La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Actualité épidémiologique VIH/SIDA et IST en France Dr Anne Gallay (INVS) 15 mai 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Actualité épidémiologique VIH/SIDA et IST en France Dr Anne Gallay (INVS) 15 mai 2007."— Transcription de la présentation:

1 Actualité épidémiologique VIH/SIDA et IST en France Dr Anne Gallay (INVS) 15 mai 2007

2 Actualité épidémiologique des IST et du VIH/SIDA en France Dr Anne Gallay, Dr Caroline S le, Dr Florence Lot, Dr Françoise Cazein, Josiane Pilonel, Dr Roseline Pinget Unité VIH-IST-VHC, Département des maladies infectieuses 15 mai 2007

3 Contributions de la DO du VIH/sida aux stratégies de lutte … de multiples utilisateurs DGS : Plan National de lutte contre le VIH/sida et les IST, programme national chez les HSH et chez les migrants, plan Addiction DRASS/DDASS (indicateurs pour les PRSP) Inpes : campagnes de prévention auprès des migrants, des HSH, des UD et des personnes atteintes dune IST Autres institutions : HAS, CNS, Mildt, Afssaps Société civile OMS, Onusida, ECDC Exemple de lutilisation des données dans la stratégie de lutte contre le VIH chez les homosexuels Exploitation de la DO du VIH pour contribuer aux stratégies de lutte

4 A quoi servent les données épidémiologiques ? Les données épidémiologiques indiquent que la transmission du VIH et des IST continue dans certains groupes de population

5 Ensemble des personnes vivant avec le VIH InVS personnes vivant avec le VIH personnes diagnostiquées VIH+ personnes suivies pour leur infection VIH personnes au stade sida

6 Surveillance de linfection à VIH/sida : notification avant 2003 ContaminationDiagnostic de linfection VIH SidaDécès Notification VIH Notification du Sida Notification du décès

7 Depuis lintroduction des puissants ARV en 1996, les cas de sida ne reflètent plus la dynamique de lépidémie … AZT en monothérapie Accessibilité du dépistage Découverte du VIH Nelles associations avec inhibiteur de protéase antirétrovirales Année de diagnostic Nb de nouveaux cas Nouvelles associations antirétrovirales avec antiprotéase Associations antirétrovirales AZT en monothérapie Accessibilité du dépistage Découverte du VIH Source : InVS, cas de sida, données au 31/12/2005

8 Nb vivants cumulé VIVANTS CASDECES Année Nb cas/Nb décès Découverte du VIH Accessibilité du dépistage AZT en monothérapie Nelles associations antirétrovirales avec inhibiteur de protéase Associations antirétrovirales CASDECES Depuis lintroduction des puissants ARV en 1996, les cas de sida ne reflètent plus la dynamique de lépidémie …

9 … mais les problèmes daccès aux soins et au dépistage Problème daccès aux soins/dépistage Année de diagnostic du sida Traités Dépistés non traités Non dépistés Source : InVS, cas de sida, données au 31/12/2005 En 2005, 8 découvertes de sida sur 10 surviennent chez des personnes non traités

10 Cas de sida par groupe de transmission France, update 31 Décembre 2004

11 Taux par million d'habitants – DOM Source InVS personnes vivent avec le sida Incidence cumulée des cas de sida par région 1978 – juin 2005

12 Cas sida et décès en Europe de lOuest : même tendance quen France Data adjusted for reporting delays * Excluding France and Netherlands: data not available for the whole period EuroHIV Update at 31 December 2004

13 Surveillance de linfection à VIH/sida : la notification du VIH est indispensable ContaminationDiagnostic de linfection VIH SidaDécès Notification VIH Notification du Sida Notification du décès Notification obligatoire du VIH mise en place

14 Notification du VIH : Société civile (associations) Institutions Un long chemin ( ) ……. de collaboration avec les associations et des multiples autres acteurs au sein dun comité de pilotage CNIL, CCNE … Société civile (associations) Institutions Experts Notification du VIH épidémiologiste Cliniciens et biologistes

15 Notification du VIH : critères dun système de surveillance Et les critères « classiques » dun système de surveillance à intégrer normalement …….. Simple, souple, acceptable, Sensible, spécifique… Représentatif

16 La problématique de la sécurité des données et lanonymisation a été très forte sur la mise en place du système. Du fait du lobbying des associations, l InVS a demandé à des experts du ministère de lintérieur de construire un système très sécurisé ces experts ont réalisé un audit de sécurité cela représentait une garantie vis vis des associations Notification du VIH : un problème clef … celui de la sécurité

