La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réunion de rentrée Circonscription de Mimizan Pays de Born 14 septembre 2011 Collège Félix Arnaudin LABOUHEYRE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réunion de rentrée Circonscription de Mimizan Pays de Born 14 septembre 2011 Collège Félix Arnaudin LABOUHEYRE."— Transcription de la présentation:

1 Réunion de rentrée Circonscription de Mimizan Pays de Born 14 septembre 2011 Collège Félix Arnaudin LABOUHEYRE

2 Ordre du jour Présentation équipe Le projet de circonscription Le parcours scolaire des élèves Les acquis des élèves Les évaluations Les dispositifs daide La fluidité des parcours Les TICE: LPC, les ENT La formation continue Les dossiers sciences EPS Culture Point « administratif » Autorisations dabsence Comptes-rendus des réunions

3 Présentation équipe Inspectrice : BIROU Béatrice Secrétaire de la circonscription : LANDE Eliane Conseillère pédagogique généraliste : CASTAGNEDE Laure Conseillère pédagogique spécialité E.P.S. : CARRINCAZEAUX Frédéric Maître Animateur Informatique : DUPORT Denis Secrétaire RRS : ABADIA Virginie Enseignants référents ASH : DUCOUT Gilles et DELAS Claude Enseignant Point relais CDDP : DESBIEYS Martine

4 Du projet académique au projet de circonscription La priorité : le parcours scolaire des élèves et la réussite scolaire « Vers lécole du socle » 3 entrées: - La continuité des parcours de la maternelle au collège : Continuer à développer la continuité des parcours notamment sur les liaisons: - école maternelle/école élémentaire - école/collège » - Lapprentissage continué : -Consolider les savoirs fondamentaux -Continuer lappropriation des programmes - La fluidité des parcours - Gagner sur le qualitatif - Mettre en œuvre des PPRE « passerelle » - Le développement des ENT - Les évaluations - Le LPC

5 1. La continuité du parcours de la maternelle au collège Les continuités: - école maternelle/école élémentaire - école/collège

6 Lécole maternelle Lécole maternelle a des obligations en matière programmes et dévaluation. Prévenir lillettrisme et linumérisme dès lécole maternelle cest la recentrer sur ses finalités propres des acquisitions culturelles; des acquisitions langagières et linguistiques; des acquisitions méthodologiques; des acquisitions cognitives… en personnalisant le parcours des enfants les plus vulnérables et en sassurant de la continuité avec le cours préparatoire

7 La liaison école maternelle /école élémentaire Les outils d'aide à l'évaluation pour la grande section de maternelle (Eduscol) seront enrichis et augmentés de ressources nouvelles dès la rentrée 2011.outils d'aide à l'évaluation pour la grande section de maternelle Dispositif départemental Objectif: Adaptés aux objectifs de l'école maternelle et à la spécificité de ses formes d'enseignement, ils permettront de mieux situer les acquis de chaque élève dans la perspective d'une prise en charge personnalisée dès l'entrée au cours préparatoire et de mieux suivre les progrès des élèves au cours de la grande section. Cette approche professionnelle nexclut pas une approche humaniste qui prend en charge le développement global des enfants.

8 La liaison école /collège Objectif : Faire que la liaison école/collège devienne un des leviers pour faire progresser les résultats des élèves en mobilisant des équipes, en aidant les enseignants à garantir lamélioration des performances des élèves dans la continuité du parcours scolaire et le SCCC. Objectifs opérationnels Qualifier tous les élèves au palier 2 du socle commun de compétences en : améliorant les performances des élèves et notamment les plus fragiles dentre eux ; renforçant la continuité des pratiques pédagogiques entre PE et PLC. Continuer à développer la liaison école-collège dans le cadre dun pilotage partagé (IEN, chef détablissement, directeur) en sappuyant sur la continuité et la progressivité des apprentissages: entre le Cycle 3 et la 6ème entre le cycle 3 et le cycle central. Lever « les obstacles » pour éviter les ruptures et assurer et/ou consolider les éléments de progressivité dans chaque secteur de collège en sappuyant sur les résultats aux évaluations CM2

9 Les thématiques des réunions inter-degré Des projets : Certains sont largement engagés dans le cadre de la liaison école/collège Construction de parcours linguistiques inter degrés. Echanges de service (LVE, sciences et technologie …). Construction dunités dapprentissage communes Construction de programmations « cycle 3/6ème » Réfléchir et proposer des outils délèves CM2/6ème.

10 Prévention de lillettrisme et de linumérisme Les résultats aux évaluations CE1 et CM2 conduisent à quelques préconisations - Français CE1CE1 – CM2CM2 - La culture scientifique et mathématique Mathématiques CE1CE1 – CM2CM2 Orientations pédagogiques CE1-CM2CE1CM2

11 2. La fluidité des parcours

12 La fluidité des parcours Un objectif: Eradiquer les pratiques de redoublement (contre productives, contradictoires avec le concept de socle commun) Contrat dobjectifs Circonscription Mettre en place des dispositifs de suivi et daccompagnement des élèves les plus fragiles : Élaborer des PPRE partagés: PPRE« passerelle » Organiser les stages de remise à niveau dans le collège

13 3. Les nouvelles technologies

14 Le LPC Ecoles hors ENT Le livret personnel de compétences permet de formaliser la maîtrise des compétences du socle Une fonction pédagogique : il permet: De valoriser les acquis de lélève, didentifier les points forts et les difficultés de chaque élève, de mieux définir les aides à mettre en place : pour un PPRE lors d'un changement d'établissement scolaire lors des changements de cycle Il fait ressortir le lien entre les disciplines. Il facilite larticulation entre lécole et le collège, puis entre le collège et le lycée. Une fonction institutionnelle Il atteste la maîtrise des compétences du socle commun

15 Le LPC L'année scolaire verra la généralisation de la version informatisée du livret personnel de compétences à l'école primaire, déjà en usage au collège. livret personnel de compétences Réunissant les trois paliers de validation du socle commun, il permettra aux équipes d'enregistrer progressivement la validation des compétences pour chaque élève et renforcera ainsi la cohérence de son parcours scolaire. Facile à renseigner et à consulter, il offre toutes les garanties de sécurité et permet une transmission aisée entre établissements scolaires.validation des compétences

16 Le livret « cerise » Ecoles en ENT Une application numérique qui - permet le suivi de lélève - aide à la validation des compétences des paliers du socle Voir plan de formation

17 La formation continue : des moyens disponibles Les 108 heures annuelles de concertation comprises dans le temps de service hors temps denseignement sont réparties de la manière suivante : - 18 heures danimations pédagogiques : 2 x 4,5 heures + 3 x 3 heures lien - 6 heures de conseils décole (3 x 2 heures) - 24 heures consacrées au travail en équipe (conseils de cycles et conseils de maîtres), à la relation avec les familles, à lélaboration et au suivi des P.P.S heures daide personnalisée avec un minimum de 54 heures devant élèves * Les actions daide personnalisée auprès des élèves démarreront au plus tard le lundi 26 septembre 2011.

18 La culture scientifique et technologique

19 Lenseignement des sciences et de la technologie: un contexte rénové - Programmes 2008: « sciences expérimentales et technologie » - Socle commun: compétence 3 B « culture scientifique et technologique» - Livret scolaire ( B.O.n°45 du 27 novembre 2008)- Palier 2

20 3 champs à évaluer en fin de palier 2 Pratiquer une démarche scientifique ou technologique Maîtriser des connaissances dans divers domaines scientifiques et les mobiliser dans des contextes scientifiques différents et dans des activités de la vie courante Mobiliser ses connaissances pour comprendre quelques questions liées à lenvironnement et au développement durable et agir en conséquence assurer lacquisition du socle commun viser la continuité des apprentissages école-collège Lenseignement des sciences et de la technologie: un enjeu fort

21 Les différents dossiers « Education artistique et culturelle » Réf : Encart bulletin officiel N°32 du 28 août 2008 : « Organisation de lenseignement de lhistoire des arts » Lenseignement de lhistoire des arts est un enseignement de culture artistique partagée. Il convoque tous les arts. Son objectif est de donner à chacun une conscience commune : celle dappartenir à lhistoire des cultures et des civilisations. Informations M. SAVARY

22 « Instruction morale à lécole primaire » Réf : circulaire n° du : Programme d'enseignement : Instruction morale à lécole primairecirculaire n° du : Programme d'enseignement : Instruction morale à lécole primaire

23 Questions diverses La « Sécurité » des établissements - Les PPMS et les exercices dévacuation - Le DUER « EPS » circulaire natationcirculaire natation

24 Le fonctionnement des écoles Base élèves Dossier suivi par Denis DUPORT

25 Les élections professionnelles Les personnels de lÉducation nationale votent, entre le 13 et le 20 octobre 2011, pour élire les instances de concertation correspondant à leur situation. En 2011, la fonction publique modernise le mode délection et le fonctionnement de ses instances de concertation. À cette occasion, lÉducation nationale adopte donc le vote électronique par Internet comme seul mode de scrutin. dossier suivi par Frédéric CARRINCAZEAUX

26 Merci de votre attention et Bonne année scolaire


Télécharger ppt "Réunion de rentrée Circonscription de Mimizan Pays de Born 14 septembre 2011 Collège Félix Arnaudin LABOUHEYRE."

Présentations similaires


Annonces Google