La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

P3A: Programme dAppui à lAccord dAssociation Expérience tunisienne Moez JAOUA Administrateur de projets – UGP3A Tunisie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "P3A: Programme dAppui à lAccord dAssociation Expérience tunisienne Moez JAOUA Administrateur de projets – UGP3A Tunisie."— Transcription de la présentation:

1 P3A: Programme dAppui à lAccord dAssociation Expérience tunisienne Moez JAOUA Administrateur de projets – UGP3A Tunisie

2 juillet 1995 : Signature de lAA UE-Tunisie mars 1998 : Entrée en vigueur de lAA 2001 : Inscription du P 3 A au PIN août 2003 : Convention de Financement du P 3 A 2004 : Lancement dune phase didentification de projets septembre 2004 : Démarrage du P 3 A (mise en place de lUGP) 2005 : Validation du plan daction voisinage Tunisie-UE janvier 2008 : Achèvement de la ZLE avec lUE décembre 2008 : Lancement du P 3 AII Janvier 2011: Révolution du 14 janvier P3A Tunisie: Contexte général et évolution

3 P3A Tunisie: Le Programme Données Générales Autorité responsable: MPCI :Ministère de la Planification et de la Coopération Internationale P 3 A I Financement de 20 M de lUE Démarrage: sept 2004 P 3 A II Financement de 30 M Démarrage : janv Structure Institutionnelle Comité de pilotage (1 er M, MAE, MF, MPCI, DUE) Points focaux au sein des ministères et institutions bénéficiaires Unité de gestion: équipe pluridisciplinaire

4 Organisation de lUGP3A Directeur de lUGP Responsable administratif et comptable Pool experts, administrateurs de projets Pool dassistants thématiques (marchés, TAIEX, jumelage) Structure légère dune dizaine de personnes

5 Contrats cadre === Expertise privée et marchés de services Formulation de fiches/ Mini-projets Marchés de fournitures === Equipements En appui à des projets TAIEX === Appui ponctuel Identification ou complément dappui SIGMA === Projets de gouvernance horizontaux (Budget, audit, inspection) Jumelage institutionnel === Expertise publique Linstrument privilégié pour des projets dappui institutionnel Instruments à disposition Le bénéficiaire est servi à la carte Importance de disposer dune batterie doutils complémentaires

6 Le jumelage : Succession détapes et de mécanismes : Régis par des procédures et des documents de référence Obéissant à des règles rigoureuses (présentation, contenu, délai, transparence, concurrence,…) Nécessitant validations et visas multiples Fait intervenir plusieurs parties Fait appel indirectement à dautres instruments (TAIEX, CC, Marchés de services et de fournitures) Les projets de jumelage Réglementation et procédures Représente une mécanique lourde à mettre en œuvre

7 Evaluation à mi- parcours Suivi de la mise en œuvre: COPIL – Rapports Monitoring continu Suivi de la mise en œuvre: COPIL – Rapports Monitoring continu Mise en œuvre Identification: Contour du projet Devis programme Budget Identification: Contour du projet Devis programme Budget Jumelage : cycle du projet Séminaires de lancement et de clôture Pré-identification : Politique nationale Documents dorientation Travaux détude Thésaurus Pré-identification : Politique nationale Documents dorientation Travaux détude Thésaurus Installation CRJ Formulation / attribution : Elaboration Fiche (UGP/CC) Lancement/ Evaluation Attribution / Rédact. Contrat Formulation / attribution : Elaboration Fiche (UGP/CC) Lancement/ Evaluation Attribution / Rédact. Contrat Evaluation Ex- post Evaluation Externe Monitoring du programme Missions dexpertise et de formation Visites détude Gestion Missions dexpertise et de formation Visites détude Gestion 3 à 4 ans Audit et clôture

