La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Page 1 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE L'ETUDIANT ACTEUR POUR UNE ENTREPRISE.

Copies: 1
Page 1 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE L'ETUDIANT ACTEUR POUR UNE ENTREPRISE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Page 1 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE L'ETUDIANT ACTEUR POUR UNE ENTREPRISE."— Transcription de la présentation:

1 Page 1 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE L'ETUDIANT ACTEUR POUR UNE ENTREPRISE QUALIFIANTE ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE COURS DE GESTION INDUSTRIELLE METHODE DES CAS CAS SOLIX 1 L'ETUDIANT ACTEUR POUR UNE ENTREPRISE QUALIFIANTE

2 Page 2 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME CAS SOLIX 1 1 PRESENTATION 2ANALYSE 3RECHERCHE DES SOLUTIONS 4PRESENTATION DE LA SOLUTION APPLIQUEE 5 SYNTHESE DU CAS TRAITE

3 Page 3 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME 1. PRESENTATION L'ENTREPRISE, LES DIFFICULTES 1.1 LA SOCIETE 1.2 LES PRODUITS 1.3 LES EXIGENCES DU CLIENT 1.4 OBJECTIF : RETABLIR LES OBJECTIFS D'EXPLOITATION

4 Page 4 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME 1. L'ENTREPRISE, LES DIFFICULTES (1/2) 1.1LA SOCIETE Perte d' équilibre dans les exercices précédents Concurrence sévère en Europe CA de 700 MF Effectif de 1200 personnes avec 1 siège et 3 usines Evaluation du marché en baisse pour les carburateurs classiques 1.2LES PRODUITS Unités mécaniques complexes pour assurer mélange air et essence Conditions de réglage et de réception difficiles Grande diversité de modèles : plus de 250 produits finis Plus de 220 pièces par carburateur

5 Page 5 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME 1. L'ENTREPRISE, LES DIFFICULTES (2/2) 1.3LES EXIGENCES DU CLIENT Réduction des coûts - équipement de voiture de base Flexibilité - adaptation rapide des changement de production Service de dépannage accéléré (quelques heures, taxis...) Qualité - mesures techniques mais aussi évaluation du confort 1.4OBJECTIF : RETABLIR LES OBJECTIFS D'EXPLOITATION Réduire stocks et en cours - réduire les coûts indirects Gagner en efficience : économie annuelle visée 6 millions de francs Redonner la confiance à la société et à son personnel

6 Page 6 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME 2. ANALYSE 2.1ANALYSE DE LA SITUATION EXISTANTE 2.2 SCHEMA FLUX PHYSIQUE 2.3SYSTEME D'INFORMATION ET DE GESTION AU DEPART 2.4CONSEQUENCES

7 Page 7 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME 2. 1 ANALYSE DE LA SITUATION EXISTANTE FLUX PHYSIQUES 3 usines : 1 à Poissy ( fonderie et usinage ), 1 à Evreux et 1 à Argentan ( usinage ) Circulation des flux complexes entre les différentes usines Accumulation stock et en cours ( exemple aléseuse à grand débit...) TYPOLOGIE DES PRODUITS ET PROCEDES Sur 250 références de carburateurs, une trentaine de modèle = 80 % de la charge Sur un carburateur type ( exemple PBISA ) il ne faut que 30 pièces sur 220 pour faire 80 % du coût PRP La durée totale entre la prise de commande et la livraison atteint 45 jours pour 20 minutes de cycle

8 Page 8 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME 2.2 SITUATION AU DEPART - SCHEMA FLUX PHYSIQUE (1/2) FAB STOCK A CHAQUE OPERATION USINE A FAB STOCK USINE C FAB STOCK USINE B

9 Page 9 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME 2.2 SITUATION AU DEPART - SCHEMA FLUX PHYSIQUE (2/2) PROBLEMES IDENTIFIES, FLUX PHYSIQUES COMPLEXES, RETOURS MAGASINS APRES CHAQUE OPERATION, NOMBREUSES REPRISES, POSTES GOULOTS, FLUX INTER-USINES LOURDS.

10 Page 10 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME 2.3 SYSTEME D'INFORMATION ET DE GESTION AU DEPART (1/3) INFORMATION DE PRODUCTION Chaque usine établit son programme sur DPS4 Les données sont ensuite centralisées au siège Le programme sort à M+10 jours pour M BASE DE DONNEES ET NOMENCLATURES Tous les carburateurs, toutes les pièces en MRP Calcul des besoins avec nomenclatures à 7 niveaux Système de réservation bloquant la disponibilité des pièces Données machines pas en phase entre elles Stocks physiques différents des données machines Confusion entre préoccupations moyen et court terme AUTO-SATISFACTION DES SITES Mesures mensuelles de l'efficience uniquement en coûts directs

