La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 La problématique du conflit dans le contexte Nigérien & le programme de CARE Niger dans le cycle des conflits DJIMRAOU Aboubacar revue EPP 17-20 Avril.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 La problématique du conflit dans le contexte Nigérien & le programme de CARE Niger dans le cycle des conflits DJIMRAOU Aboubacar revue EPP 17-20 Avril."— Transcription de la présentation:

1 1 La problématique du conflit dans le contexte Nigérien & le programme de CARE Niger dans le cycle des conflits DJIMRAOU Aboubacar revue EPP Avril 2007 Niamey

2 2 Le conflit dans le développement de létat Avant 1960: le débat au sein de lélite politique et avec les gouvernants français sur la séparation ou non davec la puissance coloniale culmine en une contradiction ouverte RDA- SAWABA avec la naissance du Niger au plan international en 58 puis avec son accès à lindépendance en 1960 Conflit politique qui se développe sous: –Les influences diverses de la puissance coloniale en lien avec ses intérêts économiques et politiques –Le refus du pluralisme, la conviction que le parti unique est la panacée, Le sectarisme et labsence de sens de compromis des élites politiques nigériennes 1960 et 1965: Le conflit RDA-SAWABA devient quasi armé et voit lécrasement du SAWABA par la violence Le RDA simpose comme parti unique de gouvernement La période humide favorise lessor de lagriculture et de lélevage, ce qui facilite « la pacification et la stabilisation » du pays

3 3 Le conflit dans le développement de létat 69-74: –Assèchement des saisons humides qui débouche sur une crise alimentaire majeure (gandaou) –Impopularité croissante du régime enflée par les difficultés alimentaires –Crises scolaires et universitaire (CES) aigues –Activisme des groupes socioprofessionnels organisés en syndicats et corporations de plus en plus indépendants du politique –Activisme croissant de la hiérarchie militaire qui débouche sur le coup détat de 1974 (encouragé par les 1 ers coups détats réussi dans lex AOF entre avec le Togo, le Mali etc.)

4 4 Le conflit dans le développement de létat 74-80: –Régime militaire de « parti unique » –Caporalisation des organisations socioprofessionnelles: période des silences et des ralliements –Cours répit des mouvements scolaires et estudiantins –Répression des mouvements scolaires et estudiantins –1 ères années blanches dans les collèges et lycées –1 ères tentatives de coup détat contre le pouvoir militaire (75, 76) –1 ères racines du mouvement national pour la société de développement

5 5 Le conflit dans le développement de létat 81-84: –Assèchement des saisons humides qui débouche sur une nouvelle crise alimentaire majeure (iyal bohari) –Secondes tentatives de coup détat contre le pouvoir militaire (80, 81) –Répression croissante des libertés politiques et syndicales –Crises scolaires et universitaire aigues sur fond de forte répression –Groupes clandestins aux contours flous autours des milieux syndicaux, estudiantins, intellectuels, membres de la diaspora revenus au pays –Des commandants militaires règnent en maîtres absolus sur les régions du pays; début de reconduite des fonctionnaires récalcitrants aux « frontières » des départements; 1 ères révoltes de jeunes dans le nord

6 6 Le conflit majeur 85-90: –Mort du chef de létat Kountché –Période de « décrispation » qui facilite la naissance des problèmes de gouvernance économico financière dans le système de létat et qui ninverse pas la tendance des groupes clandestins et des 1 ères révoltes des jeunes qui cherchent à sarmer –Accélération de la manifestation de divers mouvements armés dans les régions du nord, de louest et de lest Entre 1988 et 1998: –Période de paroxysme du conflit –conflits dans les régions dAgadez, Tahoua, Tillabéry et Diffa mettant face à face armées nationales, groupes rebelles et milices dautodéfense plus ou moins liées aux forces armées nationales –Les pays limitrophes ont malgré eux une influence sur lexacerbation du conflit

7 7 Le conflit majeur Entre 1988 et 1998: –Principaux acteurs du conflit du nord et de louest: les groupes de rébellion touareg, les forces armées du gouvernement et les milices arabes, djerma-sonrai, peul dautodéfense –Principaux acteurs du conflit de lest: les groupes de rébellion Toubou, les forces armées du gouvernement et les milices peuls et arabes Des accords successifs de paix entre 1993 et 1998 vont permettre de résoudre ces conflits pour entrer dans une période post-conflit Le dernier accord est celui de Ndjaména en Août 1998 qui va arrêter le conflit de lest Après le conflit RDA-SAWABA, le conflit lié aux différentes rébellions entre 88 et 98 devient le conflit de loin le plus important qui affecte lévolution du Niger. Il a des causes essentiellement politiques comme le 1 er mais paraît de plus grande importance

