La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

© Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 1 NOMEL S.A. TEXTRON Industries MAITRISE DE LA FONCTION ORDONNANCEMENT.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "© Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 1 NOMEL S.A. TEXTRON Industries MAITRISE DE LA FONCTION ORDONNANCEMENT."— Transcription de la présentation:

1 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 1 NOMEL S.A. TEXTRON Industries MAITRISE DE LA FONCTION ORDONNANCEMENT

2 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 2 RELEVER L ENTREPRISE: UNE SITUATION TRES DIFFICILE LA SOCIETE EST AU BORD DE LA FAILLITE LA SOGEDAC MENACE DE RETIRER LES COMMANDES A NOMIL PLUS DE 80 % DES COMMANDES SONT EN RETARD LE STOCK DE PRODUITS FINIS ET D EN COURS DEPASSE 3 MOIS LE PERSONNEL EST COMPLETEMENT DEMORALISE

3 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 3 SOMMAIRE 1.- PRÉSENTATION 2.- L'ANALYSE DE LA SITUATION INITIALE 3.- VOTRE PARTICIPATION AU REDRESSEMENT DE NOMIL 4.- VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE 5.- L INTERET DE L'ÉTUDE DE CAS NOMIL

4 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE LENTREPRISE TEXTRON MONDE 10 milliards de Dollars et personnes. 4 branches : Aéronautique 32% ( Bell, Cessna...) Automobiles 25% Industrie 39% Finances 4% TEXTRON INDUSTRIES en France 0,3 milliard deuros et plus de 2000 personnes sur 9 sites. NOMEL - Création en 1933 – Intégration au groupe VALOIS INDUSTRIES en 1992 et à TEXTRON en 1996 Situation : La Ferté en basse Normandie CA en 2000 : 50 millions deuros. Effectif moyen : 390 personnes Matières consommées par an : tonnes Technologies : Laminage, découpage, roulage, matriçage à froid, assemblage, traitement thermique et traitement de surface.

5 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE LES PRODUITS

6 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE LES PRODUITS TYPES C.A.(%) VOLUME (%) Rondelle Éventail12,836,0 Rondelle Onduflex 7,014,0 Rondelle Conique10,611,0 Rondelle Plate 6,0 4,0 Rondelle Contact16,714,0 Écrou Twolok19,0 7,0 Circlips et anneaux d'arrêt12,6 7,5 Pièces Spéciales13,7 6,5 Laminés et Sous traitance 1,6 ----

7 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 7 C.A. en % Automobile 40 Équipement automobile 10 Assemblier 7 Matériel électrique 8 Revendeurs fournitures ind. 17 Autres secteurs LES SECTEURS DACTIVITE

8 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE ANALYSE DE LA SITUATION INITIALE 2.1LES ENTRETIENS 2.2LES FLUX PHYSIQUES 2.3LES FLUX D'INFORMATIONS 2.4LES POINTS FORTS 2.5LES POINTS FAIBLES

9 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE ANALYSE DE LA SITUATION INITIALE LES ENTRETIENS ( 1/ 2 ) JEAN-PAUL (Direction) ALAIN (Logistique) OLIVIER (Ordonnancement) ISABELLE (Emballage - expédition) MONIQUE (Achats) GEORGE (Production) XAVIER (Production) PATRICK (Production)

10 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE ANALYSE DE LA SITUATION INITIALE LES ENTRETIENS ( 2/2 ) CHRISTOPHE (Personnel) ISABELLE (ADV) DANIEL (Informatique) ANTOINE (Qualité) ROBERT (Production) PHILIPPE (Bureau d'étude) PIERRE (Production) ANDRE (Presses) CATHERINE (Comptabilité )

11 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE ANALYSE DE LA SITUATION INITIALE LES FLUX PHYSIQUES (1/3) Pas de maîtrise des flux de pièces en ateliers. Nombreux comptages déclenchés par les responsables (exemple : au revêtement). Pas de connaissance fiable des en-cours par l'ordonnancement. Certaines opérations redondantes, notamment entre le conditionnement et l'expédition. Importance des séries de découpage provoquant des encombrements hors zones de stockage.

