La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sur les grandes artistes-femmes… Chronologie : de la Préhistoire à nos jours, de la difficulté de leurs débuts à leur percée…

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sur les grandes artistes-femmes… Chronologie : de la Préhistoire à nos jours, de la difficulté de leurs débuts à leur percée…"— Transcription de la présentation:

1 Sur les grandes artistes-femmes… Chronologie : de la Préhistoire à nos jours, de la difficulté de leurs débuts à leur percée…

2 La Préhistoire. Les premières études en ethnologie et en anthropologie de la culture ont souvent montré que les artisans des cultures du néolithique étaient des femmes, qui produisaient de la poterie, du textile, des paniers ou des bijoux. Les premières études en ethnologie et en anthropologie de la culture ont souvent montré que les artisans des cultures du néolithique étaient des femmes, qui produisaient de la poterie, du textile, des paniers ou des bijoux.

3 LAntiquité. Bien qu'aucune de leurs productions ne nous soient parvenues, le tableau caputi hydria dépeint par exemple des femmes en train de peindre des vases, aux côtés des hommes. Bien qu'aucune de leurs productions ne nous soient parvenues, le tableau caputi hydria dépeint par exemple des femmes en train de peindre des vases, aux côtés des hommes.

4 Le Moyen-Âge ancien. L'anonymat est l'un des plus grands problèmes posés aux historiens : les femmes étaient souvent victimes de discrimination dans tous les domaines artistiques où les productions n'étaient pas signées, comme la broderie, le tissage, la fabrication de dentelles… L'anonymat est l'un des plus grands problèmes posés aux historiens : les femmes étaient souvent victimes de discrimination dans tous les domaines artistiques où les productions n'étaient pas signées, comme la broderie, le tissage, la fabrication de dentelles… Au cours du Moyen Âge ancien, l'enluminure des manuscrits était une activité à laquelle se consacraient aussi bien les moines que les nonnes. Bien que quelques noms d'artistes percèrent au cours de cette époque, la très vaste majorité des enlumineuses reste inconnue. Au cours du Moyen Âge ancien, l'enluminure des manuscrits était une activité à laquelle se consacraient aussi bien les moines que les nonnes. Bien que quelques noms d'artistes percèrent au cours de cette époque, la très vaste majorité des enlumineuses reste inconnue.

5

6 Le Moyen-Âge. De nombreuses femmes artistes travaillent dans des ateliers, sous la direction d'hommes, souvent leur propre père ; il n'existe aucune trace de femmes à la tête d'un atelier. De nombreuses femmes artistes travaillent dans des ateliers, sous la direction d'hommes, souvent leur propre père ; il n'existe aucune trace de femmes à la tête d'un atelier. Les productions des ateliers étaient signées par le maître, pour signifier une qualité de la production, et non pour individualiser l'œuvre : il est donc difficile de différencier les productions des différent(e)s artistes d'un même atelier. Les productions des ateliers étaient signées par le maître, pour signifier une qualité de la production, et non pour individualiser l'œuvre : il est donc difficile de différencier les productions des différent(e)s artistes d'un même atelier.

7

8 La Renaissance. Les artistes laïques obtinrent pour la première fois une renommée internationale au cours de la Renaissance. Les bouleversements culturels, comme lhumanisme, peuvent sans doute expliquer cet essor des femmes artistes. Les artistes laïques obtinrent pour la première fois une renommée internationale au cours de la Renaissance. Les bouleversements culturels, comme lhumanisme, peuvent sans doute expliquer cet essor des femmes artistes.

9 Il faut pourtant nuancer limpact de la Renaissance, car si depuis cette période on recense les premières femmes artistes, elles nobtinrent pas pour autant, ni la renommée, ni la faveur, des artistes de sexe masculin… Il faut pourtant nuancer limpact de la Renaissance, car si depuis cette période on recense les premières femmes artistes, elles nobtinrent pas pour autant, ni la renommée, ni la faveur, des artistes de sexe masculin… En France, et de manière plus générale peut-être en Europe, les esprits de la société demeuraient quand même figés dans un certain « machisme » : on a refusé aux femmes laccès à la formation nécessaire pour devenir des artistes professionnelles. En France, et de manière plus générale peut-être en Europe, les esprits de la société demeuraient quand même figés dans un certain « machisme » : on a refusé aux femmes laccès à la formation nécessaire pour devenir des artistes professionnelles. Comme elles ne pouvaient ni étudier le nu, ni assister aux cours des académies, elles devaient donc se limiter aux portraits et aux natures mortes pour lesquels elles pouvaient facilement disposer de modèles. Elles étaient donc dans lincapacité de pratiquer la peinture dhistoire considérée pendant longtemps comme le genre noble. Comme elles ne pouvaient ni étudier le nu, ni assister aux cours des académies, elles devaient donc se limiter aux portraits et aux natures mortes pour lesquels elles pouvaient facilement disposer de modèles. Elles étaient donc dans lincapacité de pratiquer la peinture dhistoire considérée pendant longtemps comme le genre noble.

