La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Stage du 10 janvier 2008 La famille, dynamiques de changement et diversités des formes actuelles Coordonnées internet :

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Stage du 10 janvier 2008 La famille, dynamiques de changement et diversités des formes actuelles Coordonnées internet :"— Transcription de la présentation:

1 Stage du 10 janvier 2008 La famille, dynamiques de changement et diversités des formes actuelles Coordonnées internet :

2 Organisation de la journée 1.La famille est essentiellement une construction anthropologique. 1.La famille est essentiellement une construction anthropologique. –Que faut-il pour construire un être humain ? –Quest-ce quune famille ? –Vidéo conférence de Maurice Godelier 2.Lévolution récente de la famille occidentale : 2.Lévolution récente de la famille occidentale : -2.1 Les thèses habituelles sur le développement de la famille nucléaire -2.2 Depuis 30 ans, léclatement des formes de familles nucléaires

3 3.Une évolution qui se traduit dans la transformation du Droit de la famille : 3.Une évolution qui se traduit dans la transformation du Droit de la famille : –Divorces –Filiation –Pacs –Une création médico-sociale : la parentalité

4 4.Conséquences : 4.Conséquences : –4.1 Les familles monoparentales –4.2Lintrouvable « place du père » –4.3Le lien filial : Lenfant de tous les désirs, sacralisation du lien filial

5 5.Un TD possible : 5.Un TD possible : –Limportance des « enfants en situation de risque et de danger » La protection sociale de lenfance. Une suite à la journée ? Une suite à la journée ? –Changement dans les comportements adolescents : –« Comment passer à lâge adulte ? »

6 1.Conférence de Maurice Godelier coordonnées : Utls sur « Google » puis choisir « Canal U » et se laisser guider

7 2.Lévolution récente de la famille occidentale 2.1Ce que disent les manuels de seconde : 2.1Ce que disent les manuels de seconde : La famille traditionnelle et ses fonctions économiques La famille traditionnelle et ses fonctions économiques La famille nucléaire du fait de lurbanisation, du salariat La famille nucléaire du fait de lurbanisation, du salariat La place de la femme dans la famille La place de la femme dans la famille Les diversités de formes de famille Les diversités de formes de famille

8 2.2.1 A coté de la thèse traditionnelle de T.Parsons, celle de Tocqueville : A coté de la thèse traditionnelle de T.Parsons, celle de Tocqueville : –Le moteur de ces transformations est à rechercher dans « le désir dégalité et la poussée démocratique » Lecture de lextrait « de la démocratie en Amérique » Lecture de lextrait « de la démocratie en Amérique » 2.2. Léclatement des formes de familles nucléaires

9 Le sacrifice dIsaac (Rembrandt) Dans la culture judéochrétienne, cest le début de linterdit dinfanticide mais aussi lillustration de la puissance du patriarcat traditionnel.

10 Lidée dégalité dans la famille Dans la famille aristocratique : Dans la famille aristocratique : –Une relation hiérarchique –Un lien entre les générations –Une place particulière du Père vis-à-vis de ses enfants Conséquences : Conséquences : –Peu de chaleur humaine –Forte cohésion familiale –Forte transmission des valeurs sociales

11 Lidée dégalité dans la famille Dans la famille démocratique : Dans la famille démocratique : –Le père nest quun parmi les autres –Les relations entre les membres de la famille sont marquées daffection –Mais aussi, Tocqueville prévoit comme pour le reste de la Société, une montée de lindividualisme.

12 La famille française dans le Code Civil de Napoléon : La famille française dans le Code Civil de Napoléon : –Quelques propos étymologiques sur : Parent /Famille/Père/Mère/Enfant/Homme/Femme Parent /Famille/Père/Mère/Enfant/Homme/Femme –La séparation et la hiérarchie juridique introduit par le Code Civil entre « Le père de famille/ la mère de famille » va maintenir longtemps la conception aristocratique de la famille en France.

13 1970 : Abolition du principe de la puissance paternelle « unique, en tant que chef de la famille » pour choisir le partage de « lautorité parentale entre le père et la mère » : Abolition du principe de la puissance paternelle « unique, en tant que chef de la famille » pour choisir le partage de « lautorité parentale entre le père et la mère ». La démocratisation véritable de la famille en France commencera donc tardivement dans les années 70. La démocratisation véritable de la famille en France commencera donc tardivement dans les années 70.