12 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE ANALYSE DE LA SITUATION INITIALE LES FLUX PHYSIQUES (2/3) PAR PRESSES RONDELLES ROULAGE LAVAGE HUILAGE TRAITEMENT THERMIQUE ÉBAVURAGE PF MACHINES ÉCROUS LIVRAISON MATIÈRE STOCK AVANT REVÊTEMENT STOCK PRODUITS FINIS TRAITEMENT DE SURFACE MATIÈRE CAMION LIVRAISON Légende : En cours atelier Stocks Stock et en cours > 3 mois Cycle opérationnel 25 / 30 jours

13 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE ANALYSE DE LA SITUATION INITIALE LES FLUX PHYSIQUES (3/3) (1) # TYPE DE BOITAGE SUIVANT LES CLIENTS # TYPE D'ÉTIQUETTES (2) MONOPRODUIT MAIS # CLIENTS PRESSE ROULAGE RONDELLES CIRCLIPS TWOLOCK SPÉCIFIQUE S (C) LAVAGEÉBAVURAGETTHASSEMBLAGET. SURFACETRICONDEXP OF (80%) OF (20%) OF (50%) MATRIÇAGE ÉCROU ÉCROU + RONDELLES OF 1 OF 2 (1) (2)

14 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE ANALYSE DE LA SITUATION INITIALE LES FLUX D'INFORMATIONS (1/2) Lancement de Mac Pac, notamment à l'ADV, sans mesurer les conséquences sur la maîtrise des flux. Jalonnement en GPAO calculé à tort sur les temps méthodes sans tenir compte des rendements réels. Déclenchement des OF par quantités dites "économiques" sans tenir compte de la demande client. Non exploitation des données GPAO pour assurer les équilibres charge - capacité. Difficulté d'obtenir des documents statistiques de vente. Absence, à ce jour, d'un outil fiable pour les prévisions commerciales. Le lead time pour les rondelles est de 25 jours pour une somme des temps opérationnels de 4 jours.

15 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE ANALYSE DE LA SITUATION INITIALE LES FLUX D'INFORMATIONS (2/2) SÉRIE " ÉCONOMIQUE " DE LANCEMENT NE TENANT PAS COMPTE DU BESOIN CLIENT EX : COMMANDE DE PIÈCES= OF DE PIÈCES PAR PF ORDRE DE FAIRE ORDRE DE FAIRE T. THERMIQUE HUILAGE ÉBAVURAGE LAVAGE PRESSES T. SURFACE ORDONNANCEMENT MACHINES ÉCROUS STOCK AVANT REVÊTEMENT PRODUITS FINIS DONT CONDITIONNEMENT

16 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE ANALYSE DE LA SITUATION INITIALE LES POINTS FORTS Personnel très motivé et plein d'idées, mais en perte de confiance. Usine propre et claire, mais tendance au sur stockage. Malgré les difficultés, bonne communication entre les personnes. Bonne orientation au départ dans le choix de l'outil Mac Pac.

17 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE ANALYSE DE LA SITUATION INITIALE LES POINTS FAIBLES (1/ 2) Ordonnancement difficile des presses (disponibilité du bâtis...). Flux de production uniquement poussé Choix discutable du stock produits finis conditionnés. Retards clients préjudiciables à l'image de marque de NOMIL (audit PSA...). GPAO non maîtrisée et lancée sans formation suffisante. Mise en place de Mac Pac sans structure logistique daccueil

18 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 18 Importance des séries de découpage. Pas de souplesse vis-à-vis des clients malgré 3 mois de stock. Nombreux déboîtages nécessaires pour dépanner. Connaissance tardive des documents de préparation d'expédition. Service "relation client" (ADV) insuffisamment informé de l'état d'avancement des commandes. 2 - ANALYSE DE LA SITUATION INITIALE LES POINTS FAIBLES (2/2)

19 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE références NOMIL en retard !

20 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 20 IL EST JUSTE TEMPS...

21 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 21 DE RÉAGIR !

22 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 22 3 – VOTRE PARTICIPATION AU REDRESSEMENT DE NOMIL Vous êtes chargé avec le Directeur industriel du Groupe de rétablir la confiance des clients, de réorganiser lentreprise et en particulier la fonction Ordonnancement. Il faut, très vite, redonner confiance aux équipes de Nomil et bâtir avec eux les solutions pour sauver lentreprise. Une première liste de tâches a été dressée afin de faciliter votre approche. Vous devez définir, dans un premier temps, les axes directeurs de solution puis animer les équipes de mise en oeuvre, afin de redonner à Nomil un second souffle.

