La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

VAE : lexpérience professionnelle réhabilitée. Brève description du dispositif : La VAE a été instituée par la loi du 17 janvier 2002. Pour la première.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "VAE : lexpérience professionnelle réhabilitée. Brève description du dispositif : La VAE a été instituée par la loi du 17 janvier 2002. Pour la première."— Transcription de la présentation:

1

2 VAE : lexpérience professionnelle réhabilitée. Brève description du dispositif : La VAE a été instituée par la loi du 17 janvier Pour la première fois, la valeur de lexpérience professionnelle était reconnue, au même titre que la formation initiale, la formation continue et la formation en alternance. La VAE vise à permettre à tout salarié de faire valider au cours de sa vie professionnelle les acquis de son expérience, dès lors quil justifie dune durée minimale dactivité de trois ans, en rapport avec la certification recherchée.

3 6 ans après le début de sa mise en oeuvre, la VAE tarde à tenir ses promesses. En termes quantitatifs la VAE na pas encore tenu ses promesses puisquen 2006, seuls diplômes ont été délivrés par VAE. Le graphique montre que les candidatures à la VAE, estimées à chaque année, sont trop peu nombreuses en regard des 6 millions de bénéficiaires potentiels.

4 En conséquence, le rapport est articulé en deux parties. Dans un premier temps, le rapport établi les raisons de ce demi-échec, en examinant les cinq étapes[1] du processus de Validation des Acquis de lExpérience.[1] Puis, dans un second temps, le rapport identifie des solutions pragmatiques afin daccroître le nombre de VAE engagées et réussies. [1][1] Ces cinq étapes sont les suivantes : 1.Information sur la procédure, 2.Orientation vers la certification adaptée à lexpérience professionnelle du candidat, 3.Constitution du livret 1 ou dossier de recevabilité (destiné au certificateur), 4.Rédaction du dossier de VAE dit livret 2 (destiné au jury) qui détaille lexpérience professionnelle et sa correspondance avec la certification visée ; au cours de cette étape le candidat peut être accompagné par un conseiller. 5.Passage devant le jury.

5 RAISON N°1Linformation dispersée désoriente les candidats potentiels RAISON N°2Les certifications et les certificateurs sont trop nombreux et difficiles à identifier RAISON N°3Laccompagnement des candidats est insuffisant et tardif RAISON N°4Les difficultés à réunir les jurys de validation allongent la durée des procédures RAISON N°5Les entreprises et les politiques de lemploi exploitent faiblement la VAE PARTIE I : les raisons des résultats décevants de la VAE

6 RAISON N°1 Linformation dispersée désoriente les candidats potentiels Linformation est dispensée par trois réseaux autonomes et concurrents dinformation sur la VAE : Réseaux daccueil- information-conseil, Points Relais Conseil (PRC), Réseau des certificateurs.

7 Bien que la notoriété de la VAE soit relativement élevée, puisque 60% des actifs en ont entendu parler, les publics visés prioritairement par la VAE, cest-à-dire les actifs les moins diplômés, sont pourtant ceux qui la connaissent le moins.

8 RAISON N°2 Les certifications et les certificateurs sont trop nombreux et difficiles à identifier Pour un candidat à la VAE, lessentiel est de bien identifier le titre ou diplôme auquel son expérience professionnelle lui permet daccéder. Or, le candidat fait face à une offre de titres et diplômes extrêmement large (On compte plus de titres ou diplômes répertoriés) et, au sein de cette offre, il se heurte à la difficulté de trouver une traduction de son expérience professionnelle dans un titre ou diplôme existant.

9 RAISON N°3 Laccompagnement des candidats est insuffisant et tardif Laccompagnement nintervient quau cours de la 4ème étape de la procédure, ce qui est beaucoup trop tardif. Pourtant, cet accompagnement des candidats par un conseil spécialisé pour préparer leur dossier est un facteur décisif de réussite à la validation.

10 RAISON N°4 Les difficultés à réunir les jurys de validation allongent la durée des procédures La dernière étape de la procédure, cest-à-dire le passage devant le jury, est souvent trop longue. Pour les diplômes les moins élevés, plus du quart des candidats recevables en 2005 nétaient toujours pas passés devant un jury au bout de deux ans dattente, daprès lenquête réalisée par la DARES en 2007.

11 Cela sexplique : Par les difficultés à mobiliser les professionnels acceptant de participer aux jurys ainsi que les moyens humains des certificateurs. Par les difficultés du remplissage du livret 2 qui découragent les candidats dans les cas de non accompagnement.

12 RAISON N°5 Les entreprises et les politiques de lemploi exploitent faiblement la VAE Sagissant des entreprises, elles expriment encore une certaine défiance à lencontre de la VAE, malgré le potentiel dune dynamique « gagnant – gagnant » : Un diplôme nest pas toujours considéré comme la bonne façon didentifier des compétences opérationnelles. Lentreprise peut voir dans la VAE le signal dune volonté de mobilité du salarié. Les entreprises craignent que leurs salariés demandent des augmentations de salaire une fois la validation obtenue.