8 Installation CRJ: DUE/UGP/Bénéficiaire/ CRJ/ HCRJ/ ACRJ Installation CRJ: DUE/UGP/Bénéficiaire/ CRJ/ HCRJ/ ACRJ Evaluation à mi-parcours: DUE/UGP/ Bénéficiaire Suivi de la mise en œuvre: COPIL (plusieurs parties) Suivi de la mise en œuvre: COPIL (plusieurs parties) Mise en œuvre Identification: Bénéficiaire/ UGP/ DUE CE (TAIEX, S-Comités sectoriels) / COPIL Autres bailleurs de fonds Identification: Bénéficiaire/ UGP/ DUE CE (TAIEX, S-Comités sectoriels) / COPIL Autres bailleurs de fonds Jumelage : Les intervenants Séminaires: Bénéficiaire/ UGP CP/ CRJ/ Experts locaux et de lEM Autres struct. nationales Séminaires: Bénéficiaire/ UGP CP/ CRJ/ Experts locaux et de lEM Autres struct. nationales Pré-identification : CE / DUE /UGP Tutelle P3A / COPIL Pré-identification : CE / DUE /UGP Tutelle P3A / COPIL Formulation fiche et contrat: Bénéficiaire/ UGP /DUE Experts privés Points de contact Administration EM (CP+CRJ) Formulation fiche et contrat: Bénéficiaire/ UGP /DUE Experts privés Points de contact Administration EM (CP+CRJ) Evaluation Ex-post: Bénéficiaire/CE Evaluation Externe: Moniteur / bénéficiaire/ équipe de gestion du programme Experts lEM Équipes locales Équipe(s) de gestion Bénéficiaire/UGP/DUE Experts lEM Équipes locales Équipe(s) de gestion Bénéficiaire/UGP/DUE Audit et clôture: Cabinet daudit Audit et clôture: Cabinet daudit

9 Concertation et forte implication des différents intervenants UGP/DUE/CE/Bénéficiaires : Concertation au-delà des procédures (travail déquipe et capitalisation du savoir) Coordination avec autres bénéficiaires directs et indirects et bailleurs de fonds Dès la conception et la formulation Leçons tirés Réussir un projet de jumelage : Plusieurs conditions

10 Réalisme et anticipation dans la formulation du projet Choix des priorités en fonction des moyens et ressources et du contexte économiques et identification des hypothèses et des risques Tenir compte de la notion de projet intégré dans lequel le jumelage représente une composante Importance de planifier les phases du projet et de programmer les actions connexes (CC/ Equipements) Le jumelage : peut représenter une opportunité pour entamer des réformes importantes Dès la conception et la formulation Leçons tirés Réussir un projet de jumelage : Plusieurs conditions

11 Engagement, mobilisation et capacité du bénéficiaire Sassurer de la capacité de ladministration à bien mener le projet : 3 critères essentiels à réunir : Autorité politique pour la gouvernance du projet (ex: COPIL présidé par un Ministre ou son chef de cabinet ) Capacité de gestion et de suivi (un chef de projet assurant (1) autorité et la faculté de mobilisation et (2) pilotage technique du projet) Capacité technique de mise en œuvre (équipes compétentes et suffisantes) Vérifier et adapter éventuellement les compétences linguistiques des équipes bénéficiaires Réunir les conditions matérielles et la logistique pour la réalisation des activités dexpertise et de formation Leçons tirés Réussir un projet de jumelage : Plusieurs conditions Dès la conception et la formulation

12 Linstrument du jumelage : une coopération technique à part Experts de lEM : Fonctionnaires de structures homologues : Ne font pas le travail à la place des fonctionnaires de ladministration bénéficiaire Habitués à des situations et des problématiques similaires (savoir en tirer profit) experts privés (limportant cest le contenu et pas le contenant) En cours de mise en œuvre Leçons tirés Réussir un projet de jumelage : Plusieurs conditions

13 Linstrument du jumelage : une coopération technique à part Penser et adapter lorganisation des équipes et le choix des personnes Équipes de gestion des deux cotés (CP(s), CRJ, homologues et assistant) Experts clés et vis-à-vis dans ladministration bénéficiaire Prévoir des groupes de travail thématiques et un Groupe de suivi régulier avec les différents acteurs En cours de mise en œuvre Leçons tirés Réussir un projet de jumelage : Plusieurs conditions

14 Linstrument du jumelage : une coopération technique à part Responsabilité et environnement Bonne communication entre jumeaux et instauration dun climat de confiance Flexibilité, un atout (savoir lutiliser pour adapter lapproche) En cours de mise en œuvre Leçons tirés Réussir un projet de jumelage : Plusieurs conditions

15 Rôle du conseiller résident du jumelage Maitrise technique du sujet : facilite son action et ses relations dans le projet La clé de réussite : capacité de gestion et faculté dadaptation Importance des qualités humaines (mobiliser les équipes, aplanir les difficultés et rassembler les efforts) En cours de mise en œuvre Leçons tirés Réussir un projet de jumelage : Plusieurs conditions

16 Qualité de lexpertise, gestion et suivi Les experts EM (avoir les compétences et lexpérience nécessaires pour les activités sous leur responsabilité) Cadrage et monitoring des missions (responsabilités des experts et de leurs correspondants, avant, pendant et après déroulement des missions) Planification rigoureuse des activités, respect de la cadence et anticipation des baisses de régimes Monitoring continu du projet et mesure de latteinte des résultats obligatoires au fur et à mesure Nécessité dendurance: stabilité des équipes, durabilité dans la gestion et le suivi En cours de mise en œuvre Leçons tirés Réussir un projet de jumelage : Plusieurs conditions

