La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mai 2005 Pierre Lamy Traitement cognitif-comportemental du trouble danxiété généralisée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mai 2005 Pierre Lamy Traitement cognitif-comportemental du trouble danxiété généralisée."— Transcription de la présentation:

1 Mai 2005 Pierre Lamy Traitement cognitif-comportemental du trouble danxiété généralisée

2 2 SYMPTOMATOLOGIE Anxiété et soucis excessifs (famille, argent, travail) survenant pendant plus de 6 mois et concernant un certain nombre dévénements du quotidien. Anxiété et soucis excessifs (famille, argent, travail) survenant pendant plus de 6 mois et concernant un certain nombre dévénements du quotidien. La personne éprouve de la difficulté à contrôler ces préoccupations. La personne éprouve de la difficulté à contrôler ces préoccupations. Agitation, fatigabilité, difficultés de concentration et de mémoire, irritabilité, tension musculaire. Agitation, fatigabilité, difficultés de concentration et de mémoire, irritabilité, tension musculaire.

3 3 CARACTÉRISTIQUES Le contenu des inquiétudes est normal mais la capacité de contrôler le fait de sinquiéter est diminuée et cause de souffrances. Le contenu des inquiétudes est normal mais la capacité de contrôler le fait de sinquiéter est diminuée et cause de souffrances. Systèmes des neurotransmetteurs sérotoninergiques, noradrénergiques et GABA sont probablement impliqués. Systèmes des neurotransmetteurs sérotoninergiques, noradrénergiques et GABA sont probablement impliqués.

4 4 Quelques définitions Inquiétude : appréhension dune conséquence future négative. Il sagit dun processus essentiellement verbal (hémisphère gauche) pour empêcher lexpérience totale de lanxiété et diminuer la souffrance psychique. Inquiétude : appréhension dune conséquence future négative. Il sagit dun processus essentiellement verbal (hémisphère gauche) pour empêcher lexpérience totale de lanxiété et diminuer la souffrance psychique. Intolérance à lincertitude : prédisposition à réagir de façon négative à un évènement incertain indépendamment des probabilités et des conséquences associées à cet évènement. Intolérance à lincertitude : prédisposition à réagir de façon négative à un évènement incertain indépendamment des probabilités et des conséquences associées à cet évènement.

5 5 CONCEPTION THÉORIQUE Linquiétude sert à diminuer la réactivité physiologique au « processing » émotif et à éviter les pensées et les images plus troublantes émotivement. Linquiétude sert à diminuer la réactivité physiologique au « processing » émotif et à éviter les pensées et les images plus troublantes émotivement. Inquiétudes et tensions physiques sont étroitement liées, ce sont deux modes dévitement. Inquiétudes et tensions physiques sont étroitement liées, ce sont deux modes dévitement.

6 6 CONCEPTION THÉORIQUE Les patients TAG perçoivent continuellement des menaces avec un biais pré-attentionnel vers linformation qui contient la « menace » et un biais interprétatif pour un sens menaçant des informations. Les patients TAG perçoivent continuellement des menaces avec un biais pré-attentionnel vers linformation qui contient la « menace » et un biais interprétatif pour un sens menaçant des informations. Pour répondre à cette perception constante de la menace qui nest « réelle » que dans lesprit de la personne, dans une réalité future qui nexiste pas encore, où aucune réponse comportementale dévitement nest possible, linquiétude est le type dévitement cognitif qui représente une tentative pour trouver une façon de prévenir les catastrophes futures appréhendées. Pour répondre à cette perception constante de la menace qui nest « réelle » que dans lesprit de la personne, dans une réalité future qui nexiste pas encore, où aucune réponse comportementale dévitement nest possible, linquiétude est le type dévitement cognitif qui représente une tentative pour trouver une façon de prévenir les catastrophes futures appréhendées.

7 7 Modèle cognitif-comportemental (+) Intolérance à lincertitude = TAG. Intolérance à lincertitude = TAG. Croyances erronées quant à lutilité des inquiétudes. Croyances erronées quant à lutilité des inquiétudes. Processus de résolution de problème perturbé à cause de lanxiété même si les compétences à la résolution sont là. Processus de résolution de problème perturbé à cause de lanxiété même si les compétences à la résolution sont là. Évitement cognitif où les pensées verbales (inquiétude) sont privilégiées p/r aux images illustrant les situations anxiogènes. Ce qui bloque le traitement émotionnel efficace des inquiétudes. Évitement cognitif où les pensées verbales (inquiétude) sont privilégiées p/r aux images illustrant les situations anxiogènes. Ce qui bloque le traitement émotionnel efficace des inquiétudes.

