La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les psychotropes. Définition Médicaments agissant sur les mécanismes neurobiologiques du cerveau afin daméliorer les troubles ou les dysfonctionnements.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les psychotropes. Définition Médicaments agissant sur les mécanismes neurobiologiques du cerveau afin daméliorer les troubles ou les dysfonctionnements."— Transcription de la présentation:

1 Les psychotropes

2 Définition Médicaments agissant sur les mécanismes neurobiologiques du cerveau afin daméliorer les troubles ou les dysfonctionnements de lactivité psychique.

3 5 classes médicamenteuses Neuroleptiques et/ou antipsychotiques Antidépresseurs Normothymiques Anxiolytiques Hypnotiques

4 NEUROLEPTIQUES

5 INDICATIONS État psychotique aigu ou chronique –Épisode maniaque, schizophrénie,… États dagitation TOC Neurologie –Chorée de Huntington –Maladie de Gilles de la Tourette

6 NEUROLEPTIQUES Antagonistes dopaminergiques Bloquent dautres récepteurs –Adrénergiques –Cholinergiques –Histaminergiques => Effets indésirables

7 NEUROLEPTIQUES Effets sur le SNC selon Delay et Deniker –Création dun état dindifférence psycho- motrice –Efficacité vis-à-vis des états dexcitation et dagitation –Réduction progressive des troubles psychotiques aigus et chroniques –Production de symptômes extra- pyramidaux et végétatifs –Action sous-corticale prédominante

8

9 adénome

10 Classification chimique 1 ère génération Phénothiazines –Chlorpromazine (Largactil ® ) Cyamémazine (Tercian ® ) Lévomépromazine (Nozinan ® ) Butyrophénones –Halopéridol (Haldol ® ) Dropéridol (Droleptan ® ) Benzamides –Sulpiride (Dogmatil ® ) Amisulpride (Solian ® ) 2 ème génération Thioxanthènes –Zuclopenthixol (Clopixol ® ) Dibenzodiazépines –Clozapine (Leponex ® ) Dibenzo-oxazépines –Loxapine (Loxapac ® ) Olanzapine (Zyprexa ® ) Autres –Rispéridone (Risperdal ® )

11 EFFETS INDESIRABLES Neurologiques –Akathisie –Dyskinésies Aiguës: trismus, troubles de la déglutition Tardives: hypertonie, mouvements anormaux involontaires –Syndrome parkinsonien Meilleure tolérance avec NL 2 ème génération –Épilepsie Abaissement du seuil épileptogène

12 EFFETS INDESIRABLES Endocriniens –Hyperprolactinémie Galactorrhée et aménorrhée –Prise de poids Augmentation de lappétit Diminution de lactivité physique Diminution de métabolisme de base –Dyslipidémies –Diabète

13 EFFETS INDESIRABLES Effets anticholinergiques –Sécheresse buccale –Constipation –Troubles de la miction –Troubles de laccomodation –Syndrome confusionnel

14 EFFETS INDESIRABLES Hypotension orthostatique Allongement du QT –Risque de torsade de pointe AVC –Rispéridone et olanzapine chez les personnes âgées Photosensibilisation –Phénothiazines Agranulocytose, leucopénie –Clozapine (suivi)

15 EFFETS INDESIRABLES Syndrome malin –URGENCE –Met en jeu le pronostic vital Hyperthermie Rigidité musculaire (augmentation CPK) Troubles neurovégétatifs Troubles de la vigilance –Arrêt du ttt –Réanimation : ttt symptomatique +/- agoniste dopaminergique (bromocriptine), antispastique (dantrolène)

16 CONTRE-INDICATIONS ABSOLUES –Phéochromocytome pour les benzamides –Comas toxico-alcooliques –Hypersensibilité PROPRES A CHAQUE MOLECULE –Risque de glaucome par fermeture dangle –ATCD dagranulocytose –Neurologiques

17 ANTIDEPRESSEURS

18 5 CLASSES Imipraminiques Inhibiteurs de la mono-amine oxydase: IMAO Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine : ISRS Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline : ISRSNa Autres

19

20 INDICATIONS État dépressif majeur Trouble panique et agoraphobie TOC Anxiété généralisée Phobie sociale Indications non psychiatriques –Énurésie –Akinésie (+antiparkinsoniens) –Algies rebelles

21 IMIPRAMINIQUES ImipramineTofranil ® ClomipramineAnafranil ® TrimipramineSurmontil ® AmitriptylineLaroxyl ®, Elavil ® NortriptylineNortrilen ® DoxépineQuitaxon ® DosulépineProthiaden ® AmoxapineDéfanyl ® MaprotilineLudiomil ®