17 Rôle (s) de lUGP tout au long du projet : comprendre son rôle pour mieux sadapter 1/ Au service du bénéficiaire quelque soit linstrument quelque soit le besoin (pré -identification ; TAIEX; CC de formulation ; moyens internes de UGP) 2/ Facilitateur pour la rédaction du contrat : équilibrer responsabilités et droits des 2 pertenaires 3/ Accompagnateur en phase de démarrage pour mettre en place les groupes et méthodes 4/ Moniteur en phase de mise en œuvre du projet Leçons tirés Réussir un projet de jumelage : Plusieurs conditions Durant tout le cycle du projet

18 P3A en Tunisie : Bilan chiffré 4 programmes annuels: 2005; 2006/2007; 2008 ; % du budget opérationnel engagé (17 M) 83.5% dépensé Bénéficiaires directs et indirects: plus de 60 institutions 14 ministères ; 26 institutions publiques ; 6 associations et fédérations professionnelles ; 9 centres techniques et plus de 10 laboratoires danalyse et dessai. Jumelage: 11.5 M 18 jumelages: 11 traditionnels et 7 légers o 36 propositions reçues (moyenne 2 propositions / appel) o 9 Pays ont répondu: Fr (13) It (6) Allem (7) Esp (4) Gr (2) Gb Fin Suède Autriche (1) o 5 Pays attributaires : Fr (12) It ; Esp ; Allem (2) Italie, Finlande (1) 3 consortia Fr/It Fr/Esp Esp/Fr P3A I

19 P3A en Tunisie : Bilan chiffré 2 DP: 2010 et % du budget opérationnel programmé (26.6 M) Jumelage: 23 M 20 jumelages: 18 traditionnels et 2 légers (87% du budget) 1 en cours, 6 phase contrat, 7 phase attribution, 5 lancés, 1 phase formulation, 2 infructueux P3A II

20 Expérience tunisienne : Bilan et recommandations Le jumelage, un instrument qui suscite lintérêt des administrations tunisiennes Accéder à des pratiques au sein de lUE et capitaliser le savoir faire Renforcer le cadre juridique organisationnel et institutionnel (accélérer modernisation) Nouer des relations de coopération avec des institutions européennes homologues Travailler avec des professionnels du secteur public de haut niveau et promouvoir les ressources humaines Depuis 2006, linstrument est reconnu en tant quinstrument clef de la politique de voisinage (règlement de lIEVP) En tenir compte dans la programmation de la coopération Tunisie / UE en : Favorisant le recours au jumelage pour engager les réformes Liant les investissements et les programmes de réforme par un appui en matière de jumelage

21 Expérience tunisienne : Bilan et recommandations Nouvelle moyenne des offres : 1.4 (10 offres dont 5 consortia pour 7 appels) 18 jumelages circulés en 1 an (goulot détranglement / 2 projets non attribués) Grand Merci pour les EM pour lintérêt porté à la Tunisie (période courte et contexte particulier) Moyenne demeure faible % P3A I surtout que le programme nest plus à ses débuts La Tunisie a fait des ouvertures en matière dusage de langlais ; il faudra continuer dans cette voie et renforcer ce choix Espacer les appels lancés, disposer dun pipeline riche et lancer au début du programme

22 Expérience tunisienne : Bilan et recommandations Le cycle du projet est excessivement long Les 6 mois de rédaction de contrat peuvent être écourtés (Il y a double emploi avec la fiche si celle –ci est détaillée ) Lidentification et la formulation du projet : une phase compliquée à simplifier Disposer dune BD dexperts (anciens CRJ ou CP ou experts - administrateurs des UGP) qui peuvent appuyer la formulation des fiches Grande capacité des UGP à finaliser des fiches et à gérer des projets Capitaliser et partager les bonnes pratiques au sein des UGP Réunion des UGP Network des administrateurs de projets Savoir faire partagés (documents, outils, organisation, …)

23 Une nouvelle Tunisie ……….. Une nouvelle phase Accord entre MPCI et DUE pour reconduire le p3A Nouveaux secteurs et activités Justice, douanes, police Développement régional et décentralisation Fiscalité et incitation à linvestissement Enseignement, formation professionnelle et emploi Lutte contre la corruption …. Appui souhaité des nouveaux Etats membres de lEurope centrale et orientale qui ont vécu lexpérience de la transition démocratique

24


Télécharger ppt "P3A: Programme dAppui à lAccord dAssociation Expérience tunisienne Moez JAOUA Administrateur de projets – UGP3A Tunisie."

Présentations similaires


Annonces Google