La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

IAE et politiques communautaires IAE et politiques communautaires Kit pédagogique Mars 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "IAE et politiques communautaires IAE et politiques communautaires Kit pédagogique Mars 2009."— Transcription de la présentation:

1 IAE et politiques communautaires IAE et politiques communautaires Kit pédagogique Mars 2009

2 COMPÉTENCES CLÉS POUR LÉDUCATION ET LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE Désormais, nous devons apprendre et nous former tout au long de la vie si nous voulons non seulement nous épanouir et être capables de nous engager de manière active dans la société dans laquelle nous vivons, mais aussi être en mesure de réussir dans un monde du travail en mutation constante. Les connaissances, les capacités et les aptitudes de la main-d'œuvre européenne sont essentielles pour linnovation, la productivité et la compétitivité dans lUnion européenne. Devant linternationalisation croissante, le rythme soutenu du changement et lintroduction continue de nouvelles technologies, les Européens doivent certes tenir à jour leurs aptitudes professionnelles spécifiques, mais aussi posséder les compétences génériques qui leur permettront de sadapter au changement. Dans ce cadre, les principaux objectifs du cadre de référence sont : 1) didentifier et de définir les compétences clés nécessaires à lépanouissement personnel, la citoyenneté active, la cohésion sociale et lemployabilité dans une société fondée sur la connaissance; 2) de soutenir les travaux des États membres visant à assurer quau terme des cursus déducation et de formation initiales les jeunes aient acquis une maîtrise suffi sante des compétences. 3) de proposer aux responsables politiques, aux professionnels de léducation, aux employeurs et aux apprenants eux-mêmes un outil de référence européen. 4) de constituer un cadre pour laction communautaire à venir, tant dans le contexte du programme de travail Éducation et formation 2010, que dans celui des programmes communautaires en matière déducation et de formation.

3 Compétences clés Communication dans la langue maternelle; Communication en langues étrangères; Compétence mathématique et compétences de base en sciences et technologies; Compétence numérique; Apprendre à apprendre; Compétences sociales et civiques; Esprit dinitiative et dentreprise; Sensibilité et expression culturelles.

4 Communication dans la langue maternelle Définition : La communication dans la langue maternelle est la faculté dexprimer et dinterpréter des concepts, pensées, sentiments, faits et opinions à la fois oralement et par écrit (écouter, parler, lire et écrire), et davoir des interactions linguistiques appropriées et créatives dans toutes les situations de la vie sociale et culturelle; dans léducation et la formation, au travail, à la maison et pendant les loisirs.

5 Communication en langues étrangères Définition : Pour la communication en langues étrangères, les compétences de base sont globalement les mêmes que pour la communication dans la langue maternelle: elle sappuie sur laptitude à comprendre, exprimer et interpréter des concepts, des pensées, des sentiments, des faits et des opinions, à la fois oralement et par écrit (écouter, parler, lire et écrire) dans diverses situations de la vie en société et de la vie culturelle (éducation et formation, travail, maison et loisirs) selon les désirs et les besoins de chacun.

6 Compétence mathématique et compétences de base en sciences et technologies Définition : La compétence mathématique est laptitude à développer et appliquer un raisonnement mathématique en vue de résoudre divers problèmes de la vie quotidienne. En sappuyant sur une maîtrise solide du calcul, laccent est mis sur le raisonnement et lactivité ainsi que sur le savoir. Les compétences en sciences se réfèrent à la capacité et à la volonté demployer les connaissances et méthodologies utilisées pour expliquer le monde de la nature afin de poser des questions et dapporter des réponses étayées.

7 Compétence numérique Définition : La compétence numérique implique lusage sûr et critique des technologies de la société de linformation (TSI) au travail, dans les loisirs et dans la communication. La condition préalable est la maîtrise des TIC: lutilisation de lordinateur pour obtenir, évaluer, stocker, produire, présenter et échanger des informations, et pour communiquer et participer via linternet à des réseaux de collaboration.

8 Apprendre à apprendre Définition : Apprendre à apprendre est laptitude à entreprendre et poursuivre un apprentissage, à organiser soi-même son apprentissage, y compris par une gestion efficace du temps et de linformation, à la fois de manière individuelle et en groupe. Cette compétence implique de connaître ses propres méthodes dapprentissage et ses besoins, les offres disponibles, et dêtre capable de surmonter des obstacles afin daccomplir son apprentissage avec succès. Cette compétence suppose dacquérir, de traiter et dassimiler de nouvelles connaissances et aptitudes, et de chercher et utiliser des conseils.

9 Compétences sociales et civiques Définition : Celles-ci comprennent les compétences personnelles, interpersonnelles et interculturelles, et couvrent toutes les formes de comportement devant être maîtrisées par un individu pour pouvoir participer de manière efficace et constructive à la vie sociale et professionnelle, notamment dans des sociétés de plus en plus diversifiées, et pour résoudre déventuels conflits. Les compétences civiques permettent à lindividu de participer pleinement à la vie civique grâce à la connaissance des notions et structures sociales et politiques et à une participation civique active et démocratique.

