La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Activité de dépistage du VIH en 2004 dans les laboratoires d'analyses médicales et dans les CDAG INSTITUT DE VEILLE SANITAIRE INSTITUT DE VEILLE SANITAIRE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Activité de dépistage du VIH en 2004 dans les laboratoires d'analyses médicales et dans les CDAG INSTITUT DE VEILLE SANITAIRE INSTITUT DE VEILLE SANITAIRE."— Transcription de la présentation:

1 Activité de dépistage du VIH en 2004 dans les laboratoires d'analyses médicales et dans les CDAG INSTITUT DE VEILLE SANITAIRE INSTITUT DE VEILLE SANITAIRE

2 Sérologies VIH en laboratoire

3 Résultats d'activité CDAG 2004 Nombre total de tests VIH réalisés :Nombre total de tests VIH réalisés : en en en 2004 ( en en 2002) en 2002) Proportion de sérologies positives :Proportion de sérologies positives : 4,8 pour mille en ,8 pour mille en 2004 (5,1 en 2003) selon le sexe 5,2Hommes 4,2 Femmes selon l'âge10, ans 3, ans selon les régions 13,1 Guyane 8,9 Guadeloupe 8,3 Ile-de-France …

4 Comparaison sérologies VIH prescrites dans le cadre dune CDAG et hors CDAG Sérologies dans le cadre dune CDAG :Sérologies dans le cadre dune CDAG : 6 à 7 % des sérologies VIH réalisées en à 7 % des sérologies VIH réalisées en % des sérologies confirmées positives 12 % des sérologies confirmées positives Rapport positifs/testés :Rapport positifs/testés : 4,8 pour mille pour les prélèvements dans le cadre anonyme et gratuit en ,4 pour mille pour l'ensemble des prélèvements

5 Proportion de tests VIH positifs () - CDAG 2004

6 Proportion de VIH(+) chez les hommes - CDAG 2004

7 Proportion de VIH(+) chez les femmes - CDAG 2004

8 Conclusion - activité Augmentation entre 2001 et 2004 aussi bien dans les CDAG que dans lensemble des laboratoires danalyse du nombre de tests VIH réalisés du nombre de diagnostics VIH positifs Rapports sérologies positives / totales sont stables Deux fois plus en CDAG Evolution sexe – âge Augmentation des proportions de sérologies positives chez femmes de 30 – 39 ans en CDAG

9 Enquête profil des consultants des CDAG, 2004 INSTITUT DE VEILLE SANITAIRE INSTITUT DE VEILLE SANITAIRE

10 Rappel Objectifs Objectifs Décrire la population recourant au dépistage anonyme du VIH en France Comparer avec enquête 2000 Méthodologie MéthodologieTransversale Une semaine d'octobre 2004 Ensemble des CDAG (métropole et Outre-Mer) Hors prisons Questionnaires auto-administré et lors de l'entretien

11 Résultats globaux Participation Participation 201 sites sur 295 (68%) = 82 % de l'activité sites sur 295 (68%) = 82 % de l'activité 2002 N = 5333 consultants dont 34% en IdFN = 5333 consultants dont 34% en IdF Démographie Démographie Moitié d'hommes et moitié de moins de 25 ansMoitié d'hommes et moitié de moins de 25 ans 8 % d'étrangers (augmentation depuis 2000)8 % d'étrangers (augmentation depuis 2000) 11 % d'immigrés dont 4,5 % (239) originaires du sud du Sahara (8 % à Paris)11 % d'immigrés dont 4,5 % (239) originaires du sud du Sahara (8 % à Paris) Attitudes et pratiques Attitudes et pratiques 13 % de relations homosexuelles chez les hommes13 % de relations homosexuelles chez les hommes 48 % d'utilisation systématique préservatif avec relation occasionnelle48 % d'utilisation systématique préservatif avec relation occasionnelle

12 Motifs du test VIH selon origine chez les femmes

13 Motifs du test VIH selon l'orientation sexuelle chez les hommes

14 Prévalence VIH en CDAG

15 Conclusion partielle enquête Consultants exposés aux risques Consultants exposés aux risques Augmentation de la part des étrangers parmi les consultants Augmentation de la part des étrangers parmi les consultants Motifs de tests contrastés selon orientation sexuelle et origine Motifs de tests contrastés selon orientation sexuelle et origine A venir : A venir : Les migrants africains au sein du dépistage anonyme du VIH en France, 2004 – BEHLes migrants africains au sein du dépistage anonyme du VIH en France, 2004 – BEH Analyse détaillée des motifs de tests combinésAnalyse détaillée des motifs de tests combinés Rapport 2006Rapport 2006


Télécharger ppt "Activité de dépistage du VIH en 2004 dans les laboratoires d'analyses médicales et dans les CDAG INSTITUT DE VEILLE SANITAIRE INSTITUT DE VEILLE SANITAIRE."

Présentations similaires


Annonces Google