La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MENACES. Cétacés morts Cétacés vivants ECHOUAGES Disparition en mer (pas dinfos)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MENACES. Cétacés morts Cétacés vivants ECHOUAGES Disparition en mer (pas dinfos)"— Transcription de la présentation:

1 MENACES

2 Cétacés morts Cétacés vivants ECHOUAGES Disparition en mer (pas dinfos)

3 Causes de mortalité I. Mortalité due à laction de lhomme Destructions volontaires Tir à balle Exploitation commerciale (industrie, massacres, captivité, prises aborigènes) Actions indirectes Prises accessoires Pollution sonore Collisions Pollutions II. Causes naturelles III. Echouage danimaux vivants

4 I. Mortalité due à laction de lhomme

5 DESTRUCTION VOLONTAIRE 1. Tir à balles Dans les années 90, certains pêcheurs accusent les dauphins dexercer une concurrence déloyale - Ils nhésitent pas à partir avec un fusil à bord - Des opérations militaires de battues de grande envergure sont organisées : en 1994, battues aux marsouins en Méditerranée et sur les côtes bretonnes à partir de bâtiments militaires en 1991, massacre dorques à la mitrailleuse (hélico) en Amérique du nord - Actuellement, il existe une réglementation sensée mettre les cétacés à labris mais on retrouve encore des dauphins échoués portant des impactes de balles (Corse)

6 2. Exploitation commerciale Depuis 2 siècles, cest la première cause de destruction des cétacés A. Industrie baleinière Disparition de la baleine grise Atlantique Quasi disparition de la baleine grise du Pacifique asiatique, de la baleine franche boréale et du rorqual bleu

7 - Entre les 2 guerres, les flottes baleinières ont tué jusquà baleines bleues par ans !!!! -de 1950 à 1980, lURSS a contourné les réglementations de la Commission Baleinière Internationale (CBI) et avoue aujourdhui avoir dissimulé 30% de ses prises !!!! -Le Japon, capture toutes les espèces de baleines, y compris celles strictement protégées sous prétexte de chasse scientifique et on les retrouve sur les étals de marchands de viande !!!! -la Norvège aussi continue !!!! -Et au passage, on en profite pour tuer tous les cétacés passant dans les parages !!! Pour faire de lhuile, de la viande, des engrais, de la pâtée pour chien, des produits cosmétiques…

8 B. Massacre danimaux rabattus à terre Globicéphales massacrés aux îles Féröés 2000 cétacés sont sauvagement abattus en quelques heures tous les ans

9 Massacre de dauphins (sténos, tachetés et blanc et bleu) au Japon dauphins blanc et bleu périssent tous les ans !!

10 Amérique du sud (côte Est) dauphins sont exterminés tous les ans pour leur chair et pour servir dappâts pour la pêche aux requins Côtes Pérou et Chili Massacre du dauphin de Peale, du dauphin porte croix, et du dauphin de Commerson

11 Les dauphins de rivière ne sont pas épargnés (Baïji, Plataniste, Orcelle, Dauphin de lAmazonie) Pour leur chair pourvue de propriétés aphrodisiaques

12 C. Captures pour les Marinelands, les centres de recherches et larmée Pour 1 dauphin capturé : 3 à 10 morts En captivité actuellement Tursiops - des centaines de globicéphales Orques - des centaines de dauphins tachetés Bélougas - des dauphins de rivière Marsouins communs - des pseudo orques

13 VOUS ETES UNE ORQUE EN CAPTIVITE (mais si, faites un effort !!!) une chambre de 9 m2 pas de possibilité de sortie. pas de changement de décor. repas identique chaque jour. air aseptisée avec odeur javellisée constante. obligation de travail 7j/7j Combien de temps pourriez vous tenir ??? 6 ans ?!!!

14 En libertéEn captivité Vie sociale très structurée Solitude ou cohabitation forcée = agressivité, dépression, troubles du comportement et auto destruction 100 km/jour et plonge à m Le dauphin ne peut ni plonger profondément, ni nager en ligne droite = musculature faible 10 à 20 % du temps en surfaceIl tourne en rond toujours en surface Utilisation du sonar et des sifflements L utilisation du sonar est douloureuse Eau de mer Eau chlorée et traitée = allergies et cécité 15 kg/jour de poissons vivants 5 kg/jour de poisson congelé + calmants, vitamines, antibiotiques, désinfectants Longévité : jusquà 50 ans pour les dauphins et 90 ans pour les orques Longévité : 5 à 20 ans pour les dauphins et 5 à 15 ans pour les orques (50 % meurent dans les 1 er mois de captivité) 1 petit tous les 2 à 3 ansLa plupart des grossesses échouent

15 2001 : Recherche de mines en Norvège après entrainement de résistance au froid Pose de mouchard sur un bateau

