La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

François PONS, DH, Hôpital ROTHSCHILD AP-HP Formation IBODE Hôpital 2007: Quelles mutations ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "François PONS, DH, Hôpital ROTHSCHILD AP-HP Formation IBODE Hôpital 2007: Quelles mutations ?"— Transcription de la présentation:

1 François PONS, DH, Hôpital ROTHSCHILD AP-HP Formation IBODE Hôpital 2007: Quelles mutations ?

2 François PONS, DH, Hôpital ROTHSCHILD AP-HP Plan de l intervention Introduction Définition du plan Hôpital Les grands axes de la modernisation hospitalière 2. Les responsabilités des acteurs de bloc opératoire

3 François PONS, DH, Hôpital ROTHSCHILD AP-HP INTRODUCTION : Définition du plan Hôpital : M. Mattei annonce un grand plan pour lhôpital. Il commande 2 rapports : le premier concerne les CHU (Rapport Ducassou) le second Avril 2003 : Rapport DEBROSSE – Projet Hôpital 2007 : mission sur la modernisation des statuts de lhôpital public et de sa gestion sociale

4 François PONS, DH, Hôpital ROTHSCHILD AP-HP Les conclusions du rapport DEBROSSE sont sans appel: Les administrations administrent plus quelles ne gèrent ou dirigent, les médecins nont guère de culture du management et prescrivent sans prendre en compte le coût de leurs décisions, les usagers voudraient avoir le SAMU sur leur paillasson sans débourser un euro et les élus sopposent presque toujours aux restructurations nécessaires par crainte du verdict populaire. INTRODUCTION : Définition du plan Hôpital 2007

5 François PONS, DH, Hôpital ROTHSCHILD AP-HP La réforme hospitalière vise à donner plus de facilités aux professionnels pour la réalisation de leurs projets, à réformer les modes de financement des établissements publics et privés et à leur offrir de nouvelles possibilités de développement : moderniser les structures hospitalières en accordant davantage de confiance à la capacité de décision de leurs responsables, desserrer le carcan des règles d'achats publics pour accélérer les investissements et simplifier la gestion, redonner aux établissements leurs capacités d'innovation et d'adaptation, mais aussi leur fournir les moyens de leur développement, disposer de davantage d'autonomie et de capacité dinitiative dans l'exercice de leurs responsabilités quotidiennes, tels sont les axes retenus de cette réforme. INTRODUCTION : Définition du plan Hôpital 2007

6 François PONS, DH, Hôpital ROTHSCHILD AP-HP 1. Les grands axes de la modernisation hospitalière Relance de linvestissement hospitalier Constat de la vétusté importante des équipements, immobiliers et système dinformation hospitaliers Objectif gouvernemental : remise à niveau du patrimoine hospitalier sur une période de 5 ans ( ). Investissements nouveaux : 6 Mds sur 5 ans soit 1,2Mds/an

7 François PONS, DH, Hôpital ROTHSCHILD AP-HP La modernisation du mode de financement des établissements hospitalier : la T2A Volonté dharmoniser les financements publics-privé sur la base du PMSI Objectifs : responsabiliser les acteurs Plus grande équité de traitement public/privé Développement doutils de pilotage médico- économique 1. Les grands axes de la modernisation hospitalière

8 François PONS, DH, Hôpital ROTHSCHILD AP-HP Simplification de lorganisation interne des hôpitaux : La Nouvelle gouvernance (Ordonnance du 2 mai 2005 simplifiant le régime juridique des établissements de santé) 1. Les grands axes de la modernisation hospitalière

9 François PONS, DH, Hôpital ROTHSCHILD AP-HP Trois missions concourent et accompagnent La mise en œuvre du plan : Mission tarification à l'activité (T2A), La mission national d'appui à l'investissement hospitalier (MAINH), Mission nationale d'expertise et d'audit hospitalier (MeaH)Mission tarification à l'activité (T2A), La mission national d'appui à l'investissement hospitalier (MAINH), Mission nationale d'expertise et d'audit hospitalier (MeaH) 1. Les grands axes de la modernisation hospitalière