11 Page 11 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME 2.3 SYSTEME D'INFORMATION ET DE GESTION AU DEPART (2/3) ECARTS TEMPS REELS ORDINATEUR CENTRAL USINE A USINE B USINE C PRODUITS FINIS CALCUL DES BESOINS EN CASCADE TEMPS STANDARDS EFFICIENCE PAR USINE SITUATION INITIALE

12 Page 12 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME 2.3 SYSTEME D'INFORMATION ET DE GESTION AU DEPART (3/3) PROBLEMES IDENTIFIES CALCUL DES BESOINS MENSUELS SUR 7 NIVEAUX DE NOMENCLATURE AVEC RETARD SYSTEMATIQUE DE 10 JOURS PLUSIEURS DIZAINES DE DOCUMENTS POUR FABRIQUER UN PRODUIT FINI CALCUL DE CHARGE DECONNECTE DE LA REALITE DE LA PRODUCTION EFFICIENCE PAR USINE UNIQUEMENT BASEE SUR LES ECARTS DE TEMPS STANDARDS ET REELS

13 Page 13 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME SITUATION AU DEPART 2.4 CONSEQUENCES SITUATION FINANCIERE GRAVE Difficultés avec les banques Programme de licenciement en cours STRUCTURE Intervention continuelle de la hiérarchie Confusion dans les tâches PERTE DE CONFIANCE Réactions vives des clients Perte de confiance à tous les échelons Peu de distinction entre quantité et qualité

14 Page 14 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME 3. RECHERCHE DES SOLUTIONS 3.1 FLUX PHYSIQUES 3.2 TYPOLOGIE PRODUITS PROCEDES 3.3 SYSTEME INFORMATION ET GESTION

15 Page 15 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME RECHERCHE DES SOLUTIONS 3.1 FLUX PHYSIQUES (1/3) ECOULEMENT DES FLUX Constitution de lignes de produits Pas de contraintes prises en compte à ce stade STOCKAGE Mise à disposition des pièces sur les lignes Constitution stocks tampons réduits à 2 jours MAITRISE DES MOUVEMENTS Stockage magasin gros et dynamique Réapprovisionnement automatique des postes Traçabilité assurée par codes à barres

16 Page 16 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME RECHERCHE DES SOLUTIONS 3.1 FLUX PHYSIQUES (2/3) MODULE 1MODULE 2MODULE 3 LIGNE PRODUITS FAMILLE A MODULE 1MODULE 2MODULE 3 LIGNE PRODUITS FAMILLE B

17 Page 17 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME RECHERCHE DES SOLUTIONS 3.1 FLUX PHYSIQUES (3/3) EXEMPLE 1 : SOLUTIONS APPORTEES, CONSTITUTION DE LIGNES DE PRODUITS, PAS DE RETOUR MAGASINS, STOCK TAMPON MINIMUM, SECURITE ENTRE DIFFERENTS MODULES, PIECES A DISPOSITION DES POSTES AVEC GESTION CODES A BARRES.

18 Page 18 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME RECHERCHE DES SOLUTIONS 3.2 TYPOLOGIE PRODUITS PROCEDES (1/3) ETUDE DES COUTS Choix des 30 pièces représentant 80% en PRB Etude du cycle objectif ( 10 jours au lieu de 45 ) APPROCHE METHODOLOGIQUE Notion de carburateur type Evaluation de la marge d'erreur en calcul de charge COMMENT PILOTER LA PRODUCTION Choix de la méthode Modélisation des flux sur un PC

19 Page 19 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME RECHERCHE DES SOLUTIONS 3.2 TYPOLOGIE PRODUITS PROCEDES (2/3) Choisir des produits pilotes représentatifs des différentes productions Sélectionner par produit pilote les pièces essentielles en valeur d'approvisionnement et de coûts ajoutés Etablir des relevés typologiques indiquant étape par étape la nature des opérations, les coûts main d'oeuvre et matière, la durée... Recouper ces données analytiques avec les résultats d'exploitation pour valider l'étude et montrer les incohérences

20 Page 20 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME RECHERCHE DES SOLUTIONS 3.2 TYPOLOGIE PRODUITS PROCEDES (3/3) (1) Opération, Contrôle, Déplacement, Attente stockage. (2) Evaluation en nature sur le terrain (en 2 hommes pendant 2 heures). (3) Cumul obtenu par approximation et recoupement avec le compte d'exploitation développé. (4) Temps écoulé depuis le début de l'opération jusqu'au début de l'opération suivante (ex : opération sur presse 2 heures, réglage outils 1 heure). Exemple : Dans une unité de production d'ensembles complexes (1 appareil = 220 pièces) L'analyse typologique a montré que 30 pièces suffisaient pour suivre plus de 80% du prix de revient de production ETAPE OPERATION NATURE DUREE MAIN D'OEUVRE MATIERE ENERGIE CUMUL COUT (1)(4)(2)(3)(2)

