La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le programme de Bonne Gouvernance des Médicaments Avril 2009 Dr Guitelle Baghdadi-Sabeti Département des Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le programme de Bonne Gouvernance des Médicaments Avril 2009 Dr Guitelle Baghdadi-Sabeti Département des Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques."— Transcription de la présentation:

1 Le programme de Bonne Gouvernance des Médicaments Avril 2009 Dr Guitelle Baghdadi-Sabeti Département des Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques

2 Departement de Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques Avril 2009 – La bonne gouvernance des médicaments 2 Corruption requires two parties: the corrupter and the corruptee "Whose is the greater blame? She who sins for pay or he who pays for sin?" Sor Juana Inés de la Cruz

3 Departement de Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques Avril 2009 – La bonne gouvernance des médicaments 3 Conflit dintérêts Pression Vols Falsification données sur innocuité ou efficacité Saisie par lEtat / réglementaires Brevets R-D et essais cliniques Fabrication Fixation des prix Distribution Homologation Sélection Achat et importation Promotion Inspection Prescription Délivrance Pharmacovigilance La chaîne pharmaceutique peut être soumise à de nombreuses pratiques non éthiques Priorités de R-D Cartels Promotion contraire à léthique FraudeSurfacturation Perpétuation des brevets Evasion fiscale Contrefaçon /mauvaise qualité Collusion Dons contraires à léthique

4 Departement de Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques Avril 2009 – La bonne gouvernance des médicaments 4 Les dépenses consacrées aux services de santé sélèvent à US $4400 milliards par an Marché pharmaceutique mondial : > US $600 milliards La corruption représente 10 % à 25 % des dépenses publiques consacrées aux achats (y compris dans le secteur de la santé) Certains pays rapportent que la corruption et la fraude dans les hôpitaux entraînent une perte de 2/3 des approvisionnements en médicaments La mauvaise qualité de certains essais entraîne une exagération des bienfaits des traitements de 34 % en moyenne La corruption des hauts responsables de la réglementation pharmaceutique a entraîné la mise sur le marché de médicaments dangereux, qui ont provoqué des décès La corruption est consid é r é e comme le principal obstacle au d é veloppement é conomique et social

5 Departement de Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques Avril 2009 – La bonne gouvernance des médicaments 5 Les pratiques contraires à léthique peuvent avoir de graves conséquences sur le système de santé Conséquences sanitaires Manque de médicaments essentiels augmentation de la morbidité et de la mortalité Mise sur le marché de médicaments dangereux Usage irrationnel des médicaments Conséquences économiques Dépenses pharmaceutiques dans les pays à revenu faible : 10 %-40 % du budget de la santé publique 20 %-50 % des dépenses de santé totales Les pauvres sont les plus touchés inégalités Conséquences au niveau de limage et de la confiance Réduction des moyens des pouvoirs publics Baisse de la crédibilité des professionnels de la santé Érosion de la confiance du grand public

6 Departement de Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques Avril 2009 – La bonne gouvernance des médicaments 6 Beaucoup de guidelines techniques existent déjà… défi de les équilibrer avec les pratiques éthiques Guidelines techniques Règle de loi Responsabilité Transparence Participation Système de mérite Décision basée sur lévidence Honnêteté Efficacité et effectivité Etc… BPF BPC Contrefaçons Manuel sur lautorisation de Marketing Liste modèle OMS des ME Bonnes pratiques dachats Critères éthiques Etc.… Pratiques Ethiques

7 Département de Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques Avril 2009 –Bonne Gouvernance des Médicaments 7 Programme de lOMS sur la bonne gouvernance des médicaments But Diminuer la corruption dans le secteur pharmaceutique en appliquant des procédures administratives transparentes et en favorisant les pratiques éthiques. Objectifs Sensibiliser toutes les parties intéressées au problème de la corruption dans le secteur pharmaceutique et à ses conséquences sur le fonctionnement du système de santé. Accroître la transparence des systèmes de réglementation pharmaceutique et de gestion des approvisionnements. Renforcer les capacités nationales à la bonne gouvernance dans la réglementation pharmaceutique et la gestion des approvisionnements.