14 2.2.2Les découvertes de la « techno-science » comme le développement du marché permettent ces transformations et les amplifient par : Les techniques de contraception Les techniques de procréation assistée Linternet Lecture du lextrait « malaise dans la procréation » MM.Chatel 2.2.2Les découvertes de la « techno-science » comme le développement du marché permettent ces transformations et les amplifient par : Les techniques de contraception Les techniques de procréation assistée Linternet Lecture du lextrait « malaise dans la procréation » MM.Chatel

15 « Avant » la contraception féminine, la menace de lenfant était omniprésente : « Avant » la contraception féminine, la menace de lenfant était omniprésente : –« ça nempêchait pas de le faire mais avec un pincement dans lâme… Lenfant arrivait de linconnu, du risque inévitable que lon avait pris en faisant lamour » « Avant », on attribuait le désir sexuel impératif aux hommes avide de plaisir, les femmes, elles, craignaient lamour. « Avant », on attribuait le désir sexuel impératif aux hommes avide de plaisir, les femmes, elles, craignaient lamour. « Avant », les contraceptions étaient à la fois peu sures et surtout impliquaient la participation de lhomme, « Avant », les contraceptions étaient à la fois peu sures et surtout impliquaient la participation de lhomme, –« les femmes en subissaient les avatars et sen plaignaient »

16 « aujourdhui », la conception de lenfant peut être volontairement programmée par la femme et par conséquent le « sexe doit servir à sa fabrication » : On est passé dun « mystère » à une « affaire biologique et scientifisée » « aujourdhui », la conception de lenfant peut être volontairement programmée par la femme et par conséquent le « sexe doit servir à sa fabrication » : On est passé dun « mystère » à une « affaire biologique et scientifisée » –« on est passé ainsi de lenfant comme conséquence du désir sexuel de lhomme pour une femme –à lenfant comme objet du vouloir conscient dune femme » et dun homme.

17 2.2.3.La thèse développée par Irène Théry La famille nucléaire, formée des parents et de leurs enfants, croise trois types de liens : le lien de conjugalité, le lien de filiation et le lien fraternel. La famille nucléaire, formée des parents et de leurs enfants, croise trois types de liens : le lien de conjugalité, le lien de filiation et le lien fraternel. Ces trois types de lien ne sont ni semblables, ni immuables. Ces trois types de lien ne sont ni semblables, ni immuables. Notamment, nous assistons à une double évolution non terminée : Notamment, nous assistons à une double évolution non terminée :

18 Le lien fraternel na guère évolué( sauf par la loi pour les fratries « naturelles » en comparaison aux fratries « légitimes ») Par contre, les deux autres liens connaissent une véritable re-définition. Le lien fraternel na guère évolué( sauf par la loi pour les fratries « naturelles » en comparaison aux fratries « légitimes ») Par contre, les deux autres liens connaissent une véritable re-définition. Dabord, pour le lien conjugal, qui était sous lordre du « sacrement », de « linconditionnel », celui-ci devient plus « contractuel » Dabord, pour le lien conjugal, qui était sous lordre du « sacrement », de « linconditionnel », celui-ci devient plus « contractuel »

19 Cest laccès progressif des femmes à légalité et à la dignité de sujet qui explique les « démariages ». Cest laccès progressif des femmes à légalité et à la dignité de sujet qui explique les « démariages ». « Avant », trois absolus dictaient le lien conjugal : « Avant », trois absolus dictaient le lien conjugal : Inégalités des sexes Inégalités des sexes Place primordiale de la maternité dans le destin dune femme Place primordiale de la maternité dans le destin dune femme Indissolubilité du mariage Indissolubilité du mariage

20 Maintenant : « le choix de se marier ou non devient une question de conscience personnelle et le mariage cesse dêtre lhorizon indépassable des relations entre les hommes et les femmes. » Maintenant : « le choix de se marier ou non devient une question de conscience personnelle et le mariage cesse dêtre lhorizon indépassable des relations entre les hommes et les femmes. » Le « mariage-conversation » (Cavell, 1993) vient contredire les trois caractéristiques traditionnelles du lien conjugal : Le « mariage-conversation » (Cavell, 1993) vient contredire les trois caractéristiques traditionnelles du lien conjugal :