23 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 23 1.RECHERCHER LES AXES DE SOLUTIONS PRIORITAIRES 2.CONSTITUER DES GROUPES DE PROGRES – FIXER LES OBJECTIFS 3.FAIRE UNE APPROCHE SYSTEMIQUE DE LUSINE 4.DEFINIR LE MODELE DORDONNANCEMENT MT ET CT 5.CONSTRUIRE LE RESEAU PERT DES OBJECTIFS PHASE 1 – DEFINIR LE PLAN D ACTIONS A 6 MOIS : 3 – VOTRE PARTICIPATION AU REDRESSEMENT DE NOMIL PHASE 1 – DEFINIR LE PLAN D ACTIONS A 6 MOIS :

24 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 24 1.TRADUIRE EN DIAGRAMME ISHIKAWA LES ACTIONS A ENTREPRENDRE 2.TENDRE LES FLUX DE LA PRODUCTION DES RONDELLES 1.CREER UN ORDONNANCEMENT MOYEN TERME 1.DEMARRER LORGANISATION DU DEPARTEMENT FINITION 2. METTRE EN OEUVRE LA FONCTION ORDONNANCEMENT COURT TERME PHASE 2 – METTRE EN OEUVRE LE PLAN D ACTION : 3 – VOTRE PARTICIPATION AU REDRESSEMENT DE NOMIL PHASE 2 – METTRE EN OEUVRE LE PLAN D ACTION :

25 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 25 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE 1.RÉDUCTION DU CYCLE DE PRODUCTION 2.MAÎTRISE DU FLUX PHYSIQUE 3.ADAPTATION DE LA STRUCTURE 4.SYSTÈME D'ORDONNANCEMENT 5.ÉVOLUTION STOCK ET EN COURS

26 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 26 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE RÉDUCTION DU CYCLE DE PRODUCTION (1/2) Évaluation du cycle actuel : 25 jours Objectif mi- 96 : 12 jours 6 jours du découpage au traitement thermique 3 jours moyens au revêtement 3 jours emballage - expédition

27 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 27 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE RÉDUCTION DU CYCLE DE PRODUCTION (2/2) OBJECTIF 1/2 96 RÉDUIRE LE CYCLE MOYEN DE 25 / 30 JOURS A 12 JOURS TTH 1 T. SURFACE 3/5 PAC EMBALLAGE EXPÉDITION 3 ÉBAVURAGE 1 LAVAGE 1 PRESSES 3 ÉCROU 1 TARAUDAGE 1 ASSEMBLAGE 1 PAR

28 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 28 Presses à TTH Stock PAR Traitement de surface Stock PAA Écrous Stock PAC Emballage Expédition 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE MAÎTRISE DU FLUX PHYSIQUE (1/5) DÉPARTEMENT RONDELLES - ANNEAUX DÉPARTEMENT FINITION DÉPARTEMENT ÉCROUS

29 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 29 DÉPARTEMENT FINITION DÉPARTEMENT ÉCROUS DÉPARTEMENT RONDELLES - ANNEAUX 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE 2 - MAÎTRISE DU FLUX PHYSIQUE (2/5)

30 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 30 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE MAÎTRISE DU FLUX PHYSIQUE (3/5) LIVRAISON MATIÈRE PAR DÉCOUPAGE ROULAGELAVAGE ÉBAVURAGE HUILAGE TTH FINITION PAA

31 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 31 TARAUDAGE LAVAGE ASSEMBLAGE PAA PAC 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE MAÎTRISE DU FLUX PHYSIQUE (4/5) TRAITEMENT DE SURFACE HUILAGE DÉPARTEMENT ÉCROUS MATRIÇAGE

32 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 32 TRAITEMENT DE SURFACE UNITÉ PHYSIQUE : TONNEAU UNITÉ PHYSIQUE BAC PAR PAC CAMION LIVRAISON CAMION FICTIF EMBALLAGE MAIN EMBALLAGE BALANCES EMBALLAGE AUTOMATIQUE SOUS TRAITANCE 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE MAÎTRISE DU FLUX PHYSIQUE (5/5) HUILAGE PRODUITS C LAVAGE ÉBAVURAGE ASSEMBLAGE

33 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 33 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE EVOLUTRION DE LA STRUCTURE CLIENT DIRECTION DRHQUALITÉFINANCES INFORMATIQUE ORDONNANCEMENT MT ET LT RELATION CLIENT ÉCROUS RONDELLES ANNEAUX FINITION ORDONNANCEMENT COURT TERME

