La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

COMPORTEMENT ORGANISATIONNEL et GESTION DES RESSOURCES HUMAINES ICN 2 – 2006/2007 Séance 3 Dr. Krista Finstad-Milion Véronique DELAPORTE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "COMPORTEMENT ORGANISATIONNEL et GESTION DES RESSOURCES HUMAINES ICN 2 – 2006/2007 Séance 3 Dr. Krista Finstad-Milion Véronique DELAPORTE."— Transcription de la présentation:

1 COMPORTEMENT ORGANISATIONNEL et GESTION DES RESSOURCES HUMAINES ICN 2 – 2006/2007 Séance 3 Dr. Krista Finstad-Milion Véronique DELAPORTE

2 Devoir : Expliquez et commentez la Loi de l'Offre et de la Demande, Justifiez vos commentaires par des exemples. Temps : 10mm

3 Environnement des Organisations: CULTURE(S) Lorganisation et sa GRH doivent trouver une COHÉRENCE entre la culture nationale et la culture des affaires du pays en développant sa propre culture organisationnelle.

4 CULTURE NATIONALE (déf.) La culture nationale ?

5 CULTURE NATIONALE (déf.) La culture nationale ? Valeurs Normes Société

6 Culture valeurs: idées partagées par les membres dun groupe, croyances sur ce qui est bien, juste et désirable attitudes envers: La liberté individuelle, démocratie, vérité, justice, honnêteté, loyauté, obligations sociales, responsabilité collective, rôle des femmes, amour, sexe, mariage etc.

7 Culture normes: règles sociaux et lignes de conduite qui prescrivent la manière de vivre folklore: conventions routinières de la vie quotidienne, avec peu de signification morale mœurs: central au fonctionnement de la société et de la vie sociale; haute signification morale

8 Culture société: groupe dindividus qui partagent un ensemble de valeurs et de normes la société contre lÉtat la société contre lÉtat la culture existe à niveaux différents: sous- cultures la culture existe à niveaux différents: sous- cultures

9 Exemple dune société spécifique : LES AFFAIRES (Déf.) La culture nationale des Affaires ?

10 Exemple dune société spécifique : ORGANISATION (Déf.) La culture organisationnelle ?

11 ABC de la CULTURE C. valeurs fondamentales, morales, croyances B. comportements etactions A. artifices etétiquette complexité complexe invisible tendance visible avec laide dun outil détaillé visible facile à manier MANAGÉ PAR: sécuriser lacceptation sécuriser les outils et la formation sécuriser lexpérience

12 Déterminantes: tradition Géographie/ climat Géographie/ climat Histoire Histoire Philosophies politique et économique Philosophies politique et économique

13 Determinants: religion attitudes différentes envers le travail et les affaires

14 Déterminantes: stratification sociale structure sociale: individus ou groupes comme fondation de la société exemples de groupes: famille, village, héritage ethnique, éducation mobilité sociale: degré de la mobilité entre les strates/ niveaux Signification des strates dans les affaires

15 Déterminantes: langage modes parlés de communication un mot – sens différents football mots différents - même sens « copier » et « apprendre » même mot en Chine message qui change dans la traduction you (anglais) = « du » ou « sie » en allemand « tu » ou « vous » en français

16 Déterminantes: langage modes non parlés de la communication chiffres qui portent chance contre chiffres malchanceux chanceux: 7 et 12 (monde occidental); 8 (Chine; Japon) malchanceux: 13 (monde occidental); 4 (Chine) gestes symbole de victoire distance/ contact physique dans les conversations bises, même pour les étrangers: 0 (GER), 2-4 (FRA), 3 (LUX) poignée de main (E.U.); pas de poignée de main (Japon)

17 Déterminantés: éducation qualité et quantité déducation formelle éducation primaire éducation secondaire éducation supérieure éducation informelle par parents, famille, église alphabétisme et analphabétisme qualité de la force du travail niveau dexigence des consommateurs