8 8 Cibles de traitement Intolérance à l'incertitude Utilité de s'inquiéter Difficultés de résolution de problèmes Évitementcognitif

9 9 Traitement cognitif-comportemental (suite) Croyances face aux inquiétudes Le fait de minquiéter : a) maide à trouver des solutions, b) maide à être prêt quand les problèmes arrivent, c) empêche les problèmes de survenir, d) me protège des émotions négatives, e) prouve bien que je suis une bonne personne f) cest ma nature, je ny peux rien.

10 10 Traitement cognitif-comportemental (suite) Réévaluation de lutilité de sinquiéter Commencer avec une discussion des arguments appuyant lutilité de sinquiéter Commencer avec une discussion des arguments appuyant lutilité de sinquiéter Poursuivre avec une discussion des arguments voulant que linquiétude ne soit pas utile Poursuivre avec une discussion des arguments voulant que linquiétude ne soit pas utile Patient joue le rôle du procureur et ensuite de lavocat de la défense Patient joue le rôle du procureur et ensuite de lavocat de la défense Tendance à surestimer l'utilité quand c'est hot Tendance à surestimer l'utilité quand c'est hot

11 11 Traitement cognitif-comportemental (suite) Entraînement à la résolution de problèmes Pour inquiétudes au sujet de problèmes réels Pour inquiétudes au sujet de problèmes réels Processus de résolution de problèmes comprend 5 étapes Processus de résolution de problèmes comprend 5 étapes 1) Orientation au problème 2) Définition du problème et des objectifs 3) Identification de solutions alternatives 4) Prise de décision 5) Application et évaluation de la solution

12 12 Traitement cognitif-comportemental (suite) Entraînement à la résolution de problèmes 1) Orientation au problème Reconnaître que c'est normal d'avoir des problèmes Reconnaître que c'est normal d'avoir des problèmes Identifier rapidement les problèmes Identifier rapidement les problèmes Voir problème comme défi plutôt que menace et identifier les éléments de défi dans chaque problème Voir problème comme défi plutôt que menace et identifier les éléments de défi dans chaque problème Menace Défi

13 13 Traitement cognitif-comportemental (suite) Entraînement à la résolution de problèmes 2) Définition du problème et des objectifs Définir problème de façon spécifique et concrète Définir problème de façon spécifique et concrète Fixer des objectifs réalistes et accessibles Fixer des objectifs réalistes et accessibles 3) Identification de solutions alternatives Générer au moins 10 solutions alternatives pour plusieurs problèmes courants Générer au moins 10 solutions alternatives pour plusieurs problèmes courants Principes de la quantité et du non jugement des solutions (brain storming) Principes de la quantité et du non jugement des solutions (brain storming)

14 14 Traitement cognitif-comportemental (suite) Entraînement à la résolution de problèmes 4) Prise de décision Choisir la meilleure solution et non la solution parfaite Choisir la meilleure solution et non la solution parfaite Évaluer les conséquences à court et à long terme Évaluer les conséquences à court et à long terme

15 15 Traitement cognitif-comportemental (suite) Entraînement à la résolution de problèmes 5) Application et évaluation de la solution Application adéquate? Application adéquate? Changement au niveau de lhumeur? Changement au niveau de lhumeur? Processus complet Processus complet Appliquez les 5 étapes du processus à un problème courant et observez

16 16 Traitement cognitif-comportemental (suite) Prévention de la rechute Enseigner que le niveau de contrôle des inquiétudes et que lintolérance à lincertitude (le TAG en somme) vont continuer de fluctuer en fonction du niveau de stress. Mot dordre : dédramatiser. Enseigner que le niveau de contrôle des inquiétudes et que lintolérance à lincertitude (le TAG en somme) vont continuer de fluctuer en fonction du niveau de stress. Mot dordre : dédramatiser. Ces périodes de plus grande anxiété ne seront pas nécessairement le signe dune rechute mais au contraire, elles seront de nouvelles occasions pour revenir sur les apprentissages faits pendant le traitement et pour les réactualiser. Ces périodes de plus grande anxiété ne seront pas nécessairement le signe dune rechute mais au contraire, elles seront de nouvelles occasions pour revenir sur les apprentissages faits pendant le traitement et pour les réactualiser.

17 17 Références Les troubles anxieux: Ladouceur, Marchand, Boisvert ed. Masson Les troubles anxieux: Ladouceur, Marchand, Boisvert ed. Masson Protocoles et échelles dévaluation en psychiatrie et en psychologie: Bouvard, Cottraux ed. Masson Protocoles et échelles dévaluation en psychiatrie et en psychologie: Bouvard, Cottraux ed. Masson


Télécharger ppt "Mai 2005 Pierre Lamy Traitement cognitif-comportemental du trouble danxiété généralisée."

Présentations similaires


Annonces Google