34 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 34 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE - SYSTÈME D'ORDONNANCEMENT (1/3) ORDONNANCEMENT COURT TERME 2 semaines glissantes ORDONNANCEMENT MOYEN TERME 3 mois glissants PLANIFICATION ATELIER PLAN DIRECTEUR 1 an glissant

35 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 35 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE SYSTÈME D'ORDONNANCEMENT (1/3) NIVEAUX HORIZON UNITÉ OEUVRE UNITÉ OEUVRE MAILLE MISE A JOUR OBJET PLAN DIRECTEUR PLAN DIRECTEUR 1 AN + GLISSANT 1 AN + GLISSANT FAMILLE PIÈCES FAMILLE MACHINES FAMILLE PIÈCES FAMILLE MACHINES MOIS PAR TRIMESTRE PAR TRIMESTRE MACRO-CHARGE LIAISON BUDGET INVESTISSEMENT MACRO-CHARGE LIAISON BUDGET INVESTISSEMENT SYSTÈME SIMULATION HOMME ATELIER RÉALISATION

36 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 36 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE SYSTÈME D'ORDONNANCEMENT (2/3) NIVEAUX HORIZON UNITÉ OEUVRE UNITÉ OEUVRE MAILLE MISE A JOUR OBJET PLAN DIRECTEUR PLAN DIRECTEUR 1 AN + GLISSANT 1 AN + GLISSANT FAMILLE PIÈCES FAMILLE MACHINES FAMILLE PIÈCES FAMILLE MACHINES MOIS PAR TRIMESTRE PAR TRIMESTRE MACRO-CHARGE LIAISON BUDGET INVESTISSEMENT MACRO-CHARGE LIAISON BUDGET INVESTISSEMENT SYSTÈME SIMULATION HOMME ATELIER RÉALISATION MOYEN TERME MOYEN TERME 6 MOIS GLISSANTS 6 MOIS GLISSANTS PIÈCES FAMILLES MACHINES PIÈCES FAMILLES MACHINES JOUR PAR SEMAINE PAR SEMAINE APPROVISIONNEMENT ÉQUILIBRE CHARGES ET CAPACITÉS ANALYSE ÉCARTS PRÉVISION/RÉALISATION APPROVISIONNEMENT ÉQUILIBRE CHARGES ET CAPACITÉS ANALYSE ÉCARTS PRÉVISION/RÉALISATION

37 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 37 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE SYSTÈME D'ORDONNANCEMENT (3/3) NIVEAUXHORIZON UNITÉ OEUVRE MAILLEMISE A JOUROBJET PLAN DIRECTEUR 1 AN + GLISSANT FAMILLE PIÈCES FAMILLE MACHINES MOIS PAR TRIMESTRE MACRO-CHARGE LIAISON BUDGET INVESTISSEMENT MOYEN TERME 6 MOIS GLISSANTS PIÈCES FAMILLES MACHINES JOUR PAR SEMAINE APPROVISIONNEMENT ÉQUILIBRE CHARGES ET CAPACITÉS ANALYSE ÉCARTS PRÉVISION/RÉALISATION COURT TERME 2 SEMAINES GLISSANTES PIÈCES MACHINES HEURE PAR JOUR CALCUL RENDEMENT SYTHETIQUE MACHINE CHARGE HOMMES/ MACHINES SYSTÈME SIMULATION HOMME ATELIER RÉALISATION

38 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 38 TYPE CLIENTRELATION CLIENTORD USINEORD ATELIER (1) T T CLIENT TYPE " AUTOMOBILE " COMMANDES OUVERTES CONTRAT CLIENT TYPE " REVENDEUR " COMMNANDES UNITAIRES NEGOCIATION DES MARCHES INTERFACE PROBLÈMES COMMERCIAUX INTERFACE VALIDATION DÉLAIS MOYEN TERME INFORMATION DIRECTE A ORDONNANCEMENT CLIENT POUR CDES EN COURS INTERFACE VALIDATION DÉLAIS COURT TERME INTERFACE VALIDATION DÉLAIS COURT TERME INTERFACE VALIDATION DÉLAIS MOYEN TERME NEGOCIATION DES COMMANDES INTERFACE SUR DÉLAIS COURT TERME (1) ADMINISTRATION DES VENTES 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE GESTION CLIENTS ET ORDONNANCEMENT (2/2) ÉVOLUTION DE LA GESTION DES DEMANDES CLIENT