17 La solution : un circuit de notification complexe …. Biologiste Clinicien InVS Information du patient DDASS CNR

18 …. et une « Double anonymisation » Anonymisation : code 16 lettres (biologiste)Anonymisation : code 16 lettres (biologiste) par le biologiste Ré-anonymisation plus de 100 characters (InVS)Ré-anonymisation : plus de 100 characters (InVS) –transformation automatique de ce code au moment de la saisie de la base de données InVS

19 2003 : démarrage progressif 1 er tri : 25 notifications VIH parvenues à lInVS 2 ème tri : ~ 600 notifications VIH 3 ème tri : ~ 1200 notifications VIH 4 ème tri : ~ 1700 notifications VIH

20 Combien de personnes découvrent leur séropositivé en France sur une année?

21 Qui sont les hommes qui découvrent leur séropositivité en France? France, juin 2005 Homosexuels Usages de drogues Hétérosexuels Autres /Inconnus. 2 découvertes sur 5 concernent un personne infectée par rapports homosexuels Source InVS N = 5 310

22 Qui sont les femmes qui découvrent leur séropositivité en France? France, juin 2005 Homosexuels Usages de drogues Hétérosexuels Autres /Inconnus. 2 découvertes sur 3 concernent une femme originaire dAfrique sub-saharienne Source InVS N = 3 690

23 De quelles nationalités sont les personnes qui découvrent leur séropositivité? France, juin 2005 Africains Français Autres /Inconnus. 1 découverte sur 3 concerne une personne dAfrique sub-saharienne Source InVS N = 9 000

24 * * Estimate based on data for half a year HIV infections newly diagnosed: cases reported in 2005 per million population WHO European Region HIV cases per million < 20 Not available EuroHIV Update 31 December 2005

25 Combien de personnes sont séropositives en France en 2005 ?

26 Des estimations variables en fonction …… des méthodes utilisées üMéthode directe (source : InVS) séropositifs [ ] üMéthode du rétrocalcul (Source : D Costagliola, Inserm U720) : séropositifs [ – ]

27 Des estimations variables en fonction …… de lutilisateur personnes sont porteuses du VIH personnes seraient porteuses du virus sans le savoir. En 2005

28 : les grandes tendances Augmentation des pratiques sexuelles à risque chez les homosexuels Diminution des infections VIH chez les usagers de drogues (UD) Augmentation des infections à VIH chez les personnes dAfrique subsaharienne Féminisation lente de lépidémie

29 Augmentation des pratiques sexuelles à risque chez les homosexuels Source : InVS, Enquêtes Presse Gay Proportions de pénétrations anales non protégées selon le statut sérologique des répondants

30 Reemergence : trois IST Syphilis –réseau volontaire cliniciens Gonocoques –réseau de laboratoires Lymphogranulomateuse vénérienne rectales –réseau volontaire 5 sites

31 Nombre de cas Prises de risque : épidémie de syphilis fin 2000

32 Nombre de cas de syphilis par an et par région Nombre de cas Ile de FranceAutres régions

33 Syphilis par région et selon lorientation sexuelle Ile de France homosexuels Ile de France hétérosexuels autres régions homosexuels autres régions hétérosexuels %

34 Source : InVS, réseau de surveillance de la syphilis Syphilis selon lorientation sexuelle

35 0,01 0, Années Ng/lab/an log Tous les patientshommesfemmes Prises de risque : infections à gonococcies chez les hommes

36 Résistance des Neisseria gonorrhoeae à la ciprofloxacine 2, n=406n=484n=558n=473n=825 Souches résistantes Sensibilité réduiteRésistance %

37 Nombre de cas de LGV rectales Nombre de cas LGVCt non-LGV N = :Hommes moy 38 ans, majoritairement Paris VIH (n=120) 79% séropositifs

38 Prises de risque : augmentation des découvertes de séropositivité chez les homosexuels Nombre de cas Homosexuels Hétérosexuels Source : InVS, découvertes de séropositivité, données au 31/03/2006 Semestre de diagnostic

39 Près dun homosexuel sur deux sest contaminé dans les 6 mois qui ont précédé la découverte de la séropositivité Source : InVS/Centre National de Référence du VIH, Surveillance virologique

40 Plus dun homosexuel sur dix se « déclare » séropositif dans les enquêtes de comportements (13 à 17 %) Source : InVS, Enquêtes Presse Gay et Baromètre Gay

41 : les grandes tendances Augmentation des pratiques sexuelles à risque chez les homosexuels Diminution des infections VIH chez les usagers de drogues (UD) Augmentation des infections à VIH chez les personnes dAfrique subsaharienne Féminisation lente de lépidémie

