La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chaire UNESCO Human Earth Droits Humains & Santé Sexuelle AGIR ENSEMBLE POUR UN MONDE PLUS HUMAIN Les auteurs sont responsables du choix et de la présentation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chaire UNESCO Human Earth Droits Humains & Santé Sexuelle AGIR ENSEMBLE POUR UN MONDE PLUS HUMAIN Les auteurs sont responsables du choix et de la présentation."— Transcription de la présentation:

1 Chaire UNESCO Human Earth Droits Humains & Santé Sexuelle AGIR ENSEMBLE POUR UN MONDE PLUS HUMAIN Les auteurs sont responsables du choix et de la présentation des contenus de cette publication, ainsi que des opinions qui y sont exprimées, lesquelles ne reflètent pas nécessairement celles de lUNESCO et ne lengage pas

2 Santé sexuelle et Droits Humains : respect des diversités Dr Thierry Troussier* Alain Giami** Chaire UNESCO : Santé sexuelle et Droits Humains *Médecin de Santé Publique, sexologue **Directeur de recherche INSERM CESP, U1018 Novembre 2011

3 *Jeune fille de moins de 15 ans En France, tous les ans : § 1 femme sur 10 a été victime dagressions sexuelles pendant son enfance § grossesses non désirées chez les adolescentes aboutissent à IVG § 150 femmes meurent de violence conjugale § condamnations pour cause de violence sexuelle § 6000 excisions illégales sont pratiquées § décès par suicide souvent lié à lorientation sexuelle § Plus de nouveaux cas dinfection par le VIH sont découverts 3 Les droits sexuels existent pour tous et doivent être respectés Dans le monde tous les ans : 1 jeune fille* sur 10 a été victime dagressions sexuelles. 6 femmes sur 10 subissent des violences sexuelles physiques et/ou sexuelles 45% des jeunes filles ont leur première expérience sexuelle forcée Grossesses Non Désirées chez les adolescentes d'enfants décèdent avant l'âge de 4 semaines fillettes subissent des mutilations sexuelles En Afrique, le sida est la première cause de décès prématurés nouveaux cas de VIH sont diagnostiqués tous les ans Les IST* sont la 2 ème cause de perte de santé chez les femmes de - 24 ans AGIR FACE À LINACCEPTABLE

4 Historique OMS OMS 1946 : La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité. OMS 1975 : La santé sexuelle est l'intégration des aspects somatiques, émotionnels, intellectuels et sociaux du bien-être sexuel en ce qu'ils peuvent enrichir et développer la personnalité, la communication et l'amour. OMS 2002 : Les Droits sexuels et devoirs « un comportement sexuel responsable » OMS 2003 : La santé sexuelle a besoin d'une approche positive et respectueuse de la sexualité et des relations sexuelles, et la possibilité d'avoir des expériences sexuelles qui apportent du plaisir en toute sécurité et sans contraintes, discrimination ou violence.

5 IPPF 1995 / 1996 : Les droits sexuels dans la santé sexuelle et reproductive 1 Le droit à la vie pour protéger les femmes dont la vie est mise en danger par une grossesse 2 Le droit à la liberté et la sécurité de la personne 3 Le droit à l'égalité et à la liberté face à toutes les formes de discrimination 4 Le droit à une vie privée 5 Le droit à la liberté de penser 6 Le droit à l'information et l'éducation 7 Le droit à choisir si on doit ou non se marier ou trouver et fonder une famille 8 Le droit de décider si et quand on doit avoir des enfants 9 Le droit à l'accès aux soins de santé et à la protection sociale 10 Le droit à bénéficier des progrès de la science 11 Le droit à la liberté de réunion et à la participation politique 12 Le droit de ne pas être torturé et à ne pas recevoir des traitements dégradants

6 WAS Declaration of Sexual Rights Hong Kong 1999 La santé sexuelle est le produit d'un environnement qui reconnaît, respecte et exerce les droits sexuels. Les Droits Sexuels sont des Droits de l'Homme Fondamentaux et Universels

7 Droits sexuels "Les droits de l'homme sont propres à tout être humain. Cependant, leur reconnaissance ne crée pas de droits en soi. Les droits de l'Homme sont au-delà des valeurs culturelles. Si une culture particulière a des pratiques qui vont à l'encontre des droits de l'Homme, elle doit être modifiée, comme dans le cas des mutilations génitales des femmes (…) L'approche en termes de droits de l'Homme a déjà été développée à propos de la promotion de la santé reproductive. La protection de la santé étant un droit de l'Homme fondamental, il en découle que la santé sexuelle repose sur des droits sexuels." (PAHO, OMS, WAS, 2000)

8 Devoirs sexuels : Un comportement sexuel responsable "Le comportement sexuel responsable est exprimé au niveau individuel, interpersonnel et communautaire. Il comprend l'autonomie, la réciprocité, l'honnêteté, le respect, le consentement, la protection et la poursuite du plaisir et du bien-être. Une personne qui revendique un comportement sexuel responsable ne cherche pas à nuire et s'abstient d'exploiter, de harceler, de manipuler et d'exprimer de la discrimination envers les autres. Une communauté favorise des comportements sexuels responsables en fournissant les connaissances, les ressources, et en défendant les droits dont les individus ont besoin pour avoir une telle conduite." (PAHO/OMS, WAS, 2000)

