La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bilan activité VIH du Laboratoire de Virologie du CHU de Saint-Etienne année 2010 Nouveaux diagnostics/Nouvelles infections 2010 Profils de résistance.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bilan activité VIH du Laboratoire de Virologie du CHU de Saint-Etienne année 2010 Nouveaux diagnostics/Nouvelles infections 2010 Profils de résistance."— Transcription de la présentation:

1 Bilan activité VIH du Laboratoire de Virologie du CHU de Saint-Etienne année 2010 Nouveaux diagnostics/Nouvelles infections 2010 Profils de résistance aux ARV à la découverte Tests génotypiques de résistance COREVIH Auvergne-Loire 30/06/2011 Thomas Bourlet

2 Pas denfant infecté Adultes et enfants > 13 ans Maladies Infectieuses: n = hommes 2 France 1 Madagascar âge moyen = 40 ans [22-57] 2 femmes 1 Sénégal1 Congo âge moyen = 29 ans [23-35] CDAG: n = 1 1 femme âge = 42 ans UCSA n=1 1 homme âge = 37 ans Nouveaux diagnostics dinfection VIH-1 au CHU de Saint-Etienne en 2010 N= 17

3 Nb Mode de contamination Découverte Séropositivité connue CHU En ville ou CH périphérique HOMMES13HSH: 7 Hétérosexuelle: 2 Bisexuelle : 1 Inconnue: 3 6/157/150 FEMMES2Hétérosexuelle: 21/ Nouveaux diagnostics dinfection VIH-1 -hors CDAG- au CHU de Saint-Etienne en 2010

4 1 primo-infection 1 HSH Antigénémie p24 positive et profil de western-blot incomplet, CD4=897 / mm 3 14 infections « anciennes » Moyenne CD4 : 328 /mm3 [8-935] 4 stades SIDA (1B, 4C) 15 découvertes dinfection VIH-1 –hors CDAG- au CHU de Saint-Etienne en 2010

5 Sous-types viraux (RT/protease) : 14 effectués 8 B (57%), 6 CRF02_AG (43%) Résistance des souches de VIH-1 au moment de la découverte: Pas de résistance pour 13 souches 2 souches avec mutations de résistance (13%, Multivir 10,6% en ) Profil 1 CV : 5,90 logcopies/ml, sous-type B RT : E138A/E résistance possible à letravirine Profil 2 CV : 5,71 logcopies/ml, 114 CD4/mm 3, sous-type B RT : D67N, T69D, V118I, L210W, T215D Résistance complète à azt et d4t, possible au tenofovir Bilan virologique des 15 nouvelles infections VIH-1 en 2010

6 Recherche de mutations de résistance (hors protocoles ANRS et contrôles de qualité) RT et protéasen= 93 (Saint-Etienne : 56, Roanne : 37) gp41n= 1 intégrasen= 1 (5 en 2009 et 2 en 2011) Génotropisme boucle V3n= 0 (2 en 2011, avant 2010 : test Trofile® ) Tests de résistance génotypiques du VIH-1 aux ARV (1)

7 Saint-Etienne (n=56) 33/56 (58,9%) : pas de mutations (profil sauvage) 28 personnes non traitées : 13 au moment du dépistage et 15 à linitiation du traitement 5 sous ARVs 10/56 (17,9%) : séquençage infructueux, CV basses (moyenne : 190 copies/ml [51-896]) 13/56 (23,2%) : mutations de résistance Tests de résistance génotypiques du VIH-1 aux ARV (2)

8 Gène de la RT Gène de la protéase Résistance aux ARVS selon lalgorithme de lANRS Tests de résistance génotypiques du VIH-1 aux ARV (3) TAMS INNRTIINRTI

9 13/56 (23,2%) : mutations de résistance 9/13 (69%) : résistance(s) isolée(s) (idem Multivir 2010) 1/13 (7,7%) : classe entière (INRTI) 3/13 (32,3%) : à 2 classes ou plus Tests de résistance génotypiques du VIH-1 aux ARV (4) Patient 1 : dépistage en 1991 Monothérapie AZT Bithérapie 3TC+AZT Multiples échecs immuno-virologiques Interactions/intolérance (T20) Tropisme R5 Résistance possible à TFV, TPV, ETV Sensible à 3TC, ABC et FTC Traitement actuel : 3TC, ABC, FTC, maraviroc CD4 144, CV 4,37 log Patient 2 : dépistage en 1996 Bithérapie AZT + ddI Multiples lignes thérapeutiques Toxicité, arrêts (décision du patient) Echecs immuno-virologiques Tropisme X4 Résistant RAL (G140S, Q148H) Résistance possible à 3TC, LPV, NLV, TPV, ETV Sensible à DRV Traitement actuel : ETV, 3TC, DRV, TFV, FTC CD4 443, CV 5,34 log


Télécharger ppt "Bilan activité VIH du Laboratoire de Virologie du CHU de Saint-Etienne année 2010 Nouveaux diagnostics/Nouvelles infections 2010 Profils de résistance."

Présentations similaires


Annonces Google