La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sanction et reconnaissance Yves Michaud Université de tous les savoirs au lycée Université de tous les savoirs juin 2010 © Yves Michaud.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sanction et reconnaissance Yves Michaud Université de tous les savoirs au lycée Université de tous les savoirs juin 2010 © Yves Michaud."— Transcription de la présentation:

1 Sanction et reconnaissance Yves Michaud Université de tous les savoirs au lycée Université de tous les savoirs juin 2010 © Yves Michaud

2 Plan 1. Notion de sanction 2. Fonctions de la sanction 3. Conditions de la sanction 4. Estime de soi et reconnaissance Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud

3 1.1. Notion de sanction : étymologie Sanction Sancio = Consacrer, rendre irrévocable, donner un caractère sacré (sceller par un sacrifice, puis par la loi) Interdire Sacer = Consacré à une divinité, saint, sacré Punition Poena = Rançon destinée à racheter une offense Punition, châtiment, peine Peine, douleur, tourment Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud

4 1.2. Définition réglementaire de la sanction Ce sont des mesures coercitives destinés à réprimer les manquements graves au règlement intérieur. Les sanctions constituent des actes administratifs faisant griefs et à ce titre sont susceptibles de recours devant le juge administratif. Elles sont exclusivement prononcées par le chef détablissement ou par le conseil de discipline, ce dernier étant obligatoirement réuni pour toute exclusion supérieure à 8 jours. « Dans les lycées et collèges relevant du ministre chargé de léducation, les sanctions qui peuvent être prononcées à l'encontre des élèves sont les suivantes :1 L'avertissement ; 2 Le blâme ; 3 L'exclusion temporaire, qui ne peut excéder un mois, de létablissement ou de l'un de ses services annexes ; 4 L'exclusion définitive de létablissement ou de l'un de ses services annexes.Les sanctions peuvent être assorties d'un sursis total ou partiel.Toute sanction, hormis l'exclusion définitive, est effacée du dossier administratif de lélève au bout d'un an. Décret du 15 mai 2009 Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud

5 1.3. Définition « ordinaire » de la sanction Sanction = réaction prévisible à la transgression dune règle ou dune norme Prévisible? Pour que lon puisse se conduire en conséquence La réaction (conséquence) peut être objective, subjective ou intersubjective Objective: conséquence naturelle (excès de vitesse sanctionné par sortie de route) Subjective: culpabilité intériorisée après la faute Intersubjective: X sanctionne Y pour un manquement à la règle (juridique, commerciale, sportive, administrative, etc.) Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud

6 1.4. Sanction : lacte et la personne Sanction attachée à un acte: bavarder entraîne réprimande Mais lacte est celui dune personne. On sanctionne lacte avec une incidence sur la personne (quelquun a fait lacte De quel type est le rattachement? Au nom de quoi lie-t-on la sanction à l'acte (nécessité ou caractère conditionnel?) Faut-il vraiment distinguer entre punition et sanction? Sanction: plus abstraite et solennelle, punition: plus concrète Sanction: la seule possibilité du point de vue réglementaire Les risques du juridique et de la procédure Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud

7 1.5. Sanctions négatives et sanctions positives : punir et récompenser Deux types de sanction: sanction positive (récompense, plaisir) ou sanction négative (punition, douleur effective ou par frustration) NB en anglais seulement punishment Lidée de sanction positive ou négative déplace laccent sur le guidage (manipulation) des comportements, suggère quil y a un espace « avant-sanction réglementaire » Ce qui implique quon peut « économiser » la sanction proprement dite en pesant en amont sur les comportements Quitte à assumer ensuite pleinement la sanction quand elle est nécessaire Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud

8 2.1. Fonctions de la sanction Mettre hors circuit (« Sortez! ») Dissuader de recommencer (« Vous n'aurez pas envie de recommencer! ») Transformer (« Comme vous avez changé! ») Établir la justice (« Vous l'avez mérité! », « Vous ne l'avez pas volé! ») Rétablir et conserver l'ordre (« C'est fini! On n'en parle plus! ») Essayer d'appliquer cela à nimporte quelle affaire judiciaire ou à un incident de classe Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud

