La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Modèles et outils logiciels pour lannotation sémantique de documents pédagogiques Dominique Mille Laboratoire CLIPS Equipe ARCADE GRENOBLE Jury Cyrille.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Modèles et outils logiciels pour lannotation sémantique de documents pédagogiques Dominique Mille Laboratoire CLIPS Equipe ARCADE GRENOBLE Jury Cyrille."— Transcription de la présentation:

1 1 Modèles et outils logiciels pour lannotation sémantique de documents pédagogiques Dominique Mille Laboratoire CLIPS Equipe ARCADE GRENOBLE Jury Cyrille DESMOULINS Florence MICHAU Jean-Pierre PEYRIN Philippe TRIGANO Maïa WENTLAND

2 Dominique Mille 26 Octobre Utilité des annotations Usage fréquent sur papier [Marshall 97] Annotation permet de –Sapproprier et personnaliser un document [Robert 01] Activité de la lecture active –Soulager la mémoire humaine [Wolfe 00] Objet de la mémoire externe Annotation utile pour [OHara 97] –Comprendre le document lors de la lecture –Retrouver des informations –Retrouver une démarche de compréhension Annotation électronique ? Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

3 Dominique Mille 26 Octobre Annotation électronique Faiblement utilisée Inconfort de lecture [Marshall 01] –Manque de mobilité –Manque de confort daffichage Inconfort dannotation [OHara 97] –Impossibilité de reporter les habitudes papier –Contrainte de la souris et du clavier –Manque de variété dans les formes Mais volonté de conservation électronique [Marshall 01] Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

4 Dominique Mille 26 Octobre Solutions aux inconforts Qualité daffichage [Gibbs 00] –Réduction des problèmes de lisibilité avancées technologiques –Taille décran confortable Mobilité : deux aspects [Schilit 99] –Transport de la machine : bus, salle dattente, parc, etc. –Position libre pour la lecture : assis, allongé, debout, etc. Contrainte de la souris et du clavier [Schilit 99] –Machine avec stylet report des habitudes papier possible Rejet –Ordinateur de bureau trop encombrant –Ordinateur portable interaction pas avec stylet –PDA écran trop petit Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

5 Dominique Mille 26 Octobre Solutions imparfaites Confort papier inatteignable Recommandation [Marchall 99] –Conserver les habitudes papiers –Compenser linconfort par des avantages informatiques Déterminer quels sont ces avantages –Étude de lannotation : ambiguïté du terme –Objet De la mémoire externe Quelles sont ses caractéristiques ? –Activité De la lecture active Quels en sont les besoins ? Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

6 Dominique Mille 26 Octobre Sémantique Annotation = forme + ancre –Mais pas que cela : auteur, date, etc. –Mais aussi sémantique Perte de la sémantique –Ex : surlignages bleus et jaunes –Lauteur sait –Autrui ne sait pas –Lauteur ne saura plus Sémantique implicite –Lexpliciter pour la conserver Avantage informatique Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

7 Dominique Mille 26 Octobre Objectif –Proposer des formalismes et des outils efficaces pour lannotation électronique de ressources pédagogiques par des apprenants Efficacité = lapprenant atteint entièrement son but (annoter son document avec toute lexpressivité désirée), dans de bonnes conditions (avec le moins de contraintes, avec le plus de confort) Permettre une annotation électronique –Conservant les habitudes papier –Offrant des avantages électroniques –Explicitant et conservant la sémantique Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion Outil de transition

8 Dominique Mille 26 Octobre Contributions Formalisation de lannotation Développement dun premier annoteur Expérimentation de lannoteur Spécification dun annoteur final Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

9 Dominique Mille 26 Octobre Définition Annotation Trace de lactivité du lecteur perceptible sur un document en tant que marque placée dans un but spécifique et en un lieu spécifique dont elle ne peut être dissociée Cette définition –Permet de déterminer si un objet est une annotation ou pas –Rejette Notes sur pages volantes, synthèses de documents : non placées « en un lieu spécifique dont elles ne peuvent être dissociées » Annotations objectives visant une indexation : non « perceptibles sur un document » Gribouillages en marge : non placés « dans un but spécifique » –Ne liste pas toutes les caractéristiques des annotations Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