16 D. Prises aborigènes Les Inuits de lAlaska, du Canada et du Groenland et leurs cousins de Sibérie harponnent encore les bélougas et les narvals

17

18 ACTION INDIRECTES 1. Prises accessoires On estime à plusieurs dizaines de milliers le nombre de cétacé pris «accidentellement» /an dans le monde Différentes techniques de pêche sont en cause -Filets droits = filets classiques mis à leau depuis une embarquation et remonté quelques heures plus tard 2200 marsouins/an dans les eaux britanniques

19 ??? Certains producteurs utilisent ce label illégalement !!!! -Sennes tournantes = filets utilisés pour la pêche au thon dans le Pacifique-est où les bancs de thons nagent sous les groupes de dauphins victimes en 1962 /8 millions de dauphins tués en 25 ans Actuellement mise en place de lutilisation de nouvelles sennes lestée avec des ouvertures permettant aux dauphins de séchapper (ce qui nempêche pas le stress et la panique)

20

21 - Filets dérivants pélagiques: ils font couramment 10 km de long (jusquà 100 km) et 40 m de haut. Ce sont de véritables murs de la mort : pour pêcher 1 million de calmars, on anéantit animaux non désirés!!! (poissons, tortues, lions de mer, otaries, oiseaux de mer, dauphins et marsouins) entre et de victimes dans le Pacifique en 1992 En 1990, on à estimé la longueur totale de tous les filets déployés chaque nuit dans les océans dépassait le tour de la terre!! Même perdus en mer, ils continuent à tuer!

22 - Chaluts pélagiques: ouverture de 100 m de large sur 50 m de haut (jusquà 400 X 900m) victimes/an sur les côtes Européennes = échouages massifs

23

24

25 2. Manœuvres militaires et pollution sonore Depuis le début des années 80, lUS navy développe un nouveau système de sonar longue portée pour repérer les sous-marins, utilisé actuellement dans 75 % des océans Principe : bombarder des sons de basses fréquences et de fortes intensités (entre 180 et 250 Db) et à longues distances à 115 Db les cétacés prennent peur À 180 Db, comme nous ils deviennent sourds en 1 minute et peuvent même en mourir.

26 CONSEQUENCES - Echouages: corrélation entre les essais de sonar et des échouages de cétacés Lautopsie des animaux échoués ne révèle aucune blessure grave, aucune maladie ou tumeur, aucune carence alimentaire par contre les animaux présentent des traumatismes et hémorragies auditives -Famine : Privés daudition, les cétacés ne sont plus capables de localiser leurs proies -Communication au sein du clan : problème de coordination pendant les chasses et en cas de danger. -Chants des baleines : interrompu par les essais sonar -Reproduction : la destruction du système décholocation pose des problèmes de communication : les mâles et les femelles narrivent pas à se rejoindre !!! -Education des petits : ils se perdent et ont des difficultés à apprendre les codes du groupe -Migrations : les cétacés sécartent de leurs routes habituelles

27 3. Collisions avec les navires - Cause majeure de mortalité pour les grandes espèces - Les animaux échoués suite à une collision portent des hématomes caractéristiques - Les accidents sont de plus en plus fréquents du fait de laugmentation du nombre et de la vitesse des bateaux Hypothèses mauvaise évaluation de la vitesse sommeil profond Attirance pour les hydrocarbures

28 4. Pollutions - Pesticides - Métaux lourds - Hydrocarbures - Autres Fleuves et rivières Océans

29 Orque POLLUTIONS

30 A.Les pesticides et les PCB Provenances Agricoles, militaires, industrielles (isolants, matières plastiques, peintures, lubrifiants…) Type de pesticides - insecticides : contre les insectes - acaricides : contre les acariens - nématicides : contre les vers - hélicides : contre les limaces - rodonticides : contre les rongeurs - corvicides : contre les corbeaux - fongicides : contre les champignons - herbicides : contre les mauvaises herbes

31 CONSEQUENCES -Stérilité : Sur les 450 survivants Bélouga du St Laurent, 80% des femelles sont stériles et 40 % ont des lésions mammaires Les Bélougas échoués au bord du St Laurent sont considérés comme des déchets toxiques !!!!! -Contamination des petits par le lait maternel -Affaissement des défenses immunitaires : qui favorise lapparition de maladies infectieuses -Cancers : 40 % des bélougas échoués sont atteint dun cancer - Troubles neurologiques

32 B. Les métaux lourds Mercure, plomb, cadmium, arsenic… Provenances Rejets industriels, agricoles, médicaux (thermomètres), urbains (plastiques, peintures, pâte à papier, piles, tuyauterie, essences, batteries…)

