La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 UE 2.2S1 « Cycles de la vie et grande fonctions La PEAU »

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 UE 2.2S1 « Cycles de la vie et grande fonctions La PEAU »"— Transcription de la présentation:

1 1 UE 2.2S1 « Cycles de la vie et grande fonctions La PEAU »

2 2 Anatomie

3 3 GENERALITES Enveloppe extérieure du corps humain, 1,70 m2 Très résistante et élastique La surface est marquée par de nombreux sillons ou plis Se continue à lintérieur des orifices naturels par les muqueuses

4 4 LA COULEUR DE LA PEAU la mélanine pigment foncé Protège la peau des effets nocifs de la lumière solaire. Le taux doxygénation de lhémoglobine donne la couleur rose à la peau. Les pigments biliaires sanguins ex : les carotènes donnent une couleur jaunâtre à la peau.

5 5 I.ROLE DE LA PEAU Rôle protecteur Rôle de thermorégulation /sueur Rôle dépuration Rôle de respiration Rôle immunitaire/cytokines Rôle sensoriel

6 6 STRUCTURE DE LA PEAU

7 7 II. STRUCTURE DE LA PEAU 1.L épiderme : Couche profonde: muqueuse de Malpighi - fabrique les mélanocytes Couche superficielle, couche cornée barrière de protection kératine.

8 8 2.Le derme: - réseau dense: fibres collagènes et musculaires lisses. - réseau vasculaire riche - réseau nerveux sensitif. Cellule de Meckel, corpuscules de Meisner et Pacini - Cellules immunitaires 3.Lhypoderme ou tissu sous cutané couche la plus profonde, composée de lobules graisseux

9 9

10 10 III. ANNEXES DE LA PEAU 1.Les poils : - la tige, cellules kératinisées - la racine: implantée dans le derme - le bulbe pileux: reçoit les vaisseaux nutritifs du poil

11 11 Chaque poil est annexé: - dun muscle redresseur du poil - dune glande sébacée qui élabore le sébum lubrifier les poils empêcher le desséchement de la peau

12 12

13 13 2.Les glandes sudoripares - Situées dans lépaisseur du derme - Glomérule formé par l extrémité intérieure de la glande pelotonnée - Pore sudoripare extrémité extérieure. - Rôle de sécrétion de la sueur: - élimination de substances toxiques - thermorégulation

14 14 Les glandes sudoripares:

15 15

16 Les ongles la racine, la matrice de longle Le corps de longle Lextrémité

17 17

18 18 LE TOUCHER ROLE SENSORIEL 1 ier à se développer 1 ier mode de communication Contact avec lenvironnement Système dalarme

19 19 Les différentes sensations : La pression La température La douleur La rugosité, la douceur, la consistance, la douleur …. Dépendent de la qualité et de la quantité des récepteurs

20 20 IV LES RÉCEPTEURS CUTANÉS SENSIBLES Thermorécepteurs : stimulations thermiques Nocicepteurs : perception douleur Mécanorécepteurs: stimulations mécaniques

21 21

22 22 Mécanismes Transformation en influx nerveux 3 niveaux de sensations 3 sortes de récepteur différents Les thermorécepteurs Les mécanorécepteurs Les nocicepteurs

23 23 Thermorégulation , thermorécepteurs perçoivent un changement de température ambiante de 0,01°C. Hypothalamus centre de régulation maintient la température interne à 37°C. Equilibre entre thermogénèse et thermolyse Le moindre disfonctionnement de ce mécanisme peut causer des dégâts irréversibles sur le cerveau.

24 24 Les lésions anormales Erythème : rougeur congestive de la peau Enanthème :muqueuse (angine) Exanthème :peau (maladie infantile) Ex: érythème fessier du nourrisson érythème banal du coup de soleil La macule : tache rouge ou rose sans relief, s'efface momentanément à la pression du doigt Papule : petite lésion, de dimension variable, surélevée (inconnue à la palpation) ex : urticaire

25 25 Nodule : infiltrat, palpable, saillant et profond Vésicule : élevure translucide de petite taille (1 à 3 mm) contenant une collection de liquide clair Ex: varicelle, zona, eczéma, herpès Phlyctène : (bulle) collection liquidienne claire de grande taille Pustule : collection purulente en relief. Ex: furoncle, acné. Sclérose : induration de la peau et du tissu sous-cutané, la peau est ivoire, brillante ne se laisse pas plisser (jambe) Atrophie : diminution des éléments constitutifs de la peau. Prurit : trouble fonctionnel des nerfs de la peau qui entraîne des démangeaisons ex : eczéma (sensation cutanée qui conduit au désir de se gratter) Squames : lamelles épidermiques se détachant de la surface de la peau (la personne pèle ou desquame). Ex: psoriasis.

26 26 Érosion : une perte de substance superficielle n'intéressant que l'épiderme et dont la réparation ne laissera pas de cicatrice. Ulcération : perte de substance profonde (entamant le derme) ayant peu tendance à la cicatrisation et laisse une cicatrice Vergetures : petites raies qui sillonnent la peau ayant un aspect cicatriciel dues à une distension exagérée de la peau.

27 27 nodule

28 28 Phlyctène

29 29 Les pathologies prévalentes Psoriasis: dermatose érythémato-squameuse en plaques dévolution chronique, inflammation du derme, renouvellement accéléré de lépiderme responsable des squames. Causes inconnues, génétique probable. Eczémas :dermatoses prurigineuses, érythémateuses et micro-vésiculeuses en placard. Dermatoses virales vésiculeuses: varicelle, zona, herpès Dermatoses virales tumorales: verrues, condylomes. Mycoses: candidoses, dermatophyties, pityriasis versicolor.

30 30 Dermatoses parasitaires: gale, pédiculoses, piqûres darthropodes. IST: syphilis, gonococcie, chancre mou…. Ulcération muqueuse: aphte, ulcération génitale…. Dermatoses bulleuses: pemphigus…. Dermatoses faciales: acné, dermatite séborrhéique, rosacée. Erythème noueux: inflammation de lhypoderme (hypodermite nodulaire aiguë) symptôme dune pathologie Intertrigo: dermatose superficielle et érythémateuse des plis. Lichen plan: dermatose inflammatoire cutanée et muqueuse, papuleuse, dévolution chronique. Tumeurs cutanées: verrues, naevus, angiomes,, mélanomes.


Télécharger ppt "1 UE 2.2S1 « Cycles de la vie et grande fonctions La PEAU »"

Présentations similaires


Annonces Google