La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

JIQH 2006 PERTINENCE DES HOSPITALISATIONS EN UNITE DE SOINS PALLIATIFS Les équipes médicales et soignantes face à la pertinence des pratiques (réf. 44/V2)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "JIQH 2006 PERTINENCE DES HOSPITALISATIONS EN UNITE DE SOINS PALLIATIFS Les équipes médicales et soignantes face à la pertinence des pratiques (réf. 44/V2)"— Transcription de la présentation:

1 JIQH 2006 PERTINENCE DES HOSPITALISATIONS EN UNITE DE SOINS PALLIATIFS Les équipes médicales et soignantes face à la pertinence des pratiques (réf. 44/V2) Dr Sylvain Pourchet APHP - Hôpital Paul Brousse. Villejuif Atelier n° 2 Centre de congrès La Villette – Cité des Sciences et de lIndustrie – Paris Lundi 27 novembre 2006 / Mardi 28 novembre 2006

2 Objectifs : Adéquation besoin des patients / structures daccueil HPB 2 structures de soins palliatifs sur Paul Brousse Meilleure réactivité face à des besoins mieux ciblés - loi du 9 juin 1999, visant à garantir le droit à l'accès aux soins palliatifs, - équipes mobiles et réseaux de soins palliatifs Hôpital Paul Brousse Pertinence des hospitalisations en USP

3 Méthode : Groupe de travail : soignants des 2 structures Spécificités : - missions des USP - méconnaissance des structures, des indications - imprévisibilité - « complexité » Définition dindicateurs : - simplicité - pérennité Analyse rétrospective et prospective. Hôpital Paul Brousse Pertinence des hospitalisations en USP

4 Hôpital Paul Brousse 2005 (rétrospectif)USPUSP G° Age moyen59,8383,86 Médiane de durée de séjour (j)919 DMS – (j) ,86 Taux de transfert / RAD (%)138 Taux de décès/an (%) (prospectif janv à mars)USPUSP G° Age moyen Médiane de durée de séjour (j)814 DMS – (j)15,7220 Karnofsky (%) Albuminémie (g/l)18, Taux de transfert / RAD (%)6.979 Taux de décès (%) Pertinence des hospitalisations en USP Résultats :

5 Conclusions : Fiabilité des indicateurs : stabilité rétro / prospectif Simplicité des indicateurs Pertinence à décrire lactivité - différence dâge moyen (24 ans) : spécificité gériatrique, - degré de dépendance (Karnofski bas) : lourdeurs de soins - distribution des séjours (différentiel médiane-moyenne) : hospitalisations de répit ou déquilibration de symptômes - albuminémie basse et nb élevé de décès : gravité Hôpital Paul Brousse Pertinence des hospitalisations en USP


Télécharger ppt "JIQH 2006 PERTINENCE DES HOSPITALISATIONS EN UNITE DE SOINS PALLIATIFS Les équipes médicales et soignantes face à la pertinence des pratiques (réf. 44/V2)"

Présentations similaires


Annonces Google