10 Dominique Mille 26 Octobre Représentation formelle Complète –Couvrant toutes les annotations productibles –Contenant tout ce qui constitue une annotation –Non limitée aux apprenants Confrontation avec –Les représentations existantes –Les descriptions existantes –Les usages observés Computable et adaptable Représentation structurée de lannotation à base dattributs hiérarchisés Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

11 Dominique Mille 26 Octobre Objet dannotation Attributs fixes –Attributs physiques –Attributs circonstanciels –Attributs sémantiques Attributs évolutifs –De transmission –Personnels Evènement Point de vue annotateur Valeurs non modifiables Evolution Point de vue possesseur Valeurs modifiées à chaque transmission Caractéristiques visibles Circonstances spatiales et temporelles Sens de lannotation Caractéristiques de don et de réception Apport du nouveau possesseur Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

12 Dominique Mille 26 Octobre Attributs fixes Attributs fixes physiques Ancre physique emplacement de lannotation –URL du document –Emplacement de lannotation dans le document Forme visuelle aspect de lannotation Ancre syntaxique passage annoté –Spatiale –Structurelle –Sémantique Attributs fixes circonstanciels Auteur Date Lieu Situation de réutilisation Situation denseignement discipline, niveau, formation, etc. Décomposition structurelle et sémantique du document Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

13 Dominique Mille 26 Octobre Attributs fixes Attributs fixes sémantiques Contenu libre contenu textuel de lannotation Destinataire(s) Objectif(s) raisons pour lesquelles lannotation est créée –Objectif(s) de lecture active –Objectif(s) de mémorisation Importance Confiance Effet Ex : provoquer une sonnerie modifié par le système Permettent une hiérarchisation Justifie la présence de lannotation fortement chargé de sémantique Annotation : activité de lecture active et objet de mémoire externe deux niveaux dobjectifs But de la mémorisation du marquage Objectif de mémorisation : objectif de lobjectif de lecture active Exemple : « donner un titre » pour « mémoriser des repères dans le document » But du marquage sur le document Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

14 Dominique Mille 26 Octobre Attributs évolutifs De transmission –Donneur –Possesseur –Droits Personnels –Importance –Confiance Modifiés automatiquement lors dune transmission Détermine à qui le nouveau possesseur peut donner lannotation Le nouveau possesseur peut donner des droits plus faibles ou égaux à ceux reçus Du nouveau possesseur Permettent au nouveau possesseur de sexprimer par rapport à lannotation Permettent au nouveau possesseur de sapproprier lannotation Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

15 Dominique Mille 26 Octobre Valeurs des attributs Valuation par le lecteur Valuation par saisie libre –Lent lors de la création –Problème de synonymie –Pas de généralisation des valeurs Valuation par sélection dans une arborescence –Plus rapide –Homogénéisation du vocabulaire employé –Généralisation possible Prédéfinir les domaines de valeurs des attributs Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

16 Dominique Mille 26 Octobre Formes dannotation Ajout De texte Dun dessin explicatif Dune marque Unaire Binaire Mise en évidence En surlignant En soulignant En entourant En barrant En changeant la couleur Formes visuelles –Aucun objectif contenu –Uniquement laspect visuel –Parfois objectif implicitement contenu Ajout dune marque binaire a pour objectif Créer une relation entre deux passages Mise en évidence –Modification de lapparence dune information afin quelle soit plus facilement visible –Aucun objectif contenu Un trait en marge nest pas une forme de Mise en évidence Rejet des signets et des liens hypertextes Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

