La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cours dintroduction à la macroéconomie Manon Domingues Dos Santos Page web :

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cours dintroduction à la macroéconomie Manon Domingues Dos Santos Page web :"— Transcription de la présentation:

1 Cours dintroduction à la macroéconomie Manon Domingues Dos Santos Page web :

2 1. Un tour du monde en quelques chiffres Indicateur de bien-être le PIB par tête 1.1 Croissance et fluctuations Question : une augmentation du PIB par habitant est-il un gage de bien-être ? Oui : une de la quantité de biens produit dans un pays permet potentiellement de mieux satisfaire les besoins de ses habitants. Mais pas nécessairement : Qualité et diversité Espérance de vie Structure socio-politique Répartition

3

4

5

6 Distinction court terme long terme :

7 A long terme : croissance économique A court terme : fluctuations économiques

8 1.1.1 La croissance : un phénomène récent et inégal Définition : taux de croissance du PIB au cours de lannée t : Un phénomène récent

9 PIB par habitant sur longue période: vue densemble Source: Maddison, OCDE, 2003.

10

11 Depuis 1820 : croissance intense et ininterrompue des niveaux de vie dans certains pays Multiplié par 15 en moyenne Grande similitude : EU, All, F, It GB : maturité industrielle antérieure Japon : décollage fin 20 ème Produit national brut par habitant

12 Taux de croissance par sous-périodes se distingue par des taux de croissance particulièrement élevés Trente Glorieuses : période de croissance exceptionnelle - Durée (25 ans) - Intensité (5%)

13 Un phénomène inégal /3 Les inégalités de PIB par habitant

14

15

16 Les inégalités de taux de croissance

17 PIB par habitant dans les pays à bas revenu

18

19 1.1.2 Limportance des fluctuations conjoncturelles

20

21 Depuis les trente glorieuses : 2 ruptures Ralentissement tendanciel (2%) Augmentation des fluctuations (fois 2)

22 2.2 Evolution du chômage Du miracle au désastre européen : Rigidités du marché du travail Rôle des politiques macroéconomiques

23

24

25

26

27 Pourcentage d'écart de PIB par tête par rapport aux Etats-Unis, 2000

28 2. Lobjet et la méthode de la macro-économie 2.1 Lobjet de la macroéconomie Objet de léconomie : Etudier comment les ressources rares sont allouées dans léconomie de façon à satisfaire les besoins des agents

29 Microéconomie : analyse les comportements individuels sur un bien particulier Macroéconomie : étude de léconomie dans sa globalité Analyse des évolutionsdu revenu national du taux de chômage, de linflation Différence entre micro et macro : lEchelle

30 Comment stimuler la croissance ? Pourquoi et comment juguler linflation ? Comment réduire le chômage ? Comment réduire les inégalités ? Questions :

31 2.2. La méthode de la macroéconomie Approches positive et normative Approche positive : elle décrit, analyse et explique les faits et les comportements économiques Explique et prévoit Approche normative : elle définit ce qui devrait être - Objectif social - Espace des possibles Politique économique optimale

32 Approche hypothético-déductive et modélisation Léconomie est une science : Abstraction cherchant à élaborer une représentation théorique de la réalité étudiée avant den évaluer le pouvoir explicatif Cette représentation théorique constitue un modèle La formalisation -Les objets étudiés sont dordre quantitatif -Propositions théoriques claires et univoques Liens de causalité quantifiables

33 Approche hypothético-déductive Hypothèses Déduction des implications Confrontation avec les observations (Prédictions – Rétrodictions) Confirmation ou réfutation

34 La modélisation Variables : - Définition : grandeurs mesurables susceptibles de varier en fonction des circonstances (temps…) Exemple : Agrégats Indices Prix -Flux et stock Variation du stock entre t et t+1= flux en t

35 Exemple : Les risques daccélération de la hausse des prix en GB viennent des tensions sur les salaires que fait naître la croissance économique Variables endogènes : Variables exogènes : Relations – Fonctions :

36 Variables exogènes Relations de causalité Variables endogènes Modèle

37 3. Le circuit économique 3.1. Les trois définitions du PIB - Mesure de la production globale en CN : le PIB Trois définitions le PIB est la valeur des biens et services finaux produits dans une économie au cours dune période

38 Firme 1 : Acier Vend pour 100 à Firme 2 Emploie des travailleurs et des machines Verse 80 à ses salariés, le reste étant du profit Firme 2 :Voiture Achète de lacier à Firme 1 pour produire Vends pour 210 de voitures Paie 70 de salaires, 100 dacier, le reste étant du profit

39 Firme 1 : Entreprise sidérurgique Chiffre daffaires100 Dépenses : Salaires80 Profit20 Firme 2 : Constructeur automobile Chiffre daffaires210 Dépenses : Acier100 Salaires70 Profit40 PIB : 300 ou Biens intermédiaires – Biens finaux Fusion des entreprises

