La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Congrès EFTA, Paris 29-31 Octobre 2010 Mères et filles en thérapie familiale Le vide affectif dans les tentatives de suicide pendant l'adolescence Congrès.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Congrès EFTA, Paris 29-31 Octobre 2010 Mères et filles en thérapie familiale Le vide affectif dans les tentatives de suicide pendant l'adolescence Congrès."— Transcription de la présentation:

1 Congrès EFTA, Paris Octobre 2010 Mères et filles en thérapie familiale Le vide affectif dans les tentatives de suicide pendant l'adolescence Congrès EFTA, Paris Octobre 2010 Mères et filles en thérapie familiale Le vide affectif dans les tentatives de suicide pendant l'adolescence Donata Milloni, Silvia Righini Superviseurs: R. de Bernart, C. Dobrowolski Pour nous contacter: Introduction: ladolescent suicide et leurs mères en thérapie familiale Ce travail se concentre sur deux expériences de thérapie familiale avec deux familles dans lesquelles il y avait en particulier des filles présentant des idées suicidaires avec passage à lacte. Chaque thérapie a été menée dans un cadre à orientation systémique-relationnelle. Chaque fille a été suivie par un psychiatre, et chacune avait un fonctionnement de personnalité borderline. Malgré un contexte relationnel et un type de dysfonctionnement familial différents, nous avons remarqué que les jeunes filles souffraient dun vide affectif profond dans la relation à leur mère, avec un risque suicidaire élevé. La relation avec ladolescent sinscrit toujours dans un cadre triadique, avec un jeu de rôles qui implique la mère, le père et ladolescent. Cependant, nous avons établi que la transmission de sens dans la relation mère-enfant pouvait avoir un impact particulièrement négatif dans les mécanismes de projection et d'identification à l'adolescence, avec un risque de passage à lacte beaucoup plus élevé. Hypothèse relationnelle: lenjeu entre mère et fille. Le père est exclus, il observe. Les génogrammes des familles nucléaires: Famille A Famille B Le suicide est un acte anti-génératif. Il représente léchec du processus de séparation entre mère et fille. Les mères ne semblaient pas disponibles émotionnellement, et elles étaient enfermées dans une distance inaccessible à leurs filles. Les pères nétaient présents que sur un plan opérationnel-concret. Les filles étaient en demande dune fonction maternelle de nutrition. Comme celle-ci leur était refusée, elles attaquaient la représentation maternelle interne par une attaque destructive de leur corps. Ces filles éveillaient aussi les conflits non résolus des parents avec leurs propres parents. Ces fantômes étaient évoqués à lextérieur par lidentification projective des parents. Toutefois, les jeunes filles refusaient cette opération en opérant une sorte davortement et en se fixant sur leur corps. La mort était pour elles la seule voie pour se différencier. Un tel comportement entraîne un double message: je nexiste plus mais jexiste de façon efficace et inoubliable. En réalité, une séparation aussi définitive exprime une forte négation. Discussion: le vide affectif comme facteur de risque pour le suicide Au niveau trigénérationnel les problèmes non résolus dattachement et de séparation deviennent le noyau du conflit entre la mère et sa fille. Nous pensons quavec une fille cette dimension sactive davantage en raison des processus didentification et de contre-identification qui mettent en jeu la féminité et des fonctions typiquement maternelles. Lorsque les mères ne réussissent pas à comprendre le sens communicatif du geste et de la pensée de suicide, il se produit une impasse symbolique, qui sexplicite dans la dimension corporelle – laquelle est directement impliquée dans la crise du suicide. Nous sommes daccord avec la littérature sur limplication du corps qui devient, dans lesprit de la mère, lactivateur dun code privé et privilégié entre elle et sa fille. Cest la raison pour laquelle la mère se sent la première responsable quand sa fille attaque violemment son corps. Le fait que le père ne joue pas son rôle de tiers séparateur sajoute au vide affectif maternel, rendant langoisse de ladolescent tout à fait insupportable. Les