17 Dominique Mille 26 Octobre Objectifs de lecture active Premier niveau dobjectifs Restructurer Ajouter une remarque personnelle Catégoriser Planifier une action Créer une relation entre deux passages Soutenir lattention Dépendance forte au domaine détude pour les niveaux les plus fins Arborescence des objectifs de lecture active génériques : non spécifiques à une communauté Classification exhaustive : couvre tous les objectifs et classifications des auteurs Soutenir lattention : nappartient pas à la mémorisation Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

18 Dominique Mille 26 Octobre Objectifs de lecture active Détail « Catégoriser » Restructurer Ajouter une remarque personnelle Catégoriser Planifier une action Créer une relation entre deux passages Objectivement Par type prédéfini Par similarité de forme Subjectivement Par valeur d'importance Par similarité de sens Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion Catégorisation des objectifs –Organisation de la forme Restructurer Planifier –Organisation du sens Catégoriser Planifier Créer une relation –Interprétation Ajouter une remarque Planifier

19 Dominique Mille 26 Octobre Objectifs de lecture active Détail « Planifier une action » Restructurer Ajouter une remarque personnelle Catégoriser Planifier une action Créer une relation entre deux passages Approfondir Réviser Supprimer Insérer Reformuler Déplacer Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion Catégorisation des objectifs –Organisation de la forme Restructurer Planifier (Réviser) –Organisation du sens Catégoriser Planifier (Réviser) Créer une relation –Interprétation Ajouter une remarque Planifier

20 Dominique Mille 26 Octobre Objectifs de mémorisation But dune annotation dans le cadre dun apprentissage –Retrouver une information contenue dans le document –Faciliter et réutiliser le travail de compréhension Annotations de révision –Non produites par les apprenants –But : corriger le document Trois valeurs pour lobjectif de mémorisation –Comprendre Mémoriser la démarche de compréhension effectuée –Retrouver Mémoriser des repères dans le document –Corriger Mémoriser des modifications à réaliser Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

21 Dominique Mille 26 Octobre Valuation des attributs Valuation facultative –Valuation impossible leffet na de valeur que si lobjectif est de planifier une tâche –Ne pas contraindre le lecteur la valuation rebute [Denoue 00] Valuation multiple –Ex : surligner un terme à la fois parce quil est important et parce quil se rapporte à la notion de cellule –Valuation multiple : objectif, destinataire et effet –Valuation unique (ex : auteur et lieu) Restreindre la valuation par le lecteur –Récupération des valeurs par le système –Dépendances entre attributs –Patrons individuels personnalisables Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

22 Dominique Mille 26 Octobre Valuation par le système Ancre physique, ancre syntaxique, date facile et courant Auteur, donneur et possesseur si reconnaissance du lecteur par le système Situation denseignement si informations sur le document Lieu si capture par le système (GPS) Effet lorsquil a eu lieu Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

23 Dominique Mille 26 Octobre Dépendances entre attributs Valuer un attribut –Value automatiquement dautres attributs –Restreint les choix de valeurs dautres attributs Définir ces dépendances Ontologies des valeurs –Domaine de valeurs des attributs –Relations entre ces valeurs Relations établies –Formes – ancres syntaxiques spatiales –Formes – ancres physiques –Objectifs de lecture active – ancres syntaxiques spatiales –Objectifs de lecture active – formes –Objectifs de lecture active – objectifs de mémorisation Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

24 Dominique Mille 26 Octobre Objectifs – ancres spatiales Objectifs de restructuration –Annoter tout ou partie du document –Cas particulier de la hiérarchisation Relative à dautres passages Ne peut donc pas concerner le document entier Objectifs de catégorisation et de mise en relation –Typer et mettre en relation des passages du document Pas le document entier Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

25 Dominique Mille 26 Octobre Objectifs – formes Intérêt Restreindre les objectifs disponibles après sélection dune forme Les formes dajout de texte supportent tous les objectifs Aperçu des restrictions des objectifs –Ajout de dessin explicatif exclut la catégorisation, la mise en relation et la planification –Ajout de marques binaires exclut la mise en relation –Mise en évidence exclut lajout de remarque personnelle, la mise en relation, la planification et la reformulation –Mise en évidence en barrant permet uniquement la catégorisation Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