39 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 39 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE GESTION CLIENTS ET ORDONNANCEMENT (1/2) ÉVOLUTION DE LA GESTION DES DEMANDES CLIENT CLIENT TYPE " AUTOMOBILE " COMMANDES OUVERTES CONTRAT CLIENT TYPE " REVENDEUR " COMMNANDES UNITAIRES INTERLOCUTEUR UNIQUE POUR ORD USINE ET RELATION CLIENT ORD USINE RELATION CLIENT

40 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 40 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE ÉVOLUTION STOCK ET EN COURS PACP.F.TS EN COURS PRESSES A TTH PAR PAA FIN MAI '95 63 jours OBJECTIF MI '96 45 jours

41 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 41 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE "DANS UN ENVIRONNEMENT DE PLUS EN PLUS INATTENDU ET COMPÉTITIF... IL FAUT CHAQUE JOUR MOBILISER L'INTELLIGENCE DE CHACUN." MAÎTRISE GLOBALE DES FLUX Pilotage autonome à chaque poste NOMIL

42 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 42 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE 1 groupe de coordination - 7 groupes de progrès 4.1Mise à jour de la base de données 4.2Ordonnancement - Planification 4.3Équilibre charges presses-bâtis-outils 4.4Flux presses-lavage-ébavurage-TTH 4.5Flux matriçage - assemblage 4.6Flux revêtement 4.7Flux emballage - expédition

43 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 43 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE GROUPE DE PROGRÈS BASE DE DONNÉES OBJECTIFS - AXES DIRECTEURS Rendre les données cohérentes. Définir la fonction d'un auditeur permanent.

44 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 44 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE GROUPE DE PROGRÈS ORDONNANCEMENT - PLANIFICATION OBJECTIFS - AXES DIRECTEURS Mission : prévoit, ordonne, coordonne et contrôle tous les actes visant à la livraison des commandes en temps voulu, au moindre coût et dans la qualité requise. Définir les 3 niveaux d'ordonnancement. Définir, avec le service relation client, les conditions de prise de commande compatibles avec les contraintes industrielles. Établir un rôle de coordination et de contrôle entre le planning atelier et l'ordonnancement.

45 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 45 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE GROUPE DE PROGRÈS PRESSES - BÂTIS - OUTILS OBJECTIFS - AXES DIRECTEURS Définir les règles pour gérer au mieux la charge bâtis afin d'optimiser les temps d'ouverture des presses. Faire évoluer la conception des outillages pour permettre une maintenance et des changements d'outils rapides. Améliorer le Taux de Rendement Synthétique par la maîtrise des interventions non productives.

46 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 46 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE GROUPE DE PROGRÈS PRESSES - LAVAGE - ÉBAVURAGE - TTH OBJECTIFS - AXES DIRECTEURS Rétablir la confiance client. Définir des règles strictes de gestion du flux (flux poussé) et d'inventaires tournants. Mise en place d'une gestion d'atelier à court terme. Rédiger un cahier des charges pour la gestion informatique court terme de l'atelier.

47 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 47 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE GROUPE DE PROGRÈS MATRIÇAGE - ASSEMBLAGE OBJECTIFS - AXES DIRECTEURS Rétablir la confiance client. Mise en place d'une gestion d'atelier à court terme (Kanban et inventaires tournants). Définir des lots physiques sur l'ensemble du flux.

48 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 48 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE GROUPE DE PROGRÈS FLUX REVÊTEMENT OBJECTIFS - AXES DIRECTEURS Rétablir la confiance client. Passage en flux tiré du PAR au PAC (Kanban). Définir les lots de fabrication (contenants).

49 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 49 4 –VOS OBSERVATIONS SUR LA SOLUTION APPLIQUEE GROUPE DE PROGRÈS EMBALLAGE - EXPÉDITION OBJECTIFS - AXES DIRECTEURS Rétablir la confiance client. Suppression du stock P. F. conditionné. Création d'un stock PAC géré. Passage en flux tiré emballage - expédition.