18 Caractéristiques culturelles dans les pays sélectionnés PaysLangageReligionsprincipales Alphabétisme Urbanisation Espérance de vie HF ARGSpanishCatholic (92%), Protestant (25%)96,7%88,0%7077 CHNChinesePeoples rel. (20%), none (71%)83,5%37,0%6872 CUBSpanishCatholic (40%, none (55%) 95,9%76,0%n.dn.d. EGYArab, EnglishMuslim (94%)54,6%43,0%65 68 ESPSpanish,Local dialectsCatholic (97%)97,6%78,0%7582 GERGermanCatholic (33%), Protestant (33%)99,0%88,0%7480 JPNJapaneseShintos (40%), Buddhist (38%)99,0%79,0%7784 KENSwahili, EnglishChristian (73%)81,5%34,0%5052 LIBEnglish, Local dialectsChristian (40%, trad. rel. (40%) 38,3%46,0%n.d.n.d. LITRussian, Lith., Pol.Catholic (80%)99,0%69,0%6777 NKRKoreanpeoples rel. (16%), none (68%)99,0%61,0%n.d.n.d. RSAZulu, Africans, EnglishChristian (68%), trad. rel. (29%)84,9%58,0%6166 RUSRussianChristian (82%) 99,0%73,0%6173 SAUArab, EnglishMuslim (99%)76,1% 87,0% 7074 SUIGerman, French, ItalianCatholic (44%), Protestant (37%)99,0%70,0%7682 USAEnglishProtestant (58%), Catholic (21%) 99,0%77,0%7480

19 La culture et les affaires HOFSTEDE – études base de données à partir dun questionnaire sur les attitudes et les valeurs de travail 100,000 employés de lIBM 72 filiales étrangères collecte des données : , , publications dans les années 80

20 La culture et les affaires DISTANCE HIERARCHIQUE = comment une culture fait face aux inégalités physiques et intellectuelles exemples: indice élevé: Inde indice bas : Danemark

21 La culture et les affaires INDIVIDUALISME - COLLECTIVISME = relation entre lindividu et ses collègues exemples: indice élevé: Etats-Unis indice bas : Pakistan

22 La culture et les affaires PROPENSION A EVITER LINCERTITUDE =degré dacceptation de situations ambiguës et tolérance de lincertitude exemples: indice élevé: Belgique indice bas: Irlande

23 La culture et les affaires MASCULINITÉ - FEMININITÉ =relation entre le genre et les rôles au travail; domination de valeurs masculines (ex. profit) ou féminines (ex.bien-être) exemples: taux élevé : Italie taux bas: Suède

24 La culture et les affaires Orientation envers le temps =intérêts à long terme contre intérêts à court terme (hors données IBM; résultats ultérieurs) exemples: long terme:Chine court terme: pays occidentaux court terme: pays occidentaux

25 Culture et les Affaires HALL boussole culturelle = nature de cultures étrangères relative à notre perception 1. facteur: prise dinitiative (assertiveness) comportement perçu comme étant agressif/directif 2. facteur: réaction adéquate (responsiveness) comportement perçu comme étant émotif comportement perçu comme étant émotif

26 Culture et Affaires HALL – boussole culturelle Peu de réactionPeu de prise dinitiative Réaction élévée Prise dinitiative élevé Nord Sud Ouest Est

27 Culture et les Affaires HALL boussole culturelle Nord: quantitative; porté sur les faits; prudent; précis; méthodologique Est: fidèle; confiant ; consensuel; joueur déquipe; quête dharmonie Sud: agit rapidement; imprévisible; provocateur; individualiste Ouest: orienté envers les tâches; exigent; contrôle de tâches; autoritaire

28 Implications (+) importance de la sensibilité inter- culturelle Capacité à sadapter aux systèmes et aux normes de cultures étrangères échange de managers / étudiants de management garde-fou contre lethnocentrisme

29 Implications (+) relations entre la culture et lavantage compétitif Système de valeurs et de normes dun pays influence le coût de faire les affaires dans ce pays relatif au coût dans dautres pays

30 Débat Lire larticle : Comment Mittal met Arcelor sous tension ? Débat sur les apports et les limites de la culture des deux entreprises


Télécharger ppt "COMPORTEMENT ORGANISATIONNEL et GESTION DES RESSOURCES HUMAINES ICN 2 – 2006/2007 Séance 3 Dr. Krista Finstad-Milion Véronique DELAPORTE."

Présentations similaires


Annonces Google