26 Dominique Mille 26 Octobre Patrons personnalisables Légende des annotateurs –Couleurs et/ou forme sémantique (objectif) Patrons personnalisables –Pour lier automatiquement la forme dune annotation aux valeurs de ses attributs sémantiques Intérêts –Activité dannotation électronique Très proche de lactivité dannotation papier Tout en conservant la sémantique –Partage dannotation Adapter la forme aux patrons du receveur Etudes des pratiques annotatoires –Identification des patrons de base Patrons affinés par les annotateurs Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

27 Dominique Mille 26 Octobre Développement dun annoteur Annoteur –Logiciel permettant lannotation de documents numériques Version antérieure du formalisme Implantée en vue –De valider nos formalismes –Dobserver les pratiques annotatoires Besoins –Machine adaptée –Logiciel de lecture Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

28 Dominique Mille 26 Octobre Choix matériel et logiciel Choix du matériel et du logiciel interdépendants Matériel : tablette PC –Equivalente à un véritable ordinateur de bureau –Norme Microsoft : fonctionnalités prévues au départ (orientation de lécran, stylet magnétique, …) –Windows XP Logiciel : Mobipocket Reader –Logiciel de lecture active (avec annotations) pour assistants électroniques –Conversions oeb (norme xml), html, doc vers prc possibles –Développé en France facilite les échanges en vue de le compléter –Possibilité de surligner, souligner, barrer du texte, de différentes couleurs –Confort de lecture et ergonomie Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

29 Dominique Mille 26 Octobre Spécifications de l'annoteur Faire un prototype –A partir du logiciel Mobipocket Reader (dll) –En supprimant leurs fonctionnalités dannotation –En ajoutant nos propres fonctionnalités dannotation Spécifications : mémorisation –Ouverture, fermeture de session –Création, modification, suppression dannotations –Sémantique explicite des annotations –Utilisabilité similaire à un document papier Utilisation intuitive Pas denregistrement pour lutilisateur Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

30 Dominique Mille 26 Octobre Réalisation de l'annoteur Microsoft Visual C++ Représentation des données –Externe : Surlignage + fenêtre dattribut –Interne : fichier XML pour les annotations et les ontologies Difficultés : pas le code source –Formes –Navigation –Aspect Première version non optimale Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

31 Dominique Mille 26 Octobre Contexte dexpérimentation Appel ENT Ecrit, nouvelles technologies, communication et cognition, ACI Cognitique & Programme CNRS Société de lInformation –Modélisation dactivités dannotation sur des e-books pour la formalisation de patrons dannotation informatiques –Cyrille Desmoulins et Michel Dubois Partenariats –Equipe pédagogique de Chimie en DEUG, Isabelle Girault (LIDSET) –Laboratoire de Psychologie Sociale, Michel Dubois Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

32 Dominique Mille 26 Octobre Protocole Population –Etudiants de première année de chimie et de psychologie Volontaires et annotant habituellement leurs documents –Ecologique : TP de Chimie (20 sujets) –Laboratoire : texte de psychologie (20 sujets) Déroulement –Utilisation du dispositif pour préparer le TP et pendant la séance pour le réaliser –Utilisation du dispositif pour lire et annoter un texte de psychologie, selon des consignes données par les expérimentateurs –8 annotateurs en parallèle (8 ordinateurs tablettes) Expérimentation papier 2003 –Idem 2004 mais sur papier Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

33 Dominique Mille 26 Octobre Objectifs Observations –Comment et pourquoi les étudiants annotent-ils? –Quelles sont les pratiques individuelles/communes? –Quels sont les liens entre formes et objectifs ? Afin de –Valider notre représentation formelle –Etablir des liens entre forme et objectif –Proposer des patrons personnalisables –Pour les psychologues : comparer lannotation papier et lannotation électronique Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