10 Donc : Les artistes féminines ne pouvaient compter sur la reconnaissance du public. Les artistes féminines ne pouvaient compter sur la reconnaissance du public. Leur art a été qualifié par les historiens dart comme un art « mineur » ou « marginal ». Leur art a été qualifié par les historiens dart comme un art « mineur » ou « marginal ». Le marché artistique était réservé aux hommes. Le marché artistique était réservé aux hommes.

11 Mais tout a changé avec le féminisme des années 1970 !

12 1ère partie : Quelques statistiques pour connaître la situation des femmes artistes à lépoque :

13 La formation. 1. En 1971, les femmes formaient environ 45 % des effectifs des Beaux-Arts. 1. En 1971, les femmes formaient environ 45 % des effectifs des Beaux-Arts. La formation des femmes entrait peu à peu dans les mœurs… La formation des femmes entrait peu à peu dans les mœurs…

14 Les débouchés. 2. Mais quasiment aucune femme noccupe de poste de professeure. 2. Mais quasiment aucune femme noccupe de poste de professeure. Les difficultés sont plutôt à situer du côté de lintégration de limites internes au fait de devenir artiste à part entière, et des possibilités restreintes dintégration aux réseaux dinterconnaissance du milieu. Les difficultés sont plutôt à situer du côté de lintégration de limites internes au fait de devenir artiste à part entière, et des possibilités restreintes dintégration aux réseaux dinterconnaissance du milieu.

15 3. Les revues proposent en moyenne seulement 5 % de leurs pages pour les travaux des plasticiennes, qui sont donc pratiquement inexistantes par ce biais. 3. Les revues proposent en moyenne seulement 5 % de leurs pages pour les travaux des plasticiennes, qui sont donc pratiquement inexistantes par ce biais. 4. Côté expositions, les principaux salons comptaient entre 14 et 20% de plasticiennes. 4. Côté expositions, les principaux salons comptaient entre 14 et 20% de plasticiennes. 5. Quant aux collections nationales, que ce soit le Musée Nationale dArt Moderne, le Fonds National dArt Contemporain ou le Musée dArt Moderne de la Ville de Paris, ils ont 12% doeuvres dartistes femmes pour la période , le restant des oeuvres de cette période (88%) étant des oeuvres dartistes hommes. 5. Quant aux collections nationales, que ce soit le Musée Nationale dArt Moderne, le Fonds National dArt Contemporain ou le Musée dArt Moderne de la Ville de Paris, ils ont 12% doeuvres dartistes femmes pour la période , le restant des oeuvres de cette période (88%) étant des oeuvres dartistes hommes.

16 2ème partie : Laction féministe et ce quelle a changé.

17 Les collectifs féministes. Face à la discrimination flagrante et révoltante vécue dans le milieu de lart, les artistes ont commencé à se réunir et ont mis en place des groupes de plasticiennes cherchant à réfléchir sur leur situation et à proposer des solutions. Face à la discrimination flagrante et révoltante vécue dans le milieu de lart, les artistes ont commencé à se réunir et ont mis en place des groupes de plasticiennes cherchant à réfléchir sur leur situation et à proposer des solutions. En 1881, lUnion des Femmes Peintres et Sculpteurs En 1881, lUnion des Femmes Peintres et Sculpteurs En 1972, La Spirale, sous légide de Charlotte Calmis En 1972, La Spirale, sous légide de Charlotte Calmis en 1975, Féminie-Dialogue, par Christiane de Casteras en 1975, Féminie-Dialogue, par Christiane de Casteras En 1976, le Collectif Femmes/Art, ainsi que Femmes en lutte En 1976, le Collectif Femmes/Art, ainsi que Femmes en lutte En 1978, le groupe Art et Regard des femmes En 1978, le groupe Art et Regard des femmes

18 Enfin, la revue féministe Sorcières, dirigée par Xavière Gauthier, a permis de faire connaître des travaux à un plus large public, comblant un peu le manque de diffusion dans la presse féministe, qui na quasiment pas retransmis ce qui se passait côté artistique. Enfin, la revue féministe Sorcières, dirigée par Xavière Gauthier, a permis de faire connaître des travaux à un plus large public, comblant un peu le manque de diffusion dans la presse féministe, qui na quasiment pas retransmis ce qui se passait côté artistique. « Je suis devenue adulte en revendiquant ma propre légalité comme créatrice. Je crois aux saints, aux poètes, aux mystiques. La Spirale veut aider les femmes à dire des choses, à libérer l'être bâillonné, à sauver les saisons. Il ne faut pas que l'âme humaine soit assassinée. Je suis une militante de ces choses. Je suis la blessure ou ciel et terre se rejoignent, mais sur terre et en moi et en chacune dentre nous » Charlotte Calmis, fondatrice de « La Spirale ».