pensées de suicide semblaient constituer des tentatives désespérées pour éviter labandon réel ou imaginé des parents (thème très important parmi les organisations borderline), soit dans ce cas, des mères. Conclusions: le féminin et son corps en thérapie familiale Nous pensons que lorsquil y a une fille avec des pensées suicidaires le rôle de la mère est souvent central. Pour un pronostic clinique positif il faut que le rôle du père devienne également central. En outre, il faudra chercher à réhabiliter le Soi maternel et à retrouver dans la matrice trigénérationnelle les coupures émotionnelles qui ont produit la surdité de la mère à la souffrance de la fille. La fille devra certainement abandonner sa fonction "protectrice" envers sa mère. Le thérapeute aidera le couple parental à reprendre tout ce quil a placé dans sa fille. Le parcours thérapeutique servira aussi à identifier les peurs relatives à la séparation et aux tentatives dindividuation, par une confrontation avec le fantôme de la mort quand elle est vécue comme la conséquence inévitable de la séparation. Cette approche novatrice repose sur une analyse approfondie du rapport mère-fille, et elle pourrait se révéler utile dans toute thérapie familiale qui implique une fille adolescente avec des pensées suicidaires. Bibliographie Bowen M. (1979). Dalla famiglia all'individuo, Roma, Astrolabio. Bowlby J. (1989). Una base sicura, Milano, Raffaello Cortina Editore. Cancrini L. (2006). Loceano borderline, Milano, Raffaello Cortina. Comazzi D. (2009). Le madri e la crisi suicidale del Figlio, in Pietropolli Charmet G., Piotti A., Uccidersi. Il tentativo di Suicidio in Adolescenza, Milano, Raffaello Cortina, pp de Bernart R. (1993). L'Adolescente ed il suo corpo, in Bassoli F., Mariotti M., Onnis L. (a cura di). Atti del Congresso della SIPPR : l'Adolescente e i suoi sistemi. de Bernart R.(1993). Storie di Adolescenti, in Bassoli F., Mariotti M., Onnis L.. (a cura di). Atti del Congresso della SIPPR : l'Adolescente e i suoi sistemi. de Bernart R., Dobrowolski C. (1998). Inquadramenti diagnostici delle patologie familiari nelladolescenza, in Pissacroia M. (a cura di), Trattato di Psicopatologia dellAdolescenza, Piccin Editore. Dobrowolski C. (1993). Recensione Fraiberg S.: La madre adolescente ed il suo bambino, in Terapia Familiare n. 41, pp Dobrowolski C., Gagnarli L., (1992). Il suicidio delladolescente, Rimini 9-12 aprile. Fonagy P., Target M.(2001). Attaccamento e funzione riflessiva, Milano, Raffaello Cortina. Fonagy. P. (1999). Oltre il crollo adolescenziale. Roma, Borla. Ladame F. (1987). I Tentativi di Suicidio degli Adolescenti. Roma, Borla. Laufer M. (a cura di) (1998). LAdolescente suicida. Roma, Borla. Losso R. (2000). Psicoanalisi della Famiglia. Milano, FrancoAngeli. Image: Cuentos Grimm, Gabriel Pacheco Nicolò A.M., Zavattini G.C. (1992). LAdolescente e il suo Mondo Relazionale, Roma, Carocci Editore. Pietropolli Charmet G., Piotti A. (2009). Uccidersi. Il tentativo di Suicidio in Adolescenza, Milano, Raffaello Cortina. Ressemblances Les mères: - manque dempathie - manque dinstruments pour sapercevoir du désespoir dans la requête de la fille - disponibilité physique sans proximité émotionnelle - difficulté à lier la séparation impossible à une affection profonde de la fille ou à un besoin puissant de recharge narcissique - impasse dans la communication des valeurs relatives à lidentité de genre Les pères: - impossibilité à placer une limite entre mère et fille - la pensée de suicide comme tentative pour engager le père Les frères : - rôle adulte-morphique: une tentative de refuser les besoins les plus enfantins et dangereux. Criticités La faillite des pères dans la possibilité de contenir lenvahissement maternel: faute de la fonction séparatrice du père. Les mères lisent toujours les mouvements dévolution et les tentatives de grandir de leurs filles comme dysfonctionnels. Istituto di Terapia Familiare di Firenze Institut de Thérapie Familiale de Florence


Télécharger ppt "Congrès EFTA, Paris 29-31 Octobre 2010 Mères et filles en thérapie familiale Le vide affectif dans les tentatives de suicide pendant l'adolescence Congrès."

Présentations similaires


Annonces Google