La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Pour une préparation concertée de lentrée en EHPAD » » Propositions de latelier A 1 Intervenants : Tatiana Criton, coordinatrice Clic Val dYvette, chargée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Pour une préparation concertée de lentrée en EHPAD » » Propositions de latelier A 1 Intervenants : Tatiana Criton, coordinatrice Clic Val dYvette, chargée."— Transcription de la présentation:

1 « Pour une préparation concertée de lentrée en EHPAD » » Propositions de latelier A 1 Intervenants : Tatiana Criton, coordinatrice Clic Val dYvette, chargée de mission (91) Pascaline Potet, directrice EHPAD Pierre Comby (77) Programme régional de coopération Clics, réseaux, structures de répits, et EHPAD – ARSIF - 6 septembre 2012

2 u Une perte de repères pour les coordinations sur loffre locale « des hôpitaux deviennent des Ehpad, des Ehpad deviennent des USLD … doù quelles alternatives pour les PA maintenues à domicile, pour lanticipation, doù question sur le SROS médico-social dile de France et son accès aux usagers » « Des listes dattentes et des besoins de PEC avec aide sociale » Renforcés par une communication de moins en moins neutre et pléthorique « des structures intermédiaires de réorientation parfois financées par des ehpad, doù qualité et neutralité du placement orienté ? » « des annuaires et guides privés se développent, des sites internet sur les maisons de retraites, des familles préinformées, voire surinformées face à des familles sous informées » Une « institutionnalisation » qui se fait le plus souvent via une hospitalisation, démarche où les coordinations sont peu présentes « lEhpad devient le déversoir des hôpitaux » Des familles peu préparées au changement: faible usage de lhébergement temporaire en IDF, peu de solutions dhébergement alternatif pour des PA GIR 5 ou 6….(sauf Paris ) nécessité de passerelles, de clarté et de solutions intermédiaires Constats : freins/difficultés 2

3 u La mise en place dun dossier unique entre les établissements, préexistant localement : une facilité pour les coordinations et les familles Une démarche nationale en qui vise à généraliser et standardiser la pratique « le dossier unique national » Un langage et des indicateurs communs Constats : leviers Intérêts de la démarche qui permet de : Un langage et des indicateurs communs un gain de temps et de clarification pour tous les acteurs Une possibilité à terme dévaluer les pratiques et les flux Limites de la démarche le caractère «obligatoire» pour les acteurs déjà dotés, quid de leurs investissements et pratiques La question de la diffusion de loutils : rôle des coordinations ? Le risque dune admission déshumanisée 3

4 4 Leviers pour lentrée en Ehpad à partir du domicile 4 Proposition 1 – Adapter la communication en terme de langage, de media et doutils Proposition 2 – Adapter la communication en terme de pédagogie : pour un choix éclairé Proposition 3 – sappuyer sur 3 étapes clés pour une approche concertée de lentrée en Ehpad Proposition 4 – développer des solutions alternatives pour des publics spécifiques : améliorer loffre

5 Proposition 1 – Adapter la communication en terme de langage, de media et doutils Langage : bannir « institutionnalisation, placement », humaniser le langage, banaliser la démarche « parler dentrée et de sortie; daccueillir et daccompagner les résidents » Medias et outils : Prendre appui sur Internet et les TIC* Pour les familles : réduire la fracture numérique et encadrer linformation « Ex : Développer des bornes interactives ou un service internet consultable dans les Clics, réseaux et plateforme répit, plateformes gérontologiques pour faciliter la consultation des familles qui nont pas accès à internet ou qui nécessitent un conseil. » « trop dinfo, tue linfo pour les familles » Ceci vaut aussi pour les outils de présentation des Ehpad, les livrets daccueils pour une dématérialisation et une actualisation de linformation 5 *TIC : technologies de linformation et communication

6 Pour les professionnels : donner de la visibilité et de la marge de manoeuvre Développer un outil de type Trajectoire, accessible aux coordinations sur les place disponibles en Ehpad, en HT, pour des profils spécifiques ( migrants, précaires, p psychiatriques ….), pour un meilleur ajustement de loffre et de la demande, et un gain de temps Donner de la neutralité et de la latitude pour faciliter les choix et décisions Développer un guide régional synthétique papier ou téléchargeable « type guide de lORS, format de poche, langage clair, informations standardisées » Réduire les pertes de temps en recherche sur internet tant pour les médecins que les autres professionnels Redonner une vision plus large: ex guide interdépartementaux Tendance des CG à faire du Clic de Niveau 1 via leurs sites web – mais information inégale sur les établissements, services… 6 Proposition 1 – Adapter la communication en terme de langage, de media et doutils

7 Proposition 2 – Adapter la communication en terme de pédagogie : pour un choix eclairé Pour les familles Développer une argumentation de lentrée en maison de retraite, pour une première information très en amont, sur la marche à suivre, les bonnes questions à se poser : limiter les erreurs via les clics, ccas, caisse de retraite 7 le guide du Coderpa 77 qui traite de la question économique, langage de retraité à retraité Le guide du conseil général du Haut Rhin » qui propose un quizz pour évaluer sa situation et faire un choix adapté Les différentes étapes de lentrée en Ehpad, a partir des travaux de JM Talpin Permet un langage commun pour les partenaires et prof qui participent à lentrée en EHPAD Démystifie la démarche Réduit les inquiétudes des proches