8 8 Le conflit dans le cycle de conflit : pré conflit; régime militaire dur au plan politique; parti unique; absence de liberté dexpression et dassociation; complots politiques vrais ou supposés; mouvements scolaires réprimés violemment; préfets militaires érigés en petits rois; etc.; accumulation des frustrations qui poussent à la contestation armée : conflit; la mort du président Kountché accélère les processus de rébellion; exacerbation des conflits ruraux comme les 100 morts de Toda; période dite de décrispation; explosion de la violence au nord puis à lest; dégradation rapide de la situation économique et financière du pays;le coup détat contre Hissène Habré vient compliquer la situation de conflit à lest Depuis 1999: post conflit dans les régions de Diffa, Tahoua et Agadez; avantages personnels politico-économiques de la participation à la rébellion; les acteurs politiques ont tendance à oublier la nature post-conflit de la période actuelle

9 9 Le programme de CARE dans le cycle du conflit 1973/74: installation de CARE au Niger : urgence et réhabilitation; protection de lenvironnement de la production agricole; travail à travers les services du gouvernement; absence de réflexion ou daction de prévention structurelle de conflit : début de mise en place de capacités autonomes dintervention de CARE dans les communautés; 1ère planification stratégique; 1ères discussions réflexions locales sur le partenariat et le genre; actions durgence, de réhabilitation, de protection et de développement; pas daction de prévention opérationnelle de conflit par la réduction de la violence à travers la mitigation; urgence, réhabilitation, protection, développement; 1996 on voit les 1ères activités de prévention de conflits ruraux liés aux ressources naturelles dans le projet baban rafi Maradi; 1ère étude HLS en 1997 à Maradi

10 : activités durgence, réhabilitation, protection, développement avec un focus sur la protection des biens productifs des ménages ruraux : projet de financement USAID de santé en urgence dans les zones affectées par les conflits de Tahoua, Agadez et Diffa pour rattraper la couverture vaccinale et faciliter le nouvel accès des communautés isolées par les conflits aux centres de santé (construction de la paix par la réhabilitation) 1998: financement du Canada pour la distribution gratuite de vivres dans la région de Diffa / atténuer les effets de la sécheresse et contribuer à la paix par la réhabilitation; démarrage du projet MMD épargne & crédit pour aider à réhabiliter et à protéger les économies des ménages à travers les femmes Le programme de CARE dans le cycle du conflit

11 : évaluation HLS des ménages de la région de Diffa; cette évaluation offrira les bases pour le développement du programme de CARE dans la région de Diffa 2000: projet SCVM pastoral; 2003: projet VIH Danida; 2005: projet VIH Banque mondiale 2007 région de Diffa 7 projets de CARE participent de manière plus ou moins explicite, plus ou moins directe à la construction de la paix: 5 projets liés à PROGRES, 1 projet MMD, 1 projet SIDA-VIH Défi pour Diffa: garder à lesprit la nature « post-conflit» du contexte; travailler pour que la paix repose sur des bases structurelles (prévention structurelle des conflits) Le programme de CARE dans le cycle du conflit

12 12 Échelle de travail sur le thème de conflit dans le programme de CARE Niger Échelle du Ménage (entre sous unités domestiques, entre membres du ménages): exemple du projet genre SCVM ner051 de Maradi de 2000 à 2004 Échelle Intracommunautaire (entre ménages, familles, groupes de familles ou ménages): exemple du projet genre SCVM ner051 de Maradi de 2000 à 2004 Échelle Intercommunautaire (entre villages, campements, groupes socio ethniques): exemple du projet baban Rafi ner036 de Maradi de 1996 à 2003; exemple du projet pastoral ner053 et ses suites à Diffa depuis 2000, exemple du projet SCVM Dakoro ner048 et ses suites depuis 2000, exemple du programme ISAN depuis 2000, etc.

13 13 Échelle de travail sur le thème de conflit dans le programme de CARE Niger CARE Niger na donc pas travaillé sur les conflits déchelle nationale. CARE a surtout travaillé en situation de Pré et post- conflit au niveau communautaire notamment par rapport à la problématique de la GRN. Dans les régions de Diffa, Agadez et Tahoua, CARE est intervenu dans un contexte post-conflit par rapport à 2 conflits à caractère national parce que ayant vu limplication de larmée nationale nigérienne, même si ces conflits étaient géographiquement limités aux régions de Diffa, Agadez et Tahoua Ces interventions sont: projet USAID de vaccination en urgence pn40 Nord Tahoua Nord Agadez Nord Diffa, projet SCVM pastoral ner053 Nord Diffa, projets durgence alimentaire Diffa, etc.