10 Esprit dinitiative et dentreprise Définition : Lesprit dinitiative et dentreprise désigne laptitude dun individu à passer des idées aux actes. Il suppose de la créativité, de linnovation et une prise de risques, ainsi que la capacité de programmer et de gérer des projets en vue de la réalisation dobjectifs. Cette compétence est un atout pour tout individu, non seulement dans sa vie de tous les jours, à la maison et en société, mais aussi sur son lieu de travail, puisquil est conscient du contexte dans lequel sinscrit son travail et quil est en mesure de saisir les occasions qui se présentent.

11 Sensibilité et expression culturelles Définition : Appréciation de limportance de lexpression créatrice didées, dexpériences et démotions sous diverses formes, dont la musique, les arts du spectacle, la littérature et les arts visuels.

12 Le cadre européen des certifications pour léducation et la formation tout au long de la vie Le CEC est un système commun de référence européen qui permet détablir un lien entre les systèmes et les cadres de certification de différents pays. En pratique, il fonctionnera comme un outil de transposition permettant une meilleure lecture des certifications. Il aidera les apprenants et les travailleurs qui souhaitent changer de pays, demploi ou détablissement denseignement dans leur pays. Les principaux utilisateurs du CEC seront les organismes responsables des systèmes et des cadres de certification nationaux ou sectoriels. Une fois quils auront établi une correspondance entre leurs systèmes respectifs et le CEC, ce dernier aidera les individus, les employeurs et les organismes déducation et de formation à comparer les certifications émises par des pays et des systèmes déducation et de formation différents. Il sagit dun cadre volontaire, mais 2010 est la date qui est recommandée aux pays pour établir une correspondance entre leurs systèmes de certification nationaux et le CEC, en rattachant leurs niveaux de certification à ceux du CEC est la date fixée aux pays pour quils sassurent que lensemble de leurs certificats disposent dune correspondance au niveau approprié du CEC.

13 Le cadre européen des certifications pour léducation et la formation tout au long de la vie

14

15

16 Coopération européenne renforcée pour lenseignement et la formation professionnelle LEUROPE DOIT INVESTIR DANS LÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLES –Investir dans le capital humain et les compétences –LEFP, élément majeur de lapprentissage tout au long de la vie –Double enjeu: mobiliser les jeunes et les acteurs du monde du travail –Faire acquérir un socle de compétences utiles dans la vie professionnelle –Contribuer à la compétitivité et à la cohésion sociale –Politiques européennes et nationales de promotion de lEFP EN FAIRE UNE RÉALITÉ – LE PROCESSUS DE COPENHAGUE, MOTEUR DE RÉFORMES –Diversité – un atout et un défi –Un processus pour améliorer lefficacité, la qualité et lattrait de lEFP

17 DES PRIORITIES RENFORCEES –Politique visant à améliorer lattrait et la qualité de lEFP élaboration et expérimentation dun système de crédits dapprentissage européens pour la formation et lenseignement professionnel (ECVET) coopération renforcée en vue de lamélioration de la qualité, par le biais du réseau européen pour lassurance de la qualité dans lEFP lélaboration et expérimentation dun cadre européen des certifications (CEC), fondé sur les acquis dapprentissage, débouchant sur une plus grande parité et sur de meilleurs liens entre les secteurs de lEFP la poursuite de la mise au point de lEUROPASS en tant que cadre européen unique pour la transparence, et doutils permettant la reconnaissance de léducation et de la formation non formelles et informelles –Renforcer lapprentissage mutuel Pour renforcer lapprentissage mutuel, la coopération et le partage dexpériences et de savoir faire, il convient dadopter une approche plus systématique, qui comprenne : la définition de concepts communs, le financement par la Commission détudes et denquêtes sur des thèmes, le suivi par la Commission, des réseaux, les échanges de bonnes pratiques et la création de mécanismes pouvant servir à diffuser les connaissances et les compétences et la mise en place dun cadre systématique et souple permettant dencourager les activités dapprentissage en équipe dans le domaine de lEFP. Coopération européenne renforcée pour lenseignement et la formation professionnelle

18 LE CADRE DE RÉFÉRENCE EUROPÉEN POUR L'ASSURANCE QUALITÉ Critères 1 : La planification reflète une vision stratégique partagée par les parties intéressées et comprend des buts/objectifs, des mesures ainsi que des indicateurs précis. Indicateurs: Les buts/objectifs de l'EFP sont décrits pour le moyen terme et le long terme, et sont liés aux objectifs européens. Les parties intéressées participent à la fixation des buts/objectifs de l'EFP aux différents niveaux. Les cibles sont établies et surveillées au moyen d'indicateurs spécifiques (critères de réussite). Des mécanismes et des procédures ont été établis pour définir les besoins en formation. Une politique d'information a été conçue pour assurer une diffusion optimale des résultats en termes de qualité dans le respect des prescriptions nationales/régionales en matière de protection des données. Des normes et des lignes directrices pour la reconnaissance, la validation et la certification des compétences des personnes ont été définies.

