La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Durabilité des ARV Cohorte Nord et Est de la France Sandrine Hénard 9 juin 2009 – LEpine.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Durabilité des ARV Cohorte Nord et Est de la France Sandrine Hénard 9 juin 2009 – LEpine."— Transcription de la présentation:

1 Durabilité des ARV Cohorte Nord et Est de la France Sandrine Hénard 9 juin 2009 – LEpine

2 Méthode Étude rétrospective observationnelle déclarative Questionnaire standardisé pour le suivi des séropositifs diagnostiqués entre 2000 et 2005 Complété par un médecin ou un TEC Recueil de données générales : sur le patient, la séropositivité VIH, les co-infections Recueil de données sur les traitements : Nature des traitements de 1ère et 2ème ligne, durée, observance, évolution des CD4 et de la CV

3 Effectif total Dans 5 Corevih du Nord et de lEst de la France : AlsaceBourgogneFranche-ComtéLorraine-Champagne-ArdennePicardie 1707 nouveaux séropositifs entre 2000 et 2005

4 Effectif pour létude mis sous ARV avant le 31/12/2005 : AlsaceBourgogne Franche- Comté LCAPicardieTOTAL Effectif total Patients sous ARV 273 (55%) 142 (70%) 73 (55%) 412 (63%) 119 (53%) 1019 (60%)

5 Le traitement de 1 ère ligne

6 Nature du traitement de 1 ère ligne

7 Nature du traitement de 1ère ligne en fonction du Corevih

8 Durée du traitement de 1ère ligne Différence statistiquement significative entre : NUC+NNUC et NUC+IP NUC+NNUC et NUC

9 Taux de maintien du traitement de 1 ère ligne à 1 an ORIC 95%p IP / NUC1,10,7-1,4p=0,97 NNUC / NUC2,31,4-3,4p<0,001 NNUC / IP2,21,6-3,1p<0, patients sur 861 (54%) Analyse multivariée

10 Taux de maintien du traitement de 1 ère ligne à 5 ans ORIC 95%p IP / NUC0,90,6-1,4p=0,78 NNUC / NUC1,81,1-2,9p=0,009 NNUC / IP1,91,4-2,7p<0, patients sur 861 (28,2%) Analyse multivariée

11 Taux de maintien des NNUC A 1 an : 168 patients sur 245 (69%) A 5 ans : 94 patients sur 245 (38%) p=0,17 p=0,30

12 Evolution des CD4 selon la nature du traitement de 1 ère ligne

13 Facteurs prédictifs dune CV indétectable à 1 an - analyse multivariée ORIC 95%p nature du traitement NUC+NNUC / NUC+IP2,31,4-3,8p=0,001 NUC+NNUC / NUC2,91,6-5,3p<0,001 NUC+IP / NUC1,30,7-2,2p=0,35 observance < 80%1 80 à 95%8,21,8-35,7p<0,001 > 95%13,62,9-62,7p<0,001

14 Observance ORIC 95%p IP/ NNUC1,771,22-2,56p=0,002 IP / NUC4,752,59-8,71p<0,001 NNUC / NUC2,681,40-5,12p=0,002 Patients observants = plus de 95% des traitements effectivement pris n= 803

15 Motifs de changement n = 594

16 Motifs de changement selon la nature du traitement de 1 ère ligne ORIC 95%p NUC+IP / NUC+NNUC1,791,07-2,97p=0,02 NUC+IP/ 3 NUC2,271,19-4,35p=0,01 Les différences sont statistiquement significatives pour le seul motif de simplification :

17 Le traitement de 2 ème ligne

18 Nature des traitements de 2 ème ligne

19 Nature des traitements de 2 ème ligne en fonction des traitements de 1 ère ligne 54% des pts qui ont eu Sustiva en 1 ère ligne ont Viramune en 2 ème ligne 66% des pts qui ont eu Viramune en 1 ère ligne ont Sustiva en 2 ème ligne

20 Conclusion Traitement de 1 ère ligne : Plutôt NUC+IP Mais très variable selon les Corevih NUC+NNUC : durée de traitement plus longue Le traitement de 2 ième ligne : Plutôt NUC+NNUC Souvent le même que le traitement de 1 ère ligne Motifs de changement : simplification et intolérance


Télécharger ppt "Durabilité des ARV Cohorte Nord et Est de la France Sandrine Hénard 9 juin 2009 – LEpine."

Présentations similaires


Annonces Google