50 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 50 –Comment travailler en flux tiré ? –Comment améliorer la qualité des saisies (code à barres) ? –Faut-il travailler en FIFO ? –Comment définir la taille d'un lot ? –De quels outils avons-nous besoin (documents...) ? –Les moyens de stockage sont-ils bien adaptés ? –Comment gérer le stock et les en-cours ? –Définir un système d'inventaires tournants fiable ? GROUPE DE PROGRÈS FLUX REVÊTEMENT QUESTIONS A SE POSER

51 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 51 – Comment déterminer le volume du stock PAC ? – Quel type de stockage prévoir ( bacs, racks...) ? – Comment respecter la règle FIFO ? – Qui est responsable du stock PAC ? – A partir de quel support ordonnancer le flux emballage - expédition ? – Quel horizon de planification choisir ? GROUPE DE PROGRÈS EMBALLAGE - EXPÉDITION QUESTIONS A SE POSER ( 1/ 2 )

52 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 52 GROUPE DE PROGRÈS EMBALLAGE - EXPÉDITION QUESTIONS A SE POSER ( 2/ 2 ) –Faut-il prévoir une fonction inventaire tournant ? –Comment intégrer le flux de sous-traitance ? –Comment assurer le retour d'information vers le service "relations clients" ? –Comment utiliser les moyens existants ? –Comment ne conditionner que la quantité vendue ?

53 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 53 GROUPE DE PROGRÈS MATRIÇAGE - ASSEMBLAGE QUESTIONS A SE POSER –Faut-il travailler en FIFO ? –Doit-on travailler en flux tiré ou en flux poussé ? –au matriçage ? –à l'assemblage ? –Quel peut être la taille d'un lot ? –De quels outils avons-nous besoin (documents...) ? –Les moyens de stockage sont-ils bien adaptés ? –Comment gérer le stock et les en-cours ? –Définir un système d'inventaires tournants fiable ? –Faut-il ré-implanter les machines d'après le nouveau flux ?

54 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 54 –Doit-on travailler en FIFO ? –Connaît-on le TRS de ces ateliers ? –Comment mettre en place des inventaires tournants ? –Comment mieux maîtriser les flux et les en-cours ? –Comment améliorer la qualité des saisies (code à barres) ? GROUPE DE PROGRÈS PRESSES - LAVAGE - ÉBAVURAGE - TTH QUESTIONS A SE POSER ( 1/ 2 )

55 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 55 –Comment réduire au maximum l'en-cours des ateliers ? –Quels moyens de stockage prévoir pour les semi-oeuvrés ? –Comment planifier à court terme (avec quels outils, quels documents...) ? –Définir les règles de transfert des semi-oeuvrés entre les ateliers ? GROUPE DE PROGRÈS PRESSES - LAVAGE - ÉBAVURAGE - TTH QUESTIONS A SE POSER ( 2/ 2 )

56 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 56 GROUPE DE PROGRÈS PRESSES - BÂTIS - OUTILS QUESTIONS A SE POSER ( 2/ 3 ) – De quels moyens de simulation avons-nous besoin pour prévoir les équilibres charges / capacités ? – Comment concevoir des bâtis grâce à une approche la plus modulaire possible ( couple bâti-presse ) ? – Comment mettre à jour les séries pratiques de découpage suivant l'évolution des besoins clients ? – Comment améliorer le rendement des presses ?

57 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 57 GROUPE DE PROGRÈS PRESSES - BÂTIS - OUTILS QUESTIONS A SE POSER ( 3/ 3 ) –Dispose-t-on de la liste précise des opérations ? –Dispose-t-on d'un film détaillé de ces opérations avec repère des temps passés ? –Peut-on séparer dans l'étude les temps internes (ouverture machine) des temps externes ? –Comment convertir les temps internes en externes ? –Comment réduire les temps internes (travail en équipe) ? –Comment faire évoluer la conception des bâtis afin de faciliter leur utilisation ?

58 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 58 –Peut-on utiliser l'audit Mac Pac ? –Quels sont les paramètres à mettre à jour ? –Quels sont les rôles du gestionnaire de la BD ? –Pourquoi la BD n'est-elle pas à jour ? –Comment la maintenir à jour ? –Existe-t-il des procédures de mise à jour ? GROUPE DE PROGRÈS BASE DE DONNÉES QUESTIONS A SE POSER

59 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 59 RECHERCHE DE LA SOLUTION "OBJECTIF" FLUX TIRE EMBALLAGE EXPÉDITION La demande de livraison déclenche le conditionnement des pièces (flux tiré). Le magasin actuel de PF conditionnés est supprimé au profit d'un stock PAC. Planification à 3 jours glissants de l'ensemble du flux. Simplification du mode opératoire (opérations en doubles). Retour systématique de l'information au service "relations clients" de tout décalage dans le planning.

