La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Efficacité des gants radio atténuateurs Etude réalisée en cardiologie interventionnelle Réseau PCR Centre le 10 Mai 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Efficacité des gants radio atténuateurs Etude réalisée en cardiologie interventionnelle Réseau PCR Centre le 10 Mai 2012."— Transcription de la présentation:

1 Efficacité des gants radio atténuateurs Etude réalisée en cardiologie interventionnelle Réseau PCR Centre le 10 Mai 2012

2 Etude réalisée au sein du Laboratoire dhémodynamique et de cardiologie interventionnelle du CHRU Tours Nous tenons à remercier le Dr Quilliet pour sa collaboration à ce travail. Cette étude a été réalisée dans des conditions normales de travail pendant 2 mois. Comparaison de la dose reçue à la main G mesurée à laide dune bague dosimétrique sans et avec port de gants atténuateurs sur une période suffisamment longue.

3 Plan de lintervention Contexte et objectif Matériel et méthode Résultats Discussion Conclusion

4 Contexte et objectif Contexte général Explosion en terme quantitatif des actes radioguidés Actes plus longs du fait de la complexité Depuis la fin des années 1970 environ 200 cas de radiodermites ont été rapportés au début des années 2000 ( diagnostic porté par les dermatologues)

5 Contexte et objectif Nécessité +++ de porter les équipements de protection individuelle, de disposer les EPC de façon adaptée et de respecter les règles de radioprotection conforme à la pratique interventionnelle

6 Contexte et objectif En radiologie interventionnelle, les mains des opérateurs peuvent recevoir des doses significatives de rayons X dues au rayonnement diffusé dues au rayonnement direct (mains dans le champ direct dexposition)

7 Contexte et objectif La recherche de protection des mains est donc justifiée Doù le recours à lutilisation de gants radio-atténuateurs souples et stériles.

8 Contexte et objectif Légitimité de la recherche de protection, mais interrogation sur lefficacité réelle des gants radio-atténuateurs Des études précédemment menées dans divers centres hospitaliers montrent que, dans le champ primaire, lutilisation de ces gants générait une augmentation de la dose liée à laugmentation des paramètres dacquisition ( kV et mA) due à la présence de plomb et au mode automatique de réglage des paramètres.

9 Contexte et objectif Légitimité de la recherche de protection, mais interrogation sur lefficacité réelle des gants radio-atténuateurs Dans le rayonnement diffusé, les résultats montraient au mieux une efficacité très limitée de ces gants. Pour que les gants soient efficaces dans le champ primaire il faudrait travailler en mode manuel, difficilement réalisable en pratique

10 Contexte et objectif Lobjectif au CHRU de Tours est de se faire sa propre idée quant à leur utilisation et leur efficacité par rapport à ce quannoncent les industriels Rappelons aussi le coût dune paire de gants, environ 25, non négligeable dans le contexte économique actuel. Apport réel des gants radio- atténuateurs? Risques liés au travail : érythème, radiodermite aigue ou chronique

11 Matériel et méthode opérateur Dosimètres bagues utilisés Gants radio-atténuateurs choisis

12 Matériel et méthode Choix de lopérateur opérateur formé et sensible à la radioprotection, ayant déjà utilisé des gants radio-atténuateurs, portant de façon régulière les bagues dosimétriques, ayant déjà une expérience importante des actes réalisés.

13 Matériel et méthode Lopérateur réalise la majeure partie des actes par voie radiale ( 93 % des procédures) Rappel: des études antérieures avaient démontré limportance de la voie dabord / à lirradiation des extrémités. En effet il y a un facteur 6 pour la dose reçue aux extrémités entre la voie radiale et la voie fémorale, en faveur de la voie fémorale. Lopérateur porte toujours la bague à la main G de façon identique

14 Matériel et méthode Choix de la bague dosimétrique Dosimètre TLD thermo luminescent, disponible dans létablissement et fourni par DOSILAB. Le fonctionnement de ce dosimètre (mesure le rayonnement ionisant / support de fluorure de lithium)

