La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 un outil incontournable… pour améliorer la sécurité, faciliter laménagement et la gestion des zones de montagne. Région Provence Alpes Côte dAzur CLPA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 un outil incontournable… pour améliorer la sécurité, faciliter laménagement et la gestion des zones de montagne. Région Provence Alpes Côte dAzur CLPA."— Transcription de la présentation:

1 1 un outil incontournable… pour améliorer la sécurité, faciliter laménagement et la gestion des zones de montagne. Région Provence Alpes Côte dAzur CLPA > LA C ARTE DE L OCALISATION DES P HÉNOMÈNES D A VALANCHE EXPLICATIONS

2 <>S 2 1. RAPPEL SUR LE RISQUE DAVALANCHE 2. QUEST-CE QUUNE CLPA ? 3. COMMENT LA CLPA EST-ELLE REALISEE ? 4. COMMENT SE FONT LES MISES A JOUR DE LA CLPA ? 5. COMMENT LIRE UNE CLPA ? 6. DANS QUELS CAS PEUT-ON UTILISER UNE CLPA ? 7. PEUT-ON UTILISER LA CLPA POUR LA PRATIQUE DE LA MONTAGNE EN HIVER ? 8. OU SE RENSEIGNER ? S S S OMMAIRE

3 <>S 3 1. Rappel sur le risque davalanche > Qu'est ce qu'une avalanche ? C'est un déplacement gravitaire rapide de neige le long de pentes généralement comprises entre 30 et 50°. 1. Avalanche de neige coulante avec départ linéaire 2. avalanche de poudreuse avec aérosol 3. Avalanche de plaque F. VALLA - Cemagref M. CHAVE F. VALLA - Cemagref

4 <>S 4 1. Rappel sur le risque davalanche (suite) > Quelques dégâts d'avalanche : F. RAPPIN - Cemagref F. VALLA - Cemagref Quelle que soit leur nature, les avalanches constituent un risque et une contrainte naturelle pour laménagement et la gestion des zones de montagne. Col du Glandon (38) – Culot davalanche bloquant la route - Circulation assurée par un tunnel creusé dans la neige. Pesey Nancroix (73) – avalanche mixte du 25/02/1995. Clavans (38) - Chalet renversé par une avalanche de poudreuse 20/01/1981 F. VALLA - Cemagref

5 <>S 5 1. Rappel sur le risque davalanche (suite) Evaluation de la probabilité d'occurrence d'un phénomène naturel (avalanche) d'intensité donnée. personnes, biens, activités, moyens, patrimoine… susceptibles d'être affectés par un phénomène naturel. évaluation du niveau de pertes probables en vies humaines, en biens et activités consécutives à la survenance d'un aléa naturel. Aléa Enjeu Risque

6 <>S 6 Le rapport de la Commission d'Etude Interministérielle sur la Sécurité des Stations de Montagne de juillet 1970 a recommandé : "l'établissement, sous la responsabilité du Ministère de l'Agriculture, d'une carte d'inventaire des avalanches, officielle, dressée selon une méthode scientifique, ayant un caractère indicatif pour les particuliers mais dont l'observation s'imposera à tous les services publics." 2. Quest ce quune CLPA ? > Quelle est lorigine de la CLPA ? La catastrophe de Val dIsère : Le 11 février 1970 EXTRAIT du rapport SAUNIER:

7 <>S ha cartographiés 11 départements concernés par la CLPA : 6 alpins et 5 pyrénéens, soit environ 300 communes sur les 600 communes soumises aux phénomènes d'avalanche Plus de emprises d'avalanches Plus de témoignages recueillis Coût d'une CLPA : environ / km² ha cartographiés 11 départements concernés par la CLPA : 6 alpins et 5 pyrénéens, soit environ 300 communes sur les 600 communes soumises aux phénomènes d'avalanche Plus de emprises d'avalanches Plus de témoignages recueillis Coût d'une CLPA : environ / km² DEFINITION : La CLPA est un outil incontournable d'aide à la gestion et l'aménagement des zones de montagne 2. Quest ce quune CLPA ? (suite) La CLPA est un précieux inventaire des limites extrêmes, ou emprises, atteintes par des avalanches de neige passées connues. La CLPA en chiffres

8 <>S 8 1 recueil de fiches signalétiques concernant chaque site numéroté de la carte 1 carte au 1/ où sont reportées les avalanches dans leur extension maximale constatée 1 guide d'utilisation technique qui décrit les conditions d'emploi, les principes de réalisation CLPA 2. Quest ce quune CLPA ? (suite) > Quel est lobjectif de la CLPA ? > Quels sont les éléments constitutifs de la CLPA ? - Inventorier et mémoriser lexistence de zones où des avalanches se sont produites dans le passé. - Conserver une mémoire précise des limites extrêmes atteintes par ces avalanches.