19 Le National Museum of Women in the Arts (« musée national des femmes artistes ») Wilhelmina Cole Holladay et Wallace F. Holladay ont commencé à collectionner des œuvres dartistes féminines à partir des années Ils fonderont le premier musée dédié à la production artistique féminine, à Washington en Wilhelmina Cole Holladay et Wallace F. Holladay ont commencé à collectionner des œuvres dartistes féminines à partir des années Ils fonderont le premier musée dédié à la production artistique féminine, à Washington en Des artistes renommées comme Mary Cassatt, Frida Kahlo, et Georgia O'Keeffe... se trouvent parmi les artistes représentées dans les collections permanentes

20 Conclusion. Grâce aux mouvements féministes, le monde de lart a pris conscience que les femmes ont aussi leur place dans la création et quelles ont également des choses à proposer. Grâce aux mouvements féministes, le monde de lart a pris conscience que les femmes ont aussi leur place dans la création et quelles ont également des choses à proposer. Du point de vue de lhistoire de lart, pour qu'une histoire de la production culturelle des femmes puisse être élaborée, il faudrait multiplier les études sur les pratiques, analyser les conditions sociales, économiques et culturelles dans lesquelles les femmes travaillent, et s'interroger sur leur apport spécifique à l'art. Du point de vue de lhistoire de lart, pour qu'une histoire de la production culturelle des femmes puisse être élaborée, il faudrait multiplier les études sur les pratiques, analyser les conditions sociales, économiques et culturelles dans lesquelles les femmes travaillent, et s'interroger sur leur apport spécifique à l'art.

21 3ème partie : Quelques portraits dartistes féminines reconnues.

22 Frida Kahlo. Frida Kahlo était une peintre mexicaine mondialement connue. Née en 1907, elle joue un rôle important pour le mouvement artistique mexicain de l'époque. Frida Kahlo était une peintre mexicaine mondialement connue. Née en 1907, elle joue un rôle important pour le mouvement artistique mexicain de l'époque. Elle décide dès son jeune âge, qu'elle ne veut pas suivre le même parcours que les autres femmes mexicaines. Elle a un désir de voyage, d'étudier, elle veut la liberté et le plaisir. Elle décide dès son jeune âge, qu'elle ne veut pas suivre le même parcours que les autres femmes mexicaines. Elle a un désir de voyage, d'étudier, elle veut la liberté et le plaisir. Elle devient célèbre dès les années 1930, notamment à Paris où elle expose ses œuvres régulièrement. Elle devient célèbre dès les années 1930, notamment à Paris où elle expose ses œuvres régulièrement.

23 Évelyne Axell. C'est en septembre 1972, qu'Évelyne Axell trouva la mort ; elle était jeune, belle et talentueuse. Ses oeuvres, profondément marquées par les thèmes privilégiés des années 60, étaient comme elle, aux couleurs exaltant le plaisir et la joie de vivre. C'est en septembre 1972, qu'Évelyne Axell trouva la mort ; elle était jeune, belle et talentueuse. Ses oeuvres, profondément marquées par les thèmes privilégiés des années 60, étaient comme elle, aux couleurs exaltant le plaisir et la joie de vivre. Morte trop jeune à 37 ans sans avoir connu le succès qu'elle méritait, Évelyne Axell restera une comète dans le monde de l'art contemporain, une figure de proue du Pop Art en Belgique. Elle n'aura pas eu la chance de naître sur le bon continent pour recevoir la reconnaissance mondiale au même titre que les plus célèbres "pop artistes » américains. Mais ses tableaux dévoilent la même envie de mettre en exergue cette société de consommation. Morte trop jeune à 37 ans sans avoir connu le succès qu'elle méritait, Évelyne Axell restera une comète dans le monde de l'art contemporain, une figure de proue du Pop Art en Belgique. Elle n'aura pas eu la chance de naître sur le bon continent pour recevoir la reconnaissance mondiale au même titre que les plus célèbres "pop artistes » américains. Mais ses tableaux dévoilent la même envie de mettre en exergue cette société de consommation.

24 Isabelle Blanchard. Comme pour beaucoup dartistes féminines contemporaines, la production plastique dIsabelle Blanchard traite de la pression exercée principalement sur les femmes. Un jeu dialectique, entre émotion esthétique et message explicite, permet lémergence picturale de son discours sur les modes de pression dorigines diverses (sociologique, culturel, psychologique, économique,…). Comme pour beaucoup dartistes féminines contemporaines, la production plastique dIsabelle Blanchard traite de la pression exercée principalement sur les femmes. Un jeu dialectique, entre émotion esthétique et message explicite, permet lémergence picturale de son discours sur les modes de pression dorigines diverses (sociologique, culturel, psychologique, économique,…).


Télécharger ppt "Sur les grandes artistes-femmes… Chronologie : de la Préhistoire à nos jours, de la difficulté de leurs débuts à leur percée…"

Présentations similaires


Annonces Google