La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Étude de la diversité génétique intraspecifique Typer 25-30 individus non apparentés Marqueurs moléculaires.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Étude de la diversité génétique intraspecifique Typer 25-30 individus non apparentés Marqueurs moléculaires."— Transcription de la présentation:

1

2 Étude de la diversité génétique intraspecifique Typer individus non apparentés Marqueurs moléculaires

3 Représentation des génotypes dans un tableau (Exel)

4 Équilibre de Hardy-Weinberg

5 Mis en évidence en 1908 par G.h. Hardy et W. Weinberg Les fréquences alléliques et genotypiques restent stable de génération en génération dans une population diploïde idéale

6 Condition de léquilibre de Hardy-Weinberg 1.La population est panmictique : le choix du conjoint se fait de manière aléatoire 2.Tous les individus participant au processus de reproduction appartiennent à la même génération 3.La population est isolée : aucun gène n'est introduit par des migrants extérieurs 4.La taille de la population est infinie 5.Il n'y a pas de mutation au locus considéré 6Il n'y a pas de sélection agissant sur le locus considéré

7 Fréquence allélique F Loi de Hardy-Weinberg: Equilibre de la fréquence des allèles et des génotypes au cours des générations.allèlesgénotypes Gamète 1 Gamète 2 A (p) a (q) AAAa aa Cas dun locus bi-allélique Fréquence génotypique p 2 +2pq+q 2 =1

8 l'axe horizontal indique les deux fréquences d'allèle p et q, fréquences d'allèle l'axe vertical indique la fréquence des génotypes génotypes les trois génotypes possibles sont représentés par des courbes différents Prédiction des fréquences génotypiques de la génération t+1 à partir des fréquences alléliques de la génération t

9 Pour un système multiallèlique à n allèles la formule devient (p1 + p2 +… pn )2 = 1. f AiAi = Pi 2 f AiAj = P i P j

10 GENPOP (version 1.2) ( Raymond et Rousset 1995) deux estimation de Fis(mesure lécart à la panmixie à lintérieur des populations):une basée sur le modèle de Weir et Cockerhams (1984) et la deuxième sur le modèle de Robertson et Hill (1984)

11 Fis=1-Ho/Hs

12 Test dexcès dhétérozygotes Ho: absence dexcès en hétérozygotes H1: présence dexcès en hétérozygotes Test de déficit en hétérozygotes Ho: absence de déficit en hétérozygotes H1: présence de déficit en hétérozygotes

13 Ho rejetée Valeur de Fis > P calculée H1 acceptée Valeur de Fis < P calculée Ho acceptée P est estimée utilisant la méthode des chaines de Markov (Guo et Thompson)

14 Dérive génétique Pression sélective Migration Mutation

15 Fluctuation des fréquences géniques dune génération à lautre à lintérieur dune population fermée (à faible effectif) diminution du taux dhétérozygotes

16 Les individus nont pas la même probabilité de devenir reproducteurs et/ou nont pas, une fois reproducteur la même espérance de taille de descendance. Evolution orientée des fréquences géniques

17 À sens unique Echange entre deux populations évolution rapide des fréquences géniques Homogénéisation génétique

18 Le rythme dévolution des fréquences est très lent Sélection et la dérive génétique

19 Croisement consanguin Homogamie Biais déchantillonnage, Biais denregistrement des généalogies Insémination artificiel Allèle nul Effet père


Télécharger ppt "Étude de la diversité génétique intraspecifique Typer 25-30 individus non apparentés Marqueurs moléculaires."

Présentations similaires


Annonces Google