42 Les cas de sida chez les UD diminuent Source : InVS, cas de sida, données au 30/03/2006

43 Les UD représentent une part très faible des découvertes de séropositivité Nombre de cas Homosexuels Hétérosexuels UDI Source : InVS, découvertes de séropositivité, données au 31/03/2006 Semestre de diagnostic

44 Diminution de la prévalence du VIH chez les jeunes UD % Enquête PES Enquête coquelicot Source : Enquête PES/InVS, Enquête Coquelicot InVS/ANRS

45 Mais une prévalence du VHC élevée chez lensemble des UD % % Enquête PES Enquête coquelicot Source : Enquête PES/InVS, Enquête Coquelicot InVS/ANRS

46 : les grandes tendances Augmentation des pratiques sexuelles à risque chez les homosexuels Diminution des infections VIH chez les usagers de drogues (UD) Augmentation des infections à VIH chez les personnes dAfrique subsaharienne Féminisation lente de lépidémie

47 Le nombre des étrangers augmente parmi les cas de sida Source : InVS, cas de sida, données au 31/03/2006

48 Principalement des personnes dAfrique subsaharienne Nb de cas Source : InVS, cas de sida, données au 31/12/2005

49 Les personnes dAfrique subsaharienne représentent un tiers des découvertes de séropositivité VIH Nombre de cas France Europe Est/Centre Afrique du Nord Afrique subsaharienne Amérique Source : InVS, découvertes de séropositivité, données au 31/03/2006

50 Les Africains vivant en France sont très touchés par le VIH (nouveaux diagnostics) Source : InVS, découvertes de séropositivité, données au 31/03/2006 Taux de découvertes des séropositivité/ hab.

51 Ce taux élevé reflète en partie la prévalence dans les pays dorigine et les flux migratoires vers la France Source : Onusida, 2005

52 Les Africains atteints par le VIH en France : un certain nombre se sont contaminés depuis leur arrivée 10 % des Africains se sont contaminés dans les 6 mois qui ont précédé le diagnostic Près dun quart des Africains sont infectés avec des sous types présents en Europe de lOuest et quasi inexistants en Afrique Source : InVS et le Centre national de référence du VIH (surveillance virologique)

53 : les grandes tendances Augmentation des pratiques sexuelles à risque chez les homosexuels Diminution des infections VIH chez les usagers de drogues (UD) Augmentation des infections à VIH chez les personnes dAfrique subsaharienne Féminisation lente de lépidémie

54 La proportion des femmes augmente parmi les nouveaux cas de sida % 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% Source : InVS, cas de sida, données au 30/06/2006 Nb de cas de sida % de femmes Hommes Femmes

55 Mais il sagit principalement de femmes étrangères… Année de diagnostic Nationalité française Nationalité étrangère Nombre de cas de sida Source : InVS, cas de sida, données au 30/062006

56 Notamment des pays dAfrique subsaharienne… Année de diagnostic Afrique subsaharienne Amérique Afrique du nord Source : InVS, cas de sida, données au 30/06/2006

57 Les découvertes de séropositivité depuis 2003 : le nombre de femmes naugmente pas Source : InVS, données VIH redressées au 31/12/2005 Nombre de cas Homosexuels Femmes hétéro. étrangères Hommes hétéro. étrangers Hommes et Femmes hétéro. français UDI

58 : ces grandes tendances sont également observées en Europe de louest Augmentation des pratiques sexuelles à risque chez les homosexuels Diminution des infections VIH chez les usagers de drogues (UD) Augmentation des infections à VIH chez les personnes dAfrique subsaharienne Féminisation lente de lépidémie

59 Données de surveillance Données de surveillance Enquêtes comportementales Enquêtes comportementales IST Synthèse Dynamique du VIH

60 Synthèse (2) Lensemble des données épidémiologiques les enquêtes de comportements indiquent que la transmission du VIH continue dans la population homosexuelle masculine Les hétérosexuels africains sont particulièrement touchés par le VIH en France, Limportance des femmes parmi les nouveaux diagnostics VIH en 2003, et en particulier des femmes dAfrique sub saharienne contaminées par rapports hétérosexuels. Impact de la réduction des risques dans cette population chez les UD depuis 5 ans

61 üPersistance dune transmission continue dIST recrudescence syphilis (HSH) les gonococcies en hausse (++ Hommes) Progression des LGV (Hommes uniquement) üContexte de recrudescence du VIH chez les HSH üIST (syphilis) : transmission du VIH üPrévention Synthèse (2)


Télécharger ppt "Actualité épidémiologique VIH/SIDA et IST en France Dr Anne Gallay (INVS) 15 mai 2007."

Présentations similaires


Annonces Google