19 LE CADRE DE RÉFÉRENCE EUROPÉEN POUR L'ASSURANCE QUALITÉ Critères 2 : Des plans de mise en œuvre sont conçus en consultation avec les parties intéressées et comprennent des principes précis. Indicateurs: Des plans de mise en œuvre sont établis en coopération avec les partenaires sociaux, les prestataires de services d'EFP et les autres parties intéressées aux différents niveaux. Ces plans de mise en œuvre comportent un examen des ressources requises, de la capacité des utilisateurs et des outils et lignes directrices nécessaires à l'appui du processus. Des lignes directrices et des normes ont été élaborées pour la mise en œuvre aux différents niveaux. Les plans de mise en œuvre prévoient une aide particulière à la formation des enseignants et des formateurs. Les responsabilités des prestataires de services d'EFP dans le processus de mise en œuvre sont décrites de manière claire et transparente. Il existe un cadre d'assurance de la qualité national et/ou régional, qui comprend des lignes directrices et des normes de qualité au niveau des prestataires de services d'EFP.

20 LE CADRE DE RÉFÉRENCE EUROPÉEN POUR L'ASSURANCE QUALITÉ Critères 3 : Il est procédé régulièrement à une évaluation des résultats et des processus, étayée par des mesurages. Indicateurs: Une méthode d'évaluation couvrant l'évaluation interne et externe a été conçue. La participation des parties intéressées au processus de contrôle et d'évaluation est approuvée et clairement décrite. Les normes et processus nationaux/régionaux d'amélioration et d'assurance de la qualité sont adaptés et proportionnés aux besoins de ce secteur. Les systèmes sont soumis à une autoévaluation et à un examen interne et externe, selon les besoins. Des systèmes d'alerte rapide sont mis en œuvre. Des indicateurs de performance sont utilisés. Une collecte de données utiles est effectuée de manière régulière et cohérente pour mesurer les réussites et identifier les points à améliorer. Une autoévaluation est effectuée régulièrement conformément aux réglementations/ cadres nationaux et régionaux ou à l'initiative des prestataires de services d'EFP.

21 LE CADRE DE RÉFÉRENCE EUROPÉEN POUR L'ASSURANCE QUALITÉ Critères 4 : Réexamen. Indicateurs: Des procédures, des mécanismes et des instruments pour procéder à des réexamens sont définis à tous les niveaux. Les processus sont régulièrement analysés et des plans d'action sont conçus pour les modifier. Les systèmes sont adaptés en conséquence. Les informations sur les résultats de l'évaluation sont rendues publiques. Les retours d'information des apprenants sur leur expérience d'apprentissage individuelle et sur leur environnement d'apprentissage et d'enseignement sont collectés, avec les retours d'information des enseignants, et utilisés pour développer de nouvelles actions. Les informations sur les résultats du réexamen sont largement accessibles au public. Les résultats du processus d'évaluation sont examinés avec les parties intéressées et des plans d'action pertinents sont mis en place.

22 Le système européen de crédit dapprentissages pour lenseignement et la formation professionnels (ECVET) Le système européen de crédit dapprentissages pour lenseignement et la formation professionnels (ECVET) est un nouvel instrument européen qui permettra de promouvoir la confiance mutuelle et la mobilité dans lenseignement et la formation professionnels (EFP). Conçu par les Etats membres en coopération avec la Commission européenne ECVET doit être adopté et mis en œuvre volontairement dans les pays participants. Le but dECVET est de permettre la reconnaissance des acquis dapprentissage individuels obtenus au cours de périodes de mobilité. A cette fin, ECVET propose un cadre instaurant un langage commun et visant à stimuler les échanges et la confiance mutuelle entre les prestataires dEFP et les institutions compétentes à travers lEurope. ECVET contribue à intégrer la mobilité reconnue dans les parcours individuels de formation. Il permet aux employeurs de mieux cerner les qualifications acquises à létranger. Il améliore également la crédibilité des expériences déducation et formation internationales en spécifiant et en attestant formellement les acquis de lapprenant. ECVET encourage la flexibilité des programmes et parcours aboutissant à des certifications afin de multiplier les opportunités dapprentissage tout au long de la vie. Il facilite la reconnaissance des acquis dapprentissage que des jeunes gens ou des adultes ont obtenus dans les contextes les plus divers – quil sagisse de pays, institutions ou systèmes différents (par exemple formation initiale ou continue) ainsi que de types d'apprentissages, formel, non formel ou informel.

23 Le système européen de crédit dapprentissages pour lenseignement et la formation professionnels (ECVET)


Télécharger ppt "IAE et politiques communautaires IAE et politiques communautaires Kit pédagogique Mars 2009."

Présentations similaires


Annonces Google