33 CONSEQUENCES - Le mercure est absorbé par voie cutanée, digestive et pulmonaire ( jusquà fois plus concentré dans le foie que le max admis pour lalimentation humaine) Les taux de métaux lourds détectés chez les cétacés sont les plus élevés jamais détectés chez un être vivant !!!!! -Le cadmium provoque des déficits de calcium dans les os : le squelette devient mou et fragile - Le Plomb provoque le saturnisme (maladies digestives, cardiaque, rénales et neurologiques) -Contamination des petits par le placenta ou le lait maternel - Perturbation du développement du foetus

34 C. Les Hydrocarbures Provenances Marées noires (rupture de pipe-line, incidents de forage, naufrage de pétroliers), dégazages illégaux de pétroliers, rejets des raffineries, huiles de vidange…

35 CONSEQUENCES - Les cétacés ne semblent pas être directement touchés par les marées noires, contrairement aux autres mammifères marins et aux oiseaux aquatiques : on ne retrouve pas de dauphins englués, mazoutés et échoués. -Les hydrocarbures sont 2 fois toxiques : ils empoisonnent chimiquement et ils bouchent physiquement les bronches. Les dauphins respirent juste à la surface, là où la concentration en vapeur dhydrocarbures est la plus élevée. Substance irritante pour lépiderme fragile des cétacés -Les hydrocarbures perturbent la chaîne alimentaire donc laccès aux ressources vitales

36 D. Les autres pollutions - La surpêche + dégradation et perte de lhabitat On pille les océans (80% des espèces pêchées sont surexploitées et les 20 % restant sont à la limite de la surexploitation) = cest la famine pour les cétacés et tous les autres superprédateurs (80% du temps consacré à la chasse) - Lamincissement de la couche dOzone Provoque des cancers et des malformations chez les fœtus, détruit le plancton végétal, régulateur doxygène, et avec lui la totalité de la chaîne alimentaire - La perturbation des champs magnétiques Les gros objets métalliques (foreuses, câbles électriques intercontinentaux, bateaux et sous marins) brouillent les champs magnétiques auxquels les cétacés ont lhabitude de se référer EX: La construction du tunnel sous la manche a modifié le déplacement des cétacés et augmenté le nombre déchouages. - Les corps étrangers Sacs en plastiques, objets contendants… Les dauphins sont curieux et joueurs !! Tous les objets que nous jetons négligemment à la mer peuvent être ingérés accidentellement

37 Cet infernal cocktail toxique est responsable dun effondrement des défenses immunitaires chez les cétacés qui favorisent lapparition de maladies opportunistes, comme le SIDA chez nous. Mais là, aucun virus nest responsable de lépidémie! Toutes les pollutions réunies et touillées dans les océans ne se contentent pas dadditionner leur potentialités nocives : Elles les multiplient !!! le responsable cest Nous !! et la prochaine victime cest Nous !!!

38 II. Mortalité naturelle

39 Prédateurs Essentiellement les Orques et les Requins Conflits interspécifiques Tursiops attaquant des jeunes Marsouins Accidents de prédation -Céphalopodes bouchant lévent de ses tentacules ou ingestion dun poisson porc-epic - Poursuite des proies à terre Intoxications Ingestion de poisson ayant consommé des algues toxiques

40 Accouchement fatal Piégeage par les glaces Maladies Vieillesse

41 III. Echouages danimaux vivants

42 Les Hypothèses 1. Erreur de navigation Cette hypothèse concernerait les espèces du large égarées sur des fonds côtiers sableux de faible pente dont lécho sonar nest pas familier. 2. Anomalies du champs magnétique terrestre A cause de gros orages ou déruptions solaires : Les cétacés perdraient la boussole 3. Solidarité avec un leader ou un compagnon échoué Effet « moutons de Panurge » 4. Peur panique Pour échapper aux prédateurs 5. Maladies - Dérèglement du sonar/troubles cérébraux (parasites) - Recherche de hauts-fonds pour éviter la noyade

43 6. Un dauphin sourd est perdu Les maladies du système auditifs peuvent avoir diverses causes (malformations, infections, parasites, bruits dorigine humaine) 7. Retour à la terre - Pour franchir un bras de mer existant jadis, supprimé par des bouleversements géologiques mais dont lespèce aurait gardé la mémoire – Instinct terrestre quand ils sont effrayés ou blessés 8. Empoisonnement avec des algues toxiques 10. Suicide Conscience dexister et désir de cesser de vivre 9. Jeux dangereux des Orques

44 III. Espèces en menacées dextinction Plataniste de lIndus

45 Plataniste du Gange

46 Dauphin dHector

47 Lissodelphis austral

48 Marsouin de Californie


Télécharger ppt "MENACES. Cétacés morts Cétacés vivants ECHOUAGES Disparition en mer (pas dinfos)"

Présentations similaires


Annonces Google