10 François PONS, DH, Hôpital ROTHSCHILD AP-HP 1. Les grands axes de la modernisation hospitalière La Mission tarification à l activité (MT2A) Construire et simuler les différents scénarii de mise en œuvre d'une tarification à l'activité. Accompagner les établissements expérimentateurs. Consulter les professionnels sur les options retenues et leur présenter les résultats des simulations et des expérimentations. Proposer les différentes mesures réglementaires et d'accompagnement technique nécessaires à la réussite de la généralisation. informe régulièrement les organismes représentatifs des établissements par le biais d'un Comité de Suivi et de Concertation.

11 François PONS, DH, Hôpital ROTHSCHILD AP-HP La Mission Nationale d appui à l investissement Hospitalier (MEAH) Élaborer le cadre juridique et financier et proposer les adaptations utiles Faciliter la réalisation et la diffusion de nouvelles modalités de maîtrise douvrage Assurer la conduite, le compte-rendu et lévaluation du programme dinvestissement Appuyer les ARH et les établissements dans lexécution du plan Contribuer à une bonne communication sur le projet 1. Les grands axes de la modernisation hospitalière

12 François PONS, DH, Hôpital ROTHSCHILD AP-HP La Mission Nationale d Expertise et d Audit Hospitalier (MAINH) Financement dactions dans les établissements Mise en œuvre dactions et de missions « sur le terrain » en offrant aux établissements un dispositif dappui-conseil délivré par des sociétés de consultants que la MeaH sélectionne et finance. À cette fin, elle est dotée dun important budget détudes et de recherche (4,5 M ) pour Engagement volontaire des établissements publics et privés Partage dexpériences et de savoir-faire 1. Les grands axes de la modernisation hospitalière

13 François PONS, DH, Hôpital ROTHSCHILD AP-HP Quels changements pour lhôpital avec la T2A ? Nécessité dune très bonne exhaustivité dans le recueil : consultations externes, forfaits utilisés pour les IVG, recueil des actes marqueurs pour la réanimation Nécessité de faire évoluer le système dinformation : recueil des médicaments coûteux et prothèses par séjour, dispensation nominative Nécessité pour le DIM dorganiser une transmission rapide des séjours Changements importants dans les procédures budgétaires et comptables 2. Les responsabilités des acteurs de bloc opératoire

14 François PONS, DH, Hôpital ROTHSCHILD AP-HP Conséquences concrètes pour une IBODE la chirurgie devient une discipline stratégique la chirurgie devient une discipline stratégique la saisie des actes effectués au bloc (codage rapide, exhaustif la saisie des actes effectués au bloc (codage rapide, exhaustif et de qualité) ex: les enjeux d un mauvais codage lorganisation du fonctionnement des blocs opératoires : lorganisation du fonctionnement des blocs opératoires : coordination de l équipe opératoire, Gestion du planning, des matériels (DMI, stérilisation), des ressources humaines, de l'espace) les transferts de compétences les transferts de compétences La formation continue La formation continue L évolution du métier L évolution du métier 2. Les responsabilités des acteurs de bloc opératoire

15 François PONS, DH, Hôpital ROTHSCHILD AP-HP Nouvelle gouvernance et rôle de lIBODE Se situer dans la nouvelle répartition des pouvoirs à lhôpital (connaître ses interlocuteurs) Le service ne sera plus le cadre de référence dans lequel lIBODE devra situer son action Limplication dans le fonctionnement courant du pôle à travers le conseil de pôle et le projet de pôle 2. Les responsabilités des acteurs de bloc opératoire

16 François PONS, DH, Hôpital ROTHSCHILD AP-HP Conclusion Implication forte de lensemble du personnel hospitalier : le juste financement de lhôpital et son bon fonctionnement dépendent de limplication de chacun


Télécharger ppt "François PONS, DH, Hôpital ROTHSCHILD AP-HP Formation IBODE Hôpital 2007: Quelles mutations ?"

Présentations similaires


Annonces Google