21 Page 21 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME SOLEX - TYPOLOGIE DES COUTS MO/ MATIERES Avec 30 pièces sur les 250 d'un carburateur on pilote 80 % du PRP Cout total de l'exemple MO et matières 150 FRS ( modèle p bisa ) 23 PIECESZAMAK MATIERES FONDERIE USINAGE 30 PIECESATELIERS AMONTS PREMONTAGE -MONTAGE DEPOLLUTION MO MAT

22 Page 22 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME RECHERCHE DES SOLUTIONS 3.3 SYSTEME INFORMATION ET GESTION EVOLUTION DES BASES DE DONNEES Codification des carburateurs types Distinction nomenclatures étude et production CHOIX DES MODES D' ORDONNANCEMENT Flux moyen terme approvisionnement Flux court terme livraison CHOIX DES MODES DE GESTION Calcul des besoins des pièces essentielles Gestion sur point de commande Gestion physique en magasin PILOTAGE PAR APPROCHE SYSTEMIQUE

23 Page 23 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME TYPOLOGIE DES SYSTEMES D'INFORMATION ET DE GESTION PLAN INDUSTRIEL (1 an et plus) Révision CA, marge, politique industrielle (investissement, personnel) Incidence sur politique commerciale Famille de carburateurs 1 an à 18 mois Mois Trimestrielle Nomenclatures types Tendance du marché Evolution des moteurs Prévision long terme par famille Directions Générale et Industrielle CRITERES BUTS UNITE D'OEUVRE HORIZON UNITE DE TEMPS REVISION NOMENCLATURE ELABORATION NIVEAUX DE PREOCCUPATION

24 Page 24 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME CRITERES BUTS UNITE D'OEUVRE HORIZON UNITE DE TEMPS REVISION NOMENCLATURE ELABORATION NIVEAUX DE PREOCCUPATION TYPOLOGIE DES SYSTEMES D'INFORMATION ET DE GESTION PLAN DIRECTEUR (4 mois) Détermination des besoins Prééquilibrage charges et ressources (usines, postes goulots,...) Confirmation CA et marges Politique réduction des coûts (main d'oeuvre et matière) Famille de carburateurs Références de carburateur (dont spécification, création, modification,...) 4 mois glissants Semaine Nomenclatures complètes (calcul besoins) Demande commerciale sur 4 mois par référence Connaissance stock (y compris retard) Calcul des besoins (classe 99 hors APS + Atelier Amont) Regroupement par famille Prééquilibrage charge et ressources Directions Industrielle et Usine

25 Page 25 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME TYPOLOGIE DES SYSTEMES D'INFORMATION ET DE GESTION CRITERES BUTS UNITE D'OEUVRE HORIZON UNITE DE TEMPS REVISION NOMENCLATURE ELABORATION NIVEAUX DE PREOCCUPATION PROGRAMME DE FABRICATION (3 semaines) Satisfaction de la demande clients au moindre coût Déclencher les besoins de montage Juste à temps Régulation des flux à forte valeur ajoutée - Amélioration des conditions de travail et productivité (Efficience main d'oeuvre) Références carburateurs 1 semaine ferme x 2 Journée Jour (pour le réalisé) Nomenclatures d'ateliers Demande de livraison connaissance des stocks composants Responsabilités par un site de la fabrication d'un CARBU COMPLET Connaissance au jour le jour de l'en-cours Directions Usine et Ordonnancement - Atelier

26 Page 26 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME 4. PRESENTATION DE LA SOLUTION APPLIQUEE

27 Page 27 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME 4. PRESENTATION DE LA SOLUTION APPLIQUEE PRODUITS ET PROCEDES Maintien usine de fonderie- codes à barres appliqués Carburateurs types adoptés- gestion des pièces coûteuses SYSTEME D'INFORMATION Calculs besoins à 16 semaines sur un simple micro MRP simplifié, gestion point de commande et physique Suppression des OF et des réservations RESULTATS DE LA REORGANISATION Réduction sensible des coûts indirects Reprise de la confiance Préparation évolution structurelle : corps papillons

28 Page 28 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME 5. SYNTHESE DU CAS TRAITE

29 Page 29 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME 5. SYNTHESE DU CAS TRAITE POINTS ESSENTIELS A DEGAGER Notion d'approximations successives - Simplification Pas de juste à temps sans maîtrise du moyen terme Hiérarchie = valeur plus Choix des investissements APPROCHE METHODOLOGIQUE A RETENIR Retenir la méthode - Penser à bien analyser Adapter les outils à vous-même - Rôle des mots clés Faire des listes de questions clés - Utiliser les supports ETUDE DES RESULTATS Points forts et points faibles - Difficultés rencontrées Problème méthodologique à revoir Création de groupes internes de pilotage


Télécharger ppt "Page 1 ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ORGANISATION ET SYSTEME ECOLE SUPERIEURE DE LOGISTIQUE INDUSTRIELLE L'ETUDIANT ACTEUR POUR UNE ENTREPRISE."

Présentations similaires


Annonces Google