21 Cest labolition de la « puissance paternelle » en 1970 qui marque juridiquement la marche vers légalité des femmes. Il y a « codirection » de la famille. Cest labolition de la « puissance paternelle » en 1970 qui marque juridiquement la marche vers légalité des femmes. Il y a « codirection » de la famille. La femme, tout en devenant « mère » nen demeure pas moins femme. La femme, tout en devenant « mère » nen demeure pas moins femme. Le couple se trouve désormais fondamentalement responsable de sa temporalité. Le couple se trouve désormais fondamentalement responsable de sa temporalité. La famille « gardienne et sanctuaire » dun « ordre moral » nexiste plus en tant que telle La famille « gardienne et sanctuaire » dun « ordre moral » nexiste plus en tant que telle

22 Lautre conséquence de la redéfinition du lien conjugal : la montée des divorces. Lautre conséquence de la redéfinition du lien conjugal : la montée des divorces. Il est difficile de parler dune montée de « lirresponsabilité des couples actuels » au souvenir des unions profondément malheureuses du temps du mariage sacré. Il est difficile de parler dune montée de « lirresponsabilité des couples actuels » au souvenir des unions profondément malheureuses du temps du mariage sacré. Une des causes du divorce tient à lexigence plus grande à légard du couple et du conjoint : la demande de « perfection de lautre ». Une des causes du divorce tient à lexigence plus grande à légard du couple et du conjoint : la demande de « perfection de lautre ». Enfin, le divorce ne sest pas « banalisé » : il demeure un moment de crise identitaire de très forte ampleur pour un sujet même pour les divorces par « consentement mutuel ». Enfin, le divorce ne sest pas « banalisé » : il demeure un moment de crise identitaire de très forte ampleur pour un sujet même pour les divorces par « consentement mutuel ».

23 Le principe dindissolubilité sest déplacé de la conjugalité vers la filiation ( J. Eckelart 1991 juriste anglais). Notamment en France car : Le principe dindissolubilité sest déplacé de la conjugalité vers la filiation ( J. Eckelart 1991 juriste anglais). Notamment en France car : Le code Napoléon de 1804 déclarait : Le code Napoléon de 1804 déclarait : –Les enfants « bâtards » ( hors mariage) étaient déclarés sans famille, sans aucun droit. –Cest la formule de Napoléon : « les concubins ne sintéressent pas à la loi, la loi ne sintéressent pas à eux » –Pour les enfants légitimes, la puissance paternelle est un pouvoir quasi absolu avec le droit de correction incluant la possibilité de faire incarcérer lenfant. On comprend mieux dans ces conditions, la notion denfant « producteur » dès lage de 6 ans par exemple. On comprend mieux dans ces conditions, la notion denfant « producteur » dès lage de 6 ans par exemple.

24 Cette situation de dépendance totale vis- à-vis de ladulte se transforme peu à peu par la montée de la spécification de lenfant. Cette situation de dépendance totale vis- à-vis de ladulte se transforme peu à peu par la montée de la spécification de lenfant. Quatre facteurs fondamentaux : Quatre facteurs fondamentaux : La révolution démographique La révolution démographique –Baisse de la surmortalité infantile –Contrôle progressif de la fécondité surtout en France –Lenfant devient « voulu ». La révolution sociologique La révolution sociologique –On passe de lenfant producteur à lenfant écolier ( lois Guizot puis lois J.Ferry )

25 La révolution intellectuelle et scientifique avec lapport de la psychologie et de la psychanalyse sur le poids fondamental des premières années de vie dun être humain La révolution intellectuelle et scientifique avec lapport de la psychologie et de la psychanalyse sur le poids fondamental des premières années de vie dun être humain La révolution économique plus actuelle :Lenfant devient un « marché économique » à part entière, reconnu comme consommateur séparé des adultes. La révolution économique plus actuelle :Lenfant devient un « marché économique » à part entière, reconnu comme consommateur séparé des adultes.

26 Un nouveau pacte de filiation se met en place car « lenfant est devenu un bien rare et durable, voir un capital sur lequel il faut investir avec un impératif de qualité ». Un nouveau pacte de filiation se met en place car « lenfant est devenu un bien rare et durable, voir un capital sur lequel il faut investir avec un impératif de qualité ». De fait, plusieurs changements en découle comme : De fait, plusieurs changements en découle comme : Les parents ne contrôlent plus la fécondité pour éviter « les naissances non voulues » mais aussi pour faire une famille au « nombre denfant idéal » Les parents ne contrôlent plus la fécondité pour éviter « les naissances non voulues » mais aussi pour faire une famille au « nombre denfant idéal »


Télécharger ppt "Stage du 10 janvier 2008 La famille, dynamiques de changement et diversités des formes actuelles Coordonnées internet :"

Présentations similaires


Annonces Google