La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Atelier n° 7 1 Le patient sujet ou acteur de lEPP ? Michael Wrigley Patient / Centre René Huguenin Saint-Cloud Centre de congrès La Villette – Cité des.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Atelier n° 7 1 Le patient sujet ou acteur de lEPP ? Michael Wrigley Patient / Centre René Huguenin Saint-Cloud Centre de congrès La Villette – Cité des."— Transcription de la présentation:

1 Atelier n° 7 1 Le patient sujet ou acteur de lEPP ? Michael Wrigley Patient / Centre René Huguenin Saint-Cloud Centre de congrès La Villette – Cité des Sciences et de lIndustrie – Paris Lundi 27 novembre 2006 / Mardi 28 novembre 2006

2 Synthèse des interventions des 8 ème JIQH des 27 & 28 novembre L'intervenant a fait ses études d'ingénieur en Angleterre avec un doctorat en génie nucléaire d'Imperial College, Londres a travaillé 35 ans dans l'industrie dans le monde entier, avec l'informatique industrielle comme fil conducteur (pharmacie, pétrochimie etc.) a occupé différentes fonctions - ingénieur projet, ingénieur commercial, directeur de la filiale française d'un groupe allemand depuis 1994 s'est spécialisé dans la qualité en tant qu'auditeur pour un organisme de certification français en tant que responsable qualité pour la filiale d'un groupe industriel anglo-saxon

3 Synthèse des interventions des 8 ème JIQH des 27 & 28 novembre L'Hôpital Universitaire de Tübingen

4 Synthèse des interventions des 8 ème JIQH des 27 & 28 novembre Les 5M d'un produit industriel ou dune prestation de service Le produit Matières Main d'oeuvre Milieu Méthode Moyens

5 Synthèse des interventions des 8 ème JIQH des 27 & 28 novembre La même logique s'applique à un établissement de santé Fiabilité de la prestation Matières Main d'oeuvre Milieu Méthode Moyens

6 Synthèse des interventions des 8 ème JIQH des 27 & 28 novembre Un cas personnel - 1 Une expérience que lon gardera anonyme

7 Synthèse des interventions des 8 ème JIQH des 27 & 28 novembre Un cas personnel – 1 (suite 1) On commence par un contrôle "sécu", suivi de négation de ma part que quelque chose n'allait pas Ensuite, les premiers tests indiquent qu'une biopsie est appropriée J'apprendrai ce que c'est, une biopsie, en cours de route Les secrétaires sont surprises par ma demande d'en savoir plus L'urologue donne une explication très rapide et très succincte

8 Synthèse des interventions des 8 ème JIQH des 27 & 28 novembre Un cas personnel – 1 (suite 2) L'urologue prend connaissance des résultats de la biopsie en ma présence – il ouvre l'enveloppe devant moi et annonce le résultat brutalement En moins de trois minutes le rendez-vous pour l'ablation est pris… sans discussion des alternatives ni de la pertinence d'autres tests Il va s'avérer quelques semaines plus tard et après d'autres examens, que l'ablation n'était pas la solution la plus appropriée. Elle aurait pourtant été irréversible.

9 Synthèse des interventions des 8 ème JIQH des 27 & 28 novembre Par rapport au Manuel d'accréditation Réf 30 – aucune prise en charge adaptée n'était nécessaire Réf 31 – le patient n'était informé que très sommairement sur son état de santé et était exclu de la prise de décision Réf 32 – le choc psychologique a perduré au moins trois jours Réf 40 – l'éducation du patient n'a tout simplement pas eu lieu

10 Synthèse des interventions des 8 ème JIQH des 27 & 28 novembre Un cas personnel - 2 Comment cela sest passé au Centre René Huguenin…

11 Synthèse des interventions des 8 ème JIQH des 27 & 28 novembre Un cas personnel – 2 (suite 1) Accueil administratif attitude de la standardiste volonté d'aider attitude de l'assistante "rendez-vous" compréhension de la situation

12 Synthèse des interventions des 8 ème JIQH des 27 & 28 novembre Un cas personnel – 2 (suite 2) Accueil médical Le médecin déclare d'emblée : "Je ne vais pas vous soigner, Monsieur, je vais vous guérir !" réflexion transversale "état des lieux" l'existence du cancer n'était pas mise en doute mais son étendue était inconnue et a fait l'objet d'autres examens on annonce dès le début que quatre personnes seront impliquées dans la décision du traitement approprié radiothérapeute urologue oncologue et, moi

13 Synthèse des interventions des 8 ème JIQH des 27 & 28 novembre Un cas personnel – 2 (suite 3) Le suivi explications en continu sur le traitement, les technologies utilisées, les différents rôles des personnels impliqués bons supports documentaires à disposition

14 Synthèse des interventions des 8 ème JIQH des 27 & 28 novembre Par rapport au Manuel d'accréditation Réf 30 – si une prise en charge adaptée n'était pas nécessaire, la prise en charge "non- adaptée" fut bienplus adaptée que celle du premier établissement ! Réf 31 – Excellente information du patient et implication dans la décision du traitement Réf 32 – non-applicable – sans douleur mentale ni physique Réf 40 – très bonne pédagogie

15 Synthèse des interventions des 8 ème JIQH des 27 & 28 novembre La conclusion du "patient" Au Centre René Huguenin ils ont une longueur d'avance Le patient est rassuré, confiant et en symbiose avec le corps médical Il participe à son traitement, il ne le subit pas


Télécharger ppt "Atelier n° 7 1 Le patient sujet ou acteur de lEPP ? Michael Wrigley Patient / Centre René Huguenin Saint-Cloud Centre de congrès La Villette – Cité des."

Présentations similaires


Annonces Google