8 Département de Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques Avril 2009 –Bonne Gouvernance des Médicaments 8 La lutte contre la corruption repose sur l application coordonn é e de deux strat é gies fondamentales « Approche fondée sur la discipline » Lois, politiques et procédures contre la corruption et en faveur des bonnes pratiques pharmaceutiques, assorties de sanctions adaptées en cas dinfraction Prévention de la corruption par crainte de sanction « Approche fondée sur des valeurs » Promotion de lintégrité institutionnelle, en mettant en avant des valeurs morales et des principes éthiques Incitation des fonctionnaires à avoir un comportement conforme à léthique

9 Département de Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques Avril 2009 –Bonne Gouvernance des Médicaments 9 PHASE II Mise au point dun Cadre national de Bonne gouvernance PHASE III Mise en œuvre du programme de bonne gouvernance PHASE I Évaluation Nationale Rapport dévaluation Adoption officielle du cadre national Stratégie nationale Programme de bonne gouvernance des m é dicaments : un processus mod è le Approb. Ministère de la Santé

10 Département de Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques Avril 2009 –Bonne Gouvernance des Médicaments 10 Paquet technique… et formations pour les équipes nationales

11 Département de Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques Avril 2009 –Bonne Gouvernance des Médicaments 11 Approche "bottom-up" dans mise en oeuvre du projet et développement du programme

12 Département de Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques Avril 2009 –Bonne Gouvernance des Médicaments 12 Résumé de l'analyse comparative des résultats quantitatifs de lévaluation dans 25 pays HomologationAutorisationInspectionPromotion Essais cliniquesSélectionAchatDistribution Extremely Vulnerable Very Vulnerable Moderately Vulnerable 4.1 – Marginally Vulnerable 6.1 – Minimally Vulnerable 8.1 – Total countries Vulnérabilité à la corruption de 8 fonctions de systèmes pharmaceutiques classée dans une échelle de 0 à 10 selon la méthodologie de l'OMS

13 Département de Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques Avril 2009 –Bonne Gouvernance des Médicaments 13 Résumé de l'analyse comparative des résultats qualitatifs de lévaluation Points forts communs Présence de documents officiels écrits pour toutes les décisions prises par les comités d'homologation Existence de mécanismes "Post tender" pour surveiller le performance des fournisseurs Points faibles communs Absence de documents décrivant la composition et tâches du comité d'homologation Absence de politiques et formulaires sur le conflit d'intérêt Procédure d'appel pour les demandeurs dont les offres ont été refusées Audits pour les bureaux d'achats Variations entre les pays Procédures d'appel pour les demandes rejetées existent, mais avec différents niveaux de fonctionnement

14 Département de Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques Avril 2009 –Bonne Gouvernance des Médicaments 14 Observations clés et leçons apprises Grand intérêt pour le sujet (plus quanticipé) Approche préventive et constructive est attirante Evaluation peut être éducative Limplication du personnel "senior" essentielle pour progrès et continuité du programme (engagement à long-terme) Très important de faire participer les agences nationales danti-corruption Communication continue et formation du personnel sont essentielles Certains pays ont besoin de plus de temps que dautres Echange dexpériences et de savoir-faire entre les pays participants au programme reste probablement la meilleure plateforme dapprentissage

15 Département de Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques Avril 2009 –Bonne Gouvernance des Médicaments 15 "I never worry about action, but only inaction." Winston CHURCHILL

16 Département de Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques Avril 2009 –Bonne Gouvernance des Médicaments 16 Quelques questions de réflexion… Pensez-vous que la corruption existe dans votre pays? Quelles sont les formes les plus communes? Quels sont les causes possibles? Pour quelles raisons le secteur pharmaceutique est-il fortement vulnérable à la corruption? A votre avis, que doit-on faire pour combattre la corruption à long terme?


Télécharger ppt "Le programme de Bonne Gouvernance des Médicaments Avril 2009 Dr Guitelle Baghdadi-Sabeti Département des Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques."

Présentations similaires


Annonces Google