La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EPIBAC Données 2011 03/02/2013 Unité des maladies à prévention vaccinale Département des maladies infectieuses Institut de veille sanitaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EPIBAC Données 2011 03/02/2013 Unité des maladies à prévention vaccinale Département des maladies infectieuses Institut de veille sanitaire."— Transcription de la présentation:

1 EPIBAC Données /02/2013 Unité des maladies à prévention vaccinale Département des maladies infectieuses Institut de veille sanitaire

2 Pour la surveillance Epibac, un cas est défini par lisolement de ou une PCR positive* à Haemophilus influenzae ou Neisseria meningitidis ou Listeria monocytogenes ou Streptococcus pneumoniae ou Streptococcus pyogenes (streptocoque groupe A) ou Streptococcus agalactiae (streptocoque groupe B) dans le sang pour la bactériémie ou dans le liquide céphalo-rachidien (LCR) pour la méningite. Par souci de comparabilité, les tableaux présentant les données depuis 1991 ne prennent en compte que les cas détectés par culture. EPIBAC Définition de cas *La méthode de détection par PCR est retenue dans la définition de cas à partir de 2009.

3 La couverture du réseau Epibac est calculée chaque année. Elle correspond au nombre dadmissions en médecine de court séjour des établissements dont la microbiologie est réalisée par les laboratoires dEpibac ayant participé douze mois rapporté au nombre total dadmissions en médecine de court séjour au niveau national. Toutes les estimations produites sont corrigées pour la couverture. EPIBAC Les estimations

4 Lexhaustivité du réseau correspond au taux dexhaustivité de la déclaration des cas au sein du réseau Epibac, c'est-à dire par les laboratoires participants. Lexhaustivité est évaluée par des études capture-recapture à 3 sources tous les 3 à 4 ans. Faute destimation de cette exhaustivité au début des années 90, seules les données de lannée la plus récente sont corrigées pour lexhaustivité quand elles sont présentées isolément. En 2011, une exhaustivité de 82% a été prise en compte (référence de létude capture-recapture : ocoque/surveillance_IIM.pdfhttp://www.invs.sante.fr/publications/2010/infections_invasives_mening ocoque/surveillance_IIM.pdf ) EPIBAC Les estimations

5 *redressé pour la couverture et pour lexhaustivité au sein du réseau Epibac EPIBAC Données 2011 Bactériémies isolées et méningites – Nombre* de cas , France

6 *redressée pour la couverture et pour lexhaustivité au sein du réseau Epibac EPIBAC Données 2011 Bactériémies isolées, méningites – Incidence*/ hab., 2011, France

7 EPIBAC Données 2011 *redressée pour la couverture et pour lexhaustivité au sein du réseau Epibac Infections invasives – Incidence*/ hab. par âge , France

8 *redressé pour la couverture et pour lexhaustivité au sein du réseau Epibac Infections invasives - Nombre* de cas par âge , France EPIBAC Données 2011

9 Infections invasives - Incidence*/ hab , France EPIBAC Données 2011 * corrigée pour la couverture du réseau

10 EPIBAC Données 2011 Infections invasives – Nombre* de cas , France * corrigé pour la couverture du réseau

11 Méningites – Incidence* / hab , France EPIBAC Données 2011 * corrigée pour la couverture du réseau

12 Méningites – Nombre* de cas, , France EPIBAC Données 2011 * corrigé pour la couverture du réseau

13 Méningites - Proportion relative des bactéries responsables , France EPIBAC Données 2011

14 Infections invasives - Incidence*/ hab. par groupe dâge, 2011, France EPIBAC Données 2011 *redressée pour la couverture et corrigée pour lexhaustivité Attention, les échelles en ordonnée diffèrent selon les bactéries

15 Bactériémies isolées et méningites à pneumocoque Nombre* de cas, , France EPIBAC Données 2011 *redressé pour la couverture Bactériémies non associées à un LCR(+) Méningites Bactériémies non associées à un LCR(+) N elle définition Méningites N elle définition

16 Bactériémies isolées et méningites à méningocoque Nombre* de cas, , France EPIBAC Données 2011 *redressé pour la couverture Bactériémies non associées à un LCR(+) Méningites Bactériémies non associées à un LCR(+) N elle définition Méningites N elle définition

17 Bactériémies isolées et méningites à Haemophilus influenzae Nombre* de cas, , France EPIBAC Données 2011 *redressé pour la couverture Bactériémies non associées à un LCR(+) Méningites

18 Bactériémies isolées et méningites à Streptocoque du groupe A Nombre* de cas, , France EPIBAC Données 2011 *redressé pour la couverture Bactériémies non associées à un LCR(+) Méningites

19 Bactériémies isolées et méningites à Streptocoque du groupe B Nombre* de cas, , France EPIBAC Données 2011 *redressé pour la couverture Bactériémies non associées à un LCR(+) Méningites

20 Bactériémies isolées et méningites à Listeria monocytogenes Nombre* de cas, , France EPIBAC Données 2011 *redressé pour la couverture Bactériémies non associées à un LCR(+) Méningites

21 Bactériémies isolées et méningites – Nombre* de cas, , France EPIBAC Données 2011 *redressé pour la couverture Attention, les échelles en ordonnée diffèrent selon les bactéries Bactériémies non associées à un LCR(+)Méningites Bactériémies non associées à un LCR(+) N elle définition Méningites N elle définition Source : Epibac, InVS

22 Les biologistes volontaires qui ont participé au réseau Epibac en 2011


Télécharger ppt "EPIBAC Données 2011 03/02/2013 Unité des maladies à prévention vaccinale Département des maladies infectieuses Institut de veille sanitaire."

Présentations similaires


Annonces Google