9 Les enjeux de la santé sexuelle (Gaudreau, Giroux, Dupond 1996) §Physiques : §la génitalité (grossesse, désir denfant, contraception) §l évolution des besoins physiologiques (ado, adulte, ménopause, andropause…) §l érotisme : du plaisir au désir §Sociaux relationnels: §les interrelations humaines sexuées (rapports de genre, sentiments, types de partenaires, agressions sexuelles, pornographie, dépendance…) §les codes sociaux (tabous, normes, valeurs, contrôles…) §Mentaux : §du rationnel au symbolique :La personne sexuée (identité, orientation, initiation, éducation…) §les relations sexuelles (confiance) et les rapports sexuels (sécuritaires)

10 La santé sexuelle et les droits humains appliquée à léducation §apprentissage centré sur le sujet l besoins subjectifs & objectifs l adaptation à son environnement l vie quotidienne l partenaires, famille, entourage §intégrée léducation à la vie, à létat de santé, aux soins éventuellement

11 Comment intégrer la santé sexuelle dans léducation du sujet §Agir sur la connaissance : l informer et expliquer l donner des outils daide à ladaptation de comportements l prévenir les ruptures de comportements adaptés liées aux effets indésirables §Agir avec lenvironnement : l impliquer lenvironnement (personnel, famille soignants) l anticiper les crises §Agir sur le mental : l traiter les dépressions, revaloriser la personne l ne rien tenir pour acquis

12 Les approches de l entretien de prévention §Approche « réductionniste » : seul le préservatif protège de la transmission du VIH et des IST §approche « behavioriste » : la RDR sexuels, le TasP, le dépistage et le traitement précoces… §approche « humaniste » : estime de soi, dimension de plaisir, du bien être, le sens de lacte sexuel / sujet / environnement, remise en question des normes nuisibles

13 LENTRETIEN SUR LA SEXUALITE PARTICULARITES : PARTICULARITES : §Pas de « normalité » §Le couple est concerné. §Lindissociabilité : organique /psychique/ relationnel. §Le cercle vicieux : un symptôme ( comportement) entraîne une mauvaise interprétation (cognition) qui entraîne une émotion négative doù reproduction du symptôme. ORGANISATION DE LA CONSULTATION : § Prendre le temps § Prendre le temps § Etablir un face à face interactif § Partir du discours du patient. §Evaluer le symptôme et le patient sur le plan somatique, relationnel et psychologique

14 La santé sexuelle appliquée à un modèle dintervention inter individuel Le trépied de la fonction érotique au regard de la prise de risques sexuelle Orgasme : réponse, mental, psychologie, croyances Désir : demande, langage, culture, expression des émotions, rites VIH: goût/dégoût Plaisir : besoin sexuel, physique, les 5 sens Amour/ haine Vie / mort

15 Les thèmes abordés dans l entretien de prévention lié à la sexualité §Évaluation des besoins physiques : besoins vitaux de génitalité, de désir de protection, de plaisir §Évaluation des besoins émotionnels : lestime de soi, besoin d attachement, damour, dêtre désiré(e) §Évaluation des enjeux sociaux : négociation du risque et confiance § Évaluation psychique : connaissance des facteurs surexposants, stratégies de prévention, autonomie de la personne, imaginaire, fantasmes et valeurs sous- tendantes §Évaluation du sens entre rapport sexuel et relation sexuelle

16 Cela permet à lindividu : danticiper et de mieux gérer les prises de risques, de clarifier : confiance et protection ou non du rapport de mettre en œuvre des comportements de prévention avec une ou des relations satisfaisantes de rechercher les leviers de sa fonction érotique et affective : « Pour qui je jouis ? » « Quest-ce qui me fait homme ? » « Quest-ce qui me fait femme ? » « Quel est le sens à ma vie sexuelle et affective ? »

17 A quoi devons-nous nous habituer ? Axel Kahn 2008 (lhomme, le bien et le mal) Si lhomme ne pensait pas, ne désirait pas être libre, il ny aurait aucun risque. La notion de risque est liée à lincertitude. Cette notion de risque découle de limprévisibilité des actions dun être qui se veut autonome (bios, la part dhumain, la pensée). Ce qui est déterminé nest pas incertain et ne peut pas être risqué (zoé, la part animale, biologiquement déterminée) Un être qui se désire libre est ainsi, par là, amené à penser, et cest tout ce à quoi …vous devez vous habituer…


Télécharger ppt "Chaire UNESCO Human Earth Droits Humains & Santé Sexuelle AGIR ENSEMBLE POUR UN MONDE PLUS HUMAIN Les auteurs sont responsables du choix et de la présentation."

Présentations similaires


Annonces Google