15 Matériel et méthode Il repose sur la lecture différée dune émission de lumière proportionnelle à la dose de rayonnement reçue, et obtenue par chauffage du dosimètre. Seuil de détection du TLD: < 100 µSv

16 Matériel et méthode Choix des gants radio-atténuateurs : Gants disponibles dans létablissement et considérés comme acceptables pour la souplesse par les utilisateurs, dispensés par le laboratoire International Biomedical

17 Matériel et méthode Caractéristiques des gants : épaisseur de 0, 25mm(0,025mm équivalence en plomb) indices datténuation de 39% à 44% en fonction de lénergie Rq: lopérateur fait remarquer une perte de sensibilité au départ, mais rapidement il a retrouvé les mêmes sensations quen portant 2 paires de gants stériles chirurugicaux.

18 Matériel et méthode Installation de cardiologie interventionnelle, équipée dun capteur plan, de marque PHILIPS, monoplan modèle Intégris Allura Xperswing

19 Matériel et méthode quant à la méthodologie, il a été demandé à lopérateur : de porter les gants sur une période de 2 mois en respectant les mêmes règles de travail quavant. de stocker la bague toujours au même endroit. de porter le dosimètre bague au même doigt.

20 Résultats Rappel

21 Résultats Sans gant radio-atténuateur et sur une période de 11 mois ( du 01/01/2011 au 30/11/2011 ) Dose mesurée par le laboratoire DOSILAB égale à 50,85 mSv pour 894 procédures ( source CardioReport ) Dose par procédure = 0,057 mSv

22 Résultats Dans le même temps on a calculé le temps de port du dosimètre actif, synonyme du temps passé en salle de cathétérisme, car la durée dune procédure est très variable soit environ 1059 h ( source SyGID ) Dose par heure=0,048 mSv

23 Résultats radio-atténuateurs et sur une période de 2 mois ( du 01/12/2011 au 31/01/2012 ) Avec gants-radio-atténuateurs et sur une période de 2 mois ( du 01/12/2011 au 31/01/2012 ) Dose mesurée par le laboratoire DOSILAB égale à 3,35 mSv pour 142 procédures ( source CardioReport ) Dose par procédure = 0,024 mSv

24 Résultats Dans le même temps on a calculé le temps de port du dosimètre actif, synonyme du temps passé en salle de cathétérisme, car la durée dune procédure est très variable soit environ 169 h ( source SyGID ) Dose par heure=0,02 mSv

25 Résultats Diminution ou pas de la dose aux extrémités avec le port des gants radio- atténuateur ? Si on prend en compte le nombre dactes réalisés alors : ( 0,024/0,057)x 100 Soit 42,1 % datténuation Si on prend en compte le temps théorique passé en salle : ( 0,02/0,048)x100 Soit 41,66% datténuation

26 Discussion Cohérence avec les chiffres fournis par le fabricant Compléter cette étude en utilisant, de façon simultanée, 2 bagues dosimètres, en ayant au préalable découpé le gant au niveau dun doigt.

27 Discussion Cette étude a été réalisée avec une seule marque de gants atténuateurs. Compléter ce travail avec dautres modèles Cette étude a été réalisée pour une activité précise de cardiologie interventionnelle et avec un opérateur expérimenté. Etendre ce travail à dautres spécialités cliniques

28 Conclusion Il faut rappeler que le port des gants radio- atténuateurs, dans le champ primaire, est à proscrire car il entraîne une augmentation de la dose délivrée au patient. Il ne faut pas que le port de ces gants crée un sentiment de sécurité, lopérateur se sentant protégé, oubliant de fait les bonnes pratiques et majorant ainsi la dose reçue aux extrémités.

29 Conclusion Il ne faut pas perdre de vue laspect économique et le coût quengendrerait une utilisation généralisée de ces gants. Peut-être faut il réserver et limiter leur utilisation à certaines procédures bien définies après avoir rappelé les bonnes pratiques professionnelles.

30 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Efficacité des gants radio atténuateurs Etude réalisée en cardiologie interventionnelle Réseau PCR Centre le 10 Mai 2012."

Présentations similaires


Annonces Google