14 14 Liens du travail sur les conflits avec les directions stratégiques et la vision de CARE 5 Principaux champs programmatiques et programmes opérationnels sarticulant autour des directions stratégiques de la gouvernance, de la société civile/partenariat, de la réduction de la vulnérabilité des CB et des ménages ruraux notamment VIH/SIDAISAN L/E femmes; MMD PROGRESDIRC Conflits ruraux Liés à accès, utilisation, contrôle des RN dans Le sud et centre Tahoua Conflits intraménages Liés aux rapports de genre Et à la gestion Des Ressources du Ménages en lien Avec les intérêts Et les droits des Membres Du ménage (projet Ner051 genre-SCVM ) Appui transv au Develop Pement Des insti Tutions Et renfor- Cement des capacités Expérience De Prévention conflits Liés Aux RN sud Maradi, Réplication À Dakoro, Intervention Post-Conflit De Construction de La paix à Diffa

15 15 Quelques Impacts des actions de CARE Niger dans la gestion des conflits ruraux notamment Dans la zone du projet Baban Rafi à Maradi les comités de prévention des conflits (CPRC) ont été mués en ossature des commissions foncières de base COFOB CARE devient un partenaire clé de la structure nationale du CODE RURAL et ses démembrements locaux Réduction de près de 80% des conflits violents Dans la zone du projet Baban Rafi à Maradi entre 1996 et 2003 Réplication des CPRC au Nord de la région de Maradi dans le cadre du projet Dakoro et à lest Diffa avec les GGCRN Remise en relation des leadership peul et Toubou dans la région de Diffa après la fin du conflit; Renouement du dialogue intercommunautaire autour de la gestion des ressources pastorales communes partagées

16 16 Cheminement de la paix dans la région de Diffa : signature des accords de paix de Ndjaména 2000: démarrage projet pastoral pilote avec une composante gestion des conflits Avril 2001: atelier dévaluation des accords de paix; pour la 1ère fois, depuis la fin du conflit, les leaders des communautés Toubou et peul en conflit se rencontrent; accroissement de leur conviction quil est possible de vivre encore ensemble; atelier facilité par le haut commissariat à la restauration de la paix; mise en place dun groupe intercommunautaire de suivi des recommandations de latelier qui visent à renforcer les conditions de la paix, à mettre en place des actions de réhabilitation, de protection et de développement post conflit pour asseoir les bases de la prévention structurelle de conflit et promouvoir la culture de la paix 2003: programme pastoral avec une composante GC

17 17 Cheminement de la paix dans la région de Diffa : toutes les actions de CARE Danemark sont fondues dans un programme national unique appelé PROGRES avec, à Diffa, une composante GRN-PCP pour la GC, une composante SEMPA pour lamélioration des conditions de vie dans la construction de la paix, une composante RECAP pour promouvoir la démocratie et la citoyenneté et ancrer les actions dans les nouvelles communes : important développement du programme de CARE Niger dans la région de Diffa avec 7 projets 2002, 2003, 2004, 2005, 2006: conférences annuelles de paix avec les autres intervenants dans la région pour suivre et évaluer les efforts accomplis pour la paix et lévolution des conditions de vie des ménages et des communautés

18 18 Défis pour CARE Niger Questionner et accroître la Sensibilité des programmes à la GC Questionner et accroître la Transversalité de la GC dans les programmes Accroître les Capacités de plaidoyer dans le CO et réfléchir à mettre en œuvre des Actions de plaidoyer pour accroître limpact de la composante GC des projets et programmes (CARE, OCB, OSC, communes, gouvernement) Exploiter toutes les études, évaluations et autres initiatives sous langle de la GC : SII, évaluation du programme de CARE Niger, étude des cas de partenariat, étude des déterminants de la gouvernance, initiative EAU, études grippe aviaire, évaluations des projets et programmes ayant eu une certaine expérience de GC, actions liées à linitiative PCC Assurer les liens et/ou la présence de CARE dans les réseaux et structures portés sur la problématique des conflits comme le CNDP, GRN-décentralisation, GENOVICO, etc.


Télécharger ppt "1 La problématique du conflit dans le contexte Nigérien & le programme de CARE Niger dans le cycle des conflits DJIMRAOU Aboubacar revue EPP 17-20 Avril."

Présentations similaires


Annonces Google