encore visible au niveau des pays Le rapport final du quatrième bilan global du FEM visera à informer sur les causes et les solutions possibles Dautres améliorations de la phase de programmation sont nécessaires. Le rapport final analysera également si les niveaux actuels de financement du FEM sont suffisants pour le type daide que le FEM est censé apporter selon les directives des conventions, ainsi que son rôle de moteur et de valeur ajoutée Les éléments probateurs actuels suggèrent que les niveaux de financement ne sont pas adéquats. 13

14 Selon les directives ? Laide du FEM continue à être conforme aux directives des conventions, le cas échéant, comme lindique le Troisième bilan global du FEM Aucun témoignage ne prouve que laccent croissant sur la planification nationale au FEM conduit à une réduction de lattention sur les problèmes environnementaux En devenant signataires dune convention, les pays doivent conformer leurs politiques nationales aux obligations de la convention Les éléments probateurs actuels suggèrent que les pays ont utilisé laide du FEM pour introduire de nouvelles politiques et soutenir la législation environnementale et les cadres de réglementation requis Il sagit dinciter les pays à collaborer sur les problèmes transfrontaliers dimportance mondiale 14

15 Rapport provisoire : présentation générale Le FEM dans un monde en pleine évolution Le rôle catalytique du FEM Progression de l'impact : de l'hypothèse aux éléments probateurs Planification des ressources : relever les défis mondiaux et transfrontaliers au niveau national Vers l'efficacité et la rentabilité Le FEM, organisation en phase d'apprentissage Le FEM : naturellement intermédiaire ? 15

16 Performance Cible du Quatrième bilan global du FEM : les résultats de 75 % des projets doivent être évalués comme modérément satisfaisants au moins Lensemble des projets du Quatrième bilan global du FEM ( ) a atteint 80 % –Les scores ont été analysées en triangle avec les bureaux dévaluation des organismes du FEM, les évaluations sur le terrain et dautres éléments probateurs Le cycle dactivité du FEM continue à être la source de vives inquiétudes –Le rapport final contiendra une analyse du processus de FIP Lexamen à mi-parcours du DAR sera mis à jour –Les projets mondiaux/régionaux ont atteint leur niveau historique –Analyse supplémentaire dans le rapport final 16

17 Rapport provisoire: présentation générale Le FEM dans un monde en pleine évolution Le rôle catalytique du FEM Progression de l'impact : de l'hypothèse aux éléments probateurs Planification des ressources : relever les défis mondiaux et transfrontaliers au niveau national Vers l'efficacité et la rentabilité Le FEM, organisation en phase d'apprentissage Le FEM : naturellement intermédiaire ? 17

18 Le FEM, organisation en phase dapprentissage Le FEM doit apprendre sans complexe –Fichier dexperts, suivi-évaluation, rôle catalytique, innovation Obstacles : –Relativement peu defforts pour apprendre dans les différents organismes –Reconnaissance insuffisante du rôle de moteur et manque doutils de suivi –Le FEM manque de bases solides La qualité du suivi et de lévaluation au niveau du projet sest améliorée de manière substantielle –Mais les données initiales continuent à poser problème Travail en cours pour le rapport final : –Implication de lexamen par des pairs de la fonction dévaluation –Analyse déchantillons du projet 18

19 Rapport provisoire : présentation générale Le FEM dans un monde en pleine évolution Le rôle de moteur du FEM Progression de l'impact : de l'hypothèse aux éléments probateurs Planification des ressources : relever les défis mondiaux et transfrontaliers au niveau national Vers l'efficacité et la rentabilité Le FEM, organisation en phase d'apprentissage Le FEM : naturellement intermédiaire ? 19

20 La structure du FEM Troisième bilan global : le FEM a atteint la limite de lorganisation en réseau La pression intérieure et extérieure a augmenté –Nouveaux rôles pour le secrétariat du FEM et les points focaux nationaux suite au DAR –La déclaration de Paris appelle à lharmonisation et à lalignement avec les priorités nationales –Demande croissante daccès direct Les éléments probateurs actuels suggèrent que le FEM doit résoudre la tension dans ses relations au sein du réseau afin dagir sans heurt et efficacement, en particulier dans lidentification des idées du projet, la planification de laide nationale, lévaluation et lapprobation. 20