34 Dominique Mille 26 Octobre Résultats : formes et couleurs Formes employées –Grande variabilité interindividuelle Couleurs employées –Couleurs les plus fréquentes : jaune et vert –Utilisation de une à six couleurs –Plus nombreuses avec annoteur Probablement parce que lannoteur ne propose que le surlignage Couleur principale –Si plusieurs couleurs, alors toujours une couleur privilégiée –Varie dun étudiant à lautre, souvent jaune, jamais bleu Grande variabilité interindividuelle –Nécessité dune interface personnalisable –Accès rapide aux formes et couleurs –Sans être encombré par des formes et des couleurs superflues Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

35 Dominique Mille 26 Octobre Résultats : pratiques régulières Spécificité du contenu annoté –Très différent entre chimie et psychologie –Lié à la discipline et au type du document Dépend de la situation denseignement et de la situation de réutilisation Pratiques individuelles et communautaires –Au sein de chaque discipline Pratiques communes et divergences entre étudiants –Régularités individuelles : forme/objectif et forme contenu/annoté Régularités utilisables –Pour simplifier la tâche de valuation du lecteur –Par des patrons personnalisables Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

36 Dominique Mille 26 Octobre Résultats : utilités des annotations Création dun nouveau document –Prédominance du surlignage pour tous les sujets transformer le document pour quil réponde aux besoins de létudiant –Importance de lobjectif Synthétiser ne voir que ce qui est utile Remémoration : visualisation du nouveau document construit Lecture active Soulager la mémoire humaine –Objectifs les plus fréquents Restructuration : retrouver plus facilement des informations Interprétation : comprendre et retrouver une démarche de compréhension –Les étudiants annotent pour comprendre le document mémoriser une démarche de compréhension retrouver des informations mémoire externe Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

37 Dominique Mille 26 Octobre Résultats : manipulation du dispositif Motivation des étudiants –Tâche demandée non fictive utile pour leur formation –Étudiants de Chimie motivés par la machine –Étudiants de Psychologie motivés par un bonus sur leur moyenne Fenêtre dattributs –Valeurs des objectifs peu comprises par les étudiants –Surcharge, mais acceptation de valuer les attributs 70% des objectifs valués en chimie, 46% en psychologie –Écart lié à différence de tâche entre les étudiants Réutilisation en Chimie lors du TP Problèmes avec la machine –Peu de difficultés dans la manipulation –Un seul dysfonctionnement de lordinateur lors des prêts validation de nos choix matériel et logiciel Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

38 Dominique Mille 26 Octobre Pertinences des données Limitation de formes avec annoteur –Utilisation massive des formes de mises en évidence sur papier Augmente la pertinence des résultats avec annoteur Étudiants peu contraints par la limitation –Contenu libre proche dune note Étudiants peu affectés par la restriction des formes –Expérimentation avec annoteur valide Annotation proche des possibilités papier Étudiants –Réellement impliqués car réalisant une tâche utile pour leur formation Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

39 Dominique Mille 26 Octobre Annoteur final Outil de transition Fonctionnalités nécessaires –Activités de mémorisation Création, suppression, modification dannotation Visualisation dans le document –Activités de remémoration Recherche dannotation Visualisation séparément du document –Activités de partage Don et réception dannotations Annoteur doit concilier –La conservation des habitudes papier métaphore du papier –Lexplicitation de la sémantique des annotations Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

40 Dominique Mille 26 Octobre Sémantisation Valuation des attributs –Automatiquement par le système –Manuelle avec restriction des valeurs –Automatiquement par report de valeurs –Automatiquement avec les patrons Connexion –Nom dutilisateur et mot de passe –Situation denseignement Accès à quatre espaces après connexion –Bibliothèque –Mémorisation –Remémoration –Partage Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