9 <>S 9 La CLPA est un document informatif, détude Tribunal correctionnel dAlbertville 26/01/1998. Accident sur piste à St Sorlin dArves du 16/02/1997. Extrait : « (…) Quelle quen soit lorigine, lavalanche était donc prévisible à la seule lecture des bulletins météorologiques. De surcroît, lavalanche est répertoriée sur la carte du Cemagref dont les services de pistes se servent pour lélaboration du PIDA (…) ». Tribunal correctionnel dAlbertville 26/01/1998. Accident sur piste à St Sorlin dArves du 16/02/1997. Extrait : « (…) Quelle quen soit lorigine, lavalanche était donc prévisible à la seule lecture des bulletins météorologiques. De surcroît, lavalanche est répertoriée sur la carte du Cemagref dont les services de pistes se servent pour lélaboration du PIDA (…) ». ATTENTION ! Elle est souvent assimilée à tort à une carte de risques ou d'aléas. 2. Quest ce quune CLPA ? (suite) > Quelle est sa valeur juridique ? La CLPA na aucune valeur réglementaire. Elle nest pas opposable au tiers. Par contre elle est utilisée pour la réalisation de cartes réglementaires, de travaux ou détudes. La CLPA na aucune valeur réglementaire. Elle nest pas opposable au tiers. Par contre elle est utilisée pour la réalisation de cartes réglementaires, de travaux ou détudes. Exemple : lors de procédures judiciaires :

10 <>S Quest ce quune CLPA ? (suite) > Pourquoi la CLPA nest-elle pas une carte daléa ou de risque ? La CLPA ne comporte aucune information sur la fréquence, lintensité des avalanches et/ou sur la probabilité quune avalanche occasionne des dégâts matériels et humains. CLPA Megève – Val Montjoie (74) (édition 1992) Document de présentation du PPR St Gervais (74) PPR – St Gervais (74) EXTRAIT DE LA CLPA EXTRAIT DE LA CARTE DALEA EXTRAIT DE LA CARTE REGLEMENTAIRE Ces 3 cartes illustrent les différences entre une CLPA, une carte d'aléa et une carte réglementaire : même secteur mais informations de nature différente

11 <>S 11 - Vérification sur le terrain et recherche d'indices supplémentaires : branches cassées sur le côté d'un couloir, dégâts sous couvert forestier … - lecture d'un couple de photos aériennes au stéréoscope exemple de photo aérienne au 1/ Comment la CLPA est elle réalisée ? 1Etude par photo-interprétation et observation de terrain - Cemagref : Unité ETNA (Erosion Torrentielle Neige et Avalanche) - Grenoble - Office National des Forêts : Services RTM (Restauration des Terrains en Montagne) > Quelles sont les différentes étapes de réalisation de la CLPA ? D. AUDRECHY > Par qui est réalisée la CLPA ?

12 <>S 12 - Présentation de l'enquête au maire et demande de renseignements : témoins à rencontrer, sources d'archives …. 3. Comment la CLPA est elle réalisée ? (suite) recueil de témoignages - col d'Allos Rencontre des habitants et des professionnels de la montagne. - Consultation de l'Enquête Permanente sur les Avalanches (EPA) 2Recueil de témoignages et documents darchive D. AUDRECHY 3Traitement informatique des données 4Présentation de la CLPA aux communes - Recueil et prise en compte des éventuelles observations - Cartographie, digitalisation D. AUDRECHY

13 <>S 13 … A partir de nouvelles observations recensées, au cours de l'hiver, (notamment par les services RTM et les agents de l'ONF chargés de l'Enquête Permanente sur les Avalanches). Enquête plus approfondie sur les événements de la décennie. Présentation en mairie d'une nouvelle version de la CLPA. 4. Comment se font les mises à jour de la CLPA ? > Des mises à jour annuelles … > Des mises à jour décennales … Informez le service RTM de votre département de toutes nouvelles données sur les avalanches ! Ils transmettront ensuite vos observations au Cemagref. Photos bienvenues. ! Vous aussi participez aux mises à jour de la CLPA :

