La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

HDR – 3 juillet 2006 «Synchronisation des prises de décisions dans une chaîne logistique : robustesse et stabilité» Habilitation à diriger des recherches.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "HDR – 3 juillet 2006 «Synchronisation des prises de décisions dans une chaîne logistique : robustesse et stabilité» Habilitation à diriger des recherches."— Transcription de la présentation:

1 HDR – 3 juillet 2006 «Synchronisation des prises de décisions dans une chaîne logistique : robustesse et stabilité» Habilitation à diriger des recherches EDITE (École Doctorale dInformatique et Électronique de Paris) Samir LAMOURI 3 Juillet 2006 Institut Supérieur de Mécanique de Paris (Supméca Paris) Laboratoire d'Ingénierie des Systèmes Mécaniques et des Matériaux (EA2336)

2 HDR – 3 juillet Extrait : Jassocie à ces remerciements une personne morale : le site du GDR MACS, une source de connaissance où ladage : «le savoir est la seule ressource qui croît en se partageant» ne sest autant vérifié.

3 HDR – 3 juillet

4 4 Sommaire : Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel Parcours

5 HDR – 3 juillet Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel Mon parcours

6 HDR – 3 juillet Sommaire : Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel Contexte général

7 HDR – 3 juillet Synchronisation Logistique Synchronisation de linformation Synchronisation financière Synchronisation des connaissances Taxinomie de Simatupang et al. [SIM 02] Synchronisation des prises de décisions Travaux au niveau de la planification opérationnelle Travaux au niveau de la planification stratégique Perspective de recherche : Synchronisation conception et production Synchronisation Maintenance/production Thèse et travaux post doc de H. ALLAOUI Stabilité et robustesse Lapport de la logique floue Thèse en cours de B. SAEINZ DE UGARTE Travaux au niveau de la planification tactique Stabilité et robustesse Thèse et travaux post doc P. GENIN Etat de lart sur la synchronisation des flux Les limites de la planification industrielle Lapport de la Planification avancée Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel Fil conducteur

8 HDR – 3 juillet Sommaire : Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel Principales contributions

9 HDR – 3 juillet Comment utiliser un APS pour obtenir un plan tactique robuste ? En considérant limpact des modes de gestion associés à létablissement de ce plan selon une procédure glissante PLANIFIER La stabilité, «lépaisseur» de la robustesse Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel

10 HDR – 3 juillet Quelles différences entre « robustesse » et « stabilité » ? Stabilité nervosité –Modifications des variables de décision –[Carlson82], [Blackburn86], [Ho89], [Zhao93], [DeKok97], [Donselaar00] Robustesse risque –Dispersion dune fonction autour dune valeur cible –[Taguchi87], [Bel96], [Lee97] Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel

11 HDR – 3 juillet Dispositifs dans la littérature Modes de gestion existants –Bornes de planification [Vollman97] –Gestion par exception [Stadler00] Approches mathématiques –Analyse de sensibilité Absente des outils APS Analyse post-optimale [Giard98] Différentes analyses de sensibilité [Koltaï00] –Programmation stochastique [Dantzig55], [Beale55] Difficulté de résolution de problèmes réels [Escudero99] Difficulté de paramétrage –Logique floue [Petrovic99], [Fargier97] Modélisation « possibiliste » –Programmation robuste [Mulvey95] Difficulté de résolution de problèmes réels Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel

12 HDR – 3 juillet Cas de base Gestion « traditionnelle » par bornes de planification Gestion par exception Gestion par plan de référence La simulation de modes de gestion Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel

13 HDR – 3 juillet Plan en cours Plan de référence Principe du « plan de référence » : un constat et un compromis Modèle optimisé Compromis Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel

14 HDR – 3 juillet Compromis apporté par la gestion par plan de référence Coûts moyens Ecart-type (robustesse) Taux de service moyen Plage de variation (risque) Signal/bruit (compromis coûts/robustesse) Stabilité BaseBornesExceptionRéférence Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel

15 HDR – 3 juillet Les limites du Plan de référence actuel (Genin, 2003) Ensemble des décisions tactiques utilisé lors de la dernière période et que le gestionnaire ne veut pas changer. Mis à jour par un système de surcoûts : système opaque. COMMENT AMELIORER SA COMPREHENSION ? COMMENT AMELIORER LES PERFORMANCES DU PLAN DE REFERENCE DANS LA DEMARCHE DELABORATION ? Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel

16 HDR – 3 juillet Proposition : la logique floue Utiliser la logique floue (Zadeh, 1965) pour « simuler » la logique de ladministrateur et décider quand mettre à jour le plan de référence. Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel

17 HDR – 3 juillet Méthodes Commercial Distribution QualitéFinance MaintenanceAchats Ressources humaines Production 2 m1m1 Début Fin 11 2 m2m2 1 2 msms Étage 1Étage 2 Étage s Flow Shop Hybride Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel La synchronisation des contraintes de production et maintenance

18 HDR – 3 juillet Flow Shop à deux machines : Contributions Trouver des règles de dominance, Formuler un programme dynamique plus performant que celui de Lee pour des cas particuliers, Trouver les conditions doptimalité de lalgorithme de Johnson, Calculer la performance de lalgorithme de Johnson comme étant une heuristique, Modifier lalgorithme de Johnson pour donner la solution optimale dans des cas particuliers. Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel

19 HDR – 3 juillet Flow Shop Hybride à deux étages : Contributions Analyser la complexité combinatoire du problème, Formuler un branch and bound pour trouver la solution optimale, Calculer la performance de trois méthodes approximatives: –Deux règles simples adaptées à ce problème : Liste et LPT, –Lheuristique H qui est une combinaison de lalgorithme de Johnson et la règle LBM. Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel

20 HDR – 3 juillet Flow Shop Hybride général : Contributions Établir un modèle de simulation générique tenant compte des contraintes et des critères mis en jeu. Coupler ce modèle avec le recuit simulé. Analyser limpact du niveau des pannes sur la performance des méthodes de résolution appliquées dans le cadre dun flow shop hybride général. Intégrer toutes ces méthodes dans un outil daide à la décision. Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel

21 HDR – 3 juillet Sommaire : Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel Perspectives

22 HDR – 3 juillet Le LISMMA : lingénierie mécanique et OSIL ? Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel

23 HDR – 3 juillet Le PLM : linterface de synchronisation entre la conception et la production ? Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel

24 HDR – 3 juillet La synchronisation des décisions sur le cycle de vie Coût de revient 100% 75% 90% 50% 40% 5%20% Proposition Conception générale Concept. détaillée Développement Industrialisation Production Livraison APV Courbe du coût prévisionnel induit par les décisions de conception Dépenses engagées Importance des économies réalisables selon le stade d'intervention Cycle de vie d un projet Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel [BAG et all 05]

25 HDR – 3 juillet Le processus actuel par lexemple : lévolution des nomenclatures début Fin Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel

26 HDR – 3 juillet Limites des processus de conception actuels Processus manuels. Consommateurs dénergie et de connaissances. Conception en silo réseaux logistiques sous-optimaux Difficulté à quantifier tous les aspects dune réseau logistique en termes de coûts. Impossibilité dévaluer des modifications de conception ou de réaliser des analyses de scénarios Difficulté de réaliser des modifications sur une SC une fois implémentée Lensemble du processus de conception dune SC est très long et coûteux La responsabilité de la conception est problématique Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel

27 HDR – 3 juillet Initier nos perspectives : les nomenclatures modifiées Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel

28 HDR – 3 juillet Processus de conception proposé Processus synchronisé de conception Conception Achats, Production, Projet et équipes SC Résultats Fournisseurs Homologués Nomenclature plate Conception initiale Ens. de fourn. pour chq. art. SC optimisée Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel Nomenclature multi niveau Optimisation & Simulation itératives de la SC Bases dexpériences (PLM) Bases dexpériences (PLM) Identification des modules Sélection affinée des fourn.

29 HDR – 3 juillet La synchronisation Conception / Production 3. Simuler 1. Concevoir 2. Gérer PLM CAO Usine numérique 4. Produire ERP/APS

30 HDR – 3 juillet Conclusion Définir des processus de conception collaboratifs Réduire le temps de conception Rechercher une optimisation globale du réseau logistique Intégration avec les systèmes dinformations existants Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel

31 HDR – 3 juillet Sommaire : Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel

32 HDR – 3 juillet Bilan personnel Promotion et instauration dune dynamique de projet –pédagogique –recherche Ouverture sur des collaborations Enseignements et programmes pédagogiques dans des filières professionnalisées nourris par une activité de recherche motivée par les besoins industriels Activité de recherche enrichie par les collaborations industrielles en liaison avec activité d'enseignement Parcours Contexte général Principales contributions Perspectives Bilan personnel


Télécharger ppt "HDR – 3 juillet 2006 «Synchronisation des prises de décisions dans une chaîne logistique : robustesse et stabilité» Habilitation à diriger des recherches."

Présentations similaires


Annonces Google