40 le PIB est la somme des valeurs ajoutées créées dans une économie au cours dune période Valeur ajoutée : Valeur de la production – Valeur des consommations intermédiaires Exemple :

41 le PIB est la somme des revenus distribués dans une économie au cours dune période Revenus dont dispose une entreprise une fois payés ses fournisseurs (consommations intermédiaires) - Impôts indirects (taxes sur les ventes) - Revenu du travail (salaires …) - Revenu du capital (« Profits ») Exemple :

42 Revenus du travail Revenu du capital Impôts sur production et importations nets de subventions

43 Trois définitions du PIB : 1)Valeur des biens et services finaux produits 2)Somme des valeurs ajoutées créées 3)Somme des revenus distribués dans une économie au cours dune période

44 Les Ménages Offrent les facteurs de production dont la rémunération constitue leur revenu Répartissent leur revenu entre consommation de B et S, Impôts et Epargne Les Entreprises Achètent les facteurs de production quelles rémunèrent Produisent et vendent leur bien final Investissent en B et S en empruntant sur le marché financier 3.2. Le circuit économique

45 Achète des B et S LEtat Perçoit les impôts Prête (excédent) ou sendette (déficit) Le Reste du monde Prête ou sendette auprès des résidents Achète et vends des biens et service au résidents

46 3.3. Les composantes du PIB : Qui achète les biens et services produits ? Consommation Biens et services achetés par les ménages - Biens de consommation non durables - Biens de consommations durables - Services Linvestissement Achats de Biens et services en vue dune utilisation future - Investissement fixe des entreprises (machines et infrastructures) - Investissement fixe des ménages (logements)

47 Les dépenses gouvernementales Biens et services achetés par les pouvoirs publics (autorités locales et nationales) Importations – Exportations Biens et services achetés et vendus par le RdM aux résidents

48 Décomposition du PIB français en 2005 MilliardsPart du PIB PIB (Y)1 702 Consommation (C)97657 Investissement (I)33720 Dépenses gouvernementales (G) Exportations nettes-16 Exportations (X)44626 Importations (M)46327

49 Décomposition fondamentale

50 4. Les enseignements de la macro-économie Question : Comment lanalyse macroéconomique permet- elle dappréhender de façon positive et normative les évolutions tendancielles et conjoncturelles de lactivité ?

51 Différence fondamentale entre long terme et court terme : le comportement des prix A LT : les prix sont flexibles et réagissent aux variations de loffre et de la demande Différence dans lajustement des prix conditionne lefficacité des politiques à lhorizon temporel retenu. A CT : certains prix sont fixés à des niveaux prédéterminés

52 4.1 Lanalyse classique à létude de léconomie à long terme Postulat classique : les prix sajustent pour égaliser sur tous les marchés les quantités offertes et demandées Les quantités produites sont déterminées par les dotations factorielles et la technologie « Capacités doffre » Inefficacité des politiques de relance par la demande

53 Offre insensible aux prix YSYS Y1 p YDYD E1 P1 E2 P2 =Y2

54 4.2 Lanalyse keynésienne à létude de léconomie à CT Postulat keynésien : les prix sont rigides Quantité produite peut dépendre de la quantité demandée Justification des politiques budgétaires et monétaires pour stabiliser léconomie

55 Offre infiniment sensible aux prix p YDYD YSYS Y1 E1 P1

56 Offre infiniment sensible aux prix p YDYD YSYS Y1 E1 P1 Y2 E2

57 5. Plan et références bibliographiques Introduction générale Partie 1 : Les comportements Chapitre 1 : La consommation des ménages Chapitre 2 : Linvestissement des entreprises Partie 2 : Léconomie dans le long terme Chapitre 3 : Léquilibre macroéconomique de long-terme Chapitre 4 : Le chômage naturel Partie 3 : Léconomie dans le court terme Chapitre 5 : léquilibre macroéconomique de court terme Chapitre 6 : Efficacité des politiques macroéconomiques 5.1 Le plan

58 Ensemble du cours : Macroéconomie, Grégory Mankiw, De Boeck Université. Analyse Macroéconomique 1, La découverte. Partie I : Macroéconomie, comportements et croissance, K Schubert, Vuibert Macroéconomie, consommation et épargne, P.Villieu, Repère Macroéconomie, linvestissement, Patrick Villieu, Repère, La découverte Page web : 5.2 Références

59 Ensemble du cours : Macroéconomie, Grégory Mankiw, De Boeck Université. Analyse Macroéconomique 1, La découverte. Partie I : Macroéconomie, comportements et croissance, K Schubert, Vuibert Macroéconomie, consommation et épargne, P.Villieu, Repère Macroéconomie, linvestissement, Patrick Villieu, Repère, La découverte Page web : 4.2 Références


Télécharger ppt "Cours dintroduction à la macroéconomie Manon Domingues Dos Santos Page web :"

Présentations similaires


Annonces Google