La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PRELEVEMENTS DE CELLULES SOUCHES Docteur Ridha BOUZGARROU.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PRELEVEMENTS DE CELLULES SOUCHES Docteur Ridha BOUZGARROU."— Transcription de la présentation:

1 PRELEVEMENTS DE CELLULES SOUCHES Docteur Ridha BOUZGARROU

2 Prélèvement de moelle osseuse La moelle est prélevée par aspirations en salle d'opération, en conditions stériles et sous anesthésie générale L'emplacement de choix est lépine iliaque postéro supérieure de la hanche Le volume total de moelle osseuse prélevé est généralement de ml (10-20 ml/kg)

3 LA MOELLE OSSEUSE Chez ladulte : –3000 à 4000 cm 3 de moelle osseuse (dont 1500 cm 3 de moelle productive rouge)

4 Avantages des CSP Prélèvement sans anesthésie générale Pas dhospitalisation Collecte de grandes quantités de progéniteurs hématopoïétiques

5 Objectifs de la collecte de CSP Collecter un produit avec : – Une faible contamination par d'autres cellules sanguines (hématies, plaquettes, granulocytes) – Un faible volume de collecte En un nombre minimal Assurer la sécurité du patient

6 Le G-CSF ( granulocyte-colony stimulating factor – facteur de croissance granulocytaire –-glycoprotéine de 174 acides aminés –Libéré par les macrophages,les cellules endothéliales et les fibroblastes –La concentration du G-CSF chez les sujets normaux est extrêmement faible –Mais sélève chez les sujets ayant une infection ou une aplasie médullaire

7 Le role du GCFS Stimule la différenciation,la prolifération et la maturation de la lignée granulocytaire Favorise la transformation du CfU-G (Colony forming unit granulocyte) en Polynucléaires neutrophiles Mobilisation des cellules souches hematopoïetiques dans le sang périphérique(peripheral blood progenitor cells)

8 Indications Traitement des neutropénies spontanées ou induites par des chimiothérapies anticancéreuses Diminue la capacité de défense de lorganisme contre les infections Mobilisation des cellules souches hematopoietiques dans le sang périphérique(peripheral blood progenitor cells)

9 Forme Deux protéines obtenues par génie génétique : Filgrastrime G-CSF NEUPOGEN NEULASTA LENOGRASTIME GRANOCYTE

10 EFFETS INDESIRABLES céphalées douleurs osseuses douleurs dorsales douleurs abdominales élévations des phosphatases alcalines, de lactivité de la lactate déshydrogénase Pourrait augmenter le risque dapparition dune hémopathie maligne (aucune preuve à ce jour).

11 Prélèvement de CSP Séparateur de cellules CEC 8-10 litres de sang traité 3 à 4 h séparation des CSP par centrifugation

12 Les machines de lEFS COBE SPECTRAAMICUSFRESENIUS

13 Pompe Sang Total Pompe plasma Pompe à cellules Pompe de recirculation Poches de collecteSang total Retour la séparation

14 Corrélation CD34 /µl périphérique – CD34 /µl concentré CD34 concentrés /µl CD34 périphériques /µl Spectra CS3000 Amicus : r = 0,84 ; % récup = 48% : r = 0,74 ; % récup = 49% CS : r = 0,97 ; % récup = 43% Spectra : r = 0,85 ; % récup = 34% : r = 0,94 ; % récup = 38% Fresenius : r = 0,86 ; % récup = 39% : r = 0,96 ; % récup = 37% Fresenius Amicus

15 ASPECTS REGLEMENTAIRES NATIONAUX ET INTERNATIONAUX DU DON DE CSH CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES : CELLULES SOUCHES ISSUES DE LA MOELLE OSSEUSE CELLULES SOUCHES PERIPHERIQUES CELLULES SOUCHES ISSUES DU SANG PLACENTAIRE Il faut également mentionner les cellules mononucléées issues du sang périphérique (lymphocytes)

16 REGLEMENTATION / DON NON APPARENTE Différentes Réglementations selon les pays (Europe, Amérique du Nord) Absence de réglementation formelle dans certains pays.

17 INFORMATION DU DONNEUR NON APPARENTE Modalités de prélèvement ( BP : 16/12/1998 ) - Risques potentiels liés au prélèvement - Risques anesthésiques (MO) Conditionnement médicamenteux / CSP ( BP ) Anonymat( Loi Bio-éthique ) Caractère bénévole, volontaire ( Loi Bio-éthique) Consentement – cf : TGI ( Loi Bio-éthique)

18 APPLICATIONS PRATIQUES /INFORMATION Document dinformation pré-prélèvement (bulletins dinformation FGM) Consentement éclairé écrit obligatoire Sécurité Donneur/Receveur Vérification de laptitude du donneur : - médicale - biologique

19 2 – PRELEVEMENT DU DONNEUR NON APPARENTE (1) LIMITES DAGE : CSP ET CMN interdits chez mineurs (BP) - 18 – 60 ans (MOELLE) (FGM) - 18 – 50 ans (CSP, CMN ) (BP) LIMITE VOLUME : - 20 ml/Kg (MOELLE) - 10 ml /Kg (CYTAPHERESE) (BP) avec volume maximum = 600 ml/Jour

20 2- PRELEVEMENT DU DONNEUR NON APPARENTE (2) Validation sérologique (Marqueurs) Rythme et fréquence des prélèvements selon nécessité et tolérance du donneur. CSP : maximun 2 cessions à 1 jour dintervalle (FGM et WMDA)

21 3 – TRANSPORT/TRACABILITE DU GREFFON DE CSP Durée maximum de CONSERVATION après la fin de prélèvement = 24 heures TEMPERATURE comprise entre 2° C et 8° C ETIQUETAGE spécifique du produit : - Type de produit et code DV - Lieu et date de prélèvement - Nom + coordonnées expéd. et destinataire - Température de transport - Date de péremption (et le la boite isotherme)

22 4 – IMPORT / EXPORT = AFSSAPS CELLULES : CSP, CMN, USP MOELLE : loi ORGANE AUTORISATIONS d importation et dexportation, sur demande des laboratoires de Thérapie Cellulaire concernés Résultats Marqueurs infectieux à fournir

23 SPECIFICITES DON DE CSP EN FRANCE - - Tous les donneurs non apparentés sont inscrits comme donneurs de MOELLE OSSEUSE - Information donnée sur MO et CSP ( depuis 2000) - Indication CSP posée par médecin greffeur - Comité dexperts / indications cliniques (bénéfices patient / risques donneur) - Consentement final spécifique selon le type de don

24 Effets secondaires observés Questionnaires de suivi pendant 3 ans Incidents survenus (9.5%) -Faible mobilisation = 5 -Mobilisation insuffisante = 1 (prélèvement MO) -Phlébite Mbre Sup et Mbre Inf = 1 -Intensité des douleurs osseuses = 3 -Thrombopénie = 2 (arrêt cytaphérèse)


Télécharger ppt "PRELEVEMENTS DE CELLULES SOUCHES Docteur Ridha BOUZGARROU."

Présentations similaires


Annonces Google