9 2.2. Deux aspects Efficacité ou Justice ? Efficacité: on demande que ça marche. Emprisonnement, châtiment corporel invalidant (main coupée aux voleurs) Justice: on demande que ce soit accepté parce que juste (la juste peine) On demande les deux: juste proportion et efficacité (juste peine et efficience, la justice pouvant être un facteur d'efficience ou dinefficience) Regarder en arrière ou en avant ? Regarder en arrière: rechercher la relation de rétribution entre l'acte et la sanction: pourquoi a-t-il fait cela et qu'est-ce que ça mérite. Point de vue déontologique « absolu » Regarder en avant: point de vue conséquentialiste utilitariste: quelle rétribution donner pour que la transgression ne recommence pas Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud

10 2.3. Les médiations entre la sanction et l'acte Un acte en lui-même n'implique aucune sanction ni positive ni négative: il est ce qu'il est, il a ses conséquences naturelles mais pas de conséquences morales Facile à accepter pour la plupart des actes (tuer criminellement, par accident, en service commandé) Pas facile à accepter pour certains actes (barbarie, torture...) et contraire à notre idée instinctive que les actions ont une valeur en elles-mêmes… Un acte n'entraîne de sanction que moyennant un principe de mise en liaison Lien fondé sur lutilité: la sanction assure la répétition ou la non-répétition de l'acte Lien fondé sur limpératif du respect des règles (suivre des règles à utilité collective: être discipliné, être respectueux de la loi) Lien fondé sur l'éducation de la personnalité (apprendre à assumer des conséquences, être responsable) Lien de nature analytique ou logique entre un acte et sa rétribution: le bien et le mal comme absolus. Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud

11 3.1. Conditions de la sanction – efficacité et inefficacité La sanction doit être non dramatisée mais solennelle La sanction doit être expliquée La sanction doit être non personnalisée mais adaptée La sanction doit rétablir la paix et être réparatrice La sanction doit être effective Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud

12 3.2. Conditions de la sanction : les risques Les risques sont multiples et tiennent : 1.Au comportement du groupe (le groupe refuse ou se partage) 2.À la rébellion individuelle (le rebelle) 3.À l'incertitude sur la règle (règle mal établie, pas établie, pas explicitée, pas connue) 4.Au refus de la responsabilité (moi et mes actes faisons deux, « je ne savais pas ») 5.À labsence de suivi (pas dapplication) 6.À la stupidité (incompréhension: voir point 4) Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud

13 3.3. Sanction individuelle et sanctions collectives ? En principe (en droit), il nest de sanction quindividuelle En fait beaucoup de comportements sanctionnables sont collectifs De même beaucoup de comportements récompensables sont collectifs Comment gérer ces contradictions? Par la précision didentification Par linsistance sur « le premier qui » Par linvention d« infra-sanctions » qui pénalisent un comportement collectif négatif et plus encore qui récompensent le comportement collectif positif (gratifications) Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud

14 4.1. Estime de soi et reconnaissance Définition de lestime de soi: sentiment de sa valeur propre Tant du point de vue du sujet Que du point de vue de lentourage Et des « autres » en général Aspect subjectif: ce que je pense valoir Aspect intersubjectif: ce que je pense que les autres pensent que je vaux Aspect objectif/subjectif: mes réussites et mes échecs par rapport à ce que jai tenté Sentiment qua lindividu de pouvoir faire face aux principaux défis de la vie et de valoir quelque chose Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud

15 4.2. En quoi la sanction affecte lestime de soi ? La sanction pénalise Elle marque un point darrêt et remet en cause un comportement Elle signale lindividu sanctionné Donc elle stigmatise (en bien ou en mal) La sanction affecte lestime de soi en produisant une reconnaissance particulière Elle peut contribuer à enfermer dans une image Elle peut contribuer aussi à la construction de limage de soi en Apportant un point de vue extérieur En reconnaissant la personne abstraite dans lacteur En désubjectivant la situation Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud

16 4.3. Ne jamais perdre de vue limpact subjectif de la sanction La sanction en général vue sous deux angles exclusifs: En finir avec le désordre Rétablir la justice Limpact subjectif (destructif ou constructif) sur la personnalité passe donc au second plan Ne pas se laisser égarer par limpact subjectif en tombant dans la compassion Mais ne pas le sous-estimer et donc jouer sur laspect « juridique » et « justice » de la sanction En en profitant pour faire passer lindividu à un statut de personne reconnue comme telle (libre, responsable, égale) Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud

17 Fin Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud


Télécharger ppt "Sanction et reconnaissance Yves Michaud Université de tous les savoirs au lycée Université de tous les savoirs juin 2010 © Yves Michaud."

Présentations similaires


Annonces Google