8 Proposition 2 – Adapter la communication en terme de pédagogie : pour un choix eclairé Les imperatifs en matière dinformation à connaitre pour les familles et les professionnels de santé les éléments financiers : tarifs, accès à laide, montants à déposer, la question de la caution, Les critères de qualité : le GMP sa signification, les personnels en etp : qualité de -lencadrement, connaitre les bons rations : ex 1 aide soignant pour 8 personnes La période dessai, les conditions de sorties de lehpad Lanimation et louverture sur la ville : possibilité daccès au restaurant, de chambre daccueil… les accueils spécifiques (publics et hébergements temporaires) Le cout comparatif dun maintien à domicile et dun hébergement adapté, Les modifications de lAPA et GIR entre domicile et ehpad (incompréhension pour une partie des familles) 8

9 1 – lamont : prévention primaire ( retraite et/ou 1ère demande) via caisses de retraite, Coderpa, mairies clics : remise de guide de préparation des familles 2 – la pré-entrée : prévention secondaire (15 jours à 6 mois avant entrée) Le médecin traitant pour préparer famille et PA (dossier de préadmission) Associer les Ssiad, Sad, les acteurs du Mad, au changement Clic et Ehpad : préparation des familles plus que les PA : visite dEhpad, organisation du MAD avant lentrée si attente ou temps de décision –négociation dactivité avec l Ehpad (habituer la PA et lentourage) 3 – linstallation: (1 er jour à 6 mois dans lEhpad fonction de la Pa) -Visite et suivi du médecin traitant, visite du ssiad et ou sad, maintenir le lien de soins préexistants ( stratégie de continuité) ex : le réseau interprofessionnel Régies du 95 Nécessite de prévoir un fond pour les établissements pour financer les services individuels comme dans les foyers migrants Accueil, voire hébergement temporaire de laidant ou du conjoint : nécessité de mettre en place une formule pour les conjoints incluant des activités et sorties communes et de former les personnels des Ehpad aux aidants ( coopération avec les psy des clics et des réseaux) Retour sur domicile, de la PA, organiser le déménagement progressivement, et la recherche de solution pour lancien domicile ( viager, location ) Amplification des coopérations avant et pendant entre les coordinations et EHPAD 9 Proposition 3 – sappuyer sur 3 étapes clés pour une approche concertée de lentrée en Ehpad démarche de proximité

10 Les couples de personnes âgées 1 – laccueil et lhébergement (double chambre rare, temps des visites) et ou hébergement alternatif pour le conjoint ( appauvrissement du conjoint-cout hébergement) 2 : formation des personnels dehpad au couples aidants/aidés: éviter les conflits, gestion de la séparation… donner du temps et du soutien Les couples parents agés /enfants adultes handicapés Création de groupement comme Geronhandicap Rapprocher les deux public PA/ PH via des coopérations entre Esat et Ehpad ou hébergements alternatifs pour PA « village des generations - Pays de Loire » Coordination avec les SAMSAH et établissements / résidences pour PA Les migrants : Adapter les services aux migrants déments ( culinaire, langue), adaptation financière à un accompagnement individuel adapté, plutôt que de lhébergement « communautaire » 10 Proposition 4 – développer des solutions alternatives pour des publics spécifiques : améliorer loffre

11 En conclusion Anticiper et préparer lentrée en Ehpad reste difficile et se fait dans des délais relativement restreints voire en situation de crise (hospitalisation) Le processus reste assez brutal, et les liens et coopérations doivent être améliorés Dans un contexte parfois peu clair « jeux dinterêts, effets de lobby entre mairies, groupes privés, service publics, parfois loin des besoins des PA et soignants » deux dynamiques à terme pour améliorer le processus 11 développer les coopérations entre lhôpital, les établissements dhébergement et les coordinations pour faciliter la mise en place de létape 3 ( installation) comme Associer et sensibiliser les acteurs du MAD Etablir un bilan des systèmes daccueils temporaires utilisés par la personne Intégrer le médecin traitant Une offre plus diversifiée et plus souple pour une réponse plus adaptée et moins complexe à organiser 1ère proposition : raisonner hébergement adapté pour PA,. Ex : la maison du Bien Vieillir à Nogent (ehpad + foyer logement, + une personne dun cabinet médical) : réfléchir à un coût Ehpad « mobile » et une mutualisation des services sociaux et services danimation. 2ème proposition : développer les familles daccueil en IDF pour les personnes seules et retarder linstitutionnalisation.

12 Participants au groupe de travail Emile Prevost responsable CLIC Marielle Cadieu responsable Clic 2 – 94 Tatiana Triton coordinatrice Clic La Harpe – 91 Florence Schvallinger présidente Réseau Appolline/ directrice Clic la Harpe – 91 Pascaline Potet Directrice Ehpad Pierre Comby – 77 Annie Prot Directrice Ehpad Monmousseau- Blanc Mesnil – 93 Frank Vaillard Directeur Ehpad « Les Intemporelles » 75 Florence Schvallinger présidente Réseau Appolline/ directrice Clic la Harpe – 91 Sophie Melan,coordinatrice réseau de santé Joséphine et Clic vel et foret – 95 12


Télécharger ppt "« Pour une préparation concertée de lentrée en EHPAD » » Propositions de latelier A 1 Intervenants : Tatiana Criton, coordinatrice Clic Val dYvette, chargée."

Présentations similaires


Annonces Google