13 PARTIE II Vers une VAE accessible et offrant un meilleur accompagnement des candidats Propositions dactions en vue daccroître le nombre de VAE délivrées mais reposant sur deux postulats de départ : Veiller à ce que les certificateurs soient en capacité dassumer les nouveaux objectifs. Mettre en place un tableau de bord du dispositif, qui pour linstant fait défaut.

14 PARTIE II : Propositions pour améliorer la VAE Vers une VAE accessible et offrant un meilleur accompagnement des candidats Proposition N°1 :Mieux informer sur la VAE et améliorer la visibilité du dispositif Proposition N°2 :Rendre plus compréhensibles les certifications et renforcer la Commission Nationale de la Certification Professionnelle (CNCP) Proposition N°3 :Accélérer la procédure de VAE Proposition N°4 :Améliorer lorganisation et le fonctionnement des jurys Proposition N°5 :Mieux accompagner les candidats à la VAE, notamment les moins qualifiés. Proposition N°6 :Rapprocher la VAE des besoins des entreprises et des politiques de lemploi

15 Proposition N°1 Mieux informer sur la VAE et améliorer la visibilité du dispositif Le dispositif de VAE suscite peu dintérêt auprès des Français parce quil nest pas assez connu de ses publics prioritaires. Cest pourquoi, afin daccroître le nombre de candidats à la VAE, il parait nécessaire de : Lancer une nouvelle stratégie dinformation nationale généraliste pour toucher les publics éloignés des réseaux dinformation VAE. Mieux organiser la circulation de linformation entre les niveaux nationaux et les niveaux régionaux.

16 Proposition N°2 Rendre plus compréhensibles les certifications et renforcer la Commission Nationale de la Certification Professionnelle Les candidats sont désorientés par le nombre et la spécificité des certifications existantes. Dans cette optique, il conviendrait donc : Dinviter les partenaires sociaux à faire en sorte que les certificats de qualification professionnelle (CQP) délivrés par les branches professionnelles puissent entrer dans le champ de la VAE. Dinciter lensemble des certificateurs à réduire le nombre de certifications. En outre, pour rationaliser loffre de certification, il conviendrait de renforcer la CNCP dans ses moyens financiers et humains, son statut juridique et ses pouvoirs d'intervention.

17 Proposition N°3 Accélérer la procédure de VAE Rendre la VAE plus rapide pour les candidats est un enjeu majeur. Il est ainsi proposé : La réduction du délai dexamen des livrets 1 à quatre semaines, contre huit actuellement. Lintroduction dune contrainte de délai pour réunir le jury, une fois le livret 2 déposé. Lharmonisation de la procédure de recevabilité du Livret 1, cest-à-dire sans préjuger de la capacité du candidat à réussir ou non sa VAE.

18 Proposition N°4 Améliorer lorganisation et le fonctionnement des jurys Le fonctionnement des jurys constitue un axe de progrès incontournable. 4 propositions sont ainsi formulées : Inciter les certificateurs à constituer des viviers élargis dexaminateurs. Définir un système dindemnités incitatif pour les professionnels Limiter la taille des sous-groupes dexaminateurs au sein dun jury. Inciter le jury à mieux conseiller les candidats non entièrement validés pour que ce ne soit pas un échec mais une étape constructive dans un parcours professionnel.

19 Proposition N°5 Mieux accompagner les candidats à la VAE, notamment les moins qualifiés. Mieux accompagner les candidats à la VAE, notamment les moins qualifiés en : Mettant en place un « accompagnement élargi » qui prendrait en compte la totalité des étapes de la procédure de VAE. Établissant une politique de financement de laccompagnement cohérente, déterminée par une conférence des financeurs : conseils régionaux, directions régionales du travail, OPCA, service public de lemploi, etc. Définissant une démarche qualité, notamment en créant un label qualité accordé par le certificateur aux organismes chargés de laccompagnement. Poursuivant laccompagnement en cas déchec ou de validation partielle.

20 Proposition N°6 Rapprocher la VAE des besoins des entreprises et des politiques de lemploi Inscrire durablement la VAE dans les politiques publiques de lemploi en : Articulant validation partielle, formation complémentaire et changement de poste avec le soutien du service public de lemploi. Inscrivant la VAE dans les politiques demploi des territoires. De même, la VAE ne progressera pas davantage sans les entreprises quil convient : Dinformer largement sur les potentialités de VAE collective. Dencourager à réaliser des opérations collectives inter-entreprises et à lancer des initiatives de branche pour développer lusage de la VAE par les TPE-PME.

21


Télécharger ppt "VAE : lexpérience professionnelle réhabilitée. Brève description du dispositif : La VAE a été instituée par la loi du 17 janvier 2002. Pour la première."

Présentations similaires


Annonces Google