41 Dominique Mille 26 Octobre Mémorisation Visualisation dannotation –Forme : type + couleur –Fenêtre dattributs Création de patrons –Fenêtre dattributs –Spécificité dune situation denseignement Création dannotation –Procédure outil/objet –Trousse + plan de travail –Application puis ouverture de la fenêtre dattribut –Application dun patron Modification dannotation –Uniquement pendant la session de création –Sélection puis modification dans la fenêtre dattributs –Vérification de la compatibilité des valeurs Suppression annotation –Uniquement pendant la session de création –Gomme Annulation des actions Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

42 Dominique Mille 26 Octobre Remémoration Trois sous-espaces –Recherche –Tri –Visualisation Recherche = filtre –Sélection des critères via une arborescence –Valeurs multiples (ET) –Exclusion (non) –Modification et réinitialisation des critères Tri –Définition de relation dordre –Utilisation de plusieurs attributs –Modification et réinitialisation des critères Visualisation –Table : une ligne = une annotation –Ouverture de lannotation Fenêtre dattributs –Affichage en contexte Ouverture du document source Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

43 Dominique Mille 26 Octobre Partage Don –Tout ou partie des annotations –Choix dun document –Sélection des annotations Liste avec outil de tri –Définition des droits Par défaut : droits les plus élevés Réception –Mise à jour des attributs évolutifs Possesseur : par le système Valeur et confiance : par le nouveau possesseur –Annotation du document par le nouveau possesseur Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

44 Dominique Mille 26 Octobre Synthèse Objectif –Proposer des formalismes et des outils efficaces pour lannotation électronique de ressources pédagogiques par des apprenants Réponse –Outil de transition conciliant la métaphore du papier avec lexplicitation de la sémantique Formalisation –Computable Représentation formelle dattributs hiérarchisés Ontologies (domaines de valeurs, relations) –Complète Explicitant toute la sémantique des annotations Permettant de représenter toute leur variété –Adaptable à toute communauté dapprenants Partie générique et partie spécifique à chaque communauté Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

45 Dominique Mille 26 Octobre Synthèse Implantation dun annoteur –Proposant une annotation par surlignage, avec fenêtre dattributs –Installé sur des ordinateurs tablettes confort de lecture et dannotation Expérimentation écologique du dispositif avec des apprenants de chimie et de psychologie –Système individuel liant la forme de lannotation et la valeur de certains attributs (principalement lancre syntaxique et lobjectif) –Grande variabilité interindividuelle quant aux pratiques annotatoires –Acceptation de lannoteur, malgré la surcharge liée à la valuation des attributs Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

46 Dominique Mille 26 Octobre Synthèse Spécification dannoteur efficace –Conservation des habitudes papier Lecture et création Métaphores du papier et de la trousse –Avantages dun traitement informatisé Valuation, recherche et partage –Mise en œuvre de la totalité de notre formalisation Couvre toutes les activités dannotation Interdépendances et patrons pour alléger la tâche du lecteur –Personnalisation du dispositif Interface personnalisable (variabilité interindividuelle) Patrons personnalisables (régularité individuelle) Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion

47 Dominique Mille 26 Octobre Perspectives Implantation de la nouvelle version de lannoteur –Logiciel libre –Standards en vigueur : annotations en RDF et ontologies en OWL –Validation par expérimentation grandeur nature Adaptation de lannoteur à dautres communautés –Étude didactique des disciplines (parties spécifiques) –Étude des besoins dapprenants non étudiants Formalisation = indexation –Attributs = champs dindexation –Annotation = objet physique indexé par des concepts –Confronter notre représentation aux modèles dindexation Annotation = trace –Rétroaction pour les enseignants –Aide au suivi des étudiants Contexte Formalisation Développement Expérimentation Spécification Conclusion


Télécharger ppt "1 Modèles et outils logiciels pour lannotation sémantique de documents pédagogiques Dominique Mille Laboratoire CLIPS Equipe ARCADE GRENOBLE Jury Cyrille."

Présentations similaires


Annonces Google