21 Le travail à venir selon les terms de reference Question 1 : valeur ajoutée du FEM Question 7 : retour des conventions Question 9 : système de gouvernance du FEM Question 10 :mise à jour de lexamen à mi-parcours du DAR Question 11 : analyse du portefeuille et études comparatives entraînant des conclusions sur lefficacité et la rentabilité du FEM ; analyse des FIP pour comprendre les causes des retards dapprobation de projet ; analyse des projets mondiaux/régionaux et approches liées au programme Question 12 : structure du FEM et répartition des rôles et des responsabilités Question 14 : apprentissage au niveau du projet et rôle des critères d'attribution des ressources et de sélection des priorités Question 16 : gestion des ressources humaines, financières et administratives au FEM 21

22 Gouvernance Le rapport final du Quatrième bilan global du FEM contiendra une évaluation de la structure actuelle de gouvernance et le rôle de ses composantes Dans le processus de réapprovisionnement, la meilleure pratique actuelle de plusieurs réapprovisionnements récents a été dimpliquer les pays bénéficiaires (non-bailleurs de fonds) en tant que membres du processus –Le 15ème réapprovisionnement de lAssociation internationale de développement a impliqué neuf pays membres emprunteurs Le rapport provisoire recommande que les pays bénéficiaires non-bailleurs de fonds soient impliqués dans le processus de réapprovisionnement –Au cours de la réunion du Conseil, des exemples ont été présentés sur leur implication en tant quobservateurs 22

23 23 DomaineEquipe CoordinationRob D. van den Berg, Claudio Volonte, Juan J. Portillo, Anna Viggh, Evelyn Chihuguyu RôleRob D. van den Berg, Holly Dublin, Ines Angulo, Meg Spearman Résultats David Todd, Sam Fujisaka, CDC Kenya, Baastel, Aaron Zazueta, Alan Fox, Lee Risby, Marina Gracco, Josh Brann, Susan Matambo, Rebecca Frischkorn, Meg Spearman, Timothy Ranja, Tommaso Balbo, Timothy Turner, Touchdown Canada, Shaista Ahmed AdéquationClaudio Volonte, Florentina Mulaj Performance Aaron Zazueta, Neeraj Negi, Sam Fujisaka, ICF Consulting, Ken Watson, Florentina Mulaj, Tommaso Balbo, Victoriya Kim, Brian Giacometti, John Markie, Yu-Kui Zhou, Rob D. van den Berg Examen par des pairs de la fonction dévaluation Independent Peer Review Panel Etude de gouvernanceCarlos Pérez del Castillo RessourcesJohn Markie Analyse du portefeuilleNeeraj Negi, Yu-Kui Zhou Consultations des parties prenantes Juan J. Portillo, Rob D. van den Berg, David Todd, Aaron Zazueta, Sandra Romboli, Anna Viggh, Lee Risby, Soledad Mackinnon, Oswaldo Gómez, Holly Dublin, ICF Consulting, CSP, Programme de microfinancement, NGO Network, Carlos Pérez del Castillo, Marina Cracco, Elizabeth George, Evelyn Chihuguyu Etudes de cas des pays Claudio Volonte, Aaron Zazueta, David Todd, Sandra Romboli, Neeraj Negi, Lee Risby, Anna Viggh, Soledad Mackinnon, Rob Craig, consultants nationaux Communications & PublicationSandra Romboli, Soledad Mackinnon, Oswaldo Gomez Groupe de pairs pour lassurance de la qualité Juha Uitto (UNDP) ; Ken Chomitz, Lauren Kelly, Richard Worden (IEG) ; Michael Spilsbury (UNEP) ; Johannes Dobinger (UNIDO) ; Rachel Bedouin, Bob Moore (FAO) ; Mala Hettige, Richard Bold (ADB) Conseillers principaux indépendants sur lévaluation Shekhar Singh, Bob Picciotto

24 Suggestions, commentaires, problèmes, questions ? MERCI ! 24


Télécharger ppt "Quatrième bilan global (OPS4) Rapport provisoire Afrique de lOuest et du Centre, niveau sous-régional Juillet 2009."

Présentations similaires


Annonces Google