60 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE ETABLIR LA CONFIANCE 12 - ACTIONS ENGAGEES (2ème SEM 95) MAITRISE DU FLUX PHYSIQUE PRESSES A TTH PAR TRAIT. DE SURFACE ECROUSPAA PAC FLUX POUSSES REALISESFLUX TIRES EN COURSFLUX TIRES A REALISER

61 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE RESULTATS OBTENUS (2ème SEM 95) CRITERES SITUATION ORIGIINE FIN PHASE 1 2 SEM 95 FIN PHASE 2 1 SEM 96 FIN PHASE 3 2 SEM 96 CONFIANCE CLIENT (1) EN COURS ATELIERS ( 2 ) STOCKS PAR- PAC- P F ( 2 ) CYCLE DE PRODUCTION ( J ) FORMATION DES EQUIPES AUTONOMIE ET PILOTAGE CONTRIBUTION AUX : AUX RESULTATS NORMES QUALITE DIFFICULTE EN ATTENTE MILLIONS - 14 % 25 JOURS12 JOURS TRES FAIBLE EN COURS

62 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE RESULTATS OBTENUS - 07/96 CRITERES SITUATION ORIGIINE FIN PHASE 1 2 SEM 95 FIN PHASE 2 1 SEM 96 FIN PHASE 3 2 SEM 96 CONFIANCE CLIENT (1) EN COURS ATELIERS ( 2 ) STOCKS PAR- PAC- P F ( 2 ) CYCLE DE PRODUCTION ( J ) FORMATION DES EQUIPES AUTONOMIE ET PILOTAGE CONTRIBUTION AUX : AUX RESULTATS NORMES QUALITE DIFFICULTE EN ATTENTE MILLIONS - 14 % 25 JOURS12 JOURS TRES FAIBLE EN COURS POSITIF A+ 250 INSUFFISANTE INSUFFISANT - 17 % 12 JOURS

63 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE RESULTATS A ATTEINDRE (2éme SEM 96) LES ELEMENTS DU PUZZLE POLITIQUE DE PRIX CATALOGUE DELAIS KANBAN PAC FOND DE CHARGE POLITIQUE REVENDEURS KANBAN PAR AMELIORATIONS TRS MACHINES STOCK OUTIL PAR PAC PROCEDURES STABILISEES

64 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE RESULTATS A ATTEINDRE (2éme SEM 96) DEVELOPPER LA STRATEGIE INDUSTRIELLE ACCROITRE LES MARGES

65 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 65 CRITERES SITUATION ORIGIINE FIN PHASE 1 2 SEM 95 FIN PHASE 2 1 SEM 96 FIN PHASE 3 2 SEM 96 CONFIANCE CLIENT (1) EN COURS ATELIERS ( 2 ) STOCKS PAR- PAC- P F ( 2 ) CYCLE DE PRODUCTION ( J ) FORMATION DES EQUIPES AUTONOMIE ET PILOTAGE CONTRIBUTION AUX : AUX RESULTATS NORMES QUALITE DIFFICULTE EN ATTENTE POSITIFS A + A DEVELOPPER A POURSUIVRE MILLIONS - 14 % 25 JOURS12 JOURS TRES FAIBLE EN COURS INSUFFISANTE A ACHEVER A REALISER - 17 %- 30 % 12 JOURS

66 © Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE INTERET DE L'ÉTUDE DE CAS POINTS ESSENTIELS A DÉGAGER Notion d'approximations successives - Simplification Pas de juste à temps sans maîtrise du moyen terme Cohérence Départements et flux physiques Développement d'outils de simulations APPROCHE MÉTHODOLOGIQUE A RETENIR Retenir la méthode - Penser à bien analyser Adapter les outils à vous-même - Rôle des mots clés Faire des listes de questions clés - Utiliser les supports ÉTUDE DES RÉSULTATS Points forts et points faibles - Difficultés rencontrées Problème méthodologique à revoir Création de groupes internes de pilotage


Télécharger ppt "© Bernard Louis KONGS UNIVERSITE PARIS X IUP MIAGE PAGE 1 NOMEL S.A. TEXTRON Industries MAITRISE DE LA FONCTION ORDONNANCEMENT."

Présentations similaires


Annonces Google