22 IMIPRAMINIQUES Effets indésirables les plus fréquents –Effets anticholinergiques Troubles de la vision, bouche sèche, constipation, rétention durine, confusion –Effets antihistaminiques Somnolence, prise de poids –Cardiologie Tachycardie, hypotension orthostatique souvent modérée, troubles du rythme auriculaire et ventriculaire et des troubles de conduction –Troubles sexuels

23 IMIPRAMINIQUES Contre-indications –Hypersensibilité –Troubles sévères de la conduction cardiaque –Glaucome par fermeture de langle –Hypertrophie et adénome prostatique

24 IMIPRAMINIQUES Interactions médicamenteuses –IMAO non sélectifs Syndrome sérotoninergique –Sultopride (supprimé) Risque majoré de troubles du rythme

25 IMAO Non sélectifs IproniazideMarsilid ® Phénelzine (ATU)Nardelzine ®, Nardil ® Tranylcypromine (ATU)Parnate ® Sélectif A MoclobémideMoclamine ®

26 IMAO Effets indésirables les plus fréquents –Insomnie –Troubles de la vigilance –Hypotension orthostatique –Troubles digestifs (IMAO-A)

27 IMAO non sélectifs Contre-indications –Hypersensibilité –Insuffisance hépatique –Phéochromocytome –Allaitement Ne pas associer aux aliments riches en tyramine et tryptophane

28 ALIMENTS INTERDITS : - Tous les fromages et les aliments contenant du fromage (pizza, fondue, etc…). Les fromages frais de campagne, les fromages blancs et les petits suisses ne présentent aucun danger sils sont consommés en quantité modérée ; - Tous les aliments fermentés ou vieillis (corned-beef, salami, saucisses fermentées ou pimentées, harengs en saumure) ; - Viande fumée ; - Foie (poulet, boeuf ou porc) ; - Gros haricots en cosse ; fèves ; - Extraits de viande, de levure (le pain est sans danger) ; - Fruits gâtés ou trop mûrs (banane, ananas, avocats) ; les fruits frais sont sans danger. - Poissons macérés dans du vinaigre ; - Framboises. BOISSONS A EVITER : - Vins rouges, liqueurs, vermouth, cognac, toutes les bières ; - Autres boissons alcoolisées en quantité modérée (gin, vodka, whisky). AVEC PRUDENCE : Chocolat, anchois, caviar, coca-cola, figues, raisin, dattes, choucroute, champignons, betteraves, rhubarbe, curry, lait caillé, worcester sauce, sauce soja, réglisse, escargots et yaourts.

29 IMAO-A Contre-indications –Hypersensibilité –États confusionnels aigus –Enfant de moins de 15 ans, en l'absence d'études –Allaitement

30 IMAO Interactions médicamenteuses CI communes aux IMAO: –Bupropion Risque de crise hypertensive –Dextrométhorphane –Péthidine, tramadol Risque de syndrome sérotoninergique –Certains triptans Risque dHTA, de vasoconstriction artérielle coronaire

31 ISRS FluoxétineProzac ® CitalopramSeropram ® ParoxétineDeroxat ®, Divarius ® SertralineZoloft ® FluvoxamineFloxyfral ® EscitalopramSeroplex ®

32 ISRS Effets indésirables les plus fréquents –Nausées/Vomissements –Diarrhée –Hypersudation –Céphalées –Agitation –Insomnie –Somnolence –Vertiges –Tremblements –Asthénie –Troubles sexuels

33 ISRS Contre-indications –Hypersensibilité –IR sévère avec Clcréatinine < 20mL/min (absence de données) Citalopram Interactions médicamenteuses CI –IMAO –Pimozide Citalopram, paroxétine, sertraline

34 ISRSNa Milnacipran - Ixel ® Venlafaxine – (Effexor ® supprimé) EI : nausées/vomissements, diarrhée, insomnie, somnolence, céphalées CI : –hypersensibilité –allaitement (milnacipran) IM CI: –IMAO –Digitaliques (milnacipran) –Agonistes 5HT1D (sumatriptan...)

