La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les réseaux donnent une dimension nouvelle à lEPP Lexemple du diabète Dr Michel Varroud-Vial Département EPP ANCRED Président de la FENODEP.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les réseaux donnent une dimension nouvelle à lEPP Lexemple du diabète Dr Michel Varroud-Vial Département EPP ANCRED Président de la FENODEP."— Transcription de la présentation:

1 Les réseaux donnent une dimension nouvelle à lEPP Lexemple du diabète Dr Michel Varroud-Vial Département EPP ANCRED Président de la FENODEP

2 Les 6 critères de qualité de lEPP Partir du dossier médical et y revenir Viser à la permanence: intégration pérenne à la pratique et à lorganisation des soins Etre simple et faisable Contribuer à décloisonner les pratiques entre professionnels et entre la ville et lhôpital Etre indépendant des financements privés Associer les patients Apporter un bénéfice aux professionnels et aux institutions

3 Comment un réseau peut-il permettre de réaliser lEPP? Sur la base de la participation aux réunions de concertation pluridisciplinaires organisées par le réseau à partir du dossier de ses propres patients. En réalisant un bilan annuel de prise en charge à partir du dossier médical de ses patients. En participant aux actions de décloisonnement et de coopération ville-hôpital

4 Le programme EPP ANCRED « Bilan annuel » Programme sur au moins 2 ans adopté par 39 réseaux de santé diabète. Procédure: –Remplissage de 10 fiches par médecin à partir du dossier médical, dans lordre des consultation, –Envoi au réseau ou directement à lANCRED, –Synthèse et retour au médecin selon des indicateurs de suivi et proposition de plan damélioration, –Choix et implémentation des mesures damélioration, –2 ème recueil pour objectiver le degré damélioration, –Documentation des indicateurs à long terme.

5 Evaluation de 3 risques prioritaires Hyperglycémie Cardiovasculaire Lésion des pieds –Bénéficiant de référentiels validés pour leur dépistage et leur prise en charge. –Pouvant faire lobjet dindicateurs dévaluation et de prise en charge. –Donnant lieu à une coopération pluri- professionnelle.

6 Prescriptions en cas de cardiopathie ischémique– REVESDIAB ENTRED 2003 2002 n=392 2003 n=779 2005 n=826 2006 n=1263 Anti agrégant 74778194 Bêta boquant ou verapamil - diltiazem 4764726094 IEC ou sartan 61598182 Statine 5156658387 Les 4 médicaments associés 1626414768 Revue Prat MG 2006, 20: 122 –124

7 Interventions en cas de diabète déséquilibré – REVESDIAB 2002200320052006 Consultation dun diabétologue45495640 Insuline en ambulatoire1921169 Diététicienne17343533 Hôpital de jour ou hospitalisation1210812 Consultation infirmière101164 Éducation de groupe en ambulatoire515118 Aucune intervention452420 Revue Prat MG 2006, 20: 122 –124 ECODIA 2 13% pour tous

8 Interventions ciblées selon les risques – REVESDIAB 2002200320052006 Diététicienne si surpoids 2539 30 Metformine en monothérapie si obésité 60747976 Podologue si risque de lésion des pieds 23485857 Néphrologue si protéinurie ou IR 17252921 Revue Prat MG 2006, 20: 122 –124 ECODIA 2 56% ECODIA 2 16% pour tous

9 La voie des indicateurs Groupe projet ANCRED 24 indicateurs Procédure de consultation DELPHI aux abonnés de la newsletter : 250 réponses. Validation avec les sociétés savantes: ALFEDIAM, CNGE, FENAREDIAM, SFMG, SFTG, UNAFORMEC 23 indicateurs

10 Indicateurs de processus : présence dans le dossier depuis 1 an 1.Trois mesures de la PA 2.Résultat de lexamen du fond dœil 3.Trois dosages de lHbA1c 4.Mesure de lIMC. 5.Résultat dun EAL (dosage HDL avec calcul LDL) 6.Résultat du dosage de la créatininémie 7.Résultat du dosage de la microalbuminurie. 8.Statut tabagique 9.Mention dun conseil darrêt du tabac si tabagisme 10.Gradation du risque de lésion des pieds

11 Indicateurs de procédure et de résultats : % de patients 11.à haut risque de lésion des pieds à qui ont été prescrits des soins de podologie 12.haut risque CV à qui a été prescrite une statine 13.en prévention secondaire à qui a été prescrit un AAP 14.avec microalbuminurie/protéinurie à qui a été prescrit un inhibiteur du SRA 15.avec PA <140/80 mmHg 16.avec HbA1c <7% 17.avec LDL-c 8% à 2 reprises 23.à qui a été prescrite une ASG

12 Assurer un avis diabétologique après hospitalisation pour complication cardiovasculaire Sortie du service de cardiologie Signalement au réseau Prise de rendez-vous et consultation avec le diabétologue libéral P lan thérapeutique I nformation du patient S uggestions pour le suivi T arification selon MCE Rapport au médecin traitant selon format standardisé

13 Accompagner les patients après hospitalisation pour prévenir les réhospitalisations Accompagnement par infirmière formée O bjectifs prioritaires P arcours de soins orienté E ducation R endez-vous programmés A ide à lobservance Sortie du service hospitalier Signalement au réseau Formation et soutien par le réseau Retour formalisé au médecin traitant

14 Les réseaux apportent une dimension majeure à lEPP Promouvoir les interventions démontrées capables daméliorer les pratiques Les modifications organisationnelles Le transfert de tâches et le suivi partagé avec les professions paramédicales. Stratégies efficaces pour améliorer le contrôle glycémique selon méta-analyse du JAMA 2006, 296: 427-440


Télécharger ppt "Les réseaux donnent une dimension nouvelle à lEPP Lexemple du diabète Dr Michel Varroud-Vial Département EPP ANCRED Président de la FENODEP."

Présentations similaires


Annonces Google