14 <>S L'exemple de l'avalanche de l'Alpet à Abriès (05) Les limites extrêmes atteintes par l'avalanche du 19 janvier 2004 ont dépassé celles reportées sur la carte éditée en Comment se font les mises à jour de la CLPA ? (suite) Aérosol qui s'est développé au-delà des limites extrêmes n'a pas occasionné de dégâts : aucun report cartographique n'a été fait à l'aval. > Comment sont reportées les nouvelles limites ? EXTRAIT DE LA CLPA DABRIES – Edition 2001Modification de la CLPA suite à lavalanche du 19/01/04 Elargissement du tracé Dégâts causés par laérosol Elargissement de la zone de dépôt

15 <>S 15 Le fond de carte est au 1/ (1cm = 250 m sur le terrain) Lincertitude des limites de tracé est d'environ 20 à 50 m. ATTENTION ! Une zone où aucune emprise* n'apparaît n'est pas exempte de danger. 5. Comment lire une CLPA ? > Quelles sont les précautions à prendre par rapport à léchelle ? Ne pas agrandir la carte pour une éventuelle superposition, au cadastre par exemple. *Emprise : limite extrême atteinte par une avalanche (diapositive 7)

16 <>S Comment lire une CLPA ? (suite) Voire la présentation « Lire une CLPA »

17 <>S Dans quel cas peut-on utiliser une CLPA ? Aménagements en montagne : voies de communication, remontées mécaniques... Aide à la gestion de crise, à la mise en place de PIDA*, de plan d'évacuation… Lors de procédures judiciaires... Aide à l'élaboration des cartes d'aléas, des documents d'urbanisme, des PPR et des documents d'information préventive… PPR *Plan dIntervention pour le Déclenchement des Avalanches D. AUDRECHY Cadastre

18 <>S 18 Une grande partie des itinéraires de randonnées à skis ou à raquettes ne sont pas couverts par la CLPA. ATTENTION ! La CLPA est inadaptée à la pratique du ski de randonnée, de la raquette et de l'alpinisme... La CLPA ne prend en compte ni la fréquence, ni lintensité de lavalanche, ni surtout les conditions nivo-météorologiques… et ni le comportement des skieurs ou raquetteurs qui peuvent déclencher une avalanche en évoluant de façon trop rapprochée sur une pente. 7. Peut-on utiliser une CLPA pour la pratique de la montagne en hiver ? D. AUDRECHY > Pourquoi ?

19 <>S 19 Sur la réglementation : 8. Où se renseigner ? Sur la CLPA : Sur les avalanches : - la CLPA est déposée en mairie et mise à disposition du public. - sur Internet : - au niveau des Plan de Prévention des Risques, consultables en mairie - à l'Association Nationale pour l'Etude de la Neige et des Avalanches, - au Ministère de lEnvironnement et du Développement Durable, Sur les prévisions météorologiques données par Météo France : (département) Bulletin destimation du risque davalanche :

20 <>S 20 Quelques références bibliographiques : "Dans le secret des avalanches, guide pratique pour l'estimation du risque" François SIVARDIERE - Editions Glénat "Attention avalanche – Evaluer et réduire les risques" - Robert BOLOGNESI –Editions Nathan – 2001 " Construire en montagne : la prise en compte du risque d'avalanche" – Ministère de l'Ecologie et du développement Durable, Ministère de l'Equipement, des transports, du Logement, du tourisme et de la mer Revue "Neige et Avalanches" éditée par l'ANENA 8. Où se renseigner ? (suite)

21 21 Région Provence Alpes Côte dAzur Cette présentation a été financée par : Réalisation Delphine Audrechy, graphisme Jérôme Bouchon © Cemagref et ses partenaires mars 2005 Cette présentation vient en complément du guide demploi :

22 <>S 22 Qu'est ce que l'EPA ? L'Enquête Permanente sur les Avalanches (EPA) est un inventaire permanent des événements avalanches survenus dans des sites sélectionnés. ? Quelle différence y a-t-il entre EPA et CLPA ? L'EPA recense tous les événements qui se sont produits sur un site (date, type d'avalanche, nature des dégâts…) alors que la CLPA représente les limites extrêmes atteintes par les avalanches dans une zone d'étude donnée. 3 Des sites d'avalanches sont observés chaque année par les agents de l'Office National des Forêts. Extrait du carnet d'avis d'avalanche


Télécharger ppt "1 un outil incontournable… pour améliorer la sécurité, faciliter laménagement et la gestion des zones de montagne. Région Provence Alpes Côte dAzur CLPA."

Présentations similaires


Annonces Google