35 AUTRES ANTIDEPRESSEURS MiansérineAthymil ® (spécialité supprimée) MirtazapineNorset ® TianeptineStablon ® DuloxétineCymbalta ® AgomélatineValdoxan ®

36 AUTRES ANTIDEPRESSEURS En général: –Activité comparable aux imipraminiques –Effets indésirables de type gastrique ou neuropsychiques –Ne pas associer aux IMAO non sélectifs

37 NORMOTHYMIQUES

38 Médicaments qui régularisent l'humeur et évitent, dans les troubles bipolaires, aussi bien les épisodes maniaques que dépressifs Lithium : traitement de référence

39 LITHIUM TERALITHE ® Posologie progressive Dosage plasmatique CI –Hypersensibilité à l'un des constituants Allergie au blé (cp à 250mg) –Allaitement –Insuffisance rénale en cas d'impossibilité d'exercer une surveillance très stricte et très régulière de la lithémie et de la créatinine plasmatique

40 LITHIUM EI fréquents –Digestifs (N, V, diarrhées) –Sédation –Tremblements des mains, états convulsifs, vertiges –Hypotonie musculaire

41 LITHIUM Compétition Li + /Na + lors de la réabsorption au niveau du tubule proximal : –Toute déplétion hydrosodée peut entraîner une intoxication en lithium par augmentation de sa réabsorption Signes fréquents de surdosage : nausées, tremblements, soif, troubles de léquilibre

42 SELS DACIDE VALPROIQUE DEPAMIDE ® DEPAKOTE ® CI –Antécédent d'hypersensibilité au valproate, au divalproate, au valpromide ou à l'un des constituants du médicament –Hépatite aiguë –Hépatite chronique –Antécédent personnel ou familial d'hépatite sévère, notamment médicamenteuse –Porphyrie hépatique

43 SELS DACIDE VALPROIQUE Interactions CI –Méfloquine –Millepertuis EI –Troubles digestifs –Céphalées –Hépatopathies –Prise de poids

44 CARBAMAZEPINE TEGRETOL ® Inducteur enzymatique Dosage plasmatique CI –Bloc auriculoventriculaire –Hypersensibilité connue à la carbamazépine ou à l'un des excipients –Antécédents d'hypoplasie médullaire –Antécédents de porphyrie hépatique

45 CARBAMAZEPINE Interactions CI : –Saquinavir –Voriconazole EI fréquents –Somnolence –Vertiges –Troubles digestifs –Sécheresse de la bouche –Troubles de laccommodation –Diplopie

46 ANXIOLYTIQUES

47 Benzodiazépines ATARAX ® (antihistaminique) BUSPIRONE ® (azapirone) STRESAM ® COVATINE ®

48 BENZODIAZEPINES Actions: –myorelaxante –anxiolytique –sédative –hypnotique –anticonvulsivante –amnésiante

49

50 BZD DiazépamValium ® OxazépamSeresta ® Clorazépate potassiqueTranxène ® LorazépamTemesta ® / Ativan ® BromazépamLexomil ® / Quietiline ® ClobazamUrbanyl ® PrazépamLysanxia ® NordazépamNordaz ® AlprazolamXanax ® Ethyle loflazépateVictan ® ClotiazépamVeratran ®

51 BZD EI –Fatigue musculaire –Troubles de la mémoire et de lattention –Hypovigilance, somnolence –Nausées, vomissements, diarrhée –Hypotension CI –Hypersensibilité connue aux benzodiazépines –Insuffisance hépatique sévère (risque de survenue dune encéphalopathie) –Insuffisance respiratoire sévère –Syndrome dapnée du sommeil –Myasthénie

52 BZD Durée de traitement max. 12 semaines Débuter par les doses les plus faibles Augmentation progressive Arrêt progressif

53 HYPNOTIQUES

54 NitrazépamMogadon ® FlunitrazépamRohypnol ® EstazolamNuctalon ® LormetazépamNoctamide ® TemazépamNormison ® MidazolamHypnovel ® (supprimé) LoprazolamHavlane ® ZopicloneImovane ® ZolpidemStilnox ®

55 HYPNOTIQUES Induisent et régulent le sommeil Durée limitée à 4 semaines Arrêt du traitement par diminution progressive de la dose

56 HYPNOTIQUES EI Neuropsychiatriques: –Amnésie antérograde –Troubles du comportement, modifications de la conscience, irritabilité, agressivité, agitation somnambulisme –Dépendance physique et psychique –Sensations ébrieuses, céphalées –Confusion, hallucinations, baisse de la vigilance, voire somnolence (particulièrement chez le sujet âgé), insomnie, cauchemars, tension –Modifications de la libido Cutanés : éruptions cutanées, prurit Généraux : hypotonie musculaire, asthénie Système immunitaire : urticaire, angioedème, réactions anaphylactiques Oculaires : diplopie Gastro-intestinaux : dyspepsie, nausée, sécheresse buccale CI Hypersensibilité au principe actif ou à l'un des autres constituants Insuffisance respiratoire sévère Syndrome d'apnée du sommeil Insuffisance hépatique sévère, aiguë ou chronique (risque de survenue d'une encéphalopathie) Myasthénie


Télécharger ppt "Les psychotropes. Définition Médicaments agissant sur les mécanismes neurobiologiques du cerveau afin daméliorer les troubles ou